Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Vallou12 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Cycle de Drenaï : Les Guerriers de l'Hiver Le Cycle de Drenaï : Les Guerriers de l'Hiver
David Gemmell   
David Gemmell à la faculté unique de transcender une histoire de fantasy en un récit initiatique et prenant.
Ces guerriers de l’hiver au propre comme au figuré, climat et âge oblige ont du mal à accepter leur mise à l’écart, leur retraite tout simplement.
N’est-ce pas encore le cas aujourd’hui ?
Un cycle immuable ou la jeunesse prend le pas sur l’expérience.
La magie est plus présente que dans ces récits précédents et la narration est toujours grandiose avec ces combats épiques.
Sans oublier la dualité entre le bien et le mal, peut-être la rédemption est-elle possible ?.
Un instant de bonheur.
Troie, Tome 3 : La Chute des rois Troie, Tome 3 : La Chute des rois
Stella Gemmell    David Gemmell   
Heureusement que Stella Gemmell a fini d'écrire Troie, c'est de très loin le meilleur cycle écrit par son mari. Dommage qu'il soit parti rejoindre ses héros sur les champs Elyséens.

par MyriamT
Assassin's Creed, Tome 6 : Black Flag Assassin's Creed, Tome 6 : Black Flag
Oliver Bowden   
Le livre est découpé en plusieurs parties. Je vais faire ma critique en me basant sur ces dernières. Dans la première partie, ce que j'ai trouvé bien, c'est de découvrir la vie d'Edward Kenway avant qu'il ne s'embarque pour les Caraïbes et qu'il ne devienne un pirate redoutable, sa rencontre avec sa femme Caroline, son voeu de devenir corsaire et son amitié avec les illustres pirates Edward Thatch dit Barbe Noire et Benjamin Hornigold. C'est un personnage que je trouve vraiment égoïste au premier abord qui ne rêve que de gloire et de richesse. On est très loin d'Altaïr, Ezio (Edward avait été décrit sur la toile comme ressemblant le plus à Ezio (je ne parle pas du physique mais de tout le reste) mais ce n'est pas vrai du tout.) ou même Connor (le petit-fils d'Edward justement). Dans la deuxième partie, on découvre un monde empli de violence. Eh oui, c'est pas joli-joli l'âge d'or de la piraterie avec les maladies, la débauche, les mutineries, le sang qui gicle à tout va, le rhum... mais toutes ces descriptions donnent un vrai côté réaliste, on a vraiment l'impression d'y être, de vivre la scène au détail près. Cette deuxième partie annonce également l'histoire même du jeu vidéo avec quelques passages passés sous silence (car trop de descriptif ou inintéressants) et, où Edward devient finalement pirate, luttant aux côtés de ses amis, pères fondateurs de la piraterie. Il va également y voir un peu plus clair, s'intéresser un peu plus à la lutte entre les Assassins et les Templiers. Dans la troisième partie, je n'ai pas grand chose à dire... si. Que j'aime beaucoup les personnages de James Kidd alias Mary Read et Barbe Noire (j'aurais aimé en apprendre beaucoup plus sur ce dernier, qu'il soit encore plus présent dans le livre). Dans la dernière partie, Edward est enfin devenu ou presque un Assassin. Il a changé. Au fil du temps, des épreuves, des pertes qu'il aura subi et à l'annonce d'un meilleur avenir. Un bon point positif. Appréciables aussi, les derniers chapitres qui concernent son retour en Angleterre (passage absent du jeu).

par MaMt
Assassin's Creed, Tome 8 : Underworld Assassin's Creed, Tome 8 : Underworld
Oliver Bowden   
C'est le premier livre sur Assassin Creed que je lisais . Il est vraiment bien écrit et l'histoire est intéressante . Il y a du suspense et l'intrigue est captivante ! Je l'ai adoré !

par Elyo
Assassin's Creed, Tome 9 : Origins - Le Serment du Désert Assassin's Creed, Tome 9 : Origins - Le Serment du Désert
Oliver Bowden   
Un livre satisfaisant même si j'en attendais beaucoup plus. Il m'a un peu déçue.
L'histoire est un peu trop banale, simple, on soupçonne trop les événements qui vont survenir...
Pour un préquel du jeu vidéo, on en apprend que trop peu sur la véritable nature des Medjaÿ : elle est trop peu abordée, trop peu présente. Elle n'y est mentionnée qu'en coup de vent. Je pense que, plus développée, ce livre aurait été meilleur. La chasse aux Medjaÿ, qui est quand même le thème principal, n'est pas assez mise en avant, pas assez choquante (enfin ça c'est ce que je pensais trouver en lisant). Il manque un je-ne-sais-quoi dans cette partie. Pareil pour l'entraînement que Bayek subit pour devenir à son tour un Medjaÿ : passé en coup de vent aussi, on n'apprend que peu de choses sur ses véritables attentions, sur les pourquoi du comment de sa formation (bien qu'il soit le fils d'un Medjaÿ et que donc ce statut se transmet), s'il adhère réellement à l'idéologie construite autour de ce statut etc...
L'Egypte, à ce moment là en ébullition constante, n'est que très peu abordée. C'est d’ailleurs la raison évidente de pourquoi les Medjaÿ sont chassés et exterminés, et de pourquoi Bayek décide de suivre cette voie là et pas une autre.
En bref, l'histoire manque vraiment de peps, de suspens, même de descriptions ou de retournements de situations.
Certes, j'ai bien aimé entrer dans le passé de Bayek, et d'Aya, mais l'histoire reste quand même creuse. Mr Bowden nous a habitué à mieux.
D'ailleurs, j’espérais même que ces personnages allaient être plus embellis, plus riches que dans le jeu vidéo. Dans le sens où, on aurait eu de nouvelles informations les concernant. L'auteur n'a même pas daigné finir la fin avec un début nous permettant de retrouver le début du jeu vidéo...
Même la relation père-fils n'est pas plus excitante que ça. On sait que père et fils ne s'apprécient pas forcément. D'un côté, on retrouve un père, qui, Medjaÿ malgré lui, ne désire pas forcément transmettre cette idéologie à son fils mais qui le fait quand même parce que c'est comme ça, et d'un autre, on a Bayek qui désire ardemment devenir comme son père mais qui ne sait pas réellement ce que c'est que d'être un "vrai" Medjaÿ.
Non, personnellement ce livre est une déception. Je ne me suis pas attachée à l'histoire, trop de choses oubliées, trop de choses non révélées, trop de choses incomplètes...
En plus, la relation entre Bayek et Aya n'est pas plus attirante. Il ne se passe pas assez de choses entre les deux personnes, leur amour n'est pas assez transmis au lecteur, la naissance de leur fils pas assez en avant.
L'histoire ne parle même pas des pharaons, de politique. Parce que bon, je pense que les Medjaÿs étaient quand même obligés de parler politique, de servir politique.Ce sont quand même des protecteurs.
Les fameux Dieux Egyptiens ne sont pas mentionnés et on sait qu'ils doivent avoir une place dans une histoire pareille...


En conclusion, un livre dont j'en attendais énormément, mais vraiment car j'ai adoré le jeu vidéo... Mais voilà, il m'a déçu dans tous les points que j'ai cité. Mais s'il est dans ma liste d'or, c'est aussi parce que j'ai aimé certains points de l'histoire, comme le fait qu'on voie les parents de Bayek (au fait, ceux d'Aya ont été oubliés ou ça se passe comment ?), qu'on voie surtout les personnages grandir au fur et à mesure. J'ai aussi aimé les petites mésaventures qui leur arrivent au début : leur rencontre avec Tuta est très importante dans la continuité des événements...
On retrouve des personnages issus du jeu vidéo (mais qui, pareil, sont très creux).
Enfin, je ne recommande pas spécialement ce livre, surtout à des personnes qui n'ont pas ou qui ne joueront pas au jeu. Car je le trouve très incomplet, et ces personnes pourront se retrouver désemparées face aux quelques informations qui sont dans le livre.

par Fanfan54
Fierce Gods (Le Coeur du Monde, Tome 4) Fierce Gods (Le Coeur du Monde, Tome 4)
Col Buchanan   
Un sentiment mitigé avec ce dernier tome. Une belle conclusion, plein de morts, de l'action, un final sympa.
Néanmoins, des longueurs, des atermoiements fatigants, des actions pas crédibles du tout.
[spoiler]L'Eclat incapable de rien faire, pour changer, Nico incapable de rien faire quasiment tout du long, genre il a pas eu de formation du plus grand Roshun qui soit, Bahn qui tire tranquillement sur sa cible sans que tous les soldats qui l'entourent ne fassent rien, les actions du Lord Protecteur complètement stupides et surtout l'absence/disparition d'Ash[/spoiler]
Est-ce vraiment le dernier tome ? Une fin plus qu'ouverte.

par PetraMTQ
Les Nains, Tome 1 : Le Passage de Pierre Les Nains, Tome 1 : Le Passage de Pierre
Markus Heitz   
Alors j'ai particulièrement apprécié les descriptions de l’auteur: fine, imagée, détaillée, mais sans pour autant être alourdissante pour le récit, ce que je reproche au style de Tolkien...
Au départ, l'auteur nous prend un peu au dépourvu, en enchaînant les chapitres à différentes époques. J’ai trouvé cela vraiment déstabilisant car il coupe son récit en plein milieu d’une action. Mais c’est la stratégie que l’auteur a choisi pour donner du rythme au récit. Au fur et à mesure que le récit se construit et que l’intrigue prend forme, ce choix est un peu plus cohérent, mais vraiment trop perturbant au début, j’ai vraiment réussi à rentrer dans le récit une fois les 100 premières pages passées.

Malgré les digressions temporelles de l'auteur entre plusieurs époque, on comprend rapidement que c'est autour de ce nain que l’histoire va petit à petit se construire. Sincèrement on se plonge avec beaucoup de plaisir dans cette saga ou pour une fois, les nains sont les héros. Ce sont principalement les humains, les elfes qui sont les stars de l'histoire d'habitude, j'adore découvrir enfin les nains, leur culture et les femmes des nains !!!!!

Ce un roman fantaisie est une vrai originalité et exception car l'histoire tourne autours du peuple des Nains, ce qui a rarement été fait. Le plus souvent ils sont des personnages secondaires, ou évoqué brièvement, un peu comme des mythes des temps anciens (ce qui est le cas des elfes parfois).

On est déçu au départ, les nains restent fidèles aux images traditionnelles, mais tout arrive à point à qui sait attendre! Petit à petit, ces classiques se brisent, plus de sentiments, de complexité émotionnelle, de réflexion, questionnement sur ce que doit être un nain.

Bonne lecture à vous!

par Elline
Les Cités des Anciens, Tome 5 : Les Gardiens des souvenirs Les Cités des Anciens, Tome 5 : Les Gardiens des souvenirs
Robin Hobb   
Ce tome marque le début du retour des seigneurs des trois règnes et nous introduit pour la première fois le plus grand ennemi des dragons : le duc de Chalcède.
Après Thymara, c'est au tour de Sintara de rencontrer des difficultés avec les mâles du groupe, visiblement les dragons et les hommes ne sont pas si différents. Quant à la première, le retour de Kanaï la pousse également à devoir faire un choix.
Très bon roman toujours aussi addictif !

par letty85
La Meute du Phénix, Tome 7 : Patrick Hardy La Meute du Phénix, Tome 7 : Patrick Hardy
Suzanne Wright   
J'ai été très agréablement surprise par ce tome !
Jusqu'à présent, les couples avaient tous tendance à lutter contre le lien d'union ou contre la domination de l'autre. Pas que cela ne gâche la série, je prends tout de même du plaisir à lire et relire tous les tomes.
Mais honnêtement, je ne pensais pas autant apprécier Trick, il était plutôt en retrait dans les tomes précédents et ne paraissait pas très différent des autres 'mâles' de la meute. Et pourtant, sa relation avec Frankie, leurs caractères, leurs réactions, j'ai trouvé ça très différent des autres couples et très satisfaisant. Et Frankie, que dire, elle est géniale ! Elle est tellement différente tout en ayant une bonne répartie et un tempérament d'acier, j'ai adoré ! Bref, j'ai vraiment pris du plaisir à lire ce tome.
Malgré ces changements par rapport aux autres tomes, les méchants de l'histoire sont plus ou moins bien amenés et construits mais cela n'a pas gâché mon plaisir à lire ce tome donc c'est l'essentiel xD
J'espère que les prochains tomes continueront sur cette lancée !
Les Cités des Anciens, Tome 3 : La fureur du fleuve Les Cités des Anciens, Tome 3 : La fureur du fleuve
Robin Hobb   
La série devient de plus en plus passionnante! La montée des eaux apporte un peu de suspens et on se rend compte qu'on était attachés a beaucoup de personnages. Alise qui m'énervait dans les deux premiers tomes deviens plus forte et on finit par l'admirer beaucoup. En fait tous les personnages murissent. J'ai vraiment hâte de lire la suite!
[spoiler] Et surtout j'espère que Kanai et Gringalette sont encore en vie, parce que je les adorais vraiment! [/spoiler]

par Janeah