Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
718 765
Membres
1 033 435

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Une douce odeur de pluie



Description ajoutée par ingridlalectrice 2012-07-09T08:54:19+02:00

Résumé

1953. Le soir du couronnement de la reine Elizabeth II, la communauté britannique de Hong Kong se réunit. Pendant que tout le monde s’efforce de suivre la cérémonie sur une radio défectueuse, la jeune Joy tombe follement amoureuse.En 1980, sa fille Kate se rebelle et fuit l’Irlande avec Sabine, son enfant illégitime.Quinze ans plus tard, Kate envoie Sabine en vacances en Irlande chez ses grands-parents, Edward et Joy, qu’elle connaît à peine.Lorsque Sabine, sa mère et sa grand-mère se retrouvent, un secret de famille profondément enfoui resurgit ...

Afficher en entier

Classement en biblio - 172 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Palmyre 2020-09-17T12:44:51+02:00

Assise par terre au milieu du tapis persan usé jusqu'à la corde, Sabine regardait la photographie de Stella dans sa robe bleu nuit. Aux tons fanés de la pièce où elle se trouvait s'était momentanément substituée la vision des ponts inondés de pluie d'un navire malmené par les flots, de satin émaillé d'étincelles chatoyantes de quelque sept voiles détrempés, incrustés de paillettes.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par empathie01 2023-09-23T12:24:04+02:00
Argent

Sabine vivant en Angleterre avec sa mère qui collectionne les petits amis, est obligée d'aller en vacances chez ses grand parents en Irlande. L'accueil est très glacial. Elle découvre de vieilles photos d'eux dans leurs jeunesses en Chine. Heureusement, la présence de Thom, le palfrenier, lui rend son séjour plus intéressant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ColombineHuc 2023-01-25T22:07:14+01:00
Lu aussi

L'histoire ne m'a pas touchée. Pas. Du. Tout. Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas, mais parlons du récit. Nous avons trois générations de femmes, toutes radicalement différentes. L'idée est intéressante, et nous permet d'entrevoir ce que toutes ont traversé, à l'aide de retours en arrière bien menés.

D'un point de vue historique, c'est véritablement intéressant. On a un aperçu de ce qu'était une femme, en 1960. De ce qu'était la communauté britannique à Hong Kong. Mais du reste... 

Le problème étant que l'intrigue met du temps à se mettre en place. Trop. J'ai eu l'impression d'être baladée pendant les trois-quart de l'histoire, sans comprendre où l'auteure nous emmenait. 

Les personnages ne m'ont pas plu. La grand-mère est difficile à cerner, trop. La mère est difficile à aimer. Et la jeune fille est sans doute celle qui m'a le plus intéressé, malgré un début à la Hannah Montana (elle est une fille de la ville, et débarque à la ferme et vraaaiment un poil cliché).

J'ai eu l'impression de suivre une famille, avec ses problèmes et ses relations souvent tumultueuses, sans avoir de réelle histoire. Et lorsque l'on arrive aux révélations, on découvre les secrets de cette famille, sans être particulièrement touchée par ce qui en ressort.

Pour moi, cette histoire n'a pas grand-intérêt, si ce n'est de suivre les relations trépidantes d'une famille séparée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cyrlight 2022-09-22T01:28:24+02:00
Pas apprécié

https://leslecturesdecyrlight.home.blog/2022/09/19/une-douce-odeur-de-pluie-jojo-moyes/

Une douce odeur de pluie flotte sur l’Irlande, où Sabine doit passer l’été dans la demeure de ses grands-parents pendant que sa mère réfléchit au sens qu’elle veut donner à sa vie, entre son ex-compagnon qu’elle a trompé et son nouveau petit ami qui ne semble pas prompt à s’engager.

Étant donné que cette lecture aura été un pensum, je ne vais pas ménager ma plume, donc attention, les paragraphes ci-dessous risquent de contenir de sévères spoilers. Pour ceux qui préfèrent garder le suspens, voici un résumé succinct qui suffira à vous donner le ton du livre (et de ma chronique).

Une douce odeur de pluie, ce sont des personnages qui font la gueule sans qu’on sache trop pourquoi, tout en déplorant que les autres leur fassent la gueule sans qu’ils sachent trop pourquoi, et qui se réconcilient en un claquement de doigts, sans qu’on sache trop comment.

Voilà pour la version courte. Et maintenant, l’avis plus étoffé…

C’est n’importe quoi ! Psychologiquement, les protagonistes ne tiennent pas la route. On a une Kate qui expédie sa fille adolescente en Irlande contre son gré, puis qui se plaint que Sabine se sente mieux là-bas que chez elle, où à l’entendre, tout allait très bien (ah ah !), et ladite Sabine qui passe son temps à répéter combien elle hait l’existence chez ses grands-parents avant de soudain décréter qu’elle y ferait bien sa vie.

Qu’est-ce qui change entre-temps ? Euh… Sa rencontre avec Annie, apparemment. Annie, une dépressive notoire qui a vécu un grand deuil et qui passe son temps à se morfondre sur son canapé, l’air à moitié endormie, sans décrocher un mot. Effectivement, ça donne envie de rester !

Oh, bien sûr, il y a aussi Thom. Thom, catalogué d’office comme le seul mec potable du coin, et ce en dépit du fait qu’il pourrait être le père de l’héroïne. Et pas seulement à cause de la différence d’âge, hein, il aurait VRAIMENT pu être son père, mais finalement Kate a préféré coucher avec quelqu’un d’autre, parce que… voilà.

En fait, on pourrait carrément résumer ce livre ainsi : « parce que voilà ». Kate ne s’entend pas avec ses parents, parce que voilà. Au début, j’ai cru qu’ils s’étaient opposés à sa relation avec Thom, mais visiblement pas. Sabine s’attache finalement à sa grand-mère, parce que voilà. Son grand-père cesse de se montrer odieux et ils nouent un profond attachement du jour au lendemain, parce que voilà. Et mère et fille sont réfractaires à l’idée de monter à cheval, parce que voilà.

D’habitude, j’aime beaucoup les histoires de famille, sauf que là, dans la majeure partie des cas, je ne suis même pas sûre d’avoir compris pourquoi les personnages agissaient de telle ou telle manière, ni pourquoi ils s’en voulaient les uns aux autres. Et à l’inverse, quand ils auraient eu une bonne raison de nourrir colère et reproches, eh bien non, on se tapote l’épaule et on se réconcilie.

Et que c’est looooong ! Le prologue à lui seul annonce la couleur. Toutes ces pages pour rien, alors que les revirements se font en un battement de cils, c’est très mal dosé.

Je commence à me demander si les romans de Jojo Moyes sont faits pour moi, car autant j’ai apprécié Avant et Après toi, autant je n’avais déjà pas accroché aux Yeux de Sophie. Il restait néanmoins passable, mais là… Non, vraiment. Je me suis ennuyée, je suis restée en dehors des problèmes que les protagonistes se créent avant de se lamenter sur leurs conséquences, et de ce fait, je n’ai apprécié aucun d’eux, pour ne pas dire que la plupart m’étaient antipathiques.

Je ne vous invite pas à découvrir l’auteur avec cette œuvre. J’ai encore Sous le même toit, Le vent nous portera et Où tu iras j’irai dans ma PAL, mais je ne suis pas impatiente de m’y plonger. Je dirais même que je regrette d’avoir sauté sur ces « bonnes affaires » à Noz. M’enfin, qui sait ? Il y aura peut-être d’agréables surprises parmi ces trois-là.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tatieursu 2022-04-06T08:45:09+02:00
Lu aussi

Je me suis ennuyée, c'est dommage car j'aime beaucoup les romans de Jojo MOYES mais je n'ai pu entrer dans l'histoire il manquait quelque chose pour accrocher mon attention.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par winnie55 2022-02-19T13:26:52+01:00
Or

Une histoire de femmes face à la vie, à l'amour et même la fidélité par rapport à différentes générations. Les liens mères-filles et ceux grand-mère et petites filles. Une histoire captivante

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaudeS 2022-02-02T23:04:58+01:00
Bronze

Des liens familiaux intéressant, un secret de famille qui tient en haleine, et heureusement parce que j’ai trouvé qu’il y avait autrement pas mal de longueur

Afficher en entier
Bronze

Je remercie les éditions Hauteville pour l’envoi de ce Service Presse numérique.

Vous avez dû le constater, je suis fan de cette auteure donc quand on reçoit la liste des SP, je prends automatique un titre de Jojo Moyes au moins. Et cette fois-ci n’a pas fait exception.

Dans ce livre assez conséquent, nous rencontrons trois générations de femmes : Joy, Kate et Sabine. Comme souvent, nous naviguons entre le passé et le présent. Le passé avec la rencontre de Joy et Edouard, mais aussi l’évolution de leurs relations, la naissance des enfants et pas que. Le présent avec les tourments de Sabine en tant qu’adolescente, de Kate en tant que mère célibataire, mais surtout les secrets de famille. Trois femmes en conflit, trois femmes fortes malgré les épreuves …

Une histoire encore bouleversante que nous propose Jojo Moyes. J’aime toujours autant l’alternance entre le passé et le présent. Ici, il est question de guerre, de soutien, de femme soldat et ce fut vraiment intéressant. Pour autant, c’est surtout la découverte du secret familial qui m’a vraiment touché et qui montre la force de Joy.

J’ai beaucoup aimé Kate et Sabine. L’auteure nous dépeint régulièrement des héroïnes aux histoires difficiles, mais prêt à tout pour sa famille ou par amour. Bizarrement, ce lien entre les trois femmes m’a amplement suffit. Même si Thom est un personnage attachant, il est ne m’a pas totalement charmé.

En réalité, nous pouvons parler de trois époques de trois femmes liées. Trois point de vue, trois voix pour nous expliquer le respect, les choix mais surtout comment un secret pour modifier les liens familiaux.

Les thèmes abordés sont beaux comme le devoir, la famille, mais surtout les liens familiaux, l’entraide et l’acceptation. Je n’ai pas réellement besoin d’argumenter et de décrire en détails l’intrigue. Il n’en a pas besoin et l’auteure non plus.

Je vous recommande comme à chaque fois cette histoire et Une douce odeur de pluie suit le même chemin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Palmyre 2020-09-17T12:40:33+02:00
Argent

J'avais commencé à lire ce roman il y a quelques mois et l'avais laissé de côté car l'histoire selon moi ne "démarrait" pas. Bien m'en a pris de le reprendre car c'est une belle histoire familiale. Rien d'exceptionnel mais une agréable lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Angelique0209 2020-07-19T21:36:52+02:00
Lu aussi

Je n'ai pas aimé l'histoire, je n'ai pas réussi a allez jusqu'à la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shelby07 2020-07-04T10:07:33+02:00
Or

Une belle histoire de Jojo Moyes. Pas ma préféré mais qui nous fait quand même passé un bon moment en passant par différente émotion.

Afficher en entier

Dates de sortie

Une douce odeur de pluie

  • France : 2018-10-17 (Français)
  • France : 2020-08-12 - Poche (Français)
  • Canada : 2003-11-20 (Français)
  • USA : 2002-04-16 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Sous la pluie - Français
  • Sheltering Rain - Anglais
  • Retrato de Família - Portugais
  • Em Busca de Abrigo - Portugais
  • Innamorarsi in un giorno di pioggia - Italien
  • Foto di famiglia - Italien
  • Regreso a Irlanda - Espagnol

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 172
Commentaires 24
extraits 27
Evaluations 42
Note globale 6.45 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode