Livres
443 175
Membres
378 279

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Une braise sous la cendre, tome 3 : Le prix du sang



Description ajoutée par Chika 2018-11-06T00:09:16+01:00

Résumé

« LA DOULEUR EST UN CHOIX. SUCCOMBES-Y ET TU ÉCHOUERAS.

DÉFIE-LA ET TU TRIOMPHERAS. »

Helene Aquilla, la Pie de sang, est assaillie de toute part, elle doit protéger les habitants de l’Empire contre les forces du mal et déjouer les plans de la Commandante. Au même moment, à l’est, Laia cherche à éliminer le terrible Semeur de Nuit et reçoit des menaces inattendues de la part de ses alliés. Quant à Elias Veturius, quelque part entre le monde des morts et celui des vivants, il rejoint les Attrapeurs d’Âmes, sacrifiant sa liberté et son humanité.

Au sein de l’Empire et au-delà, la guerre est imminente…

Afficher en entier

Classement en biblio - 103 lecteurs

Extrait

Au-delà et au coeur de l'empire, la menace de la guerre gronde.

La Pie de Sang, Helene Aquilla, est assailli de tous côtés. L'empereur Marcus, hanté par son passé, devient de plus en plus instable, tandis que la Commandante capitalise sur sa folie pour renforcer son propre pouvoir. Alors que Helene recherche un moyen de retenir l'obscurité qui approche, la vie de sa soeur et de tout ceux de l'Empire sont dans la balance.

 

Loin à l'est, Laia de Serra sait que le sort du monde ne réside pas seulement dans les machinations de la cour martiale, mais en arrêtant le Semeur de Nuit. Mais en cherchant un moyen de le faire tomber, Laia fait face à des menaces inattendues de la part de ceux qu'elle espérait l'aider, et est entraîné dans une bataille dans laquel elle n'avait jamais pensé qu'elle devrait se battre.

Et dans la terre entre les vivants et les morts, Elias Veturius a abandonné sa liberté pour servir la Place d'Attente. Mais ce faisant, il s'est engagé à servir une puissance ancienne qui ne s'arrêtera à rien pour s'assurer la dévotion d'Elias, même au prix de son humanité.

(Voici la VO. Dsl si j'ai mal traduit a certains endroit. Je l'attend avec impatience.)

Beyond the Empire and within it, the threat of war looms ever larger.

The Blood Shrike, Helene Aquilla, is assailed on all sides. Emperor Marcus, haunted by his past, grows increasingly unstable, while the Commandant capitalizes on his madness to bolster her own power. As Helene searches for a way to hold back the approaching darkness, her sister’s life and the lives of all those in the Empire hang in the balance.

Far to the east, Laia of Serra knows the fate of the world lies not in the machinations of the Martial court, but in stopping the Nightbringer. But while hunting for a way to bring him down, Laia faces unexpected threats from those she hoped would aid her, and is drawn into a battle she never thought she’d have to fight.

And in the land between the living and the dead, Elias Veturius has given up his freedom to serve as Soul Catcher. But in doing so, he has vowed himself to an ancient power that will stop at nothing to ensure Elias’s devotion—even at the cost of his humanity.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Envies

La couverture... bon, elle n'est pas si mal. Elle me plait vraiment. Ce qui me dérange c'est le fait que cette couverture détonne des deux premières. Ça m'agace ces maisons d'éditions qui changent le type de design en plein milieu d'une saga... #rabatjoie

Edit:

OK, j'ai rien dit. Je viens de voir que les couvertures des deux premiers tomes ont donc un nouveau design et je l'admet: je suis amoureuse. Cependant le problème reste le même; mon porte-monnaie aime beaucoup moins. ^^ #toujoursunerabatjoie

Afficher en entier
Diamant

Ma note: 5/5

Chronique disponible sur mon blog: https://callmeeluh.wordpress.com/2018/08/04/an-ember-in-the-ashes-tome-3-a-reaper-at-the-gates-de-sabaa-tahir/

“Hope is stronger than fear. It is stronger than hate.”

Première pensée en terminant A Reaper at the Gates: j’ai fini A Reaper at the Gates !

Deuxième pensée en terminant A Reaper at the Gates: J’AI FINI A REAPER AT THE GATES PUNAISE, QU’EST CE QUE JE VAIS FAIRE DE MA VIE ??

Après plus d’un an et demi d’attente, j’ai enfin lu A Reaper at the Gates. C’était l’un des livres que j’attendais le plus cette année, et même si je m’étais préparée psychologiquement à être détruite par ma lecture (notamment en voyant les avis de ceux qui ont reçu un ARC du livre), rien n’aurait pu réellement me préparer à ça.

J’ai l’impression que Sabaa m’a arraché le cœur de ma poitrine, l’a écrasé à mains nues, l’a piétiné pour faire bonne mesure, et ma laissé ramasser les morceaux.

Quelques mois se sont passés depuis les événements se passant dans A Torch Against the Night. Elias est encore en plein apprentissage pour devenir Soul Catcher, Laia continu du mieux qu’elle peut à sauver son peuple des Martiaux tout en cherchant un moyen d’arrêter le Nightbringer, et Helene quant à elle doit faire face à ses responsabilités de Blood Shrike tout en protégeant sa sœur et en faisant face au Commandant qui cherche toujours à la décrédibiliser. En tout cas une chose est sûre lorsqu’on ouvre ce tome: nos personnages ne sont pas au bout de leurs souffrances, et on va devoir s’accrocher tout au long de notre lecture.

Et ça n’a pas loupé: Elias, Laia comme Helene vont énormément souffrir, et vont se retrouver face à des choix quasi impossible à faire, choix qui auront un impact important sur ce qu’il vont devenir dans le futur.

Tout comme c’était le cas dans A Torch Against the Night, c’est Elias qui en bave le plus dans ce tome. Tout ce que je voulais durant ma lecture c’est que ça cesse et que mon bébé soit sain et sauf et heureux surtout !

Son histoire avec Laia m’a brisée du début à la fin du tome. Ils sont fait l’un pour l’autre, ils s’aiment, mais la vie en a décidé autrement et continue de les faire souffrir et de les séparer. Plus qu’à espérer qu’ils auront leur happy ending dans le dernier tome de la saga, parce que je pense pas pouvoir supporter plus de cœurs brisés (le mien est déjà en miettes en plus…).

“Love. I sigh. Love is joy coupled with misery, elation bound to despair. It is a fire that beckons me gently and then burns when I get too close. I hate love. I yearn for it. And it drives me mad.”

Il y a d’ailleurs un chapitre en particulier du point de vue de Elias qui m’a complètement brisée (ceux qui l’ont lu savent duquel je parle), et honnêtement je me demande si je vais survivre à la fin de cette série, d’autant plus qu’elle teste vraiment mes limites.

Ce tome était juste… incroyable. J’ai pas vraiment les mots pour dire à quel point j’ai aimé ma lecture. Sabaa a réellement une plume magnifique, et c’était très difficile pour moi de m’arrêter parce que chaque fin de chapitre donne envie de lire la suite.

Certes, l’action n’est pas omni-présente dans A Reaper at the Gates, et il y a beaucoup de moments plus ‘longs’, mais je ne me suis jamais ennuyée pour autant. Durant ces passages on sent la tension monter toujours plus, même quand on pense qu’elle ne peut pas monter plus.

On a peur pour nos personnages tout au long du livre, et même si on se doute de ce qu’il va se passer par la suite, on n’a aucun moyen de savoir quand ni comment, et c’est ce que j’ai particulièrement aimé: certains détails ont beau être prévisibles, au final on est malgré tout pris par surprise par la tournure des événements.

Maintenant que je l’ai fini, je ne sais vraiment pas comment je vais faire pour attendre le prochain (et dernier…) tome. J’ai tellement besoin de savoir comment tout ça va se terminer, et surtout j’ai besoin de voir mes bébés heureux. EMBER4 est normalement (accent sur ‘normalement’ parce qu’on a bien vu ce qu’il s’est passé pour A Reaper at the Gates) pour l’année prochaine, et je sais que l’attente va être très longue.

Lorsque j’ai commencé An Ember in the Ashes en octobre 2016, je n’aurai jamais imaginé à quel point je tomberai amoureuse de cette saga et de ces personnages. Aujourd’hui elle fait partie de mes séries préférées de tous les temps (elle est même dans mon top 5!), et même si elle me fait souffrir comme peu d’autres séries, je ne lui en veut pas.

En tout cas ce tome ne fait que confirmer une chose: Sabaa Tahir est l’une de mes auteures préférées.

“Curse this world for what it does to the mothers, for what it does to the daughters. Curse it for making us strong through loss and pain, our hearts torn from our chests again and again. Curse it for forcing us to endure.”

Allez lire cette série. Sérieusement. Elle en vaut vraiment la peine. Et comme elle est traduite, vous n’avez aucune raison de vous défiler !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Ce tome est parfaitement dans la suite des deux précédents. Les personnages sont toujours aussi attachants. Le mystère est très présent tout au long du roman et même si on a des réponses à certaines questions, il reste encore beaucoup à apprendre et c'est ça que j'aime dans cette série : le mystère. J'aime aussi l'univers et je veux en découvrir toujours plus. Ce récit est chargé d'émotions et plusieurs fois mon cœur a fait un bond dans ma poitrine. La seule chose que j'aime moyennement c'est le fait que ce livre soit rédigé au présent et à la première personne.

En bref, un tome excellent dont la fin ne m'a donné qu'une envie : lire la suite !

Afficher en entier
Argent

http://www.unbrindelecture.com/2019/01/une-braise-sous-la-cendre-3-le-prix-du.html

Un troisième opus où j'ai pris un peu de temps à entrer dedans mais dont on ne parvient pas à sortir avant d'en avoir terminer. Laia, Elias et la Pie de sang se débattent pour sauver leurs peuples mais déjouer les plans machiavéliques de la Commandante et du Semeur de nuit les amènent bien plus loin qu'ils ne le pensaient .... C'est prenant, étonnant et on en redemande !

Afficher en entier
Diamant

Encore une très bonne lecture pour ce troisième tome !

Comme beaucoup d'autres j'ai eu beaucoup de mal a me remettre dans l'histoire, ma lecture du tome 2 datant un peu !

Donc si vous replongez dans cette série après quelques temps ne vous étonnez pas de prononcer un nombre conséquent de "WhAAAat? Attends j'ai rien compris" puisque qu'on est desuite remis dans le feu de l'action.

A part ce petit démarrage difficile encore beaucoup de suspense, on approfondi nos personnages favoris, l'auteure nous en apprend plus sur les pourquoi du comment, donc notre vision de l'intrigue change aussi.

Bref une lecture toujours addictive et comme d'habitude vous vous retrouverez à la fin du tome en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire :)

Afficher en entier
Or

Je ne sais pas si c'est dû à la présence de l'auteure et de sa plus grande fan dans ma timeline, mais je peux vous dire que des échos d'impatience autour de ce troisième tome étaient diffusés à la ronde depuis un sacré bout de temps. Cela ne me donnait donc qu'une hâte: pouvoir moi aussi découvrir quel châtiment funeste Sabaa Tahir réservait encore à ses héros formidables que sont Elias et Laia!

Je vous l'accorde: il m'a fallu un petit temps de transition pour me remettre dans l'histoire, la lecture du deuxième tome datant de nombreuses lunes... Mais une fois bien rétabli tout le monde dans leurs nouveaux rôle et fonctions, le même plaisir de lecture est revenu, même s'il était cette fois moins compulsif et plutôt prêt à recevoir calmement sa petite tonne de révélations.

En matière de dénouements scénaristiques - partiels bien entendu, sinon la tétralogie n'aurait plus d'intérêt, je n'ai pas été déçue! L'auteure parvient à nous apporter d'intenses lumières sur son scénario qui se dévoile comme savoureusement complexe. Elle parvient à nous retourner totalement l'esprit, nous laissant à essayer vainement de discerner le bien du mal!

Et dans ce but, Sabaa n'hésite pas à sortir la grosse artillerie niveau personnages. Il y a déjà nos fameux protagonistes à qui on s'est attaché: on est donc mis au pilori en voyant toutes les misères que l'auteure leur réserve. On découvre aussi de nouveaux venus qui font du bien à l'histoire, tandis que d'anciennes têtes refont surface, changeant radicalement la facette du scénario.

En bref, c'est encore avec brio que Sabaa Tahir a fait évoluer ses trois principaux protagonistes, Elias, Laia et Hélène, à travers un scénario pourtant si sombre, mais empreint d'une volonté de dépassement de soi. Si l'intrigue reste brillamment complexe, ce tome est celui des révélations qui nous scotchent tout en nous laissant très pensifs sur l'avenir funeste que réserve l'auteure à tout son petit monde. Cet opus est encore très savoureux et un plaisir à lire: il donne hâte d'enfin connaître un dénouement final qui promet du grand!

Afficher en entier
Diamant

Et le tome 3 inscrit définitivement cette saga dans le top du top des sagas sff young adult. Bien mené, bien écrit, originale, complexe.. Il y a tout pour que cette histoire atteigne des sommets, ce qu'elle fait sans difficultés. Un vrai coup de cœur.

Afficher en entier
Diamant

Cette fin ! Je n'ai plus qu'une hâte : lire la suite !

Afficher en entier
Diamant

C est incroyablement prenant !!! De mieux en mieux à chaque tome j'ai tellement hâte lire la suite

Afficher en entier
Or

Youhouuu ! J'ai enfin lu le tome 3 qui finit en beauté cette série fantastique et politique du tonnerre. ( finit ? Non ! ... J'ai comme l'impression qu'un tome 4 est en préparation...)

La force de ce tome est l'évolution des personnages. Ils se révèlent davantage. Laia devient une meneuse pour sauver les Érudits et ses alliés. Hélène Aquilla devient un des personnages les plus importants, voir un personnage central. Moi qui ne l'aimais pas, j'ai suivi avidement ses passages. Je suis un peu déçue de l'évolution de Darin: trop peu présent, réduit à être dans l'ombre de Laia, hanté par son passé. Et Elias, aussi. On a envie de le secouer tout au long du roman, il tourne en rond, seul dans sa forêt. Un petit coup de cœur pour l’apparition du personnage d'Harper, un mask particulièrement intéressant.

À part cela, ce tome est vraiment un aboutissement de la série, les alliances et dés-alliances se mettent en place, les combats font rages, les ennemis se révèlent. On va de découvertes en découvertes. Il y a beaucoup de secrets révélés. L'atmosphère reste sombre et étouffante avec beaucoup de violence. L'intrigue est basée sur la guerre, la militarisation des différents tribus et peuples. On est donc confronté à de la stratégie militaire, des trahisons, des conflits tout du long. On retrouve donc nos héros dans toujours plus d'actions et de combats.

Cependant, j'ai ressenti durant ma lecture une certaine lassitude, des longueurs, un surplus dans certaines situations. Au lieu d'aller vers quelque chose de très original comme dans les deux tomes précédents, l'auteur nous enferme dans de la redondance. C'est dommage. J'ai donc été un peu déçue par cette suite que j'attendais pourtant avec impatience. C'est trop lent, trop long, certaines situations s'éternisent, on a envie de dénouer ça au plus vite, mais ça dure... Rhaa. C'était le petit point négatif.

Pourtant, les dernières pages envoient du lourd, c’est avec une grande tristesse qu'on quitte nos personnages. On reste un peu sur notre faim et on se doute bien qu'une suite sera prévue ( on peut pas nous laisser comme ça !).

Finalement, ce troisième volume est plus dense, plus mature, réfléchi, plus triste aussi : peu de place à la romance, tout est stratégie politique. Je le recommande car c'est le genre d'histoire où tu n'as absolument aucune idée de ce qui va arriver à la page suivante. Pour notre plus grand plaisir.

Afficher en entier
Diamant

Après plus d'un an d'attente, ça y est, j'ai lu Le prix du sang ! L'attente était énorme, c'est ma saga préférée, le T2 promettait plein de belles choses, toutes les critiques que je lisais me promettait des larmes et un cœur brisé. Et bien c'est de la bombe, c'est un livre extraordinaire, j'ai juste adoré ma lecture ! Il y avait plein de moment tellement intenses, et l'histoire est tellement forte ! J'ai vraiment eu un coup de coeur sur ce tome, sur cette saga, sur tout.

Le point qui m'a le plus chiffonné c'est la trop grande importance de la magie, qui m'a complétement perdue par moment ! A la base si j'aime UBSLC c'est surtout pour la dystopie en fait ^^ J'ai bien aimé tout le développement autour d'Elias, puisque c'est lui porte le côté magique de l'histoire, mais je n'ai pas bien saisi toutes les subtilités autour des djinns, de la magie, du Lieu d'Attente, ect.. Je sais que le problème vient de moi, la fantasy trop poussée n'est pas ma tasse de thé en général ^^ Mais je me suis laissée porter et au final, même si j'ai raté des infos, ça ne me gène pas !

Par contre, le côté dystopie/politique m'a beaucoup, beaucoup, beaucoup plu ! Je suis une grande fan de tout ce qui est intrigue de cour, coup bas, trahison, alliance politique, et bien on peut dire que j'ai étais servi ! Marcus, Hélène, Avitas, Keris, Livia, ils jouent, ils complotent, ils perdent, il gagnent, toutes les intrigues s'enchaînent et on se dit sans arrêt "mais comment ils vont se sortir de là ??". On est vraiment pris dans les actions, on se sent concernés et on a envie de voir comment tout ça va se terminer ! Les machinations de certains personnages sont tellement fascinantes, et quand la révélation du plan arrive, on se dit "mais comment j'ai pas pu le voir, c'était sous mes yeux !!". Non vraiment, c'est une des parties les plus réussie du roman.

Au niveau scénario, rien à dire, comme d'habitude Sabaa Tahir gère parfaitement son histoire, on ne s’ennuie jamais, ce n'est jamais tiré par le cheveux, tout s'enchaine parfaitement. Les meilleurs moments sont bien sur les retournements de situation, et il y en a beaucoup ! Ils me laissent à chaque fois bouche bée ! Il y a plein d'épisodes marquants, forts en action et en émotion ! Et la fin ! Tellement dévastatrice et surprenante ! Elle ne m'a pas brisée le cœur, au contraire, elle m'a beaucoup plu et je suis tellement impatiente pour la suite ! Spoiler(cliquez pour révéler)Le plan du Semeur de Nuit, la guerre, l'Empire de Keris, la régence des Aquilla, l'alliance Laïa/Hélène, tous les événements de ce tome promettent du très très bon pour la suite ! Je n'arrive pas à mettre des mots sur tout ce que j'ai ressenti à la lecture mais c'est juste dingue comment l'auteur nous entraine et nous fait vivre plein de chose ! Et comme dans les tomes précédents, l'histoire géniale s'appuie sur des personnages forts, puissants, attachants, complexes.

Les personnages m'ont juste transportés, tant ils sont confrontés à des choses terribles, tant leurs sentiments sont intenses. Encore une fois, je n'ai pas les mots pour dire à quel point j'aime ces personnages, tant ils sont bien écrits par Sabaa Tahir, avec des personnalités si complexes ! J'aimerais que tous les livres aient des personnages de cette envergure ! J'ai adoré l'évolution de chaque héros. Laïa n'est pas ma préférée, son combat est noble c'est sûr, elle est très courageuse et elle fera de grandes choses dans le dernier tome c'est certain ! Mais son histoire ne m'a pas vraiment touchée, Spoiler(cliquez pour révéler)sauf les révélations sur sa mère, là je me suis laissée surprendre j'avoue !, ni sur son rôle de chef, ni sur son amour avec Elias. D'ailleurs je la trouve un peu hypocrite aussi, genre les Erudits qui se font massacrer par les Martiaux c'est inadmissible, mais les djinns qui se sont fait massacrer par les Erudits, ça c'est pas grave ! Je sais bien que c'est un comportement typiquement humain, et on en a l'exemple dans notre propre histoire, mais je tenais à souligner cette petite "hypocrisie". Elias, même si j'ai été moins attirée par le côté magie, a une évolution passionnante ! Tout son travail pour se défaire de son humanité pour ne faire qu'un avec la magie, c'était addictif à suivre. J'avoue que par moment, il était en mode "je dois changer, mais je vais perdre les gens que j'aime, mais il faut poursuivre le travail avec les fantômes, mais je ne serais plus humain, mais j'ai juré à Shaeva...", le côté girouette m'a donné envie de le secouer par moment ! Spoiler(cliquez pour révéler)Mais au final, il a réussi à apprivoiser Mauth et les derniers chapitres où il est tout à fait déshumanisé m'ont fait bizarre, d'un côté il a réussi à devenir Attrapeur d’Âmes mais en même temps ce n'est plus Elias. Et c'est triste. . Passons au meilleur personnage de cette saga : Hélène. Comme dans le T2, la puissance de ce personnage me laisse toujours pantoise. Elle subit coup bas, trahison, défaite, elle est seule contre tous, entourée de gens tarés, mais elle tient bon, avec cette foi et ce courage qui me laisse admirative. Spoiler(cliquez pour révéler)Toute la fin avec le masque, la guerre, sa sœur, la régence m'a vraiment retournée, et je ne peux pas attendre la suite ! Je veux savoir la fin !!. Keris et Marcus sont égaux à eux même, passionnants mais complètement tarés.. Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai une petite préférence pour Marcus, il a vraiment un destin difficile et je me suis attachée à lui sur la fin, malgré tout ce qu'il a fait. Coup de cœur pour Avitas également, mystérieux sans être cliché, drôle, gentil, courageux.

Parlons couples maintenant. Elias et Hélène, c'est mort j'ai compris. J'ai espéré, mais voilà, il faut se rendre à l'évidence, ce couple n'existera pas. Ils étaient fait l'un pour l'autre, ils se complétaient parfaitement ! Le couple Elias et Laïa ne m'a jamais plu, même si c'est clair qu'ils sont fou amoureux l'un de l'autre.. Spoiler(cliquez pour révéler)Mais bon, maintenant que Elias n'est plus lui-même, le problème ne se pose plus. D'ailleurs je n'ose pas imaginer la souffrance de Laïa qui se retrouve seule, avec l'homme qu'elle aime qui ne la reconnait plus. Avec tous ces retournements de situation, je soutiens à fond le couple Hélène/Avitas qui est très mignon : ils se soutiennent, ils se comprennent, ils voient le meilleur en l'autre, derrière le Mask. Attention, je ne retourne pas ma veste, je soutiendrais toujours le couple Elias/Hélène, mais la vie étant ce qu'elle est, Hélène peut tomber amoureuse plusieurs fois non ? Spoiler(cliquez pour révéler)D'ailleurs, je rectifie, mon cœur a été brisé pendant ce tome, quand Hélène a envoyé balader Avitas après leur baiser, j'étais tellement triste pour lui..

Que dire de plus ? C'est une bombe atomique, addictif, avec plein d'intrigues qui me laissent hyper impatiente de savoir la fin, un univers au top (surtout pour les fan de fantasy), et des personnages tellement intenses ! A lire absolument !

Afficher en entier
Bronze

Que dire de ce troisième tome à pars que je n'ai pas accroché. J'ai trouvé l'histoire longue et pas du tout addictive. J'ai été déçu car j'avais beaucoup aimé les tomes précédents.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Une braise sous la cendre, tome 3 : Le prix du sang" est sorti 2018-11-22T00:00:00+01:00
background Layer 1 22 Novembre

Dates de sortie

Une braise sous la cendre, tome 3 : Le prix du sang

  • France : 2018-11-22 (Français)
  • USA : 2018-05-21 (English)

Activité récente

agler79 l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-09T00:13:25+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 103
Commentaires 20
Extraits 22
Evaluations 36
Note globale 9.06 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • A Reaper at the Gates (An Ember in the Ashes #3) - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode