Livres
565 251
Membres
618 253

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Univers de l'humour



Extraits du moment

  • Ethinor Thamer, guerrier barbare de son état, fils de Thamer, petit-fils de Thamer, Ethinor aux cent combats, Ethinor aux mille aventures, Ethinor aux dix mille victoires, en un mot Ethinor Thamer LE guerrier, ayant trucidé, expédié, découpé, massacré tout ce qui se pouvait trouver de gobelins, goules, dragons et autres saloperies dans la région, se trouva fort dépourvu quand le temps des distinctions fut venu. Comment devenir le guerrier le plus grand, le plus célèbre, le plus admiré de tous les âges si rien ni personne ne se présentait pour se faire occire ?

    Le monde, barbare et égoïste, faisait montre de pingrerie quand il s'agissait de dispenser un peu de complaisance...

    Extrait de Deux Zéros & Demi
  • La porte d’entrée vient de se refermer. Un claquement sec, suivi du léger chuintement du loquet, depuis quelque temps il faut s’y prendre à deux reprises pour l’enclencher. Le pêne a joué durant l’été.

    Penser à mettre un peu d’huile, note Louis mentalement. Quand il aura lancé le lave-vaisselle, quand les enfants seront couchés.

    Louis se sent fatigué. Ces dimanches soir en famille – les parents d’Axelle et cette semaine son frère à lui – l’épuisent. Certes, ils dînent tôt, parce que le lendemain les enfants vont à l’école, parce que le lendemain Axelle se lève aux aurores. Mais Louis a toujours l’impression de se retrouver sur la sellette, devant une belle-famille qui, même si pour rien au monde elle ne l’avouerait, ne l’a jamais accepté.

    Quand on vient de la rive dorée du lac de Zurich, on ne dit pas les choses. Surtout celles qui pourraient déranger

    Extrait de Père au foyer
  • “Je suis à peu près certain que c'est la mère de Robert qui choisit mes cadeaux vu que ce sont toujours des trucs pour apprendre quelque chose. Et ils sont dans un état impeccable parce que je ne les ai jamais ouverts.

    Je ne sais pas ce qui a le plus énervé Robert : le fait que je vende ses cadeaux ou le panneau que j'avais mis sur la table [CADEAUX POUR INTELLOS].

    (p. 24-25)”

    Extrait de Journal d'un dégonflé, Tome 14 : Ça déménage !
  • Un vent léger soufflait, venant du large, amenant des embruns et une odeur d’iode et de sel. Le long du chemin dallé, des marchands ambulants avaient installé leurs échoppes au lever du soleil. Certaines vendaient toutes sortes de victuailles : pains, fruits, charcuteries, plats préparés. D’autres offraient une gamme étendue de boissons, alcoolisées ou non. Des boutiques rudimentaires montées le matin même proposaient des amulettes porte-bonheur ou des souvenirs du labyrinthe.

    L’un de ces marchands à la sauvette ne disposait même pas d’un étal, juste d’un panier d’où émergeaient quelques rouleaux de parchemin. Il s’adressa à Valdemar :

    — Une carte du labyrinthe, mes seigneurs ?

    — Mais, ce dédale change sans arrêt de configuration ! s’exclama l’Ardenois. Dans ces conditions, à quoi bon une carte ?

    — Ah, monseigneur, c’est que celle-ci est magique et que son plan se modifie en phase avec le labyrinthe.

    — Et combien demandes-tu pour cette merveille ?

    — Cent besants.

    — Fichtre ! Ce n’est pas donné ! Qu’en pensez-vous, Amator, vous qui êtes de la partie ?

    Le mage se saisit de la carte, et une trace d’inquiétude apparut sur le visage du marchand qui l’interrogea :

    — Vous êtes un sorcier ?

    — Oui, répondit distraitement le Hind, tout en regardant attentivement le document. J’ai étudié à l’ISO de Mora.

    Il poursuivit son observation du plan. Les traits noirs représentant les murs bougeaient de manière apparemment aléatoire, ouvrant et refermant des passages. Au bout de trois minutes, il avait identifié les séquences répétitives qui s’enchaînaient. Il rendit en souriant le document au commerçant et s’adressa au responsable de l’expédition :

    — C’est amusant comme tour ! Mais bien entendu, cela ne peut suffire à mettre la carte en phase avec le dédale.

    — Que voulez-vous dire ? demanda Scintillor senior.

    — C’est un parchemin avec trois simples permutations qui s’appliquent au hasard. Je pourrais en réaliser un en deux minutes à partir d’un dessin et il s’avérerait aussi fantaisiste et impressionnant que celui-ci !

    Le vendeur morain regarda Amator avec incrédulité et s’exclama :

    — Vraiment, monseigneur ? Ah, Jovis m’en soit témoin, je me suis fait rouler ! Un misérable mage a abusé de ma naïveté ! Veuillez m’excuser !

    Il récupéra son panier et s’éloigna rapidement.

    Extrait de Amator l'imposteur
  • There are a few things I've learned about this cafe after several days of working here.

    Number one. The coffee is here tastes really, really awful. The coffe tastes salty, sour, spicy and bitter at the same time.

    Number two. Everything else except the coffee is tasty. But, uhu... Everyone kept asking for things outside the menu.

    They might even know more about them than me.

    Extrait de Entre nous

Membres de l'Univers

Souhaitez-vous rejoindre cet univers ?

Nombre de membres : 0


Membres récents

Livres commentés récemment

Lu en ce moment

Votes récents

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode