Livres
511 725
Membres
522 672

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par -Anna- 2020-06-07T23:01:54+02:00
Or

Romans après romans, je ne me lasse pas de retrouver la plume de Sophie Tal Men. Dans ce dernier opus, on retrouve son style simple et ses personnages (certains récurrents, d'autres complètement nouveaux) attachants et touchants. Les livres de Sophie Tal Men se lisent d'une traite, je plonge directement dans l'histoire, avec l'envie de connaître la suite à chaque fin de chapitre. C'est une parenthèse de douceur qui fait du bien dans une vie de lecteur. Encore une fois je n'ai pas été déçue par ce roman, que je vais m'empresser de transmettre autour de moi pour faire découvrir cette autrice que j'aime tant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Julie-176 2020-05-31T21:54:41+02:00
Lu aussi

Depuis le début du mois de mars, nous connaissons une crise sans précédent qui a occasionné de nombreuses conséquences notamment, dans le milieu de l’édition. Des maisons d’édition rencontrent de grosses difficultés financières par le fait que certains livres ont été postposés à plusieurs semaines, voire mois et même l’année prochaine. Des auteurs qui lançaient leur dernier « bébé » dans le monde littéraire au début du confinement ont vu les rencontres annulées avec leurs lecteurs,… et j’en passe.

C’est pourquoi à ma petite échelle, je souhaiterais mettre en lumière au fil des semaines et mois prochains des livres qui sont sortis quelques temps avant le début du confinement pour que nous les oublions pas. Bien entendu, vous me direz que les auteurs « banckables » et les « grosses » maisons d’édition n’en ont pas forcément besoin puisque leur situation financière ne s’en retrouve pas forcément en danger. Mais si je vous en parle, c’est parce que ces livres m’ont plu et qu’ils méritent un second souffle. Une fois que le cours de la vie d’édition aura repris normalement, certains de ces livres risquent d’être mis de côté et ce serait dommage pour eux.

C’est ainsi que je vais vous parler du livre « Va où le vent te berce », le dernier né de Sophie Tal Men qui est paru peu de temps avant le confinement (le 26 février pour être exact) et dont la rencontre littéraire devait avoir lieu fin avril à Bruxelles (rencontre bien entendu annulée vu le confinement strict).

J’ai trouvé ce livre à la fois très lumineux et très doux. L’histoire se situe en Bretagne, notamment au sein du service de maternité de l’hôpital de Brest. Gabriel, force de la nature et boxeur à ses heures perdues, fait partie d’une équipe de volontaires un peu particulière puisqu’il y est berceur de bébés. Il y fait la rencontre d’Anna, revenue peu de temps avant son accouchement, d’Argentine où elle y a connu un drame terrible. Alors que tout les éloignait, ces deux êtres auront plus d’une chose en commun.

Malgré un florilège de protagonistes, chacun y trouve sa place (j’ai adoré en particulier Giagia, haute en couleurs). Gabriel et Anna sont deux âmes en perdition mais leur rencontre pourra peut-être changer le cours des choses. Roman basé notamment sur la reconstruction de soi, il est difficile de ne pas y ressentir de nombreuses émotions mais de celles qui font du bien.

C’est le genre de lecture, sans prise de tête. On y rencontre des personnages attachants, dans une ville que je ne connais que par mes lectures (Brest). L’auteure m’a fait, par son style d’écriture très fluide, découvrir un peu plus la Bretagne et ses spécialités (clin d’oeil aux recettes

Afficher en entier
Commentaire ajouté par aurelie2008 2020-05-20T10:08:59+02:00
Diamant

quels personnages attachants !!!! un très bon moment passé en leur compagnie ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mjey 2020-05-04T17:36:30+02:00
Diamant

Paul Eluard a écrit un jour : Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous.

L'auteure nous plonge dans la vie tourmentée de deux âmes qui semblent être perdues.

Anna, une jeune médecin, qui va mettre au monde un bébé, toute seule.

Et Gabriel qui doit faire face à un passé compliqué, un passé qui l'empêche d'avancer, et qui l'a rendu au fil des années dur et sombre à la fois.

Les deux protagonistes de l'histoire n'ont pas été épargnés par le destin, et pourtant alors que tout les sépare, ils vont se rencontrer. Ensemble ils vont se soutenir et se reconstruire, cicatrisant leurs blessures.

Sophie Tal Men nous offre une douceur, un instant poétique et c'est tout simplement magnifique ❤

Ce magnifique roman est un coup de cœur pour moi ❤

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alyssa2410 2020-04-28T12:16:35+02:00
Or

Pour son dernier livre « Va où le vent te berce », Sophie Tal Men reste une nouvelle fois dans l’univers de sa trilogie « Les yeux couleurs de pluie » mais en prenant comme personnage principal, un personnage initialement secondaire, faisant en sorte que ce nouveau livre peut très bien se lire indépendamment des autres. En partant d’une information et d’une observations faite en hôpital, à savoir les « berceurs », ces personnes bénévoles qui bercent les bébés afin de prendre momentanément le relais des parents, l’autrice nous propose une histoire une nouvelle fois réconforte, douce et tendre, un vrai moment cocooning!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mariepinal 2020-04-11T09:53:49+02:00
Argent

On connait la fin au début du livre, mais j'ai beaucoup aimé l'écriture, l'histoire, les personnages qui sont attachants, jolie histoire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ZouzouZouzou 2020-03-24T10:55:33+01:00
Argent

C'est étrange comme parfois, on laisse des personnages au bord de la route en fermant un roman et quand vient la suite tant attendue, on s'arrête à nouveau quelques instants pour reprendre ces auto-stoppeurs et faire un nouveau petit bout de chemin avec eux.

L'écriture de Sophie Tal Men a ce pouvoir là de nous laisser patienter une année afin de mieux renouer avec son monde.

J'ai apprécié de retrouver ses personnages dont j'avais fait la connaissance en 2016 dans Les yeux couleurs de pluie.

Tour à tour personnages principaux ou secondaires aucun d'eux ne se fait oublier ni ne prend la grosse tête car l'auteur sait les mettre plus ou moins en valeur sans jamais les dévaloriser.

Le thème abordé met en avant les associations qui viennent en aide dans les hôpitaux et il est important de mettre l'altruisme de certaines personnes en avant.

Notre monde n'est finalement peut être pas si égoïste que ça !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissCroqBook 2020-03-19T08:24:11+01:00
Diamant

C’est avec beaucoup de plaisir et une certaine impatience que je me suis lancée dans cette lecture. Le style doux et poétique de l’auteure est une véritable bouffée d’air pur. Il a en lui une petite dose de magie qui vous transporte et vous donne le sourire. Et actuellement on en a tous bien besoin.

Si vous avez lu les précédents romans de l’auteure, son héroïne ne vous sera pas inconnue. En effet, il s’agit d’Anna, la cousine de Matthieu et meilleure amie de Marie-Lou, le couple que l’on suit dans la trilogie Les yeux couleur de pluie. Ici la jeune femme pétillante et malicieuse que l’on avait découverte n’est plus. C’est une autre facette de sa personnalité qui nous est proposée, plus triste, plus ombrageuse, plus terne. Un changement qui au vue des circonstances (que je vous laisse découvrir par vous-même) se comprennent. Cela ne nous empêche pas de nous attacher à elle, bien au contraire même. On ne peut s’empêcher de vouloir prendre pour nous une partie de son chagrin. Mais là où on prend le plus de plaisir c’est quand au fil des chapitres, la fleur fanée qu’elle est devenue reprend vie et éclot de nouveau.

Si j’ai aimé le personnage d’Anna ce n’est rien comparé à celui de Gabriel. Le mélange entre force et douceur qu’il dégage en fait un personnage extrêmement touchant. Cette dualité le rend à la fois mystérieux, lumineux, ombrageux, attendrissant. A l’instar d’Anna, il est mal dans sa peau et nourrit une certaine colère depuis l’enfance dont il n’arrive pas à se débarrasser, si ce n‘est quand il est au contact des nouveaux nés. Je crois que c’est ça qui est le plus touchant chez lui. C’est difficile à expliquer. Le mieux est probablement que vous le découvriez par vous-même pour le comprendre.

J’ai aussi été attendrie par Giagià, cette femme certes parfois intrusive mais qui déborde d’amour pour ses deux fils. Et puis j’ai adoré retrouvé nos internes préférés : Matthieu, Marie-Lou, Marie. Je me rends compte qu’ils m’avaient manqué. J’espère les recroiser tous dans un prochain roman. Pourquoi pas une histoire autour d’Evann, le jeune frère de Gabriel, lui-même étudiant en médecine ?! Ce serait sympa. J’aime bien cette petite tribu.

Les forces de ce roman tiennent selon moi à deux choses : l’authenticité des personnages – des personnages qui n’hésitent pas à se montrer tels qu’ils sont ni à dévoiler leurs faiblesses – mais aussi dans la poésie de la plume de l’autrice – c’est doux, sensible, juste.

En bref, c’est un nouveau coup de cœur pour moi. Je ne saurais que trop vous conseiller de le lire pour à votre tour pour recevoir une bonne dose d’amour et de bonheur.

https://misscroqbook.wixsite.com/misscroqbook/post/va-ou-le-vent-te-berce-sophie-tal-men

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chlomorghug 2020-03-12T07:11:38+01:00
Diamant

Très bon livre, addictif... les personnages sont attachants, leur histoire est touchante, leur rencontre, leur manière de petit à petit s’apprivoiser est belle et touchante

Un très bon moment de lecture comme toujours pour moi avec cette écrivaine

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode