Livres
455 137
Membres
404 347

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par x-Key 2010-11-07T18:43:46+01:00

La seule preuve qu'il n'est pas mort, c'est qu'il grossit encore. c'est ça la logique de l'obésité.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Pruneiite 2012-03-09T13:17:42+01:00

Il est inconfortable de se voir attribuer des remerciements que l'on estime pas mérités.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-15T19:40:56+01:00

Vous pouvez mieux me comprendre qu’eux, même si vous, vous créez exprès, dans l’orgueil, dans une sorte de transe mentale, même si vous vous relisez avec une passion que je pourrais difficilement éprouver en regardant mon ventre, vous avez, je le sais, ce sentiment constant que votre œuvre vous dépasse. Mais moi aussi, mon œuvre me dépasse

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-15T19:40:46+01:00

Quand je reçois ce genre de propos, je ne sais pas très bien quel effet cela me fait : un mélange d’émotion et d’inquiétude. Pour comparer de tels mots à un cadeau, c’est comme offrir un chien. On est touché par l’animal, mais on pense qu’il va falloir s’en occuper et qu’on n’a rien demandé de pareil. D’autre part, le chien est là avec ses bons yeux, on se dit qu’il n’y est pour rien, qu’on lui donnera les restes du repas à manger, que ce sera facile. Tragique erreur, inévitable pourtant

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-15T19:40:35+01:00

Bozo a eu droit au même verdict que celui qui a défiguré Plumpy : trois jours d’arrêts. Il a gueulé : – Donc, je dois me laisser insulter ? – Il ne faut pas attaquer physiquement son adversaire. – C’est pourtant ce qu’il faisait, lui ! – Vous jouez sur les mots

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-15T19:40:02+01:00

Je voudrais leur nuire davantage. Hélas, j’appartiens à une espèce assez inoffensive. C’est encore en bouffant que je sabote le plus le système. Le problème est la dimension kamikaze de mon acte : je me détruis plus que je n’atteins ma cible

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-15T19:39:51+01:00

Il faut manger pour vivre, paraît-il. Nous, nous mangeons pour mourir. C’est le seul suicide à notre disposition. Nous semblons à peine humains tant nous sommes énormes, pourtant ce sont les plus humains d’entre nous qui ont sombré dans la boulimie. Il y a des gars qui ont toléré la monstruosité de cette guerre sans tomber dans aucune forme de pathologie. Je ne les admire pas. Ce n’est pas de la bravoure, c’est un manque de sensibilité de leur part

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-15T19:39:42+01:00

Je sais que ça ne me protège de rien : mourir d’obésité, ça existe, et puisque je vais continuer à grossir, ça va me tomber dessus. Mais si Schéhérazade veut de moi jusqu’au bout, je mourrai heureux. Voilà. Schéhérazade et moi, nous voulions vous raconter ça. Sincèrement, Melvin Mapple Bagdad, le 5/03/200

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-02-15T19:39:32+01:00

À l’armée, on gagne un peu d’argent. Avec mon salaire, j’ai acheté des livres. Par hasard, j’ai lu le premier des vôtres à avoir été traduit en américain, The Stranger Next Door. J’ai accroché. Je me suis procuré tous vos romans. C’est difficile à expliquer, mais vos bouquins me parlent

Afficher en entier
Extrait ajouté par bioki 2011-12-16T16:28:26+01:00

« Je ne sais pas pourquoi je réponds à mon courrier. Je ne cherche rien ni personne. Si j’apprécie qu’on me parle de mes livres, c’est très loin d’être le seul sujet qui alimente ces missives. Quand une correspondance évolue de manière agréable – et Dieu merci, cela se produit -, il m’est donné de vivre ce bonheur impondérable qui consiste à connaître un peu quelqu’un, à recevoir des mots humains. Inutile d’être en manque pour aimer ces contacts. » (p. 119)

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode