Livres
461 580
Membres
418 063

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Lecturesdunenuit 2015-06-12T21:23:08+02:00

« Avec un crayon et une feuille de papier, elle éprouve la même sensation que moi avec une arme : de l’assurance, du contrôle. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Odlag 2015-09-22T15:47:15+02:00

Le monde entier est calme. Tout est en paix. Je crois que je n'ai jamais connu une nuit plus parfaite de toute ma vie. Elle déclare qu'il semble impossible d'imaginer que quelque part, loin d'ici, des guerres font rage. Que des gens meurent de faim. Que des enfants sont maltraités. Nous sommes coupés de toute civilisation.

- Nous sommes comme deux petites figurines dans une boule à neige de verre qu'un enfant aurait retournée.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Migabo 2015-08-25T22:58:54+02:00

Elle tient le carnet à dessin serré contre elle. Je ne sais même pas pourquoi j’ai fait cela. J’en avais marre de la voir fixer cette foutue fenêtre. Alors j’ai claqué cinq dollars en papier et crayons et, apparemment, cela lui fait plaisir. Ils ne vendent pas ce genre d’articles à la boutique du coin et j’ai dû aller jusqu’à Grand Marais pour dénicher une papeterie pendant qu’elle attendait, attachée au lavabo de la salle de bains.

Afficher en entier
Extrait ajouté par laulaulc 2015-07-14T16:58:23+02:00

"-Veux-tu connaître mon vrai prénom ?

Je parierais qu'elle a dù se le demander un paquet de fois. Je parierais qu'elle a déjà deviné mon vrai nom. Je serai curieux de savoir si elle a envisagé de me le demander.

-Non, parce que pour moi, tu es et tu resteras Owen.

Elle m'explique qu'elle se moque de qui j'étais auparavant.

-Et tu seras Chloé.

-Je serai Chloé.

C'est à ce moment-là que Mia a cessé d'exister."

Afficher en entier
Extrait ajouté par sorcieregarou 2016-02-16T22:11:05+01:00

Elle prend ma main et m'entraîne vers la chambre.

- Tu n'est pas obligée de faire ça, dis-je.

Dieu sait qu'elle n'est plus ma prisonnière. Je voudrais juste qu'elle ait envie d'être ici avec moi.

Nous nous arrêtons sur le seuil. Ses lèvres se posent sur les miennes et je tiens sa tête entre mes mains. Mes doigts s'enfoncent dans ses cheveux. Ses bras m'enserrent. Elle me retient.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Evanna 2018-07-02T22:09:13+02:00

Elle sourit et me dit que je suis gentil. Elle croit que je m'inquiète pour elle. La pauvre, si elle savait!

Je me fiche royalement d'elle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Evanna 2018-07-02T22:07:55+02:00

Mais je souris quand elle me regarde et je ne bouge pas quand sa main se pose sur la mienne parce que je suis certain d'une chose: cette fille pourrait bien changer le cours de ma vie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par laulaulc 2015-07-14T17:07:17+02:00

"Ses yeux s'agitent sous ses paupières, les images traversant son esprit malgré son corps endormi. J'essaye de comprendre comment une fille comme Mia a pu s'enticher d'un type tel que Colin Thatcher.

Puis mes yeux se posent sur l'homme assis à côté de moi, un homme si différent de James que c'en est presque comique.

-Je l'ai quitté, dis-je, les yeux fixés sur la route.

Gabe ne fait aucun commentaire. Mais quand sa main se pose sur la mienn, tout est dit."

Afficher en entier
Extrait ajouté par SELYA19 2019-05-15T13:56:45+02:00

Nous étions en 1969. Le monde tel que nous le connaissions alors était en train de changer mais, pour être honnête, je m'en moquais complètement. J'étais bien trop captivée par ma propre existence pour m'en inquiéter, comme il fallait s'y attendre chez une jeune personne de dix-huit ans : ce qui m'intéressait, c'était la façon dont les hommes me regardaient, ce que je ressentais en minijupe, bien plus courte que ma mère ne l'aurait approuvé. Je manquais terriblement d'expérience, et je voulais désespérément être une femme et non plus une enfant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par NoemieYume 2018-08-16T21:48:09+02:00

Mais évidemment, c'est fichu. Plus d'argent. Tout ça parce que, sur une simple impulsion, j'ai choisi de sauver une fille et, par la même occasion, de sacrifier ma mère — et moi-même dans la foulée.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode