Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Valba : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Le Protocole de la Crème Anglaise, Tome 2 : Imprudence Le Protocole de la Crème Anglaise, Tome 2 : Imprudence
Gail Carriger   
On retrouve Rue à Londres après son retour d'Inde où les choses ne se sont pas vraiment passées comme prévu, ce qui a légèrement contrarié la reine Victoria. Rue n'est donc pas vraiment en odeur de Sainteté dans le palais royal ce qui la chagrine légèrement. Cependant, plus troublant pour elle, la meute de son Papatte semble se comporter bizarrement et son Papatte est introuvable. Rue est obligée de se tourner vers sa mère (ce qui lui coute beaucoup, une conversation avec Lady Maccon n'était jamais simple) et de lui faire avouer ce qui se passe réellement. C'est à partir de là que les ennuis commence et Rue va une nouvelle fois devoir compter sur tout l'équipage de la coccinelle à la crème pour l'aider avec une nouvelle destination : l’Égypte !

Comme je vous l'avais dit dans ma chronique du tome 1, je trouve cette nouvelle série un cran en-dessous de celle du Protectorat de l'ombrelle, Prudence n'ayant pas l'aura de sa mère, Lady Maccon, on a franchement l'impression qu'il manque un petit quelque chose. Effet de l'auteur assez troublant également avec cette nouvelle série : le lecteur connait plus de chose que Prudence, l’héroïne notamment sur l'histoire de la meute et sur les décisions prises par Lord et Lady Maccon. J'avoue que par moment c'est déroutant et même assez troublant pour le lecteur mais c'est clairement un effet recherché par l'auteur.

Cette série n'en ai pas moins sympathique à lire et ce que j'aime particulièrement c'est qu'elle soit une suite direct du Protectorat de l'ombrelle, on retrouve donc au second plan beaucoup des personnages qui ont fait le succès de la premier série : Lord et Lady Maccon, Lord Akeldama, la meute de Londres et même quelques surprises supplémentaires dans ce deuxième tome ;)Le scenario d'Imprudence est bien plus accrocheur que celui de Prudence. Après tout ce retour en Égypte pour la famille Maccon était prévue depuis 20 ans et la fin du tome 5 du Protectorat de l'ombrelle ;) Ce deuxième tome nous permet de retrouver tout les membres de l'équipage de la Coccinelle à la crème dont Quesnel et les jumeaux Thursdell. J'ai encore un peu de mal avec les caractères parfois franchement futiles de Rue et Primrose qui les rendent, dans certaines situations franchement ridicules. Mais finalement cela fait aussi parti du charme de cette série qui ne se prend pas au sérieux. Second degré de rigueur ou vous serez carrément déçu. Gail Carriger garde une plume très fraiche et collée montée, c'est parfois anachronique mais ça reste plaisant et original.

L'auteur garde cette fois un très bon rythme dans son récit et alterne facilement entre moments de badinage et bataille de haut vol sur la coccinelle à la crème. Le ton est, comme toujours, plein d'humour et léger, ce qui en fait un bon roman feel-good. Gail Carriger distille les secrets et les manipulations de chacun tout au long de ce tome pour nous laisser en attente ligne après ligne et ça c'est franchement agréable !J'ai passé un très bon moment avec Imprudence : un roman feel good et un deuxième tome qui dépote plus que le premier. La plume de Gail Carriger est toujours aussi fraiche et j'apprécie particulièrement de retrouver son univers entre Steampunk et Urban Fantasy original. Une très bonne lecture qui j'espère nous prévoit une montée crescendo pour les prochains tomes !


par Bleuopale