Livres
462 176
Membres
419 222

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Valenti & O'Brian, Tome 1 : Mission Séduction



Description ajoutée par cdv25 2015-09-02T18:30:30+02:00

Résumé

Quand amour et amitié ne font plus qu’un...

De nature taciturne, le détective Nicholas Valenti a, depuis des années, comme meilleur ami son partenaire, Sean O’Brian. Lorsque Valenti s’aperçoit que ses sentiments ont laissé place au désir, il sait qu’il doit étouffer ce qu’il ressent, car O’Brian est irrémédiablement hétéro. C’est alors que leur commissaire leur demande de démanteler un réseau de trafic de drogue qui approvisionne tous les bars gay de la ville. Tous deux doivent infiltrer ce milieu, risquant ainsi de révéler au grand jour la passion du détective pour son collègue. Que choisira Valenti entre l’amitié et le désir ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 301 lecteurs

Extrait

— T’insinues donc que si Valenti et moi on est mauvais acteurs, on risque de se retrouver vraiment dans la merde ? résuma O’Brian sans mâcher ses mots.

— C’est peu dire, mon chou, renchérit Twonnie. Et si j’en crois Turk, vous avez qu’une semaine pour répéter vos rôles, alors vous feriez mieux de vous y mettre tout de suite, suggéra-t-il en tendant les mains vers les deux policiers.

— Quoi, tout de suite ? s’enquit Valenti avec une vague sensation de panique.

— Qu’est-ce que tu veux qu’on fasse, qu’on s’embrasse ? s’enquit O’Brian à son tour, d’un ton infiniment plus détaché qu’aurait pu s’y attendre son coéquipier.

Quelle mouche le piquait ces derniers temps ? Valenti n’aurait pas hésité à parier son salaire que si quelqu’un avait laissé entendre qu’O’Brian était d’accord pour embrasser un autre homme – y compris son coéquipier et meilleur ami – celui-ci n’aurait pas hésité à mettre son poing dans la figure du crétin en question. Mais voilà qu’il en envisageait lui-même la possibilité…

Twonnie sembla amusé par la réponse.

— Non, mon cœur, lança-t-il à O’Brian, à mon avis, il va d’abord falloir mouiller la chemise avant d’en arriver là. Mais si vous n’arrivez pas à ne serait-ce que danser ensemble, alors il vaut mieux renoncer. Vous devrez aller beaucoup plus loin pour être crédibles au RamJack.

— On y arrivera, déclara O’Brian d’un ton de défi. Viens, Nicky, je te laisse mener la danse.

Il quitta la table bancale et saisit Valenti par la main, l’obligeant à se lever bien malgré lui.

— Maintenant essayez de vous fondre dans la masse, autant que possible vu vos vêtements, ordonna Twonnie en faisant la moue, désapprouvant manifestement leurs jeans et tee-shirts ordinaires. Observez les autres couples de danseurs et amusez-vous à suivre celui qui conduit la danse. Mais s’il vous entraîne dans les toilettes, gare à vous !

Il rit sottement de sa propre plaisanterie et les chassa des deux mains.

— Allez, je vous regarde et vous ferai une critique détaillée quand vous reviendrez vous asseoir.

— Viens, Nick, répéta O’Brian en tirant son ami vers la piste de danse.

Valenti s’aperçut brusquement que son coéquipier le tenait par la main et que leurs doigts s’entrecroisaient. C’était ainsi que l’on tenait son amoureux, pas son meilleur ami.

— OK, lâcha-t-il bêtement en emboîtant maladroitement le pas à O’Brian, lequel se déplaçait toujours avec beaucoup d’élégance.

Une fois sur la piste de danse, ils s’en tirèrent mieux qu’ils auraient pu s’y attendre. Le DJ passait Disco Inferno. O’Brian libéra la main de Valenti pour danser au rythme entraînant de la musique. Ce dernier n’eut plus qu’à admirer les souples mouvements circulaires de son coéquipier et à s’efforcer de les imiter. Même s’il était loin d’être aussi bon danseur qu’O’Brian, il ne fut pas mécontent de lui-même et il commençait même à s’amuser un peu lorsque la musique changea.

— Et voici une pépite pour tous les amoureux présents sur le dance floor ce soir, annonça le DJ.

Une mélodie douce et romantique s’éleva des haut-parleurs. Valenti regarda alentour. Partout des hommes formaient des couples étroitement enlacés qui se balançaient doucement au rythme lent de la musique. Certains s’embrassaient sans gêne dans la lumière tamisée. Valenti s’efforça de chasser de son esprit les images où il faisait de même avec son coéquipier, mais il ne cessait d’imaginer qu’il prenait cette frimousse adorée dans ses mains et se penchait de plus en plus près jusqu’à goûter la saveur de ses lèvres suaves. Il s’apprêtait à retourner s’asseoir précipitamment lorsqu’il sentit la main d’O’Brian se poser sur son bras, avant de se sentir happé dans une chaleureuse étreinte.

— Allez, Poussin, danse avec moi, lui glissa le jeune homme.

Et ils dansèrent, se touchant comme jamais auparavant, roulant des hanches poitrine contre poitrine, sexe contre sexe. Valenti était bouleversé. Ils avaient toujours été proches, mais il n’aurait jamais cru qu’ils puissent l’être suffisamment pour que son coéquipier n’éprouve aucune gêne à danser un slow avec lui. Mais même si c’était un événement complètement inattendu, cela ressemblait également bien à O’Brian. Il ne faisait jamais les choses à moitié.

Valenti avait passé les bras autour du cou de son ami, tandis que ce dernier le tenait par la taille, et tout semblait le plus naturel du monde. Le nez enfoui dans l’épaisse chevelure mordorée du jeune homme, il se laissa emmener jusqu’aux rives de l’ivresse par l’odeur musquée de son coéquipier. Valenti avait une forte érection et se doutait qu’O’Brian ne pouvait que s’en apercevoir. Si ce dernier le remarqua, il n’essaya pas de s’écarter et n’en dit rien non plus. C’est alors que Valenti découvrit que son coéquipier avait, lui aussi, une érection. Le jean moulant d’O’Brian ne laissait planer aucun doute là-dessus : une bosse de la grosseur d’une bouteille de Coca frottait délicieusement contre son entrejambe, lui faisant tourner la tête de désir et de sensualité.

Pourquoi O’Brian bandait-il ? La question se présenta tant bien que mal à l’esprit de Valenti malgré les brumes luxurieuses qui envahissaient son cerveau. Il était certain que ce n’était pas à cause de la proximité de leurs deux corps : ce n’était simplement pas l’orientation sexuelle de son ami, c’est tout ! L’érection de celui-ci était probablement due au pic d’adrénaline causé par la danse endiablée précédente, trancha finalement Valenti. Il n’ignorait pas, en effet – car avec les pantalons moulants que portait O’Brian il aurait fallu être aveugle pour ne pas le voir –, que son coéquipier ressentait souvent une excitation sexuelle lorsque son corps entrait en effervescence, que ce soit au cours d’une descente de police ou avant un rendez-vous important, ou encore lorsqu’ils sortaient danser avec des filles (c’était bien entendu la première fois qu’ils dansaient tous les deux).

Roberta Flack fredonnait Killing Me Softly.

C’est exactement ce qu’il est en train de me faire : il me tue en douceur…, songea Valenti non sans confusion. Ça peut plus durer… Mais il fut interrompu par la douceur des lèvres brûlantes de son coéquipier dans son cou.

— Qu’…, commença-t-il en reculant.

Mais O’Brian lui fit signe de se taire.

— C’est juste pour s’exercer, comme a dit Twonnie. Prends pas cet air ahuri, Valenti. Il nous regarde. Il croit qu’on n’y arrivera pas, et nous on va lui prouver qu’il a tort.

O’Brian sourit à son coéquipier dans l’obscurité enfumée du club, et Valenti eut un pincement au cœur, même s’il savait que sa déception n’était pas raisonnable. L’esprit combattant d’O’Brian refaisait tout bonnement surface. Il n’y avait rien entre eux de particulier. On pouvait compter sur O’Brian pour relever n’importe quel défi, y compris celui consistant à se faire passer pour gay. Puisque Twonnie avait allégué qu’ils n’y arriveraient pas, O’Brian s’était mis en tête de lui prouver le contraire. C’était aussi simple que cela.

— D’accord, tu m’as juste fiché la trouille, c’est tout, répliqua Valenti en se laissant de nouveau étreindre à contrecœur. Je m’y attendais pas.

— Eh bien, t’aurais dû ! se lamenta O’Brian. Twonnie a dit clairement de t’embrasser dans le cou, et c’est rien à côté de ce que font ces types ! fit-il remarquer en désignant les couples alentour d’un geste de la tête avant de rectifier sa posture afin d’épouser au plus près les formes de Valenti, comme pour illustrer ses propos.

Valenti constata que l’érection de son coéquipier n’avait pas décru d’un pouce, contrairement à la sienne qui n’était presque plus qu’un souvenir.

— Je me plains pas. Seulement, tu pourrais prévenir avant de faire un truc pareil. On peut pas dire que j’ai vraiment l’habitude, tu sais, tenta-t-il en enlaçant son coéquipier et en enfouissant de nouveau son visage dans la tignasse blonde de celui-ci.

— Te voilà prévenu, Poussin, lui glissa O’Brian avant de l’embrasser de nouveau tendrement dans le cou, à titre expérimental, bien sûr.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Pas apprécié

Je suis vraiment déçu par ma lecture, la seule chose que j'ai apprécié dans ce livre c'est le nombre de pages...

Il a été plus que très vite expédié; j'ai hésité à arrêter en cours de lecture mais il me restait l'espoir que l'action allais commencer à un moment ou à un autre.(On peux toujours rêver...)

L'intrigue est inexistante, la relation amoureuse est franchement bizarre. Je n'ai pas réussie à m'attacher pour le moins du monde aux personnages qui se pose trop de question et tourne en rond.

Les scène de sexe sont clinique et leur place dans l'histoire ne sont pas exploité du tout !!! (ce qui rend l'histoire tout sauf realiste ...)

Je pourrais continuer comme ca encore longtemps, après le livre en lui même est facile à lire ...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Un livre que j'ai lu il y a un moment mais qui ne m'a pas laissé une impression impérissable. J'avais passé un bon moment de lecture. L'intrigue policière est plus un prétexte à la romance qu'autre chose. Mais ca se lit facilement.

Afficher en entier
Argent

Une petite histoire qui se lit. Ne pas chercher l'intrigue passionnante et addictive, mais plutôt une petite romance ou le sujet est plutot un prétexte pour la rencontre romantique. Je note toutefois l'originalité des 2 hétéros qui tournent gays... D'habitude il y en a au moins 1 des 2 qui connait le terrain... Lecture du soir, le lendemain c'est fini... Mais sympa ;-)

Afficher en entier
Or

J’ai beaucoup aimé cette romance m/m. Les personnages sont adorables, l’intrigue n’est pas très développée mais ce n’est pas l’essentiel beaucoup de tendresse dans les scènes hot

Afficher en entier
Diamant

Wahou ! C'est le meilleur livre érotique que j'ai lu de ma vie, et les scènes sont hyper originales

Afficher en entier
Or

Première romance M/m qui s'est révélée agréable et rafraîchissante. La relation entre les personnages est bien traitée même si les personnages en eux mêmes auraient pu être plus profonds.

Attention c'est bien d'une romance érotique (dont de nombreux passages sensuels) dont il est question avec une enquête comme trame de fond donc si vous cherchez un roman policier passez votre chemin.

Afficher en entier
Or

Une histoire décalée qui m'a bien fait rire. Il est vrai qu'histoire de Nicholas Valenti et de Sean O'brian n'a rien de vraiment conventionnelle mais c'est vraiment ce qui m'a plu dans ce livre. Je m'attendais à lire un livre un peu lourd avec une histoire policière à rallonge, mais ce fut tout le contraire : une histoire plutôt légère, qui prend parfois au ventre, mais qui se lis simplement et facilement.

Afficher en entier
Bronze

Si vous recherché une enquête policière agrémentée d'une histoire d'amour passé votre chemin. En effet, l'enquête est totalement mise de côté dans ce livre. On se concentre surtout sur l'histoire entre les deux coéquipiers. L'enquête est juste un prétexte à la description de scènes érotiques qui s'enchaînent. J'ai bien aimé l'histoire entre Valenti et O'brian, que je trouve touchante, même si tout va un peu vite à mon goût, surtout du côté de O'brian. J'aurais aimé en savoir plus sur les personnages, finalement on n'apprend quelques détails (surtout sur Valenti) mais sans vraiment comprendre ce qu'il s'est passé. Au final cela reste une lecture sympathique mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable. je m'attendais à plus d'action (en dehors de leurs ébats!)

Afficher en entier
Or

Excellent roman. J'ai adoré! Un vrai coup de coeur ♥️

Afficher en entier
Argent

Un livre plutôt sympa, originale, et qui contient beaucoup d'humour.

Afficher en entier
Bronze

Un roman intense, avec des personnages attachants. On est très vite pris dans le récit et l'histoire pleine de suspense où O’Brian et Valenti doivent s'entraider et faire comme si, pour survivre en ce milieu hostile d'homos qu'ils doivent dégoupiller en arrêtant le mafieux, c'est fameux! Un régal, tout simplement, mais dommage qu'il soit si court, que c'est si vite terminé…

Afficher en entier

Date de sortie

Valenti & O'Brian, Tome 1 : Mission Séduction

  • France : 2015-12-11 - Poche (Français)

Activité récente

piliiie l'ajoute dans sa biblio or
2018-10-28T11:07:15+01:00
coralys l'ajoute dans sa biblio or
2018-10-16T11:57:00+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 301
Commentaires 39
Extraits 3
Evaluations 87
Note globale 6.83 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Valenti & O'Brian, Tome 1 : Mission séduction - Français
  • The Assignment (Assignment #1) - Anglais

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode