Livres
466 782
Membres
431 233

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Une seule nuit entre ses bras



Description ajoutée par letty85 2016-02-11T21:19:34+01:00

Résumé

Une seule nuit entre ses bras, Joss Wood

Victoria enrage… Comment Matt, son nouveau colocataire, a-t-il osé lui refuser le moment de plaisir auquel ils aspirent tous les deux ? Pour ajouter à son humiliation, voilà qu’elle le retrouve à présent à la soirée professionnelle qu’elle organise. Car, bien sûr, en plus d’être irrésistible, Matt est un attaché de presse réputé, qui lui propose bientôt de collaborer avec lui ! Si Victoria a l’impression d’être hantée par son beau regard vert, elle sait également qu’elle ne peut refuser une offre aussi intéressante. Même s’il devient évident que leur désir est réciproque, et que, malgré leurs différences, ils ne pourront pas s’interdire éternellement de céder à la passion…

+ 1 roman gratuit : Une irrépressible passion, Kimberly Lang

Afficher en entier

Classement en biblio - 7 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Csirene 2016-05-24T11:12:19+02:00

http://www.harlequin.fr/extraits/pdf_extraits_2016/9782280344326_extrait.pdf

1.

— Vas-y, vas-y ! Plus vite !

Un porno ? Tori Phillips referma la porte de l’appartement de Mark et tressaillit en percevant des gémissements lascifs. Sa semaine de travail avait été rude et, à 18 h 30 en ce vendredi soir, elle n’aspirait qu’à boire du thé, dans son vieux pyjama, en regardant une stupide émission de télé- réalité. Oui, et aussi manger de la glace à même le carton, les cheveux en pétard, et se rassurer en contemplant des gens encore plus nuls qu’elle.

Mais, par pitié, pas de porno et, tant qu’on y était, pas de sexe cette nuit. Trop crevée pour jouer le premier rôle dans une fantaisie du Kamasutra déjanté de Mark.

— Mark ! appela-t-elle.

— Je suis dans la chambre !

Sa voix suraiguë trahissait une excitation qui arracha une moue d’irritation à Tori. Elle imaginait sans peine ce qu’il regardait.

— Vas-y, oui, plus vite !

S’il se mettait des pornos en l’attendant, cela signifiait qu’il était en manque. Le problème, c’était qu’elle, de son côté, avait vraiment la migraine. Elle se déchaussa et poussa la porte de la chambre de son nouveau foyer — ou supposé

tel — en levant les yeux vers la télé accrochée au mur.

Celle-ci était éteinte. Surprise, elle regarda le lit.

Il fallut un moment à son cerveau pour accepter le message que lui transmettaient ses yeux : une femme à la peau blafarde pourvue d’une forte poitrine et d’un vaste fessier tatoué d’une paire d’ailes chevauchait Mark, telle une diablesse en folie. A ce train-là, tous deux n’allaient pas tarder à décoller.

— Tori ! Tu es rentrée ! dit Mark en l’apercevant.

Comme on en avait assez de t’attendre, on a commencé sans toi, mais dépêche-toi de venir nous rejoindre ! Cinnamon t’expliquera ce que tu dois faire. Allez, Vicky, fais pas ta chochotte, viens ! On va rigoler.

— D’abord, ne m’appelle pas Vicky ! hurla Tori, comme si cela pouvait avoir la moindre importance. Et toi, ma biche, donne-moi une minute, que je rassemble mes affaires, mais méfie-toi, il est plutôt rapide à la détente…

Le lit s’immobilisa et ses occupants la contemplèrent avec

étonnement. Mark avait l’expression d’un gamin surpris à

boire du lait à même la bouteille.

— J’ai l’impression que j’aurais mieux fait de te prévenir, soupira-t-il.

— Mais ça, fallait y penser avant !

Non sans afficher sa mauvaise humeur, la diablesse descendit de sa monture, tandis que Tori allait sortir du dressing son sac de voyage et y fourrait au hasard un peu de lingerie et quelques vêtements.

— Qu’est-ce que tu fabriques ? demanda Mark d’un air contrarié lorsqu’elle revint dans la chambre.

— J’ai décidé de me mettre à la pâtisserie.

— Oh ! tu dramatises tout, Vicky !

Elle le fusilla du regard avant d’entrer dans la salle de bains, où elle enfourna toutes ses affaires dans la trousse de toilette qu’elle avait offerte à Mark pour son anniversaire.

Lorsqu’elle ressortit, Mark avait eu le temps d’enfiler une robe de chambre. Il la suivit en fourrageant dans ses cheveux blonds en désordre.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Date de sortie

Une seule nuit entre ses bras

  • France : 2016-05-01 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 7
Commentaires 0
Extraits 1
Evaluations 1
Note globale 8 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode