Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Valerie-62 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Couleur du lait La Couleur du lait
Nell Leyshon   
Dans ce roman, oubliez les codes. Vous n'aurez pas de "-" devant un dialogue, vous n'aurez pas un français parfait, pas de majuscule . Vous aurez une suite de phrases afin de poser une idée. Tout simplement parce que ce roman est un journal, le journal d'une jeune fille de ferme du XIX siècle qui n'a appris à lire et à écrire que sur le tard. Au départ, j'ai été un peu déstabilisée, je corrigeais les verbes employés, je me perdais sans les fameux tirets entre les dialogues et les pensées. Puis je suis passée au delà de tout ça ! L'histoire m'avait gagné !
ceci est mon livre et je l'écris de ma propre main.nous sommes en l'an de grâce mille huit cent trente et un, je suis toujours assise à ma fenêtre et j'écris toujours mon livre. ça me fait deuil de vous raconter tout ça. il y a des choses que je n'ai pas envie de dire. mais je me suis juré que je dirais tout exactement comme ça s'est passé. j'ai promis alors je dois continuer.

Mary est une jeune fille de 15 ans, petite dernière de la famille avec 3 sœurs aînées au désespoir de son père. Mary est une jeune fille qui à la langue bien pendue et il est rare qu'elle ne dise pas ce qu'elle pense . C'est qu'elle a du caractère ! Un jour son père lui annonce qu'elle part le lendemain vivre chez le pasteur en tant que servante et dame de compagnie pour sa femme souffrante.
Commence alors une chance d'apprendre à lire et à écrire mais tout à un prix, et celui-ci est vraiment lourd !
je m'appelle mary. M.A.R.Y.
ceci est mon livre. je l'écris de ma propre main.
mes cheveux ont la couleur du lait.
Un roman court, écrit de façon très intelligente par Nell Leyshon. Il n'y a pas une grande originalité mais il faut bien avouer qu'a aucuns moments nous nous ennuyons. Alors n'hésitez pas à retrouver Mary et ses sœurs au cœur de cette ferme du Dorset.
http://lesciblesdunelectriceavisee.blogspot.com/2015/12/la-couleur-du-lait-nell-leyshon.html

par stoufnie
Une saison à Longbourn Une saison à Longbourn
Jo Baker   
Il y a plusieurs catégories de bouquins. Ceux qu’on n’arrive même pas à finir. Ceux qu’on lit et qu’on oublie vite. Ceux qu’on aime bien. Ceux qui sont de vrais coups de cœur. Puis finalement, il y a ceux qui sont au-delà du coup de cœur. Ces livres là, ce sont certains de mes Jane Austen (Orgueil et préjugés ou Persuasion), mes Harry Potter ou encore certains Chicago Stars. Des livres doudous que l’on ressort en cas de blues. Et, je dois vous dire qu’Une saison à Longbourn vient de rentrer par la très grande porte dans cette dernière catégorie. Ce livre, je l’ai dégusté le temps de trois soirées (oui je dis bien trois, moi qui lis habituellement un bouquin en une seule soirée). Trois parce que je n’avais pas envie de le finir. J’étais tellement happée par les mots qui défilaient devant mes yeux, tellement impatiente de connaître la fin, tellement bien, un moment d’apaisement en une période extrêmement stressante pour moi, que j’ai réussi à m’arrêter et à ne reprendre que le lendemain pour pouvoir le savourer pleinement.

[...]

Beaucoup décrivent ce roman comme si Downton Abbey s’invitait dans l’univers de Jane Austen et inversement. Oui c’est vrai, l’auteure place son récit en plein Orgueil et Préjugés, oui c’est vrai on s’intéresse aux domestiques dans ce bouquin. Mais ce que je voudrais rajouter c’est que ce livre vit avant tout par lui-même. Le fait que l’on mentionne la famille Bennett, que le livre suive parfaitement la chronologie des évènements d’Orgueil et Préjugés est un plus, un magnifique clin d’œil, mais sans même tout cela, ce livre aurait été un coup de cœur. On retrouve avec plaisir Lizzie, Jane, Darcy & Cie de l’autre côté du voile mais avec des personnages lambda j’aurais tout autant adoré ce bouquin, pour son histoire, son écriture, pour les émotions que j’ai ressenti, du grand sourire en passant par les larmes (que ce soit d’émotion joyeuse ou pour cause de cœur brisé).

[...]

Pour finir, je dirais juste que la mode est à la reprise de l’univers de Jane Austen mais c’est le premier livre du genre qui me fait un tel effet. Parfait. Je me répète mais il est tout simplement parfait. Un seul conseil, précipitez-vous dessus puis juste, dégustez … [...]

la chronique dans son intégralité ici: http://lune-et-plume.fr/une-saison-a-longbourn-de-jo-baker/

par Melwasul
Belgravia Belgravia
Julian Fellowes   
En juin 1815, à Bruxelles, la jeune et jolie roturière Sophia Trenchard est tout heureuse d’avoir obtenu trois cartons d’invitation pour le bal que donne la duchesse de Richmond. Elle compte bien y retrouver l’homme qu’elle aime, le jeune et charmant Lord Bellasis… Pourtant, l’ambiance de la soirée ne sera ni à la légèreté ni à la romance. Napoléon, échappé de l’île d’Elbe, marche avec ses troupes sur Bruxelles. Wellington s’apprête à le bloquer sur la plaine de Waterloo. Pour combien de ces jeunes danseurs ce bal sera-t-il le dernier ?
« Belgravia » est le premier épisode d’une saga qui en comportera onze et sera diffusée sous forme de feuilleton chaque jeudi du 21 avril au 16 juin 2016. Le procédé est connu et semble avoir fait ses preuves. Si l’éditeur, J.C.Lattès, offre généreusement ce premier épisode, c’est uniquement pour amorcer la pompe. Il s’agit d’un roman historique à forte connotation sentimentale, ouvrage très bien écrit qui devrait ravir les amateurs (trices) du genre. L’ambiance de la ville de Bruxelles à cette époque particulière semble assez bien rendue. Les personnages sont bien campés et l’héroïne principale particulièrement attachante. La rencontre entre la famille de Trenchard, petit boutiquier parti de rien et devenu par la grâce des évènements principal fournisseur de l’armée au point d’être surnommé « le Magicien » avec le milieu aristocratique et les plus hauts responsables est des plus intéressantes et des plus emblématiques. À conseiller sans problème vu la qualité de ce premier épisode.
La Châtelaine de Wildfell Hall La Châtelaine de Wildfell Hall
Anne Brontë   
Ne vous fiez surtout à la couverture qui laisse à désirer, même dans l'édition que j'ai lue, parce que ce classique anglais est juste trop bien, en tant que classique s'entend ! En général, je me tiens loin des livres qu'on appelle communément "les classiques" parce que je cherche de la fraîcheur, de l'aventure et surtout du fantastique quand je lis, mais celui-là m'a totalement convaincu. C'est vrai que j'ai dû le lire pour mes cours, mais c'est bien le seul des bouquins proposés par la prof qui était plus qu'acceptable ! Le thème central est la place de la femme dans la société victorienne. On a donc une Helen Graham qui vacille entre ses devoirs de femme et d'épouse, et ses propres aspirations. Les idéaux de cette société qui réprime la condition féminine sont assez bien représentés à travers les multiples personnages. Anne était la plus prometteuse des soeurs Bronte, la finesse de sa plume dans "the tenant of wildfell hall" montre qu'elle avait un talent monstre. Just read it (à noter que toute fois mon jugement soit altéré par la pression des examens qui approchennnttt) !!
Le Club des Tricoteuses du vendredi soir Le Club des Tricoteuses du vendredi soir
Kate Jacobs   
Elles sont sept. Sept femmes de 18 à 78 ans vivant à New-York. Le vendredi soir, elles se retrouvent pour tricoter... et parler de leurs vies...

Ce n'est pas vraiment le tricot qui m'a attiré vers cette lecture mais plutôt la rencontre quotidienne de ces femmes autour d'une passion commune. Il y a plusieurs années, j'avais adoré un film qui s'appellait "Le patchwork de la vie" où des femmes discutaient de leurs vies respectives autour de la confection d'un patchwork. Kate Jacobs, ici, nous fait découvrir l'univers de sept femmes plus où moins passionnées par le tricot mais surtout soudées par une belle amitié. Chaque année, elles confectionnent des couvertures pour une association afin de rendre hommage à leur amie décédée, Giorgia, l'ancienne propriétaire de la boutique "Walker & Fille". Un petit club sans grandes prétentions mais qui a le mérite de leur apporter beaucoup. Au fil des rendez-vous, ces sept femmes sont devenues de vraies amies, une famille de cœur qui comble la solitude de certaines ou les doutes d'une autre sur son futur rôle de mère. Je trouve d'ailleurs dommage que l'auteure n'est pas conscacrée plus de pages à ces réunions du club des tricoteuses. Elle s'attarde plus sur la vie de cinq de ces femmes : Catherine, Anita, Darwin, Lucy et Dakota. Peri et KC, quant à elles, sont un peu plus en second plan. Cependant, je me suis attachée, petit à petit, à leurs histoires, à certaine personnalité et surtout à cette belle amitié qui les uni au-delà de ce fameux club. À la fin de ma lecture, j'avais un peu l'impression de faire partie de ce petit groupe bien sympathique ou chacune donne un peu de soi avec sincérité. Une lecture qui m'a fait du bien après une semaine tristounette.

par Val88
La cuisinière La cuisinière
Mary Beth Keane   
Un bon roman.
Et la grande malédiction de cette femme portant les germes de la typhoïde .
A découvrir.

La Dame en blanc La Dame en blanc
Wilkie Collins   
Avec ce roman extrêmement bien écrit (style raffiné), on plonge dans une autre époque, l'époque victorienne, dans une ambiance mystérieuse romanesque. L'intrigue est habilement mise en place, le suspens et l'action se dévoilent peu à peu, les événements suivent leur cours... L'histoire est racontée par différents personnages et chacun a sa propre manière et son propre style. La noirceur du roman réside dans la psychologie des personnages et la mentalité de l'époque. La perversité des relations humaines est illustrée à merveille par Collins. Le dénouement est certes prévisible mais c'est le déroulement des faits qui fascine, plus que la solution de l'intrigue elle-même.
Le diable sur les épaules Le diable sur les épaules
Christian Carayon   
Un excellent roman policier
Et je comprend vraiment une fois lue qu'il est été Lauréat du Polar Historique 2011...
Fabuleux le suspense et présent jusqu’à la dernière page et une fin des plus inattendue bravo pour se roman excellent
A lire
je pense que se livre pourrait être adapte au cinéma tellement il est bien ecrit et l’histoire très prenante du début à la fin ..
Marquise66
L'Ange de Whitechapel L'Ange de Whitechapel
Jennifer Donnelly   
Pour commencer ce livre est un tome 2 d'une trilogie ou l'on suit les 3 membres d'une famille. Vous allez vite vous en rendre comte mais c’est une grande spécialité pour moi de lire une série mais pas forcément en commençant par le premier tome. XD Pour ma défense je tiens à dire que ça n'est pas spécifié sur la couverture ! Après je trouve que l'on peut lire les 3 séparément se n’est pas trop gênant car l'autre replace parfaitement bien le contexte et les personnages. Après si vous faite comme moi vous vous spoiler totalement l'histoire du tome 1 ...
Et oui c'est un gros livre car c'est la version poche. La version gros format fait environs 450 pages. Mais n'ayez pas peur ce livre se lit assez vite en fait. Je pense avoir mis entre 5 jours voir une semaine pour le finir. Après personnellement je l'ai dévoré ! C’est un livre écrit en 3 parties distinctes. Je dois avouer que la partie 3 n'a pas été ma préférée mais cela ne gâche rien. C'est un vrai coup de cœur ! <3
L'action se situe à Londres en 1900. On suit une jeune femme qui à renoncé à sa fortune pour pouvoir suivre des études de médecines et réalisé son rêve. Ouvrir un dispensaire pour les pauvres de Whitechapel. Vous verrez qu'à cette époque être une femme médecin est très , très compliqué. On voit le personnages évoluer dans 2 univers : le milieu aristocratique d'ou vient sa famille ainsi que l'homme auquel elle est fiancée. Puis le milieu populaire ou évolue ses patients. C'est dans ce milieu qu'elle va faire la connaissance de Sid Malone : C'est le Gangster qui " contrôle " tout Whitechapel. Leur relation est très explosif car ils ont des opinions totalemnt à l'opposé l'un de l'autre. De plus Sid Malone est en compétition avec la Fiancée politicien de India , Freddie Lytton. Cela donne des situations totalement mordantes! Le livre est centré sur India mais ùce n'est pas le seul personnage que l'on suit.En effet selon les chapitres on prend la place de différent personnages. Je trouve cela super car à chaque chapitre on change de point de vue et ainsi suivre différentes histoire en même temps. Pour ceux qui auraient lu le tome 1, vous serrez ravis car dans ce tome on retrouve Fiona Bristow, c’était le personnage sur lequel était basé premier tome. Ainsi vous pouvez suivre son évolution dans sa vie ainsi qu'avec Joe ;)
Ce livre est une vraie merveille au niveau des description de la vie en 1900. L'auteur nous emporte dans cette époque. quand vous lisez les description sont tellement précise que vous avez l'impression de vous retrouvez dans les rue de Londres au près de India. Ce livre comme il se doit les condition de vie horribles das bas quartiers en ce temps. Et ce n'est pas qu'avec India qu'on rie ou que l'on pleur mais avec tous ses patiens aussi. On pleur quand un d'eux meurt ou va mourre ... Se sont des sentiments de tout les jours dans des situation banales , mais c'est grâce à ça , à cette simplicité que l'auteur arrive à nous faire ressentir au temps de chose. Pour ce qui est du coté romance ce livre en comporte énormément ! Cette histoire est juste magnifique <3 ! Elle m'a fait rêver , m'a bouleversé ! J'ai pleuré , rie et souffert en même temps que India. Ce n’est pas une histoire simple du style je t'aime , moi non plus. Non , c’est une histoire remplie de passion , de peur de soi , de l'autre , de la société ... Avec toutes les complications des convenance de l'époque. Mais un tel bonheur de voir cette histoire naître au fil des pages. De voir comment leur amour leur permet d'aller de l'avant , de surmonter leur peur. C'est un tourbillon d'émotions dans lequel j'aurais aimé ne jamais sortir ! Et je vous prévient dès que vous aurez fait connaissance avec Sid Malone vous en tomberez éperdument amoureuse je vous le promet ;)

En conclusion je dirais que ce livre est un vrai bonheur ! Il est parfait pour partir en vacances ,ou si vous souhaitez lire une belle romance historique. Pour toutes les amoureuses des romances qui vous renverses et vous fait souffrir autant que les personnages alors ce livre est pour vous ! Depuis que je l'ai finit je l'ai déjà relu 3 fois je pense et je ne m'en lasserais jamais je crois ^^

ps : J'ai vu que les mannequins avez plutôt plus alors je vous en est fait aussi pour ce livre ;)

Si vous voulez voir les mannequins je vous invite à venir jeter à œil sur la page de l’article : http://lalibrairiedenell.blogspot.fr/2016/07/lange-de-whitechapel-de-jennifer.html

par Nellvuk
Les tribulations d'une cuisinière anglaise Les tribulations d'une cuisinière anglaise
Margaret Powell   
Un témoignage de la vie de la domesticité anglaise des années 20 au travers des expérience de la jeune Margaret entrée en condition par nécessité financière. Ambiance Downton Abbey avec ses commérages, ses luttes de classe entre les différents niveaux de la domesticité et les exigences parfois saugrenues (comme repasser les lacets des chaussures) des "maîtres" qui les voient à peine mais remarquent toujours quand un détails cloche. Bref, on peut y voir le point de vue des petites mains qui travaillent dures.
Personnellement, je n'ai pas spécialement apprécié. Le ton et le langage sont trop familier à mon goût malgré que ce soit logique vu le narrateur. Je n'ai pas appris forcément grand chose, connaissant déjà un peu ce type de thématique. De même, je n'aime pas que le narrateur s'adresse au lecteur donc je pense vraiment que ce n'est qu'une question de goût personnel.

Que cela ne vous décourage pas de le lire !

par zarg
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4