Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par vampiredelivres

Extraits de livres par vampiredelivres

Commentaires de livres appréciés par vampiredelivres

Extraits de livres appréciés par vampiredelivres

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
Un Rick Riordan, c'est un Rick Riordan. C'est une recette qu'on ne rate que peu de fois.
Aussi, quand j'ai vu qu'il y en avait un nouveau, j'ai sauté dessus. Et en VO, s'il vous plaît, parce que ce serait moins drôle sinon.
Comme d'habitude, c'est une perle d'humour, de rebondissements, de mauvais caractères et de personnages détonnants. Un véritable plaisir à lire.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 04-06
Satan était un ange, c'est une course poursuite haletante, au fil des pages, qui ne s'arrête pas et qui embarque le lecteur très, très loin. On se prend au jeu de la course, c'est tendu, entre la vie et la mort. Pas d'instant où la tension se relâche réellement. Quand ce ne sont pas les antagonistes qui sont sur les talons de nos deux héros, ce sont les révélations sur chacun qui permettent de ne marquer aucun temps mort, et ce jusqu'à l'apothéose finale.

Les personnages... les personnages sont magiques. Pris entre des feux croisés, chacun a sa personnalité, sa vision de choses. Ils sont des écorchés de la vie, ils vivent peut-être leurs derniers instants. Pourtant, on ne peut pas s'empêcher de s'attacher à eux, de s'attendrir quand ils viennent au secours l'un de l'autre.

Un Karine Giebel à lire et à relire.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 22-05
Un très bon recueil de nouvelles, certaines plus intéressantes que d'autres, comme dans tous les recueils. De belles histoires, avec toujours une morale de fond, une interrogation de la nature humaine et de ce potentiel destructeur qui semble être le nôtre.
J'ai personnellement énormément apprécié Demain les femmes, Le moineau destructeur et Un amour en Atlantide.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 20-05
Un Zola, l'un des premiers que j'aie lus. Pas que j'en aie lu beaucoup, aussi. Mais bref.
C'est un bon livre, avec des descriptions très propres, très bien faites, quoique faites pour refléter non pas la beauté des choses, mais leur vraie nature, qui elle n'est pas aussi belle qu'on pourrait l'espérer. C'est ce côté un peu trop réaliste qui pourrait souvent en dégoûter plus d'un.
J'ai eu du mal à accrocher avec les personnages, au début, et ça s'est très peu amélioré au fur et à mesure.
Mais dans l'ensemble, j'en garde le souvenir d'un bon roman, avec une étude sociale et morale très approfondie.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un recueil comme un autre, sympathique à lire, avec quelques nouvelles bien écrites, d'autres qu'on apprécie un peu moins. Ce qui est agréable, c'est la diversité des points de vue sur les vampires. Mais l'ensemble ne me laissera pas un grand souvenir.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 17-05
C'est un roman étrange...
Je ne sais pas si j'ai compris tout ce que l'auteure voulait faire passer. Je ne sais pas si j'ai compris tout court, en fait.
Par contre, j'ai adoré le côté philosophique de l'œuvre, toute une réflexion vraiment intéressante par derrière, même si parfois difficile à cerner (je parlerai notamment des gros passages sur l'Art, que je vois en ce moment en philo, et qui... sont étranges). Et les deux personnages principaux sont vraiment superbes.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 17-05
Sur celui-ci, j'ai un peu moins eu cette impression de danger constant, ce suspense si caractéristique de Karine Giebel. Attention, je ne dis pas que le livre est mauvais ou manque de suspense (dieu m'en préserve) mais... il manque quelque chose. Ce petit quelque chose, qui fait que je ne me suis pas tellement attachée aux personnages. J'ai apprécié Diane, j'ai apprécié Rémy, mais... voilà. J'ai été moins entraînée par l'histoire, moins inquiète pour la fin.
Peut-être qu'à force de lire du KG, j'ai des standards trop hauts... ?

Tiens, parlons-en, de cette fin. Autant pour Rémy, je comprends. Autant pour Diane... Je n'ai pas été convaincue, voilà. Ça sortait de nulle part, ça me semblait bancal. Pendant tout le roman, on se dit que "voilà, c'est LUI le responsable du meurtre de Julie"... Et quand on comprend, c'est déjà trop tard. Mais pas dans le bon sens du terme. Le trop tard qui laisse un arrière-goût amer, un goût d'incomplet.

Un avis mitigé, mais bon malgré tout, parce que ça reste du Giebel, et que l'ensemble est très bon.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une seule chose qui va ressortir de cette lecture : "bof".

Je ne sais pas. Le titre était accrocheur, le résumé était accrocheur. Hannah Amstrong/Rebecca King me paraissait un personnage très intéressant, décrit comme ça.
Une fois passé les deux premiers évènements (respectivement introduction du problème et débarquement sur l'île)... Encore, la phase de première angoisse est intéressante. Carole ne vient pas... pourquoi ? Mais une fois qu'on sait, gros plat. Ou du moins, je l'ai ressenti comme tel. L'action n'a pas décollé, au contraire, j'ai l'impression qu'elle a presque replongé. Le mystère en lui-même ne me semble pas particulièrement prenant, la résolution ne semble préoccuper personne jusqu'à un certain point.
Tiens, parlons-en, de cette fin. J'ai l'impression que l'auteure, en plein milieu, s'est dit "il me faut une explication" sans chercher plus loin. Idem, elle a posé une semi conclusion assez acceptable – happy end puissance dix mille – puis tout d'un coup, elle s'est rappelée qu'elle voulait faire un tome 2, et elle a accolé deux chapitres qui sont censés "raviver l'intérêt". Un échec majeur, à mon sens.

Du côté des personnages... sur le résumé, j'ai lu "finesse psychologique". Hum.
Becca me paraît pâle, plate, sans intérêt. Jenn, à part son côté de fille ch*ante à loisir, n'est pas non plus intéressante, idem pour Seth. Derric, n'en parlons pas, on le voit faire dodo les trois quarts du temps. Les deux seuls personnages qui m'auront plutôt plu seront Debbie et Diana.

Pour l'écriture, on m'a promis un thriller haletant. Je n'ai pas eu cette impression. C'est long, descriptif, s'attardant à mon sens sur des détails inutiles... L'intrigue centrale en elle-même n'est pas accrocheuse. Plein de longueurs, plein de détails qui paraissent souvent inutiles.

En résumé, sans avoir détesté, je n'ai pas accroché. Et je n'irai probablement pas chercher le tome deux.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 16-04
Croc Blanc, c'est une histoire belle et émouvante, celle d'un attachement progressif à l'homme. Alors que l'Appel de la forêt relate exactement le processus inverse, ici, Jack London nous montre comment, au bout du compte, l'homme peut être bon. L'écriture est fluide, rythmée, agréable à lire. Le livre se relit aussi facilement que la première fois.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 16-04
Le Loup des mers, c'est un livre rude, sauvage, à l'image de l'univers qu'il représente. Passionnant, incroyable, on n'en sort pas totalement entier, ou alors au moins un minimum perturbé par les scènes auxquelles on a assisté.
On le relit avec plaisir, maintenant comme hier, dans dix ans comme il y a cinq.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 16-04
Du Jack London, ça reste du Jack London, maintenant ou dans dix ans. Ça doit faire près de dix ans que j'ai lu ce livre pour la première fois, et je le relis toujours avec plaisir.
C'est une aventure incroyable, dans un univers sauvage et parfois effrayant, mais qui reflète au bout du compte la réalité du Grand Nord.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un beau tome pour ce qui semble être pour l'instant une conclusion à cette série, très bien écrit, toujours aussi instructif. Et, évidemment, les pages explicatives sont incroyablement bien écrites, et superbement imagées.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
De nouveaux personnages, de nouveaux points de vue... Je pense ne pas avoir trop accroché parce que j'ai dépassé l'âge, mais ça reste un très bon livre à lire dans l'enfance.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
L'un de mes premiers livres, celui qui m'a réellement fait accrocher à la lecture de gros "pavés". L'histoire est très belle, bien écrite de plus, avec de belles planches imagées au milieu pour illustrer les phénomènes et quelques crayonnages ou des explications très bien réalisés entre les chapitres.
Un classique pour inciter les enfants à la lecture.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'ai commencé les Chroniques Lunaires, dont j'entendais souvent parler, par Levana. Erreur, bon choix ? En tout cas, je n'ai pas lu Cinder de la même manière ensuite.
Levana est un personnage complexe, très intéressant dans sa dynamique et ses rapports avec les autres. On découvre avec elle un monde de politique, d'intrigues et de coups bas où seule la magie et les enchantements peuvent sauver les apparences. Alors oui, dans Cinder - je n'ai pas encore lu la suite - elle est cruelle et terrifiante, mais oui, dans Levana, elle n'est au début qu'une gamine terrifiée par sa sœur.
Une lecture rendue magique grâce à la plume de Marissa Meyer. Chapeau bas !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'aime beaucoup. C'est court, efficace, concis, et ça en montre énormément sur la jeunesse des deux personnes qui auront terriblement influencé Harry, d'une façon ou d'une autre. Un très bon humour et une petite histoire très sympathique, à relire de temps à autre.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 15-04
Je crois que cette œuvre - livre comme film adapté - restera comme l'une des seules qui aie réussi à me faire pleurer. Réellement. Fanas de Titanic, oubliez-moi, les mouchoirs restent au fond de ma poche. En revanche, ici, impossible.

Les âmes vagabondes, c'est une perle d'émotions, de maturité, de leçons données et apprises, un trésor à lire et à relire. Parce que c'est l'un de ces livres dont on ne se lasse pas. Un bijou, magnifiquement écrit, qui restera au fond de ma bibliothèque, à attendre que je revienne vers lui de temps à autre. Parce que je sais que je reviendrai.

Et, à ceux qui se posent éventuellement la question d'une suite : elle a été annoncée, sans donner plus de nouvelles. Et, personnellement, je trouve peut-être que c'est mieux ainsi. Dans un sens, la fin de The Host est parfaite. Elle ouvre la porte à un imaginaire débordant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 15-04
Pour le coup... je ne sais pas. La saga Phobos est une saga géniale, je n'ai rien à dire là-dessus. Mais de ce livre-ci en particulier, je ne sais pas si je garde le meilleur souvenir.
Je vais être d'accord avec l'avis de beaucoup sur ce site, il y a quelques longueurs dans ce livre. Certains moments qui font un peu flotter l'histoire en apesanteur, même s'ils préparent toujours un moment de rechute brutale. Je ne sais pas si c'est voulu, mais en tout cas, si c'est voulu, c'est réussi. Le souci, c'est que ça pourrait en faire décrocher certains.

Maintenant que c'est dit, points positifs.
Primo, les personnages.
Mon dieu, les personnages m'ont totalement retournée. Chacun a eu ses moments de surprise, entre Samson, Kenji, Kris, Marcus, Alexeï... Ils ont chacun leur petit "truc" qui les rend si spéciaux. Raison pour laquelle Serena les a probablement choisis.
Tiens, mais parlons-en, de Serena. Elle est géniale. Parfaite jusqu'au bout de ses ongles manucurés, jusqu'au bout des cils. Psychopathe et manipulatrice jusqu'au bout.
Harmony et Andrew... autant j'adore Harmony, autant Andrew ne m'a jamais réellement fait d'impression dans la saga. Il m'a un peu donné le sentiment de combler un vide narratif. On avait besoin de lui, le voilà. Mais c'est le seul qui me donne réellement ce sentiment.

Secundo, le scénario. Alors oui, j'ai dit qu'il y a des moments de flottement, et je maintiens. Mais les bombes que VD lâche à chaque fin de chapitre compensent souvent pour les périodes d'attente. Plein de petits détails, plein de petits accrocs en cours de parcours, pour aboutir sur un final vraiment magique.
Du coup, pourquoi argent ? Parce que c'est probablement ces petites longueurs qui vont m'inciter à ne pas relire ce livre tout de suite.

Enfin, petit détail qui a quand même son importance : les couvertures. Et j'ai presque envie de le marquer en majuscules. Parce qu'elles sont toutes magiques. Elles témoignent d'une réelle évolution, de Phobos 1 à Phobos 3. Superbes.

Maintenant, sans spoil, la fin.
Rien à dire, elle est superbe. Un peu brusque, peut-être, mais dans l'enchaînement d'évènements, j'imagine que l'effet est voulu. Et, évidemment, elle laisse trente-six milliards de points d'interrogation.
La question qui demeure pour moi, ce sera est-ce que je me risque à me lancer dans Phobos 4. J'aime bien ma fin actuelle. Elle laisse énormément en suspens, mais elle est bien dans ce sens, parce qu'elle fait aussi travailler l'imagination des lecteurs. Lire Phobos 4, ce sera éventuellement apposer une conclusion différente de celle que j'imaginais.
Au bout du compte, même avec trente millions de questions en tête, je ne sais pas si je veux lire une véritable conclusion. Je crains que, dans la fin, l'intrigue ne devienne trop politisée.

En résumé, une bonne lecture, à lire une fois, mais peut-être pas plus pour ne pas gâcher l'effet.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 14-04
Depuis le temps que je me disais qu'il fallait que je lise du Bernard Weber, parce que les titres me faisaient terriblement accrocher...
Whaou. Il n'y a pas d'autre mot pour l'instant qui puisse décrire ce magnifique roman. C'est facile à lire, accrocheur, l'écriture est fluide et prenante, criante de réalisme.
C'est un livre qui fait réellement réfléchir sur la nature humaine, sur nos comportements quotidiens. Une véritable claque dans la figure, qui ne devrait laisser personne indifférent.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Whaou, whaou, whaou !
J'avais commencé par Levana. Donc forcément, j'étais plus ou moins au courant des révélations de ce livre. Ce qui n'empêche pas d'énormes surprises. J'adore tout particulièrement le prince Kai et Cinder. C'est une très belle dystopie, que je poursuivrai en tout cas avec plaisir.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 09-04
Whew, fini !
Bon, un truc qu'on ne pourra pas enlever à ce bouquin, c'est qu'il est long à lire. Et c'est un euphémisme. Parce que j'aurai fini Harry Potter 5 en deux jours, mais celui-ci en trois semaines, alors que le nombre de pages est est plus grand dans HP5.
Mais là n'est pas le sujet.

Malgré sa longueur, qui peut en effrayer plus d'un, ce livre est une perle. Riche, passionnant, parfaitement contextualisé, très complexe. C'est à la fois une histoire de trahison, de vengeance, d'amour, de politique, de religion... C'est vraiment l'histoire des hommes, dans le fond, avec tout ce que ça peut engendrer de beau comme d'horrible.
Les descriptions sont fantastiques. Il n'y a absolument rien à redire là-dessus, elles sont superbes. Tous les sens sont sollicités, on se prend vraiment dans l'histoire, et on a réellement l'impression d'être aux côtés des personnages.
Les alternances de point-de-vue sont aussi très bien choisies, notamment avec des personnages riches, hauts en couleur, et tour à tour fantastiques et détestables.

Je laisserai une mention spéciale à Zoé Chrysaprès, qui restera selon moi le personnage le plus réussi de ce livre.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 03-04
Je viens de me rendre compte que j'avais casé ce livre en Lu Aussi... alors que c'est probablement l'un des livres qui m'a le plus marquée dans mon enfance. Résultat : reclassification immédiate. Un bon classique qui restera dans mes souvenirs encore longtemps.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ouh, les souvenirs ! Un livre très agréable à lire, avec un personnage principal adorable et attachant. Une belle histoire, qui se dévore en quelques heures à peine.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 23-03
Un tout petit livre, lu en quelques heures à peine, mais effrayant de réalisme et ouvrant à des possibilités parfois terrifiantes.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La continuation des aventures d'Ombre... mais par le biais de son fils. Le scénario est magnifique, surpasse facilement les deux tomes précédents, tant en terme d'écriture et d'addictivité que de réalisme et d'émotions.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une très belle suite, toujours aussi étrange, mais toujours aussi plaisante à lire. Les aventures des deux chauves-souris soulèvent, des années plus tard, des questions assez intéressantes.
Une belle fin, aussi, malheureusement pour les aventures d'Ombre.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0