Livres
414 845
Membres
326 779

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Une braise sous la cendre, Tome 1



Description ajoutée par milkarambar 2015-07-24T23:16:43+02:00

Résumé

Source : Résumé(Traduction Forum BdP)

Laia est une esclave.

Elias est un soldat.

Aucun d'entre eux n'est libre.

Sous l'Empire Martial, la défiance est synonyme de mort. Ceux qui ne dédient pas leur sang et leur corps à l'Empereur risquent l'exécution des personnes qu'ils aiment et la destruction de tout ce qui leur est cher.

C'est dans ce monde brutal, inspiré de la Rome ancienne, que Laia vit avec ses grands-parents et son frère aîné. Sa famille survit comme elle peut dans les allées sombres et pauvres de l'Empire. Ils ne défient pas l'Empire. Ils ont vu ce qui arrive à ceux qui osent le faire.

Mais quand le frère de Laia est arrêté pour trahison, Laia doit prendre une décision. En échange d'aider les rebelles qui ont promis de secourir son frère, elle doit risquer sa propre vie pour jouer les espionne à l'intérieur même de la plus grande académie militaire de l'Empire.

Là-bas, Laia rencontre Elias, le soldat le plus doué de l'école - et secrètement, le plus réticent. Elias ne veut qu'une chose : se libérer de la tyrannie qu'il se doit d'appliquer de par sa formation. Lui et Laia réalisent rapidement que leurs destinées sont étroitement liées, et que leurs choix pourraient bien changer le sort même de l'Empire.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 792 lecteur

Or
610 lecteurs
PAL
620 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Kats@ 2015-06-04T14:11:19+02:00

« La peur est ton ennemie seulement si tu acceptes qu'elle le soit. »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

CE LIVRE EST ABSOLUMENT A LIRE. Trop souvent dans ce type de roman la violence est aseptiser et ne laisse aucune trace mais la c'est l'une des rare fois ou on a l'impression d'être dans un vraie monde.

Bon pour les personnages : J'ai tous simplement adoré Laia. Spoiler(cliquez pour révéler)Elle a beaucoup d’insécurité mais contrairement à ce qu'elle croit est très endurante. J'ai trouvé ses passages plus intéressants et j'ai préférée son personnage.

Elias est un personnage que j'ai aussi appréciée mais Spoiler(cliquez pour révéler)des fois j'avais vraiment envie de lui mettre mon poing dans la figure. BIEN SUR QUE EL EST AMOUREUSE DE TOI IDIOT. Mais c'est rafraîchissant que pour une fois ce soit le garçons qui se torture sur l'amour. Même si des fois c'est agaçant. Mais ça rend la chose plus vraie. Par compte je le plaint sa mère est une vraie psychopathe et j'ai envie de savoir qui est son père. Je pense qu'il va finir avec Laia. Ils sont mignon ensemble même si je préfère Kennan. Après au delà des histoires de cœur j’apprécie vraiment ce personnage et son envie de rester intègre. Mais je le voie mal finir empereur. J'ai l'impression que ce qu'il veut c'est une vie simple au final. Et après tout ce qu'il a vécue c'est normal. Mais je dois avoué que la scène ou il se compare a Kennan est hilarante. Je l'ai beaucoup appréciée même si j'ai préférée Laia

Spoiler(cliquez pour révéler)Je reste mitigée sur Hel, d'un coté elle subis aussi ce qui ce passe. Après j’espère qu'elle va briser sa promesse. J'ai un peu de mal avec les personnages qui mettent l'honneur devant tout. Et parfois je dirais même qu'il y a plus d'honneur a ne pas respecter sont serment justement.

Spoiler(cliquez pour révéler)Kennan j'ai tellement envie de le voir plus. J’espère qu'il ne va pas mourir. Je sent que c'est le personnage qui a le plus de chance d'y rester. Quand a Cook c'est définitivement un personnage intriguant et j'ai hâte d'en savoir plus sur elle et son passé.

Attendre le prochain tome va être une torture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pamie
Diamant

J'avoue être un peu sans mot. J'ai littéralement dévoré ce roman. Il a beau faire 528 pages, j'ai tourné la première et la toute dernière page dans la même journée. Je ne pouvais pas le lâcher... Je devais tout simplement savoir ce qu'il allait arriver aux deux personnages principaux, soit Laia et Elias. J'ai d'ailleurs adoré que les chapitres alternent entre leurs points de vue. Cela m'a vraiment permis de m'attacher à eux et d'embarquer dans l'univers que l'auteur a si bien créé. J'attend la suite avec impatience et ce premier tome est définitivement une lecture que je recommande sans hésiter. Bonne lecture!

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par marie-rz 2017-08-28T18:37:39+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Cllem 2018-05-17T21:53:18+02:00
Diamant

Oh la la gros coup de cœur pour ce livre ! On est emporté dès le début dans l'histoire, et ça dure jusqu'à la dernière page !! J'ai adoré les personnages, l'intrigue est vraiment bien trouvée... J'adore tout dans ce livre !!! Je vais d'ailleurs tout de suite commencer le second tome, je veux savoir ce qu'il va arriver !!! Je recommande vraiment ce livre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par greggio_fiona 2018-05-06T14:18:34+02:00
Diamant

Je me suis vite attachée aux personnages principaux qui sont les deux piliers de l’histoire, l’intrigue est vraiment prenante et l’histoire est addictive ! J’ai aussi beaucoup aimé l’univers dans lequel nous sommes plongé qui me rappelle beaucoup l’univers de la Rome Antique (les esclaves, Gens, l’Empire, …) et j’adore cet aspect de l’histoire. Que demander de mieux ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par anne58 2018-05-03T00:08:13+02:00
Or

Ce livre me faisait envie, mais le côté young adult a tendance à me faire un peu fuir en ce moment.

Pourtant ce live est vraiment très bien. Les histoires de Laia et d'Elias s'entremêlent, comme leur point de vue, de façon très agréable. Le style est agréable fluide, l'histoire captivante. J'ai très envie de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tsunaze 2018-04-26T12:54:06+02:00
Or

Les 100 premières pages du livre m'ont beaucoup contrarié et frustré car j'avais l'impression de lire une dystopie sans intérêt . Tout les grands schéma que l'on trouve dans les dystopies sont présents et pour ma part ce genre me laisse à chaque fois avec une énorme déception . En effet , en général l'auteur part d'une idée intéressante dans le tome 1 puis s'en éloigne complètement par la suite pour me laisser sur ma faim au fil des tomes .

Ici l'auteur a eu la brillante idée de mêler ce genre à un autre la fantasy et c'est là que réside le gros point fort du livre . Franchement , une fois rentrée dans l'histoire on est captivée par les mésaventures des protagonistes . Ce livre a fait une très forte impression sur moi et je comprends son succès critique . Aussi ce sera avec un grand plaisir que je lirai la suite .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mamara 2018-04-10T13:09:24+02:00
Or

J'ai adoré ce livre addictif et je suis SUPER pressée de lire la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mana-no-Sekai 2018-04-04T14:36:35+02:00
Lu aussi

Après le succès que la série à eu, j'ai fini par me lancer moi aussi, et... J'ai un peu été déçue.

L'univers est sympa, oriental, avec des éfrits, des djinns, des goules, le désert, des tribus qui se mêlent lors de fêtes communes... mais il m'a manqué un truc, je ne sais pas si c'est le fait que l'académie fait plus penser à ce que l'on connait, ou si c'est les prénoms des personnages qui n'étaient pas vraiment en lien avec le décors planté ou encore le fait qu'on manque finalement de détail sur ce monde...

Je n'ai pas non plus réussi a accrocher aux personnages. Et là encore, je n'ai pas vraiment d'explication. J'ai bien aimé le personnage d'Elias, y a un véritable combat entre ce qu'il doit faire, ce qu'il voudrait faire et ce qu'il croit bien faire. Spoiler(cliquez pour révéler)Celui de la Commandante m'a plu aussi, parce qu'elle remplit réellement le rôle de "méchante", et pas juste de "vilaine sorcière de Disney" : elle est cruelle, intelligente et prête à tout.

Malgré ça, je n'ai pas réussi a vraiment m'attacher aux héros, notamment avec l’héroïne, que je n'arrive pas à qualifier.

Au final, je pense que je n'étais pas dans le bon mood pour ce livre, et/ou que le succès de cette série a provoqué de trop grandes attentes pour ma part.

Je lirais la suite, car la fin m'intrigue et que j'aimerai bien en savoir plus sur l'univers, que je trouve intéressant. J'espère que le second tome comblera mes attentes ! ^^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PriyaMiella 2018-04-03T21:50:49+02:00
Diamant

Ce livre était dans ma PAL et je m'insurge de ne l'avoir ouvert que maintenant. Un réel bijou. L'écriture de Sabaa Tahir est vraiment spécial, je me suis perdu dans ce livre et je ne voulais pas y sortir clairement.

Mon personnage préféré est Elias, ce sont ses passages que j'ai préféré le plus, je les lisais avec en train.

La relation entre Laia et Elias étaient bourrés d'alchimie, mais ne prenait de place énorme dans l'histoire ainsi on pouvait savourer ce petit monde avec émerveillement. Je n'avais encore jamais lu de livre fantasy et celui ci m'a donnée envie de lire plus.

Une flamme dans la nuit m'attend patiemment ....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LSGI 2018-03-24T19:11:13+01:00
Or

J'ai trouvé l'idée de ce monde plutôt intéressante et les personnages assez attachants donc j'ai très envie de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LightAndSmell 2018-03-23T19:15:40+01:00
Or

https://lightandsmell.wordpress.com/2018/02/21/une-braise-sous-la-cendre-sabaa-tahir/

Ce roman me tente depuis un bon moment, mais il a suscité un tel enthousiasme sur la blogosphère que j'avais peur d'être déçue. Et sur ce point, je peux vous rassurer tout de suite : cette histoire a frôlé le coup de coeur.

Laia voit ses grands-parents se faire tuer et son frère embarquer par des Masks, ces hommes cruels au service de l'Empire. Un Empire qui peut se montrer implacable envers le peuple auquel appartient la jeune fille : les Érudits. Alors qu'elle arrive à prendre la fuite, elle se promet de libérer son frère. Pour ce faire, elle finit par rejoindre la Résistance, une organisation qui a pourtant trahi ses parents qui en étaient des leaders adulés et charismatiques. Et pour obtenir l'aide de l'organisation, elle n'a d'autre choix que d'espionner La Commandante qui dirige d'une main de fer Blackcliff, l'école formant les Masks, en devenant son esclave. le début d'une vie où la violence physique et mentale devient la règle et l'amitié une bouée de sauvetage.

Gros point fort de ce roman, les personnages puisque l'auteure nous propose une galerie de protagonistes à la psychologie complexe et développée. Aucun personnage n'est totalement mauvais ou bon ! Même le psychopathe de service semble pouvoir, même si ce n'est que très rarement, ressentir des émotions. C'est juste qu'à la différence d'Elias, notre héros, cela ne l'empêche pas de dormir. Elias est un jeune homme que l'on suit avec une sorte de fascination, peut-être parce que c'est le personnage le plus torturé du roman. Capable d'une violence implacable inhérente à sa formation de Mask, il se rebelle pourtant contre l'ordre établi, contre cet Empire où règne la violence, le mal, les viols, la torture… Il fait ce qu'il a à faire, mais n'y trouve aucun plaisir contrairement à la plupart de ses camarades. Lui, ce qu'il désire ardemment, c'est la liberté de corps et d'esprit, c'est s'affranchir d'une vie qu'il n'a pas choisie et d'un destin dont il n'a aucune envie… Bien qu'il doute parfois, qu'il en vient à se détester pour des actes qu'il était plus ou moins condamné à perpétrer, il ne cessera jamais de se battre pour ce qu'il estime être juste. C'est d'autant plus admirable qu'arraché très jeune à sa famille d'adoption et haï par sa propre mère dont la méchanceté n'a d'égale que la cruauté, il aurait pu devenir une personne cruelle comme son grand rival, Marcus.

Elias déteste sa mère, sa vie et l'enseignement qu'il reçoit à Blackcliff, mais tout n'est pas noir puisqu'il peut compter sur sa meilleure amie Hélène avec laquelle il a une réelle et sincère complicité. le lecteur découvre néanmoins très vite de profondes divergences entre ces deux amis puisque si Hélène n'est pas méchante de nature, elle croit, en revanche, en cet Empire auquel elle a juré fidélité. Dans ces conditions, on ne peut s'empêcher de se demander comment ces deux amis pourront continuer à se comprendre et à s'épauler ? Ceci est d'autant plus vrai que des sentiments dépassant la simple amitié vont commencer à émerger complexifiant encore plus la situation…

Et on touche du doigt le point qui m'a empêchée d'avoir un coup de coeur pour ce roman : l'émergence de sentiments amoureux d'autant que l'on sent même poindre un carré amoureux… L'auteure n'a fort heureusement pas centré son récit sur les peines de coeur de ses personnages, mais je n'ai pas vu l'intérêt d'exalter les sentiments d'Hélène qui était déjà tellement intéressante sans qu'il n'y ait besoin de l'engluer dans un amour que l'on devine impossible. Je nuancerai néanmoins quelque peu mes propos, car cela rend peut-être un peu plus humaine cette femme que la force de caractère et la fidélité à ses engagements rendent parfois un peu froide. Cette apparente froideur et cette manière qu'elle a de contenir ses émotions ne m'ont pas empêchée d'adorer ce personnage qui a tout de l'héroïne badasse. A force de sacrifices, elle a ainsi su trouver sa place dans un milieu dur dominé par la gent masculine qui apprendra, à ses dépens, qu'il ne vaut mieux pas la sous-estimer.

Quant à Laia, c'est certainement le personnage qui évolue le plus et qui m'a le plus impressionnée. Craintive voire plaintive et complètement perdue au début du récit, elle prend peu à peu confiance en elle et en ses capacités même si les doutes ne sont jamais très loin. Alors qu'elle avait tendance à subir plutôt qu'à agir, à obéir plutôt qu'à penser, elle finit par prendre des initiatives. Il faut dire qu'au fil des épreuves que sa nouvelle vie ne manquera pas de lui imposer, elle se rendra compte qu'elle devra avant tout compter sur elle-même pour sauver son frère et retrouver un semblant de vie. Elle aura fort heureusement des alliés dans sa quête de liberté, mais les trahisons étant monnaie courante dans ce monde de violence, à qui peut-elle vraiment accorder sa confiance ? Au chef de la Résistance qui lui a fait une promesse, au jeune membre de la Résistance qui ne laisse pas son coeur insensible, à Elias qui s'est montré généreux avec elle, mais qui fait partie du peuple ennemi au sien, aux autres esclaves de la Commandante… ? Alliés ou ennemis, difficile de savoir tellement l'auteure brouille les pistes autant pour la jeune fille que les lecteurs qui finissent par ne plus savoir à qui se fier.

En plus de la galerie de personnages que j'ai adorée, j'ai complètement été happée par cet univers sombre et violent dans lequel l'auteure nous immerge. Dès les premières pages, on ressent cette violence qui semble sommeiller en chacun des personnages, mais aussi dans les couloirs de l'école, dans la demeure de la Commandante, dans les rues… C'est un peu comme si nos héros avaient une épée de Damoclès au-dessus de leur tête, ce qui rend la lecture parfois étouffante, mais toujours terriblement prenante. Ceci est d'autant plus vrai que l'auteure a choisi une narration alternée nous faisant suivre, tour à tour, les aventures de Laia et d'Elias. Une alternance qui apporte un dynamisme certain au récit et qui rend la lecture quelque peu addictive ! Ce procédé présente également l'avantage ou l'inconvénient, c'est selon votre degré de patience, de créer une certaine frustration notamment lorsque vous mourez d'envie de savoir ce qui va arriver à l'un des personnages et qu'il vous faut attendre encore un peu avant de le découvrir. Les pages défilent donc les unes après les autres et vous laissent avec cette impression de vide qui vous pousse à continuer votre lecture jusqu'à atteindre cette dernière page autant redoutée qu'attendue. Et la seule conclusion qui devrait s'imposer à vous est « je veux la suite », car l'auteure joue avec les nerfs de ses lecteurs jusqu'au bout ! Entre liberté et sacrifice, entre amitié et devoir, entre amour et haine, nos personnages vont devoir prendre des décisions qui changeront à jamais le cours de leur vie…

Enfin, même si le récit met surtout en avant la lutte pour le pouvoir et la survie, j'ai apprécié que l'auteure y intègre des créatures folkloriques tels que les Djinns, les Efrits, les Goules… Je n'ai, pour ma part, pas l'habitue de les croiser et j'espère que cet aspect fantastique de l'histoire sera, par la suite, encore plus fortement développé.

Ma conclusion sera brève : amateurs ou non de dystopies, ne passez pas devant ce roman qui vous entraînera dans un tourbillon de noirceur, de haine, de violence, de tension, de suspense, mais aussi d'espoir. Si on ajoute à cela de l'action, des créatures mythologiques que l'on a peu coutume de voir, des personnages à la psychologie développée et bien souvent complexe, de l'amitié et un soupçon d'amour, on obtient un livre aussi immersif qu'addictif.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pignoufette 2018-03-18T13:08:52+01:00
Or

Un excellent bouquin, qui m'a tenu en haleine durant tout le temps de sa lecture ! Impossible de le lâcher ! Les personnages sont intéressants et haut en couleur et l'imaginaire de ce monde est très intéressant. Spoiler(cliquez pour révéler)La relation de Laia et Elias est assez rafraichissante. On ne tombe pas dans le cliché du soldat bourrin et de l'esclave soumise. Et ça fait du bien.

Je n'ai pu m'empêcher de remarquer les différents points commun que le peuple des Masques possèdent avec les coutumes spartiates ... J'ai trouvé ce point très intéressant.

Hâte de lire la suite !

Afficher en entier

Dates de sortie

Une braise sous la cendre, Tome 1

  • France : 2015-10-15 (Français)
  • USA : 2015-04-28 (English)

Activité récente

Booksz l'ajoute dans sa biblio or
2018-05-12T17:39:03+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 1 792
Commentaires 283
Extraits 88
Evaluations 541
Note globale 8.78 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • An Ember in the Ashes - Anglais