Livres
559 430
Membres
608 397

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Vengeance



Description ajoutée par x-Key 2013-04-02T17:39:38+02:00

Résumé

Tragique existence que celle de Tirius Barkhan. Recueilli par le frère de l'imperator après le massacre de sa famille, le jeune Ishwen, accusé d'un crime qu'il n'a pas commis, revient à Dât-Lakhan pour demander réparation. Mais l'envahisseur Senthaï est déjà là. Réhabilité et nommé général, Barkhan tente de repousser ses assauts. Et meurt sur le champ de bataille, victime d'un terrible complot. Du moins, c'est ce que l'histoire raconte... Car aujourd'hui, un nouveau guerrier se présente aux portes de la ville, et Vengeance est le nom de son épée.

Vengeance ! Vengeance pour la mort de Barkhan !

Afficher en entier

Classement en biblio - 25 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par AudreyC 2017-01-13T11:56:49+01:00

"Je n'aimais pas cette ville,

Mais je suivais mon bien-aimé,

Devais le suivre sans autre but, vraiment,

Que mettre mes pas dans les siens.

Moi, morte si jeune, avec tant d'amour à donner

Ils me l'ont arraché. J'allais dire:

J'aurais préféré qu'ils m'arrachent un membre,

Mais c'est ce qu'ils ont fait en définitive,

Poussière de mes os offerte aux quatre vents."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Anna19 2017-08-31T15:19:29+02:00
Argent

J'ai bien aimé ce livre, qui est un peu comme la chronique d'un destin tragique.

Le roman est divisé en quatre actes, qui symbolisent l'évolution du personnage de Tirius Barkhan. Il est au début un héros naïf qui n'a pas conscience du fait qu'on s'est joué de lui. Il va voyager et se faire des amis, puis revenir au bercail et être trahi une seconde fois. C'est là que s'opère un tournant et même une sorte de seconde vie pour Tirius, dont le cœur s'est transformé en pierre et qui ne vit plus que pour la vengeance.

J'ai bien aimé ce héros, torturé à souhait, qui est bien trop naïf au départ et qui en paie le prix. Il devient alors un personnage sombre, brisé de manière irrémédiable. Malgré tout, il reste une dernière étincelle au personnage, un dernier espoir de trouver la rédemption.

Il y a un côté Empire Romain dans l'Empire Asenath, très politique et où complots et trahisons sont nombreuses.

Les Senthaïs, de vrais monstres qui détruisent tout sur leur passage, sont vraiment effrayants, mais ils ont aussi un côté symbolique puisqu'ils ne sont autres que le "côté sombre" des Asenath. Une menace invisible et de plus en plus proche que les Asenath ne pourront vaincre qu'en lui faisant enfin face.

J'ai trouvé les différentes scènes de combat assez épiques. Par contre, il ne faut pas s'attendre à une réunion heureuse des personnages à la fin, parce que quand je disais que c'était une histoire tragique, je ne parlais pas seulement du héros. A peu près tous les personnages du roman seront sacrifiés d'une manière ou d'une autre, certains nous laissent même un goût d'inachevé assez frustrant.

En effet, j'ai trouvé dommage que la plupart des compagnons de Tirius dans la deuxième partie soient très peu développés. On a des scènes avec eux qui devraient être poignantes, mais on peine à savoir qui ils sont au juste et on se demande si l'on n'a pas loupé quelque chose tant le roman fait comme si nous devrions les connaître. Dommage que quelques pages supplémentaires ne soient pas venues nous expliquer qui était chacun d'eux.

Autre petite chose qui m'a gênée, parfois : il y a des moments où l'intrigue devient un peu floue. J'entend par là que certains détails m'ont parus pas assez expliqués, notamment à propos de la religion de l'Unique ou de ce que sont les Senthaïs, mais aussi à propos de Spoiler(cliquez pour révéler)la manière dont la Reine se retrouve à abandonner son rôle, ou dont Tirius survit à sa première bataille contre les Senthaïs

En résumé, j'ai passé un bon moment avec cette lecture de fantasy, centrée sur le destin d'un homme. Une lecture très sombre, violente et qui n'épargne rien à ses personnages, mais qui nous laisse avec une lueur d'espoir à la fin. Seul bémol : certains points auraient pu être plus développés pour une meilleure immersion dans l'univers et une plus grande compréhension des personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AudreyC 2017-01-13T11:56:37+01:00
Or

L'histoire en elle-même est plutôt simple: un barbare trahi et des créatures envahissantes. Mais c'est un livre avec beaucoup de rythme, qui saute d'un narrateur à un autre (un peu déstabilisant au début) et avec un peu de suspens. La part de mélancolie du personnage principal m'a beaucoup touché, sa rage et sa volonté aussi. Je m'attendais à une fin plus heureuse, avec le recul je ne suis absolument pas déçue puisque cela colle avec le côté "le sort s'acharne" et tout la dureté de certains évènements. Pour moi, le gros point négatif est la rapidité de certains passages, l'auteur n'a pas assez développé les transformations de Tulbac, de Tirius et le comment du pourquoi de l'origine des créatures... Malgré cela je l'ai adoré et dévoré en deux jours!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LynnRenier 2016-11-23T20:35:27+01:00
Lu aussi

Cela faisait quelques temps déjà que je l'avais lu. Mais une lecture en entrainant une autre, j'en ai oublié de travailler mon avis. Alors, à l'occasion d'un petit salon du livre où Fabrice Colin était présent, je me suis décidée à en reprendre la lecture. Pour vous en faire un avis plus constructif que de mes seuls souvenirs.

C'est un style prenant, une lecture agréable, mais il y a un mais. Je m'explique: l'histoire (répartie en deux livres, quatre actes) débute sur les chapeaux de roue! Les évènements s'enchaînent, nos pas suivant sans relâche ceux de Tirius. Il fut le dévoué serviteur du prince des Asenaths, l'un de ses meilleurs soldats aussi. Et il se voit trahi par son maître pour un secret que ce dernier lui avait demandé de garder. Injuste remerciement pour sa dévotion... Un secret qui lui vaut une condamnation à mort, et à laquelle il réchappe de peu. Mais une fois le jeune Ishwen enfui, le rythme se ralenti sur la quasi totalité de l'acte I et avant la fin de l'acte II (correspondant au livre I).

Or, son errance n'est pas complètement dénué de sens, puisque c'est par elle que l'on comprend l'histoire des peuples nomades, conquis par les Asenaths tout puissants et imbus de leur culture. Cette conquête est également les prémices d'une autre invasion: celles des Senthaïs, des barbares sanguinaires qui massacrent les autres peuples sans vergogne et ne laissent que les ténèbres derrière eux.

Un schéma un peu rébarbatif à mon goût, de l'envahisseur et du sauveur. Mais l'auteur nous convainc de nous laisser prendre au jeu. Tirius finit par retrouver les cañons où il a grandi. Il s'y installe, rencontre la timide et douce Lania. Mais tout bascule quand le prince prend le pouvoir et devient Impérator. Et avant la fin du premier livre, le sort de Tirius bascule. Pour le meilleur et pour le pire...

Le livre II (acte III et acte IV) prend une tout autre tournure. On est plongé dans les intrigues de la cours, les machinations et les trahisons. Et la révolte grandissante des peuples nomades face aux Asenaths et à l'envahisseur Senthaïs, avec à leur tête le célèbre Laïsham. Le plus grand guerrier que l'Empire ait jamais connu! Et dans sa main, l'épée à la lame rouge: Vengeance!

Les combats sont très bien décrits. Mais je les trouve si répétitifs. Je regrette que l'histoire n'en dévoile pas plus sur le passé des Asenaths, la véritable origine des barbares Senthaïs. Le Laïsham a beau être le personnage central, je n'accroche pas. J'aurais préféré suivre un autre guerrier nomade. Et en apprendre d'avantage sur les Évangiles Mortifères, sur ce Dieu que les Asenaths ont tué.

Pour moi, bien des choses alléchantes sont abordées, mais peu sont réellement exploitées hormis la trame de base, dont on voit venir toutes les actions et les aboutissants. C'est dommage. Car les idées énoncées méritent à mon goût d'être plus développées. Quoi qu'il en soit, le résumé n'est pas menteur. Mais malgré ce, je portais un plus grand espoir en ce livre que la simple énumération des évènements.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Erorl 2014-03-11T04:54:51+01:00
Pas apprécié

Un guerrier est trahi deux fois par son roi et par son peuple adoptif. Il revient 15 ans plus tard à la tête de 30 000 barbares pour se venger et repousser l'invasion de monstres. Privé de sa vengeance, il défendra le peuple qui l'a opprimé pour finalement se retirer dans la solitude.

Ca commençait assez bien pourtant. On sentait un je ne sais quoi qui faisait penser qu'on allait se projeter dans le personnage et puis très rapidement, le récit devient ennuyeux, loin de nous. Les personnages trop éloignés de nous m'ont finalement laissés froid. Décevant. Heureusement que le livre était court.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luc35 2013-11-01T14:49:27+01:00
Lu aussi

J'ai bien aimer ce livre.

Les scènes de batailles sont décrite avec fantasy.

Au niveau de l'écriture, ça manque d'originalité.

sinon, il y a une bonne créativité.

J'aime ce livre c'est pour le coté action et démons.

J'ai commencer par ce bouquin.

ça ma donner envie d'en lire d'autre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Flo33 2012-05-29T20:05:06+02:00
Bronze

Livre centré sur un homme et sa légende, enfin la légende d'une épée. Livre d'un homme qui combat, de guerre de monstres. Un peu mystérieux mais très plaisant. A lire !

Afficher en entier

Date de sortie

Vengeance

  • France : 2011-05-27 - Poche (Français)

Activité récente

Taksony l'ajoute dans sa biblio or
2016-12-19T21:22:41+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 25
Commentaires 6
extraits 1
Evaluations 9
Note globale 7 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode