Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de vern : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le Lagon noir Le Lagon noir
Arnaldur Indriðason   
Je n’avais encore jamais lu de polar islandais! Il était temps que je mette fin à cette lacune et voilà qui est fait. Et d’admirable manière. Présentant deux enquêtes, l’une sur un fait récent, l’autre étant un cold case, une disparition vieille de 25 ans et qui n’a jamais été résolue. Oui, je sais, la quatrième de couverture parle de quarante ans, mais il s’agit d’une erreur. En effet, Dagbjört disparaît en période de Guerre Froide, et l’action du récit se situe en 1979. Il ne peut donc pas y avoir 40 ans entre les deux. De plus, il est dit page 25: « Elle avait disparu un matin, il y avait maintenant vingt-cinq ans ». Bon, personne n’est parfait, hein! Donc, ces deux enquêtes sont menées en parallèle, et elles permettent à l’auteur de nous présenter deux périodes de son pays. Alors que la Guerre Froide bat son plein, l’Islande manque de tout, affaiblie par le conflit mondial qui vient de se terminer, et le pays semble oublié de tous les autres, livré à lui-même. A la fin des années 70, l’économie va mieux, mais la présence de troupes américaines n’est pas toujours bien perçue par les islandais et les militaires vivent entre eux sur la base.

Au-delà des enquêtes, qui sont menés de telles manières qu’il est difficile de lâcher le livre avant la fin, il y a ces descriptions de ce pays aux grandes plaines dépeuplées, aux paysages volcaniques et au climat rude. Alors que le vent froid balaie les landes, il se dégage une grande chaleur humaine des personnages, faisant presque oublier la nature hostile de cette île aux nombreux geysers. Et alors que l’intrigue se déroule en 1979, le lecteur se laisse emporter dans une époque où il n’y avait pas de téléphones portables pour communiquer, ajoutant de la difficulté aux déroulements des enquêtes. Erlendur est un personnage torturé par la disparition de son frère alors qu’ils n’étaient que des enfants, et cet événement a fait de lui cet homme un peu distant, solitaire. Cet isolement qu’il semble s’imposer le rend fragile aux yeux du lecteur et la retenue dont il fait preuve dans ses échanges donne envie de juste le regarder dans les yeux et de lui sourire pour lui montrer notre soutien.

Un roman policier agréable, qui fait voyager dans le temps et l’espace, et qui exploite le thème de la disparition du point de vue de ceux qui restent, entre culpabilité et volonté de comprendre. Le premier récit islandais d’une longue série tant j’ai été charmée par le fond et la forme.

par Virginy
Psychose, Tome 1 : Psychose Psychose, Tome 1 : Psychose
Robert Bloch   
Je conseille à toutes les personnes souhaitant se lancer dans la lecture de ce roman, de ne pas regarder le film. Ce serait se priver de l'effet de surprise du dénouement final ; véritable apothéose macabre !
J'ai énormément eu du mal à imaginer le Norman Bates de l'auteur, étant donné que ma lecture était gâtée par l'image du sublime Anthony Perkins. J'avoue pourtant que les descriptions physiques de ce personnage correspondaient mieux au profil de ce type de criminels.
J'ai adoré la lecture de ce roman de la même manière que j'ai adoré regarder son adaptation cinématographique.

par Leija
Dossiers secrets Dossiers secrets
Jacques Antoine    Pierre Bellemare   
— M'sieur ! m'sieur !
Le policier de permanence au poste de Guanabara, faubourg de Rio de Janeiro ce vingt août mil neuf cent soixante-six, passe une main bourrue sur les cheveux ébouriffés du gamin qui vient d'ouvrir la porte avec fracas.
— Eh bien mon bonhomme, qu'est-ce qu'il t'arrive ?
L'enfant reprend son souffle. Il est rouge, en sueur, les yeux exorbités.
— Il y a deux hommes avec des drôles de masques sur le Moro do Vintem.
— Ah oui, et alors ? Ils s'amusent.
— Non m'sieur, ils sont morts.
Quelques instants plus tard, l'un derrière l'autre, le chef de la police de Guanabara, deux flics en uniforme dont l'un porte deux civières, et un photographe escaladent le Moro do Vintem, sorte de colline ronde caractéristique des environs de Rio de Janeiro. Loin derrière eux, un médecin légiste, qui n'est plus tout jeune, tente de les rejoindre en soufflant sur la pente. Presque au sommet, la petite silhouette du gamin qui les guidait, se fige brusquement :
— C'est là, dit-il, en montrant du doigt deux corps étendus.


par ilovelire
Les dossiers Warren Les dossiers Warren
Marie Alsina   
Livre fermé à l’instant..
J’ai apprécier ce livre et il a tenue son rôle pour moi 1) découvrir la vie des Warren 2) apprendre des choses sur le surnaturel 3) me faire flipper (note à moi même, ne pas lire le livre dans le noir avec un babyphone brancher).
Je suis mitigée sur la forme tout d’abord déçu, par les fautes d’orthographe (et pourtant je ne suis pas la dernière), les fautes de syntaxe et les histoires ou on a l’impression que la fin est bâclée. Cependant, il est mis à plusieurs reprise que les Warren, étaient dans l’obligation de garder beaucoup de chose secrète.. ceci expliquant cela..
Il est dommage que le livre ne soit pas écrit en collaboration avec les Warren, il y aurait eu peut être d’autre description et d’autre explications.
J’ai par contre beaucoup aimé le fait que ce soit, des histoires indépendantes à chaque fois, ce n’est pas un livre qui se dévore en une fois, mais on peux prendre le temps de lire et de se dire qu’on passera plus tard lire une autre histoire et encore une autres.. j’ai également apprécié les différents clichés, ça permet de donner du concret à l’écriture.

par Ladykami
Sans laisser d'adresse Sans laisser d'adresse
Grégory Frank    Pierre Bellemare   
La nouvelle œuvre de Pierre Bellemare est sans conteste un délice de petites nouvelles qui ne se lisent pas mais se dévorent. Il mêle habilement avec l’aide de Grégory Frank suspens, amour et humour… Et le lecteur n’est pas au bout de ses surprises.

Entre autres : une jeune femme se fait passer pour morte pour pouvoir épouser l’homme qu’elle aime, un jeune allemand entreprend de rechercher le père français de celle qu’il aime pour lui demander sa main juste après la guerre, un homme retrouve son amour près de 40 ans plus tard, un jeune homme est victime d’une erreur médicale… Mais je ne vous en dis pas plus. Même si l’issue de certaines nouvelles est prévisible, il n’en reste pas moins qu’elles sont toutes palpitantes et certaines sont carrément surprenantes.

Issue fatale : 75 histoires extraordinaires Issue fatale : 75 histoires extraordinaires
Jean-Marc Epinoux    Jean-François Nahmias    Marie-Thèrese Cuny    Pierre Bellemare   
Toujours aussi génial Mr Bellemare ! Quel talent ! On est toujours pris dans l'histoire, on veut connaître la fin, et les histoires ne sont pas trop longues, de super moments de détente, de lecture. Merci Monsieur BELLEMARE.
Nuits d'angoisse : 50 histoires vraies Nuits d'angoisse : 50 histoires vraies
Jean-François Nahmias    Pierre Bellemare   
J'ai un avis mitigé sur ce livre ... même s'il est globalement bon, j'ai été moins emporté dans l'histoire par rapport aux autres livres que j'ai lu de cette auteurs ...
Bref, un livre correcte mais pas non-plus le meilleurs du genre.

par Lola-Rose
Le Cri Le Cri
Nicolas Beuglet   
Si ce thriller se lit facilement, il n'a rien d'extraordinaire. le récit est classique et je crois que je commence à saturer des duos qui traversent toute la planète pour trouver la réponse à l'énigme. de plus, je ne me suis absolument pas attaché aux personnages. J'étais spectatrice et, par conséquent, je n'ai pas été prise par les tripes, je n'ai pas ressenti cette tension que les autres lecteurs ont ressenti.

C'est donc, pour moi, un classique qui ne m'a pas entraîné dans les limbes de la peur et de la vie après la mort.

Je suis donc déçue car aux vus des excellentes critiques, je m'attendais à autre chose. Je pense que je vais arrêter de lire de bonnes critiques car, ensuite, je mets la barre très haute.
L'empyrée des rêves L'empyrée des rêves
Paul Blanchot   
Merci à Sabine Remy, qui en parle ainsi :

"Le sujet de ce livre me plaît beaucoup car toutes mes nuits sont remplies de rêves dont je me souviens, parfois ça me chamboule. Je rêve souvent du boulot, de déménagements ou d'être en vacances aussi dans l'archipel de la Guadeloupe où je retourne avec plaisir, mais il arrive aussi de faire des rêves qui me retourne pour toute la journée, des mauvais rêves ça arrive.
Alors dans ce recueil c'est pleins de rêves magiques, très bien décrits par l'auteur, on a l'impression d'y être.
La nature est magnifiquement contée et de l'aventure qui nous transporte un peu partout, j'ai voltigé dans les songes éveillés de Paul Blanchot.
J'ai aussi été transportée dans un cyber monde ou je me suis plongée dans un jeu vidéo.
Dans différents pays froid et chaud de la planète terre, dans la forêt, dans des chutes d'eau c'était vraiment agréable.
Merci beaucoup de m'avoir permise de lire ce livre du coup je continue à écrire les miens de temps en temps.
Bon voyage onirique pour ceux qui veulent découvrir et bonne lecture."

par paulux999
Ravage Ravage
René Barjavel   
C'est un livre incroyable. L'histoire presque plausible de toute une société qui s'effondre et se détruit elle même à cause d'une chose aussi banale qu'une coupure d'éléctricité. C'est terrifiant, et pourtant ça n'est pas totalement impossible que ça nous arrive un jour! Enfin bref, un livre magnifique.

par Idle