Livres
559 505
Membres
608 516

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Commentaires de livres faits par Velandra

Extraits de livres par Velandra

Commentaires de livres appréciés par Velandra

Extraits de livres appréciés par Velandra

Ren finit sa coupe de vin piquant et la replaça sur le plateau. Même si le plan avait l’air bien, il lui était difficile d’ignorer la petite voix qui lui disait que ça n’allait pas être aussi simple que cela. Tout ce qu’ils avaient essayé jusqu’à présent avait échoué. Depuis, il était plus prudent et circonspect qu’autrefois.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- Je suis le prince héritier ! dit Thais dont la voix se brisa, agité. (Il serra sa mâchoire.) Je devrais être avec les autres.

- Ce que tu devrais faire, c’est rester en vie, dit fermement Ren. (Pas Thais. Il serait inflexible là-dessus.) Tu es la pièce la plus importante de l’échiquier. Tu n’as pratiquement aucun entraînement au combat et ils sont deux fois plus nombreux que nous.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Le fort s’animait ; les soldats se dépêchaient de s’armer et les commandants skarlans hurlaient leurs ordres aux fantassins et aux archers. Leur cavalerie serait inutile ; l’ennemi était déjà trop près, il n’y avait plus moyen de l’arrêter dans les champs. Ils devraient faire leur possible pour défendre le fort.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Creusez juste ma tombe et laissez-moi dedans . Les joues de Dakar rougirent alors qu'il cherchait quelque chose à dire.

- Et vous êtes ? réussit-il à demander quand son cerveau fonctionna de nouveau.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- Écoutez Nécromancien, je sais qu'il est tard, et vous n'êtes pas le seul à avoir été interrompu dans vos plans par ce meurtre, mais éloignez votre animal de compagnie de notre scène de crime. Il contamine les preuves.

Dakar admit, à lui-même du moins, que le toy-boy valait vraiment la peine qu'on lui consacre un quart d'heure. Sa masse de boucles brillait comme un halo sous les lumières crues de la police, son visage mince était façonné comme un ange.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Il se retourna vers Dakar et Brad.

- Vous vous assurerez que notre consultant est traité avec le plus grand respect ou j'aurai vos couilles pour le petit déjeuner.

- Putain de merde, je ne pensais pas qu'il irait aussi loin, murmura Brad.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
J’aimerais bien, Anaïa, j’aimerais tant pouvoir lire dans tes rêves, même les plus effrayants. J’aimerais savoir ce qui tourne en boucle dans ta tête, de quoi tu te souviens. Certainement de rien. C’est ainsi. Telle est ma punition.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Une sensation de froid s’empara soudain de Ren. Il déglutit, et son appréhension déteignit dans sa voix :

- Très bien, raconte-moi.

Il n’était pas sûr qu’il puisse supporter davantage de vérités inconfortables sur sa famille. Au-delà des autres, les souvenirs de sa mère lui étaient sacrés.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Il leva une main, ses doigts suivirent le creux de sa gorge avant de se refermer en un poing, ses articulations devinrent blanches. Ren se rappela ce qu’Anik lui avait dit dans les bois à propos du collier avec un pendentif en fer à cheval que lui avait donné sa mère et qu’il avait perdu. Au moins, Ren avait toujours sa clé. Si seulement elle pouvait ouvrir les portes de prison !
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Pendant un bref instant, Ren imagina que le garde allait tirer son épée, déclarer sa loyauté au fils de la reine et les libérer de leurs chaînes, mais l’homme ne fit que grimacer, hocher la tête et les saluer.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
L’homme resta silencieux. La pièce semblait retenir son souffle, et Janus fit de même jusqu’à ce que l’homme tourne lentement, très lentement la tête pour rencontrer le regard de Janus. Une secousse traversa Janus, et il prit une forte respiration. Les yeux rétroéclairés de l’homme étaient de la couleur du verre ambré des flacons de médicaments et remplis d’une hostilité méfiante.

Le temps s’arrêta et se suspendit.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- Vous comptez devenir médecin ?

- Infirmier pour l’instant, répondit Janus avec un sourire, en soulevant son sac un peu plus haut. J’ai eu quelques soucis de santé ces dernières années, et ils m’ont appris la valeur de bons soins médicaux. J’aimerais partager cela.

Et il espérait faire quelque chose de bien de sa vie maintenant qu’elle avait été sauvée à nouveau.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Il y avait eu des moments avant cette chaleur où il avait envisagé de prendre les choses en main. Un couteau, un pistolet, une corde, peu importait ce qu’il utiliserait. Tout ce qui comptait, c’était d’arrêter le traumatisme avant qu’il ne recommence.

Mais il ne pouvait pas faire ça à son papa.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Soudain, la chaleur d’une main sur sa joue le contraignit à tourner la tête. Il se retint de justesse de reculer lorsqu’il vit le roi se pencher vers lui et se glisser tout près de son oreille, pour murmurer d’une voix d’une grande douceur :

- Je ne suis pas votre ennemi, Majesté.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
L’expression rayonnante, ce dernier se chargea de les rappeler à la réalité.

- Bien. Si vous n’y voyez pas d’inconvénient, j’aimerais me marier. Quelle est la suite du programme ?
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Sa voix mourut sans exprimer ses pensées jusqu’au bout, mais son interlocutrice pouvait aisément deviner la suite. Ce n’était pas la première fois que le sujet était abordé. Le Conseil était la bête noire du prince depuis des années. Chaque fois que Ceylan se heurtait à lui, l’affrontement était inévitable et le plongeait dans la tourmente.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Xan grimpa dans sa voiture, et après un court débat interne, l’orienta vers l’obscurité dont il était venu à dépendre. Elle effacerait tout désir et toute envie, toute solitude et tout désir. Elle remplacerait ces misères par les sensations et la peur, par l’humiliation et la douleur.

Une autre dose ne le tuerait pas. À moins que ce ne soit le cas.

Et même cette idée ne l’effrayait pas comme elle le devrait.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Mais c’était ce qui rendait tout cela si exaspérant. Il n’aurait jamais les qualités nécessaires pour inspirer la dévotion d’un alpha. Il n’aurait jamais de chaleurs. Il ne connaîtrait jamais les multiples potentiels d’orgasme d’un oméga. Il ne porterait jamais d’enfants. Non, à la place, il était lui-même un alpha. Peu importait qu’il ne voulait pas l’être et pouvait à peine supporter de remplir son rôle en tant que tel.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- On m’a demandé de transmettre la nouvelle, déclara solennellement Urho. C’est à la fois un honneur et un fardeau, mais un que Jason et Vale m’ont demandé de porter…

- Contente-toi de nous le dire, interrompit Xan.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Cet Euro va être encore plus intéressant. J’aime vivre avec un peu de danger, mais là, je suis surtout comblé qu’il soit à mes côtés, j’ignore ce qui se passera durant les quatre prochaines semaines, mais je vais en profiter à fond, pour ne pas avoir de regrets.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 24-07
- Si, j’ai quelque chose à dire.

Shaun se tourna vers moi et me prit la main.

- Lloyd, appelle-moi Ismaël, dit-il avec un léger sourire.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
date : 24-07
Il n’était peut-être pas humain, mais il voyait le monde pour la toute première fois et je voulais qu’il apprenne la beauté de toutes les petites choses.

J’entrelaçai nos doigts et il sourit.

- Ça te plaît ?

- Oui, répondit-il d’une voix sereine.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
date : 24-07
Il ne perdit pas de temps et alla droit au but.

- Vous avez acheté le tout dernier androïde synthétique de classe A, dit-il en hochant doucement la tête.

Je faillis sourire.

- J’ai deux cent mille crédits de moins sur mon compte, je présume donc que je l’ai bien acheté.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
Xion était furieux contre lui-même, il n’avait pas pu rejoindre les retardataires à cause de sa monture tombée en rade, puis le jour s’était brutalement changé en nuit, ajoutant à sa confusion. Enfin, les vents cessèrent de se déchaîner, mais un bruit assourdissant percuta le sol.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Ce chiffre lui parut hallucinant. Heimdálkur était si vieux que ça ? Il songea à l’entêtement sans borne du premier lieutenant et cela lui parut une évidence. Il se redressa et la toisa d’un air curieux.

- Et Xanto, il a quel âge alors ?
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Mais la prise se fit plus ferme, et un autre tentacule se déploya pour s’enrouler autour de son cou. Xion commença à paniquer et s’adressa à son maître par télépathie :

- Ma vie, ta bestiole est en train de m’agresser, fais quelque chose !
Avez vous apprécié cet extrait ? 0


Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode