Livres
528 293
Membres
548 306

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Univers Chick Lit



Le livre du moment

Le Joueur de billes

Extraits du moment

  • Je commande quelques gâteaux miniatures et un cappuccino additionné de chocolat noir. Vu la foule entassée dans la boutique, je dois jouer du coude afin de me rendre au comptoir-caisse pour payer et récupérer mon butin. En repassant le seuil, je repère une place sur un banc tout près; aussitôt assise, je prends une bouchée de cannoli, et tous mes sens s’éveillent. Quelle extase… J’ai envie de chanter l’alléluia du Messie de Haendel. Décidément, en Italie, les saveurs divines et alléchantes sont à la cuisine ce que les couleurs audacieuses et les imprimés ravissants sont à la mode. En ce délicieux milieu de matinée, je dévore ma collation, puis j’allonge mes bras sur le dossier du banc, et j’observe les passants. Je pourrais passer toute la journée ici, à admirer l’élégance romaine. Le plus étonnant, c’est que la plupart des gens que je vois sont tout sauf « à la mode ». Les Italiens ont un style libre, audacieux et joyeux.

    Extrait de J'adore Rome
  • C'est étrange. Écrire ses peurs noir sur blanc me fait froid dans le dos et, pourtant, me soulage. Comme si le fait de les reconnaître leur ôtait de la puissance, tel un ennemi qui sort enfin de l'ombre. Je comprends que refouler mes peurs, c'est leur donner le pouvoir de revenir encore plus fortes. Un effet boomerang en quelque sorte. Mieux les cerner, mieux les connaître, voilà peut-être la solution.

    p.111

    Extrait de Cupidon a des ailes en carton
  • « Ryan sat at his desk, feeling a myriad of emotions coursing through him. He had known who was on the other end of his line from the very first word she had whispered. He could never forget that voice. It had haunted his dreams for the past twelve years. She’d been the girl who got away; hell not only got away but thrust him from her life.

     

    He ran his hands through his hair and let out a sigh of frustration. How he wished he could’ve simply told her to go to hell and hung up the phone. There was no way he could be that much of a bastard. He’d loved Patsy as if she was his own little sister.

     

    He felt a smile lift the corner of his lips, as he thought back to little Patsy toddling around his legs, as he spent time with Nicole. She had become attached to him from the very first moment he came through her doors. Over the years of watching her grow up she’d squeezed a piece of his heart. »

    Extrait de Baby for the Billionaire, tome 3 : The Tycoon's Proposal
  • Quelqu’un l’avait vu venir, hein, qu’à 16h42 exactement je serais en train d’embrasser avec la langue l’un des deux homos de la classe ? Ben non. Et moi je l’avais flairé, ça, en matant les mecs depuis la tribune de la piscine ? Evidemment pas. C’est bien simple, jusque-là j’étais la dernière à y croire, à mes stratégies de drague minables. C’était évident qu’elles étaient vouées à l’échec… C’est peut-être pour ça que ça a fini par marcher. L’absence de pression, le fait de n’avoir rien à perdre… J’ai un bon conseil les filles : si vous voulez que vos projets se réalisent, il faut qu’ils soient le plus invraisemblable possible, et que vous soyez les dernières à miser dessus. Des bonnes idées bien irrationnelles, bien barrées. Au final, c’est ça qui marche !

    Extrait de Ô trouble
  • -Lily-Rose, il faut qu'on se parle !

    Il est essoufflé, a les cheveux ébouriffés, comme s'il avait couru pour venir la rejoindre. Avant même qu'elle n'ait eu le temps de répondre quoi que ce soit, Pierre-Olivier se lance dans un monologue enflammé et profond.

    -Lily, je ne me comprends pas, je ne me comprends plus. Depuis que je t'ai rencontrée, je n'arrête pas de penser à toi. J'ai beau essayer de me changer les idées, de voir d'autres gens, c'est toujours la même image qui me revient en tête : toi. Oui, Jolianne est jalouse de toi et oui, elle a toutes les raisons du monde de l'être, mais je n'y peux rien. Je n'en peux plus, je t'aime! Voilà, je t'aime. Follement, éperdument, passionnément. Je t'ai dans la peau et je ne peux plus garder ça pour moi, et c'est pourquoi je suis ici devant toi, à t'ouvrir mon coeur.

    Oh là là! La belle Lily-Rose est dans de beaux draps!

    Extrait de Karaoké! : Impossible de faire des conneries dans l'anonymat

Membres de l'Univers Chick Lit

Chick Lit

Souhaitez-vous rejoindre cet univers ?

Nombre de membres : 115


Membres récents

2020-11-13T14:56:00+01:00
2020-10-20T09:31:08+02:00
2020-09-21T22:56:24+02:00
2020-08-14T13:06:38+02:00
2020-07-14T09:39:43+02:00
2020-06-14T20:03:26+02:00
2020-05-30T19:51:35+02:00
2020-05-18T18:22:34+02:00
2020-04-30T22:38:20+02:00
2020-04-26T19:47:16+02:00
2020-04-15T23:57:00+02:00
2020-04-09T17:07:45+02:00
2020-04-05T10:25:10+02:00
2020-04-03T23:57:33+02:00
2020-03-29T12:43:37+02:00
2020-03-06T11:13:34+01:00
2020-02-29T09:18:21+01:00
2020-02-23T20:25:11+01:00
2020-01-07T15:30:35+01:00
2020-01-06T10:05:28+01:00
2020-01-01T18:15:28+01:00
2019-12-28T19:53:11+01:00
2019-12-27T00:11:26+01:00
2019-12-07T17:20:16+01:00
2019-10-08T12:16:08+02:00
2019-09-22T11:42:49+02:00
2019-09-04T10:28:57+02:00
2019-08-12T19:08:14+02:00
2019-08-08T11:22:20+02:00
2019-07-31T14:21:59+02:00

Lu en ce moment

Votes récents

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode