Livres
364 470
Comms
1 256 227
Membres
239 990

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Une braise sous la cendre, Tome 1

319 notes | 208 commentaires | 80 extraits
Description ajoutée par milkarambar 2015-07-24T23:16:43+02:00

Résumé

Source : Résumé(Traduction Forum BdP)

Laia est une esclave.

Elias est un soldat.

Aucun d'entre eux n'est libre.

Sous l'Empire Martial, la défiance est synonyme de mort. Ceux qui ne dédient pas leur sang et leur corps à l'Empereur risquent l'exécution des personnes qu'ils aiment et la destruction de tout ce qui leur est cher.

C'est dans ce monde brutal, inspiré de la Rome ancienne, que Laia vit avec ses grands-parents et son frère aîné. Sa famille survit comme elle peut dans les allées sombres et pauvres de l'Empire. Ils ne défient pas l'Empire. Ils ont vu ce qui arrive à ceux qui osent le faire.

Mais quand le frère de Laia est arrêté pour trahison, Laia doit prendre une décision. En échange d'aider les rebelles qui ont promis de secourir son frère, elle doit risquer sa propre vie pour jouer les espionne à l'intérieur même de la plus grande académie militaire de l'Empire.

Là-bas, Laia rencontre Elias, le soldat le plus doué de l'école - et secrètement, le plus réticent. Elias ne veut qu'une chose : se libérer de la tyrannie qu'il se doit d'appliquer de par sa formation. Lui et Laia réalisent rapidement que leurs destinées sont étroitement liées, et que leurs choix pourraient bien changer le sort même de l'Empire.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 250 lecteur

Or
409 lecteurs
PAL
471 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Kats@ 2015-06-04T14:11:19+02:00

« La peur est ton ennemie seulement si tu acceptes qu'elle le soit. »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

CE LIVRE EST ABSOLUMENT A LIRE. Trop souvent dans ce type de roman la violence est aseptiser et ne laisse aucune trace mais la c'est l'une des rare fois ou on a l'impression d'être dans un vraie monde.

Bon pour les personnages : J'ai tous simplement adoré Laia.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Elle a beaucoup d’insécurité mais contrairement à ce qu'elle croit est très endurante. J'ai trouvé ses passages plus intéressants et j'ai préférée son personnage.

Elias est un personnage que j'ai aussi appréciée mais

Spoiler(cliquez pour révéler)
des fois j'avais vraiment envie de lui mettre mon poing dans la figure. BIEN SUR QUE EL EST AMOUREUSE DE TOI IDIOT. Mais c'est rafraîchissant que pour une fois ce soit le garçons qui se torture sur l'amour. Même si des fois c'est agaçant. Mais ça rend la chose plus vraie. Par compte je le plaint sa mère est une vraie psychopathe et j'ai envie de savoir qui est son père. Je pense qu'il va finir avec Laia. Ils sont mignon ensemble même si je préfère Kennan. Après au delà des histoires de cœur j’apprécie vraiment ce personnage et son envie de rester intègre. Mais je le voie mal finir empereur. J'ai l'impression que ce qu'il veut c'est une vie simple au final. Et après tout ce qu'il a vécue c'est normal. Mais je dois avoué que la scène ou il se compare a Kennan est hilarante. Je l'ai beaucoup appréciée même si j'ai préférée Laia

Spoiler(cliquez pour révéler)
Je reste mitigée sur Hel, d'un coté elle subis aussi ce qui ce passe. Après j’espère qu'elle va briser sa promesse. J'ai un peu de mal avec les personnages qui mettent l'honneur devant tout. Et parfois je dirais même qu'il y a plus d'honneur a ne pas respecter sont serment justement.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Kennan j'ai tellement envie de le voir plus. J’espère qu'il ne va pas mourir. Je sent que c'est le personnage qui a le plus de chance d'y rester. Quand a Cook c'est définitivement un personnage intriguant et j'ai hâte d'en savoir plus sur elle et son passé.

Attendre le prochain tome va être une torture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pamie
Diamant

J'avoue être un peu sans mot. J'ai littéralement dévoré ce roman. Il a beau faire 528 pages, j'ai tourné la première et la toute dernière page dans la même journée. Je ne pouvais pas le lâcher... Je devais tout simplement savoir ce qu'il allait arriver aux deux personnages principaux, soit Laia et Elias. J'ai d'ailleurs adoré que les chapitres alternent entre leurs points de vue. Cela m'a vraiment permis de m'attacher à eux et d'embarquer dans l'univers que l'auteur a si bien créé. J'attend la suite avec impatience et ce premier tome est définitivement une lecture que je recommande sans hésiter. Bonne lecture!

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par elyza 2017-03-21T10:55:39+01:00

Les Martiaux, un peuple guerrier, se sont emparés de l'Empire par la force. Ils ont relégué les Erudits avec qui ils cohabitaient auparavant au rang d'esclaves et désormais, la lecture est un acte punissable de mort. Darin, un érudit, a été arrêté et emprisonné par les Martiaux et sa soeur Laia, va tout faire pour libérer le dernier membre de sa famille encore en vie. Pour cela, elle va prendre contact avec la Résistance et passer un marché avec eux. Elle accepte d'infiltrer Blackcliff, l'école qui forme les Masks (les soldats d'élite Martiaux) en échange de la promesse du chef de la Résistance de libérer son frère.

Il s'est passé près d'une centaine de pages avant que je sois vraiment prise au jeu par le récit. J'appréciais quand même ce que je lisais mais je ne comprenais pas l'engouement général des lecteurs envers cette histoire. Il faut dire que l'auteure ne se précipite pas. Son histoire est rythmée, certes mais elle prend également le temps de mettre en place l'ambiance antico-orientale, le contexte ainsi que les personnages de son récit.

Laia m'a moyennement convaincu. Elle est courageuse et loyale mais elle est également très craintive et a souvent besoin de se mettre des coups de pied aux fesses avant de réussir à se libérer de sa paralysie et d'agir. Il faut dire qu'elle doit obéir aux ordres de la Commandante, une femme cruelle qui dirige d'une main de fer l'école de Blackcliff. J'ai en revanche adoré ce personnage sadique et charismatique. Cette femme ne semble pas posséder une once d'humanité et je me suis souvent demandé quelles étaient la nature de ses petites magouilles. Autres personnages très étranges qui m'ont beaucoup marqué, ce sont les Augures, des êtres vieux comme le monde et immortels, capables d'entendre les pensées des gens et d'ânonner d'obscures prophéties. Craints et respectés, j'espère qu'ils seront encore très présents dans le tome 2 parce qu'ils m'ont vraiment plu.

Et puis, je ne peux pas ne pas vous parler d'Elias puisque l'auteure alterne sa narration entre les points de vue de Laia et du garçon. Elias est un élève de Blackcliff, c'est un Mask qui semble différent de ses petits camarades. Remarqué par les Augures, son destin semble lui échapper. J'ai adoré ce personnage complexe, intelligent et sensible qui se pose des questions sur le monde qui l'entoure et sur des notions de bien et de mal que ses compagnons d'armes sans scrupules ne prennent pas la peine de se poser.

En résumé, j'ai trouvé cette histoire riche et passionnante et j'ai bien aimé qu'elle soit ponctuée de petits éléments fantastiques avec la présence de créatures comme des goules ou des golems. L'ambiance est assez sombre et j'ai souvent eu peur pour la vie de mes personnages chouchous. L'auteure réussi à merveille à dépeindre les sentiments et les états d'âme d'Elias et de Laia et cet univers original, complexe et sans pitié me restera en tête encore longtemps

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fantaslego 2017-03-13T23:09:49+01:00
Bronze

Un roman dans la lignée des nombreuses sagas actuelles, mais que j'ai particulièrement apprécié car il est vraiment sombre. Les deux personnages principaux, mais aussi ceux qui gravitent autour d'eux ont tous une histoire malheureuse. Laia est une esclave qui se trouve dans une position impossible, entre une commandante cruelle et une rébellion qui a des motivations plus que douteuses, alors qu'elle vient juste de perdre tous ceux qu'elle aimait. Elias est un soldat tiraillé entre son allégeance à l'Empire et ses convictions. Et autour d'eux, des esclaves, des guerriers déhumanisés, et des engrenages politiques. Le tout dans un environnement hostile où d'anciennes magies sont à l’œuvre. J'espère d'ailleurs que cet aspect du livre sera approfondi dans les prochains tomes, car cette touche de fantastique rend le livre assez original.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Keikana 2017-03-11T19:26:25+01:00
Bronze

J’ai eu du mal à entrer dans l’histoire.

Pourtant cela faisait longtemps que ce livre me donnait envie! Je ne m’attendais pas à quelque chose de trop précis, j’étais ouverte à tout et j’étais presque sûre d’aimer. Mais ça n’a pas trop marché.

Premièrement parce que je n’ai pas vraiment adhéré à l’univers: un mélange de cultures orientales et d’Antiquité romaine mais avec des noms de personnages et de lieux très américains. J’ai eu du mal à visualiser le tout, à m’imprégner de l’atmosphère. Le décors n’était pas assez bien ancré pour que l’apparition des djinns et autres efrits me surprennent par exemple ou pour que mon cœur choisisse un camp: les Erudits, les Martiaux ou une autre caste de l’Empire.

Aussi parce que j’ai trouvé les personnages un peu plats. Laia et Elias ne sont pas vraiment originaux, attachants ou bien construits. Ils foncent tout droit dans le scénario, on ne compatis pas lorsqu’ils doutent ou hésitent parce qu’on sait que cela ne va pas changer l’histoire. On comprend très vite où on va dans ce récit, il n’y a pas vraiment de suspens. De plus, les relations entre les protagonistes évoluent étrangement. Certaines vont un peu vite, d’autres prennent un tournant utile pour satisfaire la romance ou épicer le scénario, c’est dommage.

Ce que j’ai le moins aimé reste toute la violence qui réside dans ces pages. Je la trouve gratuite et sans subtilité. Je suis persuadée qu’il y a d’autres moyens de créer une atmosphère oppressante. Ici, l’auteure en fait trop aussi bien dans le nombre de scènes difficiles que dans leur description. Je ne dis pas que c’est choquant, cela ne vous empêchera pas de dormir la nuit, mais c’est assez malvenu: les enjeux que porte son histoire et le manque d’épaisseur des personnages ne sont pas suffisants pour justifier un tel excès de sadisme.

Enfin, le style de Sabaa Tahir est, à mon avis, un peu inégal: dans ce texte, on trouve autant de jolies phrases que de tournures qui vous font lever les yeux au ciel. Cela n’aide pas à apprécier sa lecture malheureusement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Iwillrockyou 2017-03-09T22:33:20+01:00
Diamant

Je dois dire que je suis complètement bluffée. Whaou est le seul mot a peut prêt tangible que j'arrive à sortir à l'instant. Cette lecture était vraiment bluffante. Il est assez rare pour moi de rentrer tout de suite dans l'histoire surtout quand l'univers de celui-ci est inventé par l'auteur. Avec Une braise sous la cendre, les premières lignes ont suffit. Je me suis plongée immédiatement dans l'histoire et bon sang qu'est ce que c'était bien... L'histoire vous prend vraiment aux tripes, on a l'impression d'y être. Je n'osait pas tourner les pages trop vite de peur de me faire prendre, c'est vous dire si j'étais à fond dedans ! Un univers impitoyable, très réaliste, ici le lecteur n'est pas ménagé mais vraiment tout de suite mis face à la brutalité du monde de l'auteur. Les personnages sont tous travaillés et j'ai adoré qu'on n'est beaucoup de personnages secondaires importants et pas là juste pour dire d'accompagner les "héros". Vraiment un sans faute pour moi. A mettre entre toutes les mains ! Il me faut absolument la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par hejamy 2017-03-07T17:45:52+01:00
Diamant

Wow. Un univers qui m'a plu dès les premières lignes. Quelques confusions de temps en temps, quelques longueurs... mais l'histoire est vraiment captivante. Elle m'a poussée vers une réflexion sur la vie, l'honneur, la loyauté, la cruauté, la trahison... beaucoup de questions qui s'entrechoquent encore dans ma tête. Une Braise Sous La Cendre était vraiment un bon livre qui m'aura tenue en haleine de la première à la dernière page. Il laissera pour sûr une trace intemporelle dans mon esprit...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par TheSkyIsMyLimit 2017-03-01T12:10:54+01:00
Diamant

Malgré un triangle amoureux peu intéressant et gênant et une intrigue peu originale, l’auteur a su créer des personnages profonds et géniaux ainsi qu’un environnement et des créatures mystiques très intéressants. Le suspense et les retournements de situation permettent de ne pas voir passer les 500 pages de ce livre. N’hésitez pas à foncer et à découvrir ce super livre !

Plus sur : http://valypso.weebly.com/accueil/une-braise-sous-la-cendre-de-sabaa-tahir

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Low90 2017-02-27T14:56:09+01:00
Or

J’ai beaucoup aimé ma lecture, je trouve que ce livre a beaucoup d’intérêt et possède beaucoup de qualité.

Déjà je vais commencer par les personnages, ceux-ci sont complexes, attachant. On a tout d’abord Laia, jeune fille d’apparence fragile qui se croit faible et « bonne à rien » mais qui tout le long du livre va nous montrer qu’elle n’est pas que ça. On la voit torturée entre sa peur d’agir et l’envie de sauver son frère. J’ai beaucoup aimé son personnage que j’ai trouvé très humains même si sur la fin il y a quelques moments qui m’ont un peu agacé. Ensuite nous avons Elias, qui pour Laia fait partie des méchants mais au final ce n’est pas le cas. Son rêve et de quitter son monde d’horreur pour partir ailleurs ou il pourra vivre en paix. J’espère que dans la suite l’auteur va plus évoquer son père car j’aimerais bien savoir qui c’est. Le personnage d’Hélène est très intéressant, j’aime beaucoup comment l’auteur montre son tiraillement entre sa loyauté envers Elias mais aussi sa loyauté envers le système. Je pense que c’est un personnage qui peut bien évoluer par la suite. J’aurais aimé en découvrir un peu plus sur Keenan et la commandante, deux personnages bien mystérieux.

L’action, la terreur, l’horreur sont un peu ce qui domine ce premier livre. On ne s’ennuie pas une seule seconde, il y a un peu de romance mais juste ce qu’il faut pour ne pas que ça empiète de trop sur le reste de l’histoire

Spoiler(cliquez pour révéler)
par contre vu comment se termine ce premier tome j’ai un peu peur que le deuxième livre soit un peu trop basé sur le triangle amoureux Keenan, Elias, Laia…

L’histoire est bien écrite, on rentre vite dans le monde de l’auteur. Il y a une certaine psychologie présente dans ce livre qui est assez intéressant. J’espère que dans la suite, l’auteure va continuer avec cette qualité et dans la même continuité pour faire un très bon deuxième livre, en tout cas j’ai hâte de le lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par eternelleotaku 2017-02-17T18:52:12+01:00
Or

Mon article → http://eternelleotaku.eklablog.com/-a128436080

Pour être honnête, contrairement à beaucoup d’autres blogueurs, je n’avais pas du tout entendu parlé de ce livre. J’ai simplement eu l’occasion de le voir dans la liste des sorties de ce mois-ci et il faut avouer que le résumé réussit facilement à convaincre. Deux jours après sa sortie, alors que je venais enfin de l'obtenir, il était le seul livre que je voulais lire (alors que le second tome de ma saga favorite était sorti le même jour). Après réflexion je me rends compte que je n’ai pas dévoré ce livre en une ou deux journées comme j’en ai très souvent l’habitude. Mauvaise chose ? Je ne pense pas. L’additivité n’était pas présente comme dans certains livres en effet, mais ça n’est pas pour autant que je n’ai pas adoré ma lecture.

Laia vit avec ses grands-parents et son frère dans un empire divisé entre deux clans très opposés, les Martiaux et les Érudits. En tant qu’Érudits, ils sont limités sur beaucoup de choses. Le frère de Laia, comme beaucoup d’autres chaque jours, finit par être arrêté pour trahison. Non sans crainte, celle-ci est bien décidé à tout faire pour l’aider, même de se jeter dans le gueule du loup, ici nommé Blackcliff, une école aux allures très militaires ou sont formés dès l'âge de 6 ans des Masks, soldats impitoyables de l’empire.

Intriguée par cet univers, par le déroulement de ce résumé (même si j’avoue que la couverture à bien aidée également), je me suis vite retrouvée dans un monde de violence et de guerre, univers que j’aime toujours énormément découvrir. Le point que j’ai le plus apprécié dans ce livre est très clairement la double-narration, élément clef selon moi car grâce à lui on se retrouve réellement plongé dans l’univers. Il nous permet vraiment de ne pas simplement être lecteur : entre Laia, Erudite mais également esclave et Elias, Martial et soldat, nous avons vraiment l’occasion d’explorer dans les détails les différents points de vus de façon égales, malgré l’opposition.

J’ai aimé le fait qu’Elias soit souvent partagé. Malgré ce qu’il dégage, il est loin d’être sûr de lui dans certaines situations et pour lui, le fait d’essayer de survivre est la seule chose qui puisse donner un sens à sa vie, alors enfermé dans cette prison qu’est Blackcliff. Laia, elle, vers les débuts du livre, est vraiment ce qu’on appelle une trouillarde, ne pensant que très rarement à ses actions présentes mais également futures. Le fait de se retrouver à Blackcliff lui aura, sans aucune hésitation de ma part, forgé une partie d’elle car en sortant tout récemment de ma lecture je peux dire que l’évolution est bien présente.

Après l’ambiance, l’évolution et la double narration, je ne pouvais pas passer au-dessus d’un autre élément qui m’aura beaucoup surprise et donné le sourire au cours de ma lecture : toutes ces choses que je n’attendais pas. Elias est loin de n’être qu’un soldat, il a une place convoité dans cette école et c’est non sans mal qu’il l’a obtenu car il est loin d’être un élève comme les autres. Surveillé et oppressé, c’est également son passé et le fait qu’il est bien le seul à avoir un comportement humain entre les murs de Blackcliff qui m’aura fait éprouvé de très bonnes choses à son égard. Aussi, des épreuves se mettront sur sa route et j’étais loin de me rendre compte, avant ou même au début de ma lecture, de leur ampleur et des conséquences qu’elles pourraient avoir. Aussi, Laia est loin d’être une jeune fille innocente et n'est pas destinée à être l'héroïne de ce livre par le hasard. Le secret sur sa famille m’aura vraiment épatée car il est vrai que je croyais vraiment qu'elle était juste un personnage qui allait se retrouver dans un sérieux pétrin à cause de sa peur et de sa fragilité.

Vous êtes intrigués, j’en suis certaine. Parce qu’une braise sous la cendre est vraiment une dystopie à découvrir et à explorer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Toradiha 2017-02-17T13:09:13+01:00
Or

J'ai adoré! L'histoire nous tiens éveillé jusqu'au bout, on tombe sous le charme des personnages! Il me tarde de commencé le second tome qui se trouve dans ma PAL.

Je recommande à tous ce livre!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zelina 2017-02-15T19:15:00+01:00
Or

Superbe !

Avec "Une braise sous la cendre", nous voilà transporté dans un univers fantastique, entre Latium et Orient, conte merveilleux et histoire cauchemardesque...

On aurait put être dans un livre de pure aventure, où les guerriers sans états d'âmes passent leur temps à s'entrailler de leurs sabres... On aurait pu être dans une histoire sentimentale, où deux âmes contraires se rendent compte qu'elles sont faite l'une pour l'autre... Où le fort a pitié du faible. Où le faible fait changer le fort...

C'est à la fois tout ça et totalement différent !

Elias, le Mask, n'est pas seulement impitoyable, n'est pas seulement une créature monstrueuse; c'est avant tout un humain.

Laia, l'héroïne, n'est pas une belle courageuse et brave... Elle a peur, elle a mal; elle est réelle !

Autour de ces deux personnages se tisse une histoire pleine de rebondissements, de souffrance, d'espoir...

Spoiler(cliquez pour révéler)
Laia est une Erudite, peuple tenu en esclavage par les Martiaux qui leur sont en tout opposés : les premiers sont petits, tirent leur force de la science ; les seconds sont grands et violent, s'appuyant sur leur force physique et possédant un savoir inédit en matière d'armes..

Lorsque les Martiaux découvrent que Darin, le frère de Laia, a dessiné des sabres utilisés par l'Empire, ils tuent leurs grands-parents et capture Darin. la jeune fille tente alors de rejoindre la résistance, autrefois dirigée par ses parents, dans l'espoir qu'elle l'aide à retrouver son frère. Mazen, le nouveau chef des Résistants, accepte de l'aider à une condition : elle doit devenir esclave chez la commandante de Blackliff, école des Masks pour leur servir d'espionne.

Elias est un Mask, guerrier formé dès la plus tendre enfance pour devenir un tueur sanguinaire, sans pitié, sans sentiment.... Depuis des générations, les Masks sont formés

Afficher en entier

Dates de sortie

  • France : 2015-10-15 (Français)
  • USA : 2015-04-28 (English)

Activité récente

M4au le place en liste or
2017-03-21T19:42:43+01:00
Ginie65 l'ajoute dans sa biblio or
2017-03-21T16:38:11+01:00
Llina l'ajoute dans sa biblio or
2017-03-19T17:36:50+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 1 250
Commentaires 208
Extraits 80
Evaluations 319
Note globale 8.88 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • An Ember in the Ashes - Anglais