Livres
505 112
Membres
512 687

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

La Guerrière Ascendante était là, installée parmi les tombes des pauvres et des oubliés. Contrairement à la statue de Kelsier, qui dominait ceux qui passaient sous son regard, celle-ci semblait sur le point de prendre son envol, une jambe levée, les yeux tournés vers le ciel.

— Pendant des années, je voulais être à votre place, murmura Marasi. Comme toutes les filles, j'imagine. Qui n'en aurait pas envie après avoir entendu les histoires ?

Elle était même allée jusqu'à rejoindre un club de tir pour dames après s'être dit que, si elle ne pouvait pas déplacer des bout de métal par des Poussées, un pistolet en serait le plus proche équivalent à sa portée.

— Avez vous jamais manqué de confiance en vous ? poursuivit Marasi. Ou avez-vous toujours su quoi faire ? Étiez-vous parfois jalouse ? Effrayée ? En colère ?

Si Vin avait un jour été une personne ordinaire, les récits et les chants l'avaient oublié. Ils la désignaient comme la guerrière Ascendante, la femme qui avait tué le Seigneur Maître. Une Fille-des-brumes et une légende qui avait porté le monde lui-même sur ses bras pendant qu'Harmonie se préparait pour la divinité. Elle avait été capable de tuer d'un regard, de soutirer des secrets immémoriaux, de combattre à elle seule des armées de koloss enragés.

Extraordinaire en tout point. C'était sans doute une bonne chose car, autrement, le monde n'aurait jamais survécu à la Guerre des Cendres. Mais nom des rouilles... elle laissait une sacrée réputation que les autres ne pouvaient qu'aspirer à égaler.

Afficher en entier

— Si je te tirais dessus, lui lança Wax, personne ne me le reprocherait. Les gens diraient sans doute : « La vache, comment tu as tenu si longtemps ? Moi, je l'aurais fait depuis des années. » Et ensuite ils m'offriraient une pinte.

Afficher en entier

— Un plan ? demanda Marasi.

— Eviter d'clamser.

— Rien de plus détaillé ?

— Eviter d'clamser... aujourd'hui ?

Afficher en entier

- Un incendie ? s'écria tante Gin en parcourant la liste. Des fusillades. Un vol à main armée. Des prises d'otages. Des explosions ?

-Ce dernier point est parfaitement injuste,intervint Wax. Vous avez trop écouté Wayne.

-C'est vrai que les choses explosent souvent en ta présence, vieux, commenta Wayne en mâchonnant ses cacahuètes.

Elles étaient agréablement salées.

-Malheureusement, il a raison, confirma Steris. J'ai recensé dix-sept explosions dans lesquelles vous étiez impliqué. C'est une anomalie statistique considérable, même compte tenu de votre profession.

-Vous plaisantez ? dix-sept ?

-Je le crains.

-Ha.

Afficher en entier

Waxillium hésita, puis soupira et se laissa tomber sur la chaise devant le bureau de sa grand-mère.

- Je veux découvrir ce qui est juste, chuchota-t-il, et le faire. Pourquoi est-ce si dur ?

Grand-mère fronça les sourcils.

- Il est facile de découvrir ce qui est juste et ce qui ne l'est pas, mon enfant. Je reconnais qu'il n'est pas toujours évident de choisir d'obéir à ce que l'on sait devoir...

- Non, l'interrompit Waxillium.

Puis il grimaça. Il n'était jamais judicieux d'interrompre Grand-mère V. Elle ne criait jamais, mais on percevait sa désapprobation aussi sûrement qu'un orage en approche. Il poursuivit un ton plus bas.

- Non, Grand-mère. Découvrir ce qui est juste, c'est tout sauf facile.

- C'est inscrit dans notre mode de vie. C'est enseigné dans les leçons que tu reçois chaque jour.

- C'est une voix, répondit Waxillium, une philosophie. Il en existe tellement...

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode