Livres
492 781
Membres
488 940

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par AMETHYST 2015-10-15T20:04:29+02:00

Ils sont là, tous les deux réunis autour de moi. Les frères Grant. J'ai beau avoir l'esprit encore embrumé par tout ce qui vient de m'arriver, je ne peux pas m'empêcher de me dire qu'ils sont tous les deux canons, chacun dans son genre : Tristan et son air de mystère, et Elliott le ténébreux.

Non, il ne s’est pas rien passé. Un homme est mort. J’ai failli être tuée.

Graham Grant arrive au bout d'une dizaine de minutes seulement. Enfin je crois... C'est un bel homme lui aussi : une trentaine d'années, des yeux aussi bleus que ceux de ses frères, un air rassurant qui inspire aussitôt la confiance. Il me parle avec douceur en essayant de me réconforter, tandis que je tente de faire le tri dans mes pensées et dans mes souvenirs pour raconter ce qui s’est passé. Le problème est que je n’ai aucune idée de ce à quoi j’ai assisté.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Tiziana 2018-06-06T13:40:46+02:00

Mais Iris ne me laisse pas le temps de me concentrer sur la beauté du site : elle n'arrête pas de me rebattre les oreilles avec ce tueur en série qui a fait déjà quatre victimes dans la région cet été.

– Toutes des jeunes filles de vingt ans, Deva, tu te rends compte ? Comme nous !

– Comment est-ce qu’il les a tuées ?

– Deva ? Tu ne regardes jamais les infos ? Tu n’as plus la télé ou quoi ? Il les a vidées de leur sang !

Non, je ne regarde pas la télé. Et non, ce genre d’information ne m’intéresse pas. Alors qu’Iris semble se délecter du moindre événement, fut-il sordide ou glauque, qui vient rompre la monotonie de nos existences provinciales, je trouve que cette histoire fait plutôt froid dans le dos.

– Et tu sais quoi, Deva ? Toutes ces filles, c’étaient de jeunes blondinettes, toutes orphelines, exactement comme toi !

Voila, elle a réussi à me faire peur pour de bon avec sa blague de mauvais goût. Iris est ma meilleure amie. Elle respire la joie de vivre, elle rend la vie plus légère, et je peux compter sur elle pour me remonter le moral ou pour échanger des confidences, mais pour avoir du tact, ça non.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode