Livres
523 758
Membres
541 617

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Au-delà et au coeur de l'empire, la menace de la guerre gronde.

La Pie de Sang, Helene Aquilla, est assailli de tous côtés. L'empereur Marcus, hanté par son passé, devient de plus en plus instable, tandis que la Commandante capitalise sur sa folie pour renforcer son propre pouvoir. Alors que Helene recherche un moyen de retenir l'obscurité qui approche, la vie de sa soeur et de tout ceux de l'Empire sont dans la balance.

 

Loin à l'est, Laia de Serra sait que le sort du monde ne réside pas seulement dans les machinations de la cour martiale, mais en arrêtant le Semeur de Nuit. Mais en cherchant un moyen de le faire tomber, Laia fait face à des menaces inattendues de la part de ceux qu'elle espérait l'aider, et est entraîné dans une bataille dans laquel elle n'avait jamais pensé qu'elle devrait se battre.

Et dans la terre entre les vivants et les morts, Elias Veturius a abandonné sa liberté pour servir la Place d'Attente. Mais ce faisant, il s'est engagé à servir une puissance ancienne qui ne s'arrêtera à rien pour s'assurer la dévotion d'Elias, même au prix de son humanité.

(Voici la VO. Dsl si j'ai mal traduit a certains endroit. Je l'attend avec impatience.)

Beyond the Empire and within it, the threat of war looms ever larger.

The Blood Shrike, Helene Aquilla, is assailed on all sides. Emperor Marcus, haunted by his past, grows increasingly unstable, while the Commandant capitalizes on his madness to bolster her own power. As Helene searches for a way to hold back the approaching darkness, her sister’s life and the lives of all those in the Empire hang in the balance.

Far to the east, Laia of Serra knows the fate of the world lies not in the machinations of the Martial court, but in stopping the Nightbringer. But while hunting for a way to bring him down, Laia faces unexpected threats from those she hoped would aid her, and is drawn into a battle she never thought she’d have to fight.

And in the land between the living and the dead, Elias Veturius has given up his freedom to serve as Soul Catcher. But in doing so, he has vowed himself to an ancient power that will stop at nothing to ensure Elias’s devotion—even at the cost of his humanity.

Afficher en entier

Spoiler(cliquez pour révéler)Maudit soit ce monde pour ce qu'il fait aux mères, pour ce qu'il fait aux filles. Maudit soit-il de nous rendre forts à travers la perte et la douleur, nos cœurs arrachés à nos poitrines encore et encore. Maudit soit-il de nous forcer à l'endurer.

Laïa de Serra me tend la main.

Je la saisis.

Afficher en entier

“You are my temple. You are my priest. You are my prayer. You are my release.”

Afficher en entier

Tu es cruel Elias, elle chuchote contre ma bouche, de donner à une fille tout ce quel désire seulement pour lui arracher.

Afficher en entier

L'amour, c'est la joie couplée à la tristesse, l'euphorie liée au désespoir. C'est un feu qui m'encourage doucement à avancer puis me brûle lorsque j'approche trop près. Je déteste l'amour, je le désir ardemment. Et ça me rend folle.

Afficher en entier

“You are cruel, Elias,” she whispers against my mouth. “To give a girl all she desires only to tear it away.”

“This isn't the end for us, Laia of Serra.” I cannot give up what we could have. I don't care what bleeding vow I made. “Do you hear me? This is not our end.”

“You've never been a liar.” She dashes her hands against the wetness in her eyes. “Don't start now.”

Traduction perso :

"- Tu es cruel, Elias, chuchota-t-elle contre sa bouche, de donner à une fille tout ce qu'elle désire pour ne mieux que le lui arracher."

"- Ce n'est pas la fin pour nous, Laia de Serra." Tout ce que nous avons, je ne peux pas l'abandonner; peu importe le serment de sang que j'ai prononcé. "Tu m'entends ? Ce n'est pas notre fin."

"- Tu n'as jamais été un menteur." Elle essuya rageusement les larmes qui affluaient à ses yeux. "Ne commence pas maintenant.'

Afficher en entier

Maudit soit ce monde pour ce qu'il fait aux mères, pour ce qu'il fait aux filles. Maudit soit-il de nous rendre forts à travers la perte et la douleur, nos cœurs arrachés à nos poitrines encore et encore. Maudit soit-il de nous forcer à l'endurer.

Afficher en entier

" Ce que je ressens pour Elias est différent, une flamme que je garde contre mon cœur lorsque je sens mes forces vaciller. Parfois, au plus profond de la nuit, je m’imagine un avenir avec lui. Mais je n’ose pas le regarder de trop près. Comment le pourrais-je, puisque ça ne pourra jamais arriver ?

Je me demande ce qu’il est devenu pendant les mois où nous avons été séparés. Est-ce qu’il a changé ? Est-ce qu’il mange ? Est-ce qu’il prend soin de lui ? Cieux, j’espère qu’il ne s’est pas laissé pousser la barbe. Je détestais sa barbe. "

Laia de Serra

Afficher en entier

Je ne peux pas bouger. Je fais face à la Pie de sang. Je regarderais la mort en face. Le chagrin envahit ses traits argentés. Elle parait soudain avoir bien plus de 20 ans. Implacable. Toute faiblesse a quitté son être. Elle a vu trop de sang. Trop de morts.

Afficher en entier

- "La force de l'oiseau boucher est la force de l'Empire, car elle est une torche dans la nuit. Ta lignée grandira et tombera par son marteau ; ton destin grandira et tombera par sa volonté".

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode