Livres
478 229
Membres
459 780

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par seriallectrice 2017-08-13T17:36:09+02:00

Contexte: Bear craignant que la flamme entre Otter et lui ne brûle plus aussi fort qu'avant, il décide d’entraîner son mari dans un jeu de rôle coquin. Otter est John Smith, un astronaute qui s'apprête à partir en mission et Bear est Valentino Valentine, chanteur dans un piano-bar.

(Trad. perso)

« Oui, bonjour, » dit John, la voix un peu étranglée alors que je ne semble pas pouvoir garder mes mains pour moi. « Nous avons une réservation ? »

La fille à la réception nous fixe. « Vraiment ? »

Je lèche le cou de John.

Il couine un peu. « Oui. Oui nous en avons une. Ce doit être sous John Smith – merde. Je veux dire c’est sous Oliver Thompson ».

« Nous somme mariés » lui dis-je. « Et en rendez-vous avant que nous ayons des bébés. Mais on fait semblant ».

« C’est… je ne sais pas ce que c’est. »

« Ouais », dis-je d’un ton rêveur. « Moi non plus. Génial, non ? »

Je ne leur prête pas attention alors que John lui tend une carte de crédit, parce que je suis convaincu que son cou serait mieux si j’y laissais une marque dessus. Je ne suis pas déçu. C’est le cas.

« Veux-tu arrêter, » me grogne-t-il. « J’essaye de… »

« Es-tu sûr que tu vas sur Mars ? » Je lui demande sérieusement. « Parce que je crois que tu devrais probablement aller sur Monanus. Merde. Je veux dire Uranus. Mais toujours dans le mien ».

« On ne sort pas beaucoup » dit John à la fille derrière le bureau, qui commence à avoir l’air horrifié.

« Je vois ça, » dit-elle doucement. « Bon, nous avons pour vous une suite, chambre 407. Les ascenseurs sont sur la gauche. Avez-vous besoin d’aide avec vos bagages ? »

« Nous n’en n’avons pas pris, » lui dis-je. « Parce que nous n’avons pas prévu de porter des vêtements tout le temps que nous serons… »

Il couvre à nouveau ma bouche avec sa main. « Ca ira » dit-il.

« Biiiiiien. Bon. Votre mot de passe pour le WIFI est… »

« Ce n’est pas nécessaire, » dit John. « Nous ne l’utiliserons pas. »

« Je vais Wi son Fi » dis-je, mais ça sort étouffé contre sa main. J’ai du boire un peu trop de vin.

« Tout est prêt, » dit-elle en reculant d’un pas. « Donc. Vous pouvez y aller maintenant. »

Je traîne John vers les ascenseurs.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode