Livres
443 161
Membres
378 239

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Une braise sous la cendre, Tome 1



Description ajoutée par milkarambar 2015-07-24T23:16:43+02:00

Résumé

Source : Résumé(Traduction Forum BdP)

Laia est une esclave.

Elias est un soldat.

Aucun d'entre eux n'est libre.

Sous l'Empire Martial, la défiance est synonyme de mort. Ceux qui ne dédient pas leur sang et leur corps à l'Empereur risquent l'exécution des personnes qu'ils aiment et la destruction de tout ce qui leur est cher.

C'est dans ce monde brutal, inspiré de la Rome ancienne, que Laia vit avec ses grands-parents et son frère aîné. Sa famille survit comme elle peut dans les allées sombres et pauvres de l'Empire. Ils ne défient pas l'Empire. Ils ont vu ce qui arrive à ceux qui osent le faire.

Mais quand le frère de Laia est arrêté pour trahison, Laia doit prendre une décision. En échange d'aider les rebelles qui ont promis de secourir son frère, elle doit risquer sa propre vie pour jouer les espionne à l'intérieur même de la plus grande académie militaire de l'Empire.

Là-bas, Laia rencontre Elias, le soldat le plus doué de l'école - et secrètement, le plus réticent. Elias ne veut qu'une chose : se libérer de la tyrannie qu'il se doit d'appliquer de par sa formation. Lui et Laia réalisent rapidement que leurs destinées sont étroitement liées, et que leurs choix pourraient bien changer le sort même de l'Empire.

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 022 lecteurs

Extrait

« La peur est ton ennemie seulement si tu acceptes qu'elle le soit. »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Poubelle

CE LIVRE EST ABSOLUMENT A LIRE. Trop souvent dans ce type de roman la violence est aseptiser et ne laisse aucune trace mais la c'est l'une des rare fois ou on a l'impression d'être dans un vraie monde.

Bon pour les personnages : J'ai tous simplement adoré Laia. Spoiler(cliquez pour révéler)Elle a beaucoup d’insécurité mais contrairement à ce qu'elle croit est très endurante. J'ai trouvé ses passages plus intéressants et j'ai préférée son personnage.

Elias est un personnage que j'ai aussi appréciée mais Spoiler(cliquez pour révéler)des fois j'avais vraiment envie de lui mettre mon poing dans la figure. BIEN SUR QUE EL EST AMOUREUSE DE TOI IDIOT. Mais c'est rafraîchissant que pour une fois ce soit le garçons qui se torture sur l'amour. Même si des fois c'est agaçant. Mais ça rend la chose plus vraie. Par compte je le plaint sa mère est une vraie psychopathe et j'ai envie de savoir qui est son père. Je pense qu'il va finir avec Laia. Ils sont mignon ensemble même si je préfère Kennan. Après au delà des histoires de cœur j’apprécie vraiment ce personnage et son envie de rester intègre. Mais je le voie mal finir empereur. J'ai l'impression que ce qu'il veut c'est une vie simple au final. Et après tout ce qu'il a vécue c'est normal. Mais je dois avoué que la scène ou il se compare a Kennan est hilarante. Je l'ai beaucoup appréciée même si j'ai préférée Laia

Spoiler(cliquez pour révéler)Je reste mitigée sur Hel, d'un coté elle subis aussi ce qui ce passe. Après j’espère qu'elle va briser sa promesse. J'ai un peu de mal avec les personnages qui mettent l'honneur devant tout. Et parfois je dirais même qu'il y a plus d'honneur a ne pas respecter sont serment justement.

Spoiler(cliquez pour révéler)Kennan j'ai tellement envie de le voir plus. J’espère qu'il ne va pas mourir. Je sent que c'est le personnage qui a le plus de chance d'y rester. Quand a Cook c'est définitivement un personnage intriguant et j'ai hâte d'en savoir plus sur elle et son passé.

Attendre le prochain tome va être une torture !

Afficher en entier
Diamant

J'avoue être un peu sans mot. J'ai littéralement dévoré ce roman. Il a beau faire 528 pages, j'ai tourné la première et la toute dernière page dans la même journée. Je ne pouvais pas le lâcher... Je devais tout simplement savoir ce qu'il allait arriver aux deux personnages principaux, soit Laia et Elias. J'ai d'ailleurs adoré que les chapitres alternent entre leurs points de vue. Cela m'a vraiment permis de m'attacher à eux et d'embarquer dans l'univers que l'auteur a si bien créé. J'attend la suite avec impatience et ce premier tome est définitivement une lecture que je recommande sans hésiter. Bonne lecture!

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par marie-rz 2017-08-28T18:37:39+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Elline 2019-01-05T17:06:22+01:00
Argent

La narration à la première personne nous fait suivre deux personnages, Laia et Elias. Les premiers chapitres sont un peu hasardeux, la lecture est difficile au départ car les personnages sont beaucoup trop dans l’introspection. Puis les chapitres s’enchainent en suivant un coup Laïa puis Elias. L’intrigue se dessine rapidement, ainsi que les enjeux auquel va être confronté chaque personnage ! Mais l’auteur prend son temps, nous ballade bien ce qui fait que le suspense est au rendez-vous et donne clairement le ton de la narration.

L’histoire est très largement inspirée de deux cultures la culture romaine et orientale.

La lecture du récit est intense, un récit entre la culture romaine et les mythes orientaux, où chaque personnage peu nous surprendre. Si les deux personnages principaux ne dévient pas de leur ligne de conduite et de pensée, d’autres nous surprenne véritablement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elouu 2019-01-01T23:23:44+01:00
Diamant

Un véritable coup de cœur ! L'histoire m'a tenue en haleine du début à la fin.

Je recommande à 100% ce livre ! Il faut absolument le lire !

Afficher en entier
Diamant

INCROYABLE. Cet émoi pour une saga, je ne l'avais plus ressenti depuis presque deux ans, depuis ma découverte de "Un palais d'épines et de roses" de Sarah J. Maas.

Lorsque j'ai commencé "Une braise sous la cendre" de Sabaa Tahir, j'ai eu beaucoup de mal à me situer car il y avait beaucoup de personnages et l'univers imaginé par l'auteure est très dense et complexe. A ce titre, je dis "force et courage" à ceux qui lisent cette saga en version originale. Heureusement, petit à petit tout s'imbrique pour nous offrir un rendu juste époustouflant.

Ce roman est un maelström de pleins d'univers déjà connus. J'ai tout d'abord trouvé beaucoup de ressemblances avec "Hunger Games" dans le côté survie et dans la violence de certaines scènes. A d'autres moments j'ai pensé à "Divergente" notamment dans le fait d'affronter ses propres peurs. Par ailleurs, dans ce roman aussi on retrouve une méchante nommée la Commandante mais oubliez tout de suite Lévana de "Les Chroniques Lunaires" ou Amarantha de "Un palais d'épines et de roses", vous n'aurez jamais vu plus sadique que la Commandante. Je pense notamment à la scène où Laia lui emmène son thé avec deux secondes de retard et qu'elle se fait punir de quatre coups de fouet. La Commandante punit également par la douleur si jamais on lui pose une question, elle donne des coups de fouet pour une tâche sur une chemise et j'en passe.

J'ai trouvé très original dans ce roman le fait de suivre deux points de vue. Tout d'abord il y a celui de Laia, une esclave au service de la Commandante, puis celui de Elias qui est un soldat d'élite qui va subir quatre épreuves d'une horreur sans nom. Deux personnages donc dans des situations complètement différentes si bien que j'avais l'impression pendant une bonne partie du roman de suivre deux histoires, deux parcours bien distincts mais qui finalement menaient un même combat commun : la liberté. Laia et Elias veulent tout deux sortir des griffes de l'Empire pour retrouver leur liberté, ce qui ne sera pas sans risques. J'ai beaucoup aimé que durant un bon moment, Laia et Elias ne se voyaient jamais et d'ailleurs dans toute la première partie du roman ils ne se rencontrent pas et de manière générale il y a très peu de scènes ensemble dans ce roman. Cependant, la fin de ce tome laisse présager qu'ils vont vivre de nombreuses choses ensemble dans le deuxième tome donc je jubile d'impatience rien qu'à l'idée de lire la suite !

Autour de ces deux personnages principaux gravitent une multitude de personnages secondaires comme Hélène, la meilleure amie de Elias. J'ai eu beaucoup de mal à cerner son personnage donc j'attends le deuxième tome pour la découvrir car je sais que nous aurons droit à son point de vue dans la suite. Nous avons également Marcus et Zak les jumeaux et ma petite Izzi d'amour que j'ai trouvé tellement adorable, j'ai hâte de la retrouver dans la suite ! La Cuisinière est quant à elle assez mystérieuse.

J’étais tellement accro à cette histoire et intéressée que je suis même allée chercher sur Internet la traduction d’une phrase que Elias dit à Laia en sadhese (lors de la fête de la Lune). Comme il s’agit d’une langue fictive, il n’y a pas de traduction. Cependant, Sabaa Tahir a répondu la chose suivante : “La seule chose que je peux dire à ce sujet, c’est que si Laia savait ce que Elias a dit, elle serait à la fois intriguée par lui, et en même temps en train de le frapper”.

J'ai l'impression d'avoir vécu une aventure intense pendant quatre jours durant lesquels cette lecture m'a suivie. Je pense que ce livre devrait être lu par tous les fans du genre sans exceptions et par les adeptes de "Hunger Games", "Divergente" et "Un palais d'épines et de roses". Pourtant, il a su se démarquer à sa façon pour dépasser dans mon coeur les plus gros best-seller de la littérature que je vous ai cité juste au dessus.

Ce qui fait la différence ici c'est la brutalité. Dans "Une braise sous la cendre", Sabaa Tahir ne ménage rien. Oubliez les beaux palais avec de beaux princes. Ici, vous êtes constamment sur un champ de bataille, à affronter vos pires cauchemars. Je ne savais jamais à quoi m'attendre, je craignais toujours le sadisme de la Commandante et jusqu'où était sa limite. Vous trouverez dans ce roman de l'esclavage, de la lutte et des combats à mort tout cela dans un cadre désertique. C'est d'ailleurs un autre point que j'ai adoré. Dans ce roman on se retrouve en plein désert avec ses dunes, ses tempêtes de sable et c'était complètement immersif !

J'ai adoré le fait que la loyauté et la liberté jouent une grande part dans cette histoire ! D'ailleurs à ce titre je pense à Elias qui est tellement merveilleux comme garçon. Je pense que certains Bookboyfriend ont du soucis à se faire avec Elias Veturius !

Pour conclure, "Une braise sous la cendre" de Sabaa Tahir conclu merveilleusement bien mon année livresque 2018. J'ai eu un coup de foudre pour cette histoire dont je compte demander la suite pour Noël.

C'est une histoire brutale, dure, habillement tissée de magie, de mythes (les djinns, les éfrits, les goules etc), de trahison, de loyauté mais surtout de liberté.

Afficher en entier
Argent

Ce roman est génialissime ! J'ai tout adoré du début à la fin, l'histoire, les personnages, l'univers... l'auteur nous emporte dans son monde dès les premières pages et c'est magique !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EthelXIX 2018-12-12T23:01:24+01:00

Bonjour j'avais une question quelqu'un l'a lu en vo ? Je voudrais savoir si il faut un anglais irréprochable pour le lire ^^

Afficher en entier
Or

Laia, vit dans l’Empire Martial où toute tentative de rebellion est punie par la mort. Mais quand ses grands-parents sont assassinés et son frère arrêté pour trahison, Laia n’a d’autre choix que de se tourner vers les rebelles. En échange de leur aide pour sauver son frère, ils demandent à Laia d’infiltrer l’académie de Blackliff, la plus grande école militaire de l’Empire, et d’y espionner le Commandant. Si elle échoue c’est non seulement la liberté de son frère qui se trouverait en jeu mais aussi sa propre vie…

Une fois-là bas, elle va faire la connaissance d’Elias, l’un des meilleurs soldats de l’académie. Et la seule chose dont il a envie c’est d’être libérer de l’emprise tyrannique qui l’a obligé à s’engager. Lui et Laia vont bientôt réaliser que leurs destins sont liés et que leurs choix pourraient bien changer le destin de l’Empire tout entier.

Je sais que je suis une fois de plus en retard puisque « An Ember in the Ashes » est sorti depuis un bon moment, alors à force de voir qu’il était aussi populaire, j’ai voulu découvrir pourquoi. Et je ne regrette pas mon choix. C’est très loin des univers de fantasy dont j’ai l’habitude mais cela ne m’a pas empêché d’adorer ce premier tome. Tout y est extrêmement bien construit que ce soit l’univers, les personnages, l’histoire… J’ai vraiment été emportée dès le premier chapitre. Et je pense que les personnages d’Elias et Laia y sont pour beaucoup. Laia est une jeune fille qui assiste au massacre de ses grands-parents et à l’arrestation de son frère alors qu’elle est âgée de dix-sept ans. Se retrouvant seule et sans abri, sa seule solution pour survivre et sauver son frère est de se tourner vers les groupes rebelles qui vivent cachés dans la ville. C’est ainsi qu’elle va se retrouver malgré elle au sein de la plus grande académie militaire de l’Empire. D’abord déboussolée elle va très vite devoir évoluer et devenir plus forte si elle veut pouvoir sauver son frère. Elias quant à lui déteste Blackcliff et tout ce que cette école représente. C’est un personnage avec beaucoup de valeurs qui ne colle malheureusement pas à l’univers dans lequel il vit et cela lui pèse énormément. Il ne cherche qu’une chose: s’échapper et trouver enfin la liberté à laquelle il aspire depuis le jour où il a mis les pieds dans cette académie. Mais de nombreuses épreuves vont se mettre en travers de son chemin, dont Laia. Tous les deux vont devoir s’allier s’ils veulent atteindre leurs objectifs mais ce faisant, ils pourraient bien découvrir des menaces et des enjeux politiques dépassant leur entendement et pouvant mettre en péril tout l’Empire…

Laia et Elias ont tous les deux leurs forces et leurs faiblesses et évoluent tout au long de l’histoire et des épreuves qui leur sont imposées. J’ai trouvé que l’histoire construite par Sabaa TAHIR est extrêmement intéressante et soulève de très gros dilemmes que ce soit pour les personnages ou le lecteur. En effet, tout au long de ma lecture je me suis souvent demandé comment j’aurai agi si j’avais été à la place de Laia et Elias et j’ai trouvé cela aussi difficile qu’intéressant. J’ai également beaucoup apprécié la complexité de l’intrigue et de l’univers et j’ai hâte d’en découvrir plus dans le second tome.

Afficher en entier
Or

Et dire que j'hésitais à lire cette série depuis sa sortie...

Je ne dirais pas que ça a été un coup de cœur, mais ce n'est pas passé loin. Sabaa Tahir m'a vraiment emporté dans son monde, mais plus que tout elle a fait vivre ses personnages au point qu'ils me semblaient réels. Leur authenticité dans leurs émotions, dans leurs dilemmes, dans leurs espoirs, était palpable. Et en même temps, quand j'ai vu dès les premières pages que j'ai eu peur pour Laïa, j'ai compris qu'il se passait quelque chose.

L'histoire en elle-même fait penser à Hunger Games ou Divergente, et en même temps c'est différent. J'ai l'impression que le lien se tient à ces jeunes qui sont brisés avant d'être adultes. Ils ont vécu dans la misère (quelle soit matérielle ou émotionnelle) et se raccrochent aux petites lueurs d'espoirs, qui vacillent à chaque chapitre. Et l'auteure m'a fait croire en cette urgence et au sort qui s'acharne, elle m'a fait croire en leur histoire et ce pour quoi ils se battaient.

C'est une vraie bonne lecture et j'aurais aimé avoir le courage de la découvrir plus tôt. J'avais sincèrement peur que ce soit trop "adolescent" et que ça n'aille pas plus loin que ce qu'on peut vivre à cet âge, dans un cadre fantasy plus où moins sombre. Mais définitivement, c'est plus profond que cela.

En tout cas, j'ai hâte de découvrir ce que le sort réserve à ces jeunes personnages auxquels je me suis bien attachée ! :)

Afficher en entier
Diamant

C'était trop bien! Plus d'un an que je repoussais la lecture, peur d'être déçue au vu de toutes les éloges que j'avais entendu sur ce livre!

Et bien, j'ai eu raison d'attendre, du coup je l'ai ouvert comme ça, presque par hasard, sans grandes attentes, et j'ai été conquise!

L'univers, le ton, les personnages, c'était vraiment un super moment! Original, intelligent, intéressant, on se distingue de tellement d'autres sagas et pourtant, il y a tout de même tous les ingrédients d'une dystopie young adulte réussie! Je me jette sur la suite très vite!

Afficher en entier
Pas apprécié

Après toutes les éloges entendues à propos de ce roman, je me suis laissée tenter et lancée dans la lecture, l'ayant trouvé en bibliothèque. Cependant même si l'intrigue et les personnages ne m'ont pas spécialement fait d'impression négative, je n'ai pas non plus ressenti d'engouement particulier ni de plaisir à ma lecture.

Avec de nombreux autres livres me tentant beaucoup plus, j'ai préféré ne pas me forcer à le lire jusqu'au bout et ce roman me conforte dans l'idée que les dystopies pour un public adolescent ne correspondent plus, de manière générale, à mes attentes et à mon appréciation littéraire.

Je n'ai donc pas spécialement de critique négative à faire à propos de ce livre mais il s'agit simplement d'une lecture mise de côté car ne m'apportant aucun intérêt.

Afficher en entier
Or

''Une braise sous la cendre'' est un livre qu'il me tardait de lire, pour la simple et bonne raison que tout laissait penser qu'il serait excellent. La note globale était très haute, et les avis me donnaient encore plus envie de le commencer.

Après avoir été assez longtemps dans ma liste d'envie, je me suis enfin décidée à le commencer. Une décision que je ne regrette pas du tout puisque le premier tome de Sabaa Tahir a été excellent du début à la fin. Je ne dirais pas que c'est un coup de coeur, mais le développement et l'écriture ont été parfaits à mes yeux. Ou presque. En tout cas, je me suis laissée entrainée dans cette intrigue sans ressentir le moindre ennui. J'ai parfois du mal à me concentrer lors de mes lectures, et j'ai jamais eu envie de sauter des passages. Une bonne chose quand on sait que le roman alterne entre le point de vue de Laia et de Elias.

Si ''Une braise sous la cendre'' n'est pas un coup de coeur, c'est parce que je ne suis pas forcément très satisfaite du développement de cette romance. Le fait est que l'auteur nous propose un carré amoureux qui m'a un peu déstabilisé. Bien que Laia et Elias soit les personnages principaux, je trouvais quand même bizarre de ne pas avoir autant envie de les voir ensemble alors que nous savons que cela se terminera dans ce sens. Ou pas, si l'auteur veut nous surprendre. Le problème, c'est que même si nous avons une petite alchimie entre les personnages principaux, je n'arrive pas à m'empêcher de penser que Laia est bien mieux avec Keenan et Elias avec Hélène. Mais bon, je verrais bien ce que donnera le tome suivant.

Quoi qu'il en soit, ce livre frôle le coup de coeur, et je vous le recommande !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Une braise sous la cendre, Tome 1" est sorti 2018-11-22T00:00:00+01:00 en version poche
background Layer 1 22 Novembre

Dates de sortie

Une braise sous la cendre, Tome 1

  • France : 2015-10-15 (Français)
  • France : 2018-11-22 - Poche (Français)
  • USA : 2015-04-28 (English)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 2022
Commentaires 309
Extraits 101
Evaluations 634
Note globale 8.75 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • An Ember in the Ashes - Anglais

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode