Livres
451 504
Membres
396 902

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Univers Chick Lit



Le livre du moment

Le Joueur de billes

Extraits du moment

  • Sometimes, before I fall asleep or when I catch a piece of music that lifts my soul, I envision another way to live, like that moment last night when the setting sun hit the top of that rise and the leaves glowed. They were alight with life, and it lasted only a moment. That’s when I suspect I’ve gotten it wrong and I’ve wasted my time, tilting at windmills–not anticipating the unexpected or being present enough to recognize it.

    Extrait de A Portrait of Emily Price
  • Oui, Gaëlle comprend que, pour bien des Haïtiennes, une femme ne le devient pleinement que lorsqu’elle est mère; qu’une descendance est un bâton de vieillesse, que c’est d’ailleurs grâce à l’aide généreuse de son mari que ses parents ont acquis leur première propriété à Saint-Hubert il y a quinze ans. Elle a compris tout ça, et un million de fois plutôt qu’une. Elle connaît par cœur les Dix raisons d’avoir un enfant, les Neuf joies de la maternité, les Sept bénédictions de l’allaitement, le montant des allocations familiales et les abattements fiscaux pour famille nombreuse. Elle a subi ce cours pendant des heures au-dessus des bananes plantains et des odeurs de hareng, dans la fumée des saucisses de barbecues, devant cinq dindes de Noël, et si elle va à ce repas, ce sera de nouveau pour entendre cette messe. Elle n’en peut plus.

    Extrait de Mabelle-mère chérie
  • — Parfait ! Je t’attends.

    Parfait ? Elle a bien dit parfait ? Un jogging ? Elle n’a quand même pas prévu de me faire faire du sport, j’espère… La seule chose qui me rassure, c’est que cela ne commence pas du tout comme dans mon rêve.

    Lorsque je reviens à ses côtés, je suis vêtue d’un survêtement bon marché et mes cheveux sont attachés à l’aide d’une grosse pince. Sophie ne semble pas embarrassée. Elle avale son café d’un trait et sourit :

    — Avoue : tu te demandes ce que je te veux et tu n’oses pas me le dire, pas vrai ? Tu crois que je ne vois pas ton manège ? Je te connais par cœur ! ricane-t-elle. Et après ce que tu t’es enfilée hier soir, tu dois avoir une de ces migraines !

    Puis, elle s’esclaffe sans retenue devant mon air ahuri. Son fou rire incontrôlable devenant contagieux, je ris à mon tour, à en pleurer. Heureusement que je ne me suis pas maquillée, moi !

    J’enfile un manteau léger et Sophie m’entraîne dehors. Le fond de l’air est frais malgré le soleil radieux.

    — Bon, assez de cachotteries. Tu m’emmènes où ?

    — Chez moi !

    — Mais pourquoi ne m’as-tu pas donné rendez-vous directement chez toi ? On aurait toutes les deux gagné du temps, tu ne crois pas ?

    — Non, dit-elle, tu n’aurais jamais été à l’heure et tu le sais aussi bien que moi.

    Je ne réponds pas. Elle n’a que trop raison, comme souvent…

    Extrait de Mon cadeau presque empoisonné
  • Quand la jeune femme ôta ses chaussures pour pénétrer dans la rivière, il s’amusa de la voir aussi réjouie. Quand elle s’accroupit pour s’asperger le visage, il supposa que son voyage l’avait épuisée et se demanda d’où elle venait. Mais quand elle releva son T-shirt sur son soutien gorge en dentelle rose,il devint brusquement nerveux. Il aurait dû lui révéler sa présence mais, à présent, c’était trop tard. S’il le faisait, elle serait plus embarrassée qu’autre chose. Il essaya donc de détourner les yeux pendant qu’elle se tamponnait la peau avec un linge mouillé.

    Vaine tentative. Cela n’aurait pourtant pas dû être si difficile. Après tout, elle ne dévoilait pas plus de son corps souple et élancé que si elle avait été en maillot de bain… même moins, puisqu’elle portait toujours sa jupe. Quand son soutien-gorge s’envola, il comprit soudain qu’il était dans le pétrin et se pétrifia. Du moins… en partie. Parce que si son cerveau ne semblait plus pouvoir fonctionner correctement, son hémisphère Sud, en revanche, réagissait avec vigueur. Brusquement, il avait l’impression d’être un collégien fasciné par sa première paire de seins. Ce n’était pourtant pas les premiers qu’il voyait, loin s’en faut, même si cela faisait longtemps… très longtemps. Mais il fallait reconnaître que ceux-là étaient spectaculaires. Ronds et pleins, ils pointaient vers lui comme une offrande. A en juger par la pâleur de sa peau, cette fille ne devait pas avoir l’habitude de se déshabiller dans la nature. Cela dit, un petit tatouage qu’il n’arrivait pas bien à distinguer suggérait qu’elle n’était pas forcément particulièrement prude. Agenouillée sur son rocher, elle éclaboussait sa poitrine nue, telle une naïade. Ses tétons étaient dressés avec arrogance, et Marcus ne put s’empêcher de constater qu’une certaine zone de son propre corps semblait elle aussi au garde-à vous. La seule chose à faire aurait été de disparaître avant qu’elle ne s’aperçoive de sa présence, mais il avait trop peur d’attirer son attention et d’empirer les choses. Et puis, il devait bien se l’avouer, il était littéralement hypnotisé. Il se surprenait même à espérer qu’elle enlève sa jupe et le slip rose assorti qu’elle portait probablement dessous, pour se baigner nue.

    Extrait de Les Héritiers de Blue Ridge Mountain, Tome 3 : Coup de foudre à Sweetness
  • — Ooooooooh! Je veux m’en faire faire! s’égosille

    Caroline, qui prend entre ses doigts les différents modèles pour établir son choix.

    — Des tresses? T’es certaine? demande Vicky, pas convaincue de la démarche impulsive de son amie et de l’esthétisme réel de la chose.

    — Oui, pour la semaine, seulement. Ça sera pratique et confortable à cause de la chaleur! s’excite Caro en choisissant la couleur de ses billes.

    — Coudonc ! s’étonne Katia, trouvant elle aussi l’idée un peu bizarre.

    La femme pose son sac sur la chaise et s’installe derrière sa cliente. Une autre Mexicaine se joint à elle afin d’accélérer le travail, car il s’agit d’une tâche longue et laborieuse. Les deux autres filles scrutent les alentours, debout au gros soleil, le nez en l’air, tout en continuant de boire

    Extrait de Ce qui se passe au Mexique...reste au Mexique!

Membres de l'Univers Chick Lit

Chick Lit

Souhaitez-vous rejoindre cet univers ?

Nombre de membres : 91


Membres récents

2019-03-24T11:17:37+01:00
2019-03-18T10:01:36+01:00
2019-03-13T11:27:23+01:00
2019-03-06T09:11:38+01:00
2019-02-26T11:09:45+01:00
2019-02-01T20:31:44+01:00
2019-01-31T14:27:50+01:00
2019-01-30T09:28:35+01:00
2019-01-19T10:35:57+01:00
2019-01-11T15:00:20+01:00
2019-01-08T13:43:12+01:00
2019-01-06T22:31:02+01:00
2018-12-26T10:01:21+01:00
2018-12-17T21:59:30+01:00
2018-12-02T12:41:28+01:00
2018-11-02T19:39:27+01:00
2018-10-29T18:29:01+01:00
2018-10-28T13:58:48+01:00
2018-09-21T09:58:59+02:00
2018-08-10T11:02:44+02:00
2018-08-06T11:01:54+02:00
2018-06-06T15:24:59+02:00
2018-05-28T00:41:41+02:00
2018-05-17T00:24:36+02:00
2018-05-13T18:46:54+02:00
2018-05-03T14:39:52+02:00
2018-04-26T11:02:49+02:00
2018-04-19T14:13:47+02:00
2018-04-10T12:58:41+02:00
2018-04-09T11:53:20+02:00

Livres commentés récemment

Lu en ce moment

Votes récents

mars_1030 à voté pour un extrait
2019-03-24T15:44:14+01:00
sassalali à voté pour un extrait
2019-03-24T00:31:41+01:00
pitou21 à voté pour un extrait
2019-03-18T00:55:20+01:00
Pipeau44 à voté pour un extrait
2019-03-17T17:17:10+01:00
breitz01 à voté pour un extrait
2019-03-16T14:36:48+01:00
emmaambre à voté pour un extrait
2019-03-13T16:18:35+01:00
alex1001 à voté pour un extrait
2019-03-08T13:19:17+01:00
Erza1600 à voté pour un extrait
2019-03-07T17:20:14+01:00
sassalali à voté pour un extrait
2019-03-06T14:51:37+01:00
marie-rz à voté pour un extrait
2019-03-05T11:58:19+01:00
ninib974 à voté pour un extrait
2019-03-05T01:16:06+01:00
Pipeau44 à voté pour un extrait
2019-03-03T21:49:58+01:00
iarld à voté pour un extrait
2019-02-28T03:24:14+01:00

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode