Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
728 413
Membres
1 066 679

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Véronika décide de mourir



Description ajoutée par x-Key 2013-03-24T17:09:36+01:00

Résumé

Il y a toujours un sens à la vie. Veronika a les mêmes rêves, les mêmes désirs que tous les jeune gens du monde. Elle a un métier raisonnable et vit dans un petit appartement, s'offrant ainsi le plaisir d'avoir un coin à elle. Elle fréquente les bars, rencontre des hommes. Pourtant, Veronika n'est pas heureuse. Quelque chose lui manque. Alors, le matin du 11 novembre 1997, Veronika décide de mourir.Imagination et rêves, amour et folie. Désir et mort. Alors qu'elle s'approche de la mort. Veronika se rend compte que chaque moment de la vie constitue un choix, celui de vivre, ou d'abandonner. Veronika expérimente de nouveaux plaisirs et découvre qu'il y a toujours un sens à la vie. Mais la vie est courte. Veronika a décidé de mourir, et maintenant, elle ne peut renoncer.

Afficher en entier

Classement en biblio - 954 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-11-11T18:16:49+01:00

C'est grave de s'obliger à ressembler à tout le monde: cela provoque des névroses, des psychoses, des paranoîas. C'est grave parce que c'est forcer la nature et aller à l'encontre des lois de Dieu, qui, dans tous les bois et toutes les forêts du monde, n'a pas créé une seule feuille identique à une autre.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Offert par ma cousine qui a été conquise, je l'ai été aussi!

C'est le premier livre de Coelho que je lis, et je m'attendais à une écriture complexe, et c'est tout le contraire. On se laisse très facilement emporter par l'histoire, qui est un peu le reflet de nos vies à tous: soyons stoïciens, pourquoi donc continuer à vivre une vie qui ne nous plait pas? Alors sans aller jusqu'au suicide, remettons nous en cause, et soyons plus ouvert, peut être fous pour être en fin de compte plus sains.

Et la fin est absolument inattendue, mais fort heureusement!

Afficher en entier
Diamant

C'est l'un des meilleurs livres que j'ai lus, et celui qui a changé ma vie.Grace à lui je ne suis plus passive et je porte un nouveau regard sur ma vie, comme étant un miracle. UN très bon roman qui nous apprend à vivre et nous offrir des secondes chance.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par TiffanyD23 2024-04-02T13:28:27+02:00
Diamant

A lire, encore plus lorsque l’on a perdu la valeur de la vie …

Merci Paulo Coelho ❤️

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Passionn 2024-02-19T12:33:35+01:00
Pas apprécié

le début de l'histoire peut passer pour correct.

Au fur et à mesure que j'ai avancé dans l'histoire, j'avais le sentiment de sombrer dans une certaine tristesse, quelque chose de sombre, mélancolique.....je n'ai fini le livre...;

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leelou30 2023-07-06T21:44:21+02:00
Argent

Une plume magnifique ! C'est la première fois que je lis un livre de Paolo Coelho et je ne regrette pas ! Magnifique roman philosophique sur le sens de la vie, mais aussi un questionnement sur la véritable définition de la Folie. Un livre qui donne à réfléchir, sans tomber dans le drame, mais toujours dans l'empathie, une fin magnifique et émouvante. C'est un beau livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Antiigone 2023-06-28T07:49:24+02:00
Diamant

Tant "L'Alchimiste" m'avait laissée de marbre et je n'avais pas été touchée par les sujets abordés, tant cet autre livre de Paulo Coelho m'a captivée, happée, parlé, transcendée du début à la fin. Comme quoi...

Véronika, jeune slovène, décide de mourir, comme le dit le titre. Sa vie sans intérêt ne vaut pas la peine d'être vécue. Manque de bol, elle se loupe et atterrit dans l'hôpital psychiatrique de sa ville, dirigé par le Dr Igor, la prenant comme sujet d'expérience. Un vrai scénario de film d'horreur, me direz vous ! Que nenni ! L'auteur nous questionne sur la folie, la réalité, l'être humain, l'existence et le sens qu'on lui donne.

Il aborde tout cela sous un angle inédit, que je vous laisse découvrir.

Je vous le recommande vivement !

Afficher en entier
Pas apprécié

Veronika est une jeune femme qui semble avoir tout pour elle : un métier qu'elle apprécie, un appartement douillet. Pourtant, celle-ci n'est pas heureuse et a l'impression qu'il lui manque quelque chose. Alors, un matin, elle décide d'en finir. Parce qu'il s'agit, pour elle, de la meilleure chose à faire. Sauvée in extrémis, elle est internée à l'hôpital psychiatrique de la Villette, où elle va alors côtoyer le véritable désespoir et la folie.

J'ai lu ce livre à l'occasion d'une lecture commune. Et clairement, si j'avais lu ce livre seule, je l'aurais abandonnée. Je suis complétement à côté de cette histoire et n'ai pas pris de réel plaisir à cette lecture.

Les personnages sont intéressants. Si Veronika m'a d'abord parut très agaçante, j'ai finit par vouloir en savoir plus sur elle. Les autres patients de l'hôpital sont aussi très intéressants et leur histoire est plutôt surprenante. Le médecin, quant à lui, m'a toujours parut très dérangeant.

J'avais bon espoir pour cette lecture, le sujet me paraissait prometteur, et pourtant je n'ai pas réussi à accroché. J'ai trouvé que l'histoire ne suivait aucune logique, des parties sont très longues pour pas grand chose alors que d'autres, tellement plus intéressantes, arrivent finalement comme un cheveux sur la soupe.

J'ai lutter pour parvenir à bout de cette lecture, en espérant que la fin serait à la hauteur. Au final, aucune surprise pour ma part, je m'attendais déjà à un tel dénouement. Cette lecture est donc une vraie déception pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mlllebookeuse 2023-04-25T18:48:01+02:00
Lu aussi

Véronika a 24 ans lorsqu'elle décide de mettre fin à ses jours. Alors que la ville s'agite sur les raisons curieuses de son sucide, la jeune femme se réveil et intègre l'hôpital psychiatrique " La Vilette" en tant que patiente. Là, au milieu des malades, elle découvre une population qui semble chercher un abri contre la réalité et les normes de la société.

Il ne s'agit pas d'un ouvrage sombre et triste comme le titre pourrait nous laisser penser. Selon moi, au contraire, c'est une ode à la vie, une invitation à se réaliser pleinement et à assumer ses désirs et son moi profond.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maylisjacc 2023-03-13T11:33:04+01:00
Diamant

Veronika decides to die relate l'histoire d’une jeune fille qui a tout pour elle, mais décide de mettre fin à ses jours car elle considère que sa vie ne vaut plus le coup d’être vécue. Elle va cependant rater sa tentative de suicide et se faire interner en hôpital psychiatrique, pour ensuite apprendre qu’il ne lui reste qu’une semaine à vivre. Cela va être l’occasion pour elle de faire des rencontres bouleversantes, et de prises de conscience essentielles.

Paulo Coelho base ce roman sur sa propre expérience en hôpital psychiatrique, ce qui rend l'œuvre d’autant plus touchante. En plus d’être exceptionnellement bien écrit, les thèmes abordés et les enseignements à retirer provoquent une vraie prise de conscience par rapport à la valeur de la vie.

L’importance de trouver un sens à sa vie, de trouver sa voie et de la suivre en laissant entièrement tomber la peur “d’être différent” sont également soulignées

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Battle_Boubou 2022-06-03T11:46:05+02:00
Bronze

J'ai eu, de prime abord, beaucoup de mal à entrer dans cette histoire. Pendant les premiers 75% du roman, j'ai eu des difficultés à discerner le propos de l'auteur. Puis, à mesure que les personnages étaient présentés, j'ai pu apprécier le fond très philosophique de la démarche.

Au final les derniers 25% m'ont convaincue que j'avais eu raison de poursuivre la lecture. J'ai aimé cette réflexion sur la vie et la mort.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Berna139 2022-01-01T23:17:08+01:00
Or

Véronika a tout pour être heureuse mais elle n'a plus le goût de vivre et elle se retrouve dans un asile psychiatrique où le médecin directeur pratique des expériences cliniques. Dans ce livre qu'on pourrait qualifier de roman philosophique ou spirituel, Paulo COELHO nous interroge sur la normalité qui n'est pas toujours où on la croit. Existe t elle d'ailleurs ? Quel est le plus important dans la vie ? Comment s'accomplir ? Les réponses sont dans le livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AlyW 2021-09-05T22:53:07+02:00
Argent

J’avais commencé ce livre il y a loooongtemps. Genre, vraiment longtemps. Et je dois dire, sans gros succès.

Comme l’indique le titre, ce livre raconte l’histoire de Veronika donc, une jeune femme d’une vingtaine d’années qui selon toute vraisemblance, à tout pour être heureuse. Elle a un métier raisonnable et vit dans un petit appartement, s'offrant ainsi le plaisir d'avoir un coin à elle. Elle fréquente les bars, rencontre des hommes. Pourtant, Veronika n'est pas heureuse. Quelque chose lui manque. Alors, le matin du 11 novembre 1997, Veronika décide de mourir. Ayant raté sa tentative de suicide, Veronika atterrit dans un hôpital psychiatrique réputé, mais pas forcement dans le bon sens du terme. 
Mais au fil des rencontres qu’elle fera au cours de son internement, persuadée d’être condamnée, Veronika découvre des plaisirs encore jamais expérimentés, et qu’il peut toujours exister un sens à la vie, dépendant seulement de celui qu’on souhaite lui donner.

J’ai finalement repris le tout depuis le début le mois dernier. J’ai rencontré les mêmes difficultés que la première fois. Certains éléments sont répétés plusieurs fois, comme si en tant que lecteur, on pourrait avoir du mal à comprendre… Le rythme est d’abord assez lent, puis rapide d’un coup, avant de redevenir lent, et à la fin, tout s’accélère de nouveau…

J’ai au départ eu un peu de mal avec le personnage de Veronika, que je trouvais trop lisse, sans trop d’émotions, ni de profondeur… Mais passées les 100 premières pages, ça allait mieux. On découvre une autre facette de Veronika, en même temps qu’elle d’ailleurs, et jai commencé à un peu plus l’apprécier. On va aussi suivre le parcours d’autres personnages qui croiseront la route de Veronika, et j’ai bien aimé la plupart d’entre eux.

Et puis en soi, le message final du livre est intéressant, mais je suis un peu passée à travers, sans vraiment en saisir pleinement la portée j’ai l’impression. En fait, ce livre ressemble sur beaucoup de points à The Midnight Library, notamment sur le message qu’ils apportent justement, mais les deux sont traités d’une manière radicalement différente. Le livre de Paulo Coelho aborde les choses d’une manière beaucoup plus crue, et aussi un peu plus distante. En plus de tout ça, je ne peux pas dire que j’ai accroché au style d’écriture de Paulo Coelho, que j’ai trouvé très simple, mais sans dégager rien de plus qu’un peu de condescendance par moment ( ça reste seulement mon impression ).

Bon en soi, ce livre n’a pas été une mauvaise lecture, c’est simplement qu’il ne m’a pas marquée outre mesure :/

Afficher en entier

Dates de sortie

Véronika décide de mourir

  • France : 2000-03-15 (Français)
  • France : 2002-02-13 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Veronika Decides to Die - Anglais
  • Veronika decide morrer - Portugais

Distinctions de ce livre

Évaluations

On en parle ici

Les chiffres

lecteurs 954
Commentaires 108
extraits 88
Evaluations 198
Note globale 7.65 / 10