Livres
600 321
Membres
683 523

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Une éducation catholique



Description ajoutée par Philipon 2014-08-14T03:04:48+02:00

Résumé

«"Remarque, je la comprends. C'est plus amusant de lire un roman que d'aller à la messe."

Papa, furieux, se retourne contre maman et l'accuse de saper les fondements de ma foi. Elle rétorque qu'elle n'a rien dit de mal, que de toute façon chacun est libre de penser comme il veut, et que je suis bien capable de juger par moi-même ce qui, de la lecture d'un roman ou de la messe, est le plus amusant.

"Elle n'a qu'à rester à la maison! hurle papa. Puisque c'est comme ça, j'irai seul!"

Vite je ferme mon livre, je me lève, je mets mon manteau, je suis papa.»

Marie, la narratrice de La haine de la famille et d'Un brillant avenir, raconte ici les rapports qu'elle a entretenus avec la religion au cours de son enfance et de sa jeunesse, entre un père croyant et une mère athée. Elle évoque la naissance du désir à travers des passions successives, et la découverte de l'amour, vécu d'abord comme une crucifixion, puis comme une rédemption.

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par SkeletonGirl 2021-01-11T18:23:12+01:00

Entre mon père et moi, depuis l'enfance c'est le silence. Je ne crois plus à son Dieu.

Dieu, c'est la sensibilité de ma mère - ce sentiment de culpabilité qui la fait toujours revenir vers moi.

Dieu, c'est autre chose aussi : la conscience de ma vanité. L'incapacité à sortir de moi, de cette monade close et creuse, pour aller voir le monde.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Nie-chan 2017-01-06T13:59:07+01:00
Bronze

Je pense que je ne m'attendais pas vraiment à ce genre de récit, je pensais que l'aspect religion serait plus développé. Certes, Marie ne cesse de croire en un Dieu, un Dieu qui devient humain dès lors qu'elle cesse de croire en une entité immatérielle supérieure.

Marie représente la part d'humanité qu'on déteste tous un peu. Cette mollesse, cette faiblesse, ce narcissisme, cette petitesse. Tout ce qu'on possède tous un peu sans vouloir l'avouer et qu'on repousse de toutes nos forces.

Marie est perdue, Marie a besoin d'être guidée et ne peut rester seule. Marie semble incapable de penser à la souffrance dont elle peut être à l'origine et vis par cette souffrance. Pour elle, souffrir, c'est aimer.

Livre qui se lit rapidement et qui nous renvoie à notre propre condition humaine avec ses petitesses.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fanfan50 2014-11-02T14:52:49+01:00
Diamant

Ce livre pourrait être considéré comme une autobiographie. Il est très bien écrit et bourré d'anecdotes très réalistes sur une petite fille élevée dans le catholicisme et l'arrivée de la puberté, ses émois et ses premiers amours... Un petit bijou.

Afficher en entier

Dates de sortie

Une éducation catholique

  • France : 2014-08-21 (Français)
  • France : 2016-02-18 - Poche (Français)

Activité récente

Pompon l'ajoute dans sa biblio or
2018-02-18T14:43:59+01:00

Les chiffres

lecteurs 15
Commentaires 2
extraits 5
Evaluations 3
Note globale 7.33 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode