Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Vicarious : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le chaos en marche, Tome 1 : La voix du couteau Le chaos en marche, Tome 1 : La voix du couteau
Patrick Ness   
Tout d’abord, je tiens à dire… Mon orthographe adorée ! Mes belles phrases construites ! Que vous a-ton fait ? Oui, car, dans ce livre, ne vous attendez pas à lire un éloge à l’écriture. Je suis encore toute retournée des fautes, même si elles sont là pour nous montrer que le narrateur n’est pas un génie et ne prétend pas l’être…
Mis à part ça. L’un des protagonistes de l’histoire est un jeune garçon qui va bientôt devenir un homme, Todd Hewitt. A ceci près que, dans son village, homme n’a pas vraiment la définition que l’on connait. Il vit à Prentissville, village touché par le virus du Bruit, sur une planète nommée Nouveau Monde. Ce virus met les pensées des hommes/garçons, et animaux, au grand jour. On raconte que celui-ci fut envoyé par les Spackle – une sorte d’alien – et qu’il tua toutes les femmes. Mais, l’histoire de Prentissville est bien plus obscure que ça.
Todd, pour des raisons qu’il ignorait totalement au début du roman, est contraint de s’enfuir de chez lui, de quitter à tous prix ce village, en compagnie de son chien, Manchee.
Quelques pages plus tard, on fait la connaissance de Viola Eade, qui est … une fille ! Elle vient du Vieux Monde, qui est devenu inhabitable. Son vaisseau s’étant écrasé, elle échoue sur Nouveau Monde, sans ses parents, qui eux, sont morts à la suite du crash.
Ces deux personnages, Todd et Viola, vont se rencontrer, pendant que Todd était en fuite de son village. Ils seront confrontés à différents obstacles difficiles, devront faire des choix – parfois lourds en conséquence, afin de sauver leurs vies.
Je dois dire que le premier chapitre donne tout de suite envie de se plonger dans l’histoire, c’est très intriguant. Par contre, je ne pensais pas que le trou dans le Bruit, se serait… un silence ! Je m’attendais à un autre trou, dans le genre dérèglement spatio-temporel. J’avais des attentes assez spéciales pour ce trou, mais ce n’est pas du tout une déception. (J’avoue également ne pas avoir très bien lu le résumé, maintenant que j’y pense.)
Dans ce livre, parfois, on se prend à vouloir étrangler Todd – pour sa mauvaise foi. Viola m’a quelque peu énervé au début du roman, à vouloir faire la ‘morale’ à son compagnon de voyage – « ce n’est pas blablabla mais blablabla … » ou « il n’y a pas de mal à ne pas savoir… » (Une Hermione, en moins attachante.)
Au fil des pages, on veut en savoir plus sur la véritable histoire de Prentissville. Le suspens est présent, malgré une narration quelque peu illisible (on s’y habitue rapidement). On s’y habitue, car, elle retranscrit totalement l’état d’esprit de Todd, c’est sans artifice.
Je dois avouer avoir versé une larme (oh, ça va, hein). Parfois, les événements sont un peu trop durs pour moi.
Un coup de cœur : pour ce roman d’aventure (mais aussi de Science-fiction, fantastique…), ces rebondissements (auxquels, quelque fois, on s’attend), ce méchant qui revient souvent, ces teen-heroes attachants malgré leurs imperfections et cet adorable chien. Que demandez de plus, si ce n’est la suite au plus vite ?
(pfiou, c'était long)

par Happy
La Trilogie Wielstadt, Tome 1 : Les ombres de Wielstadt La Trilogie Wielstadt, Tome 1 : Les ombres de Wielstadt
Pierre Pevel   
Après une première moitié très longue qui m'a fait abandonné le livre pendant des jours et où je me suis fait violence pour continuer, j'ai été finalement absorbée par l'histoire et j'ai dévoré la seconde moitié en 3 jours. Une fois que le premier meurtre découvert, on ne souhaite que connaître le comment et le pourquoi.
Le dragon si bien décrit au début est peu utilisé dans ce premier tome mais j'espère qu'il aura un rôle plus important dans le suivant.
J'ai largement préféré la trilogie des Lames du Cardinal pour son équipe plus attachante que Kantz et parce qu'elle se déroule dans une époque que je connais bien mieux. toutefois, lire du Pevel reste un grand plaisir et je vais poursuivre ma découverte.

par Aralorn
Gloriana, tome 1 Gloriana, tome 1
Michael Moorcock   
En ce nouvel âge d'or, Gloriana règne sur Albion et son empire.
Si la cour vit au rythme de la reine, le gouvernement repose sur le chancelier Montfallcon et son réseau d'espions et d'assassins. Parmi eux l'énigmatique et redoutable capitaine Quire.
Et tandis que la Reine de vertu languit dans son palais creusé de souterrains mystérieux, Quire, le Prince du vice, trame dans l'ombre l'écheveau complexe de ses intrigues ...
Albion n'est pas l'Angleterre, Londres n'est plus dans Londres et le monde de la Renaissance a changé ; de même Gloriana n'est pas Elisabeth Ière. Pourtant...
Uchronie fantastique, étrange et brillante, conte de fées cruel et pervers, GLORIANA occupe une place à part dans l'oeuvre de Michael Moorcock ; l'auteur y a consacré sa plume la plus chatoyante.


Traduit de l'anglais par Patrick Couton.

par x-Key
Le Paris des Merveilles, Tome 1 : Les enchantements d'Ambremer Le Paris des Merveilles, Tome 1 : Les enchantements d'Ambremer
Pierre Pevel   
Qu’on se le dise, j’ai choisi ce livre à 90% pour la couverture, le synopsis a ajouté les 10% restant. Et pour une fois l’habit a fait le moine.

Ce roman nous dépeint un Paris merveilleux, chaque petit détail n’a pas fini de nous surprendre. Il n’est pas rare de croiser fées, ogres et arbres parlant dans notre capitale, tous sont différents, mais cohabitent à merveille. L’univers fantastique n’est pas oublié au fur et à mesure que l’intrigue se développe, il y a toujours un élément de description qui nous connecte à ce Paris des merveilles que ce soit un chat qui parle ou des fées lucioles qui virevoltent près d’une voiture.

L’écriture de Pierre Pevel est formidable, elle nous plonge entièrement dans le 20e siècle et, bien que soutenue, elle est remplie d’humour. L’auteur nous apostrophe quelquefois et nous implique vraiment dans l’aventure du héros.

Les personnages sont vraiment authentiques (dédicace à Haussont du Clairon) et vous en connaissez déjà certains (Méliès par exemple). Le mage, Louis Griffont, est un héros gentil, intelligent et parfois grognon, mais il est impossible de ne pas s’y attacher. Il en est de même pour la baronne Isable de Saint-Gil, une femme, une vraie. Forte, fière et intelligente, sensible également, c’est un personnage nuancé et formidable, une héroïne qui mériterait d’être dans plus de romans… Elle et Griffont vont tenter d’élucider un meurtre qui cache un terrible secret puisqu’il remet en cause l’accession du pouvoir de Méliane, la reine actuelle.

En plus d’être un superbe narrateur, Pierre Pevel créer une intrigue fascinante, digne d’un véritable roman policier. Les indices et les personnages ont tous leur importance et on se retrouve malgré nous à mener l’enquête. La passion qui unit Louis et la baronne est tendre et mélancolique (puisqu’ils étaient jadis mariés, mais sont maintenant séparés), elle change des clichés de la littérature. Ils entretiennent une relation amicale et pleine de tendresse, mais ils savent tous deux qu’ils ne pourront jamais revivre leur amour. Les personnages de Pierre Pevel ne sont pas parfaits et plus tout jeunes, les relations qu’ils entretiennent ne sont pas des stéréotypes et c’est ce qui fait la force de ces derniers.

Le seul bémol, celui qui m’a empêché de faire de ce livre un coup de cœur est la fin. Le roman, bien que fantastique, joue sur une intrigue tout à fait réaliste, (volonté de pouvoir, rapports de force et secrets compromettants) mais la fin est pour moi trop facile. L’auteur c’est servi de la magie pour « tout résoudre » et les personnages, qui avaient un rôle très important se retrouvent mis au second plan et toutes les étapes qu’ils ont traversées perdent de leur valeur. La résolution de la quête est telle que je me l’attendais, mais le moyen d’y parvenir (intervention quasi-divine) est pour moi un gros point faible. Le seul point faible.

Bien que la fin ait été une petite déception, il me reste encore deux tomes à dévorer et j’ai passé une excellente lecture. J’ai eu du mal à prendre un autre livre, car le style de l’auteur m’avait vraiment embarqué.

http://hamge.esy.es

par Calippo
Les ailes d'émeraude, tome 1 Les ailes d'émeraude, tome 1
Alexiane De Lys   
Je voudrais vous remercier à vous tous pour vos gentils commentaires, vos félicitations et vos encouragements! Sachez qu'ils me vont droit au cœur!
Et merci à vous d'avoir partagé les aventures de Cassiopée. Grâce à vous, elle est désormais vivante, elle et ses amis! Bisous à tous :)
Harry Potter, tome 7 : Harry Potter et les reliques de la mort Harry Potter, tome 7 : Harry Potter et les reliques de la mort
Joanne Kathleen Rowling   
Je ne compte pas le nombre de fois où j'ai pleuré dans ce roman mais à la fin je ne me séparais plus de ma boite de Kleenex ! L'histoire se finit en apothéose malgré un épilogue un peu décevant à mon goût (non pas décevant mais peut être un peu trop rapide ! on reste sur notre faim !) Bref un bon moment de lecture comme j'en ai rarement eu !

par Istehar
Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé
Joanne Kathleen Rowling   
Ce sixième tome est très réussi. Le côté sombre des tomes s'accroit car Harry enchaine mort sur mort. Il est très seul après la disparition de Sirius mais compense un peu cette absence avec la compagnie de Dumbledore. C'est aussi dans ce roman que Harry et ses amis vont commencer à vraiment s'intérreser à l'amour. L'auteur a une imagination débordante.

par myra44
Arche Arche
Stephen Baxter   
La suite de Déluge ! On sent l'auteur plus à l'aise avec l'espace que sur "Terre". Les explications très détaillé, très recherché de l'auteur sont un régal pour ceux qui s'intéresse à l'astronomie. Un formidable voyage à travers l'univers.

par nicoweb37
Chroniques du Monde Émergé, Tome 1 : Nihal de la Terre du Vent Chroniques du Monde Émergé, Tome 1 : Nihal de la Terre du Vent
Licia Troisi   
Ce livre est tout simplement super : on se met facilement à la place de Nihal grâce à l'écriture géniale de l'auteure. L'histoire est passionnante, ce livre a tout pour lui.

par celle13
Hell's Eight, Tome 3 : Plaisirs Interdits Hell's Eight, Tome 3 : Plaisirs Interdits
Sarah McCarty   
Comme prévu j'ai enchaîné aussitôt avec le tome 3 et j'avoue l'avoir moins apprécier que le tome 2.
[spoiler]J'ai eu du mal avec la personnalité si pacifiste de Sally Mae qui malgré tout à une part assez «  sombre » lorsqu'elle est dans les bras de Tucker et accepte certaine chose. ( Chapitre 9). Malgré son caractère et sa répartie, je n'ai pas retrouver la fougue de Bella qui m'avait charmé complètement. Sally est une jeune veuve qui exerce la médecine et sauve la vie des gentils comme des méchants au risque de sa vie notamment avec Lyle. Elle ne voit que par Dieu et l'éducation de quaker qu'elle a reçut ce qui m'a un peu agacé. Un monde sans violence n'existe malheureusement pas.

De l'autre côté nous avons Tucker, un indien faisait partie du Hell's Eight qui est lié a son passé mais aussi ce racisme qu'il subit à cause de ses origines. Il est attiré par l'interdit mais lorsqu'il se rend compte que son cœur c'est attaché à cette femme, il se refuse l'espoir tout en jouant avec le feu en restant auprès de cette femme qui arrive à l'amadouer mais surtout lui faire promettre de ne pas donner le premier coups. Pour elle, il accepte alors que cette part sombre fait partie de lui, qu'il est un Hell's Eight à la froide réputation.

Puis tout s’enchaîne très vite. Pas vraiment le temps de comprendre qu'elle se retrouve enceinte et qu'ils se marient. Petite note, le mariage est le passage le plus drôle du livre ( selon moi bien sûr) et cette journée vire vite au cauchemar avec la suite de la journée. Sally tue pour la première fois de sa vie et ses souvenirs lui reviennent... Entre l'annonce de la grossesse et la fin tout va trop vite a mon goût. Pas le temps d'apprécier qu'on arrive déjà à la fin où enfin Sally lui ouvre son cœur et lui dit je t'aime.

En parallèle, les garçons sont toujours à la recherche de Ari dont ils s'approchent un peu plus à chaque fois mais nous avons aussi le naissance de Jonah, le fils de Desi et Cain. Le vrai bonheur a été de retrouver Sam et Bella et petite note triste, nous ne savons pas ce qu'est devenu l'équipe de Montoya qui s'est opposée aux Comanches, ceux à la poursuite de Desi et Ari.

Sally vit dont au ranch Hell's Eight avec Tucker, j'aurais aimé que Bella et Sam y reste aussi. J'espère qu'ils ne seront pas mis de côté pour les prochains tomes avec le fait qu'eux ne soit pas avec les autres. Nous découvrons un peu plus les jumeaux Tracker et Shadow dont un que nous retrouvons dans le prochain tome si je ne me trompe pas. [/spoiler]

Pour conclure, un tome qui m'a moins transporté que les autres, certainement a cause du personnage de Sally bien trop pacifiste à mon gôut bien qu'elle soit malgré tout assez déterminé et qu'elle a de la répartie mais pas assez à côté de Bella. ( oui ce personnage est un vrai coup de cœur, surtout quand elle braque une arme sur Cain ! Qui aurait osé!). J'espère retrouver la petite étincelle du tome 1 et 2 dans le prochain tome que je vais enchaîné tout de suite.

par Vidia