Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de valerie89 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
1Q84, Livre 3 : Octobre-Décembre 1Q84, Livre 3 : Octobre-Décembre
Haruki Murakami   
J'ai découvert Murakami par le t.1 de 1Q84 qui m'est tombé entre les mains alors que je flânais dans les rayonnages. J'ai été fasciné par les deux personnages principaux que sont Tengo et Aomané. J'étais conquis. Je trouvais ses personnages et cette histoire atypique et intéressante. Entre le t.2 et 3, j'ai lu deux autres romans de Murakami ("Kafka sur le rivage" et "A l'Ouest du Soleil, au Sud de la Frontière"), dés lors, ma vision d'1Q84 a radicalement changé.

Se sont des romans antérieurs à la trilogie, et sans aucune ambiguïté, beaucoup mieux, tant en terme d'écriture, de narration, la finesse des personnages, des cadres majestueux, des ambiances toujours bien posées.
1Q84, (et ma lecture du t.3 me le confirme), c'est une sorte de "popétisation" ou paupérisation de Murakam, qui s'est dilué, ternit. Déçu donc : lisez les précédents.

par moebus
1Q84, Livre 2 : Juillet-Septembre 1Q84, Livre 2 : Juillet-Septembre
Haruki Murakami   
Je me suis encore laissée envoûter par ce deuxième tome, dans lequel les liens entre les deux univers de 1984 et 1Q84 se dévoilent peu à peu. Le rythme est lent mais l'intrigue progresse de façon continue et inéluctable, comme les deux protagonistes vers leur destin. Je reconnais qu'il n'est pas toujours facile de suivre un enchainement logique et rationnel à l'histoire, mais cet univers est tellement singulier , poétique , plein de métaphores , que le lecteur s'y trouve happé, captivé par l'histoire de ces personnages hors normes et tellement attachants.
Un monde sans fin Un monde sans fin
Ken Follett   
J'ai lu "Les pilliers de la terre" mais j'ai vraiment préféré "Un monde sans fin" car j'ai accroché directement avec l'histoire et les personnages. Bien que j'ai adoré Aliena et Jack. A lire absolument.

par Tango
Cultiver l'intelligence relationnelle Cultiver l'intelligence relationnelle
Daniel Goleman   
Un très bon livre sur le développement personnel qui permet facilement de mieux comprendre le fonctionnement humain, et particulièrement notre propre fonctionnement. Chaque chapitre est intéressant, et le tout se lit très rapidement et facilement.
Je conseille vraiment cet ouvrage pour en apprendre lucrativement sur la nature humaine, et être plus à l'aise dans ses relations, peu importe leur type.
Pour qui sonne le glas Pour qui sonne le glas
Ernest Hemingway   
J'ai lu ce livre à une époque où le guerre d'Espagne ne constituait pour moi qu'une guerre théorique. Dans ce cadre de guerre en dentelles, l'auteur déroule son récit émaillé de dynamitages, de coups-de-main et d'amourette. Même la mort du héro sera belle et glorieuse, mais n'est-ce pas une constante chez Hemingway?
De ce superbe roman romanesque d'aventure n'est venu l'envie d'en connaître plus sur cette guerre, je lus donc l'Espoir de Malraux. Depuis lors ces deux romans sont indéfectiblement liés dans mon esprit, l'un pour sa frivolité, l'autre pour son analyse politique.
Ils se complètent.

par Biquet
Les Piliers de la terre Les Piliers de la terre
Ken Follett   
J'ai beaucoup aimé ce roman, 1000 pages qui passent trop vite. Histoire passionnante, de nombreux rebondissements, personnages qu'on suit avec plaisir.
L'Intelligence émotionnelle L'Intelligence émotionnelle
Daniel Goleman   
Je m'attendais à lire un livre de "développement personnel", ou s'en approchant tout du moins. Aidant à se construire ou se reconstruire afin d'envisager la vie, la société ... de manière plus "avantageuse". Eh bien, grosse erreur. Malheureusement, pour moi, ce livre traite de généralités bien connues.
Livre bien utile par contre pour les parents d'enfants en bas âge. Donnant des pistes pour l'éducation de vos enfants.

par trutru
L'intelligence émotionnelle : Volume 2, Accepter ses émotions pour s'épanouir dans son travail L'intelligence émotionnelle : Volume 2, Accepter ses émotions pour s'épanouir dans son travail
Daniel Goleman   
Il n’y a pas que le QI dans la vie. Il y a aussi l’intelligence émotionnelle. C’est un livre qui incite à la réflexion sur soi-même. La quête du soi, sa confiance en soi ..etc. Avec un livre comme celui, nous avons l’occasion d’apprendre beaucoup sur nos réactions ou bien comprendre ce qui nous
arrive parfois quand on se retrouve dans une situation inextricable.
Information supplémentaire : Il n’y a aucune obligation à lire le 1er tome plutôt orienté personnel alors que le tome 2 est plutôt orienté sur ses réactions dans le monde de l’entreprise.


par fabie67
Le Voleur d'ombres Le Voleur d'ombres
Marc Levy   
Tout simplement magnifique, c'est pour moi et de loin l'un des plus beau roman de Marc Levy, il me fait un peu penser à "Ensemble c'est tout " de Anna Gavalda, les personnages sont touchants , solidaires. Tout à fait pas comme les autres, rien à avoir avec les autres romans de Marc Levy, au début je me suis dit "mais c'est quoi ça..." et au final j'ai adoré, je dirais même que l'histoire m'a beaucoup émue... !! Juste un Hic, la transition entre l'enfance et l'age adulte n'a pas été faites subtilement et je me suis demandé si je n'avais pas raté quelques pages... Mais bon le résultat est quand meme magnifique. J'adores !!!!!!!!!!!!!

par Orchydea
249, Faubourg Saint-Antoine 249, Faubourg Saint-Antoine
Jean Diwo   
J'ai adoré passer ces instants avec l'auteur. S'il se défend d'une autobiographie quelconque de son enfance, les souvenirs y sont si bien narrés qu'on a envie d'y croire, de croire qu'un tel bonheur toout simple existe et que des gens soient assez sages pour s'en contenter.
Oui Diwo décrit avec beaucoup de sensibilité et d'affection ce quartier auquel il est tellement attaché et on ne peut imaginer que les beaux sentiments qu'il met en exergue ne soit pas le ressenti d'un adorable petit gars du faubourg.
Ce roman est agréable, plein de sensibilité, d'espièglerie à vous laisser la nostalgie de l'enfance comme sait si bien le faire Pagnol.

par ides60
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3