Livres
493 608
Membres
490 784

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par CelinedeRoany 2020-03-20T07:42:33+01:00
Poubelle

Probablement le plus mauvais des enquêtes du département V. Oui, j’ai bien écrit « le plus mauvais » et pas « le moins bon ». Selfies avait déjà été très décevant. Avec ce dernier opus, on tire le pompon.

le résumé parle d’enquête. Certes, Assad enquête, mais sans qu’il y ait de mystère pour le lecteur qui sait exactement où est celui qu’Assad cherche. La question est « vont-ils se trouver » ? La réponse est, évidemment oui.

Les méchants sont tous très méchants, il n’y a aucune nuance, pas d’humanité chez ces personnes. Ça passe quand on a 10 ans, mais pas quand on est Jussi Adler-Olsen.

Le récit est très, très « raconté ». J’ai eu l’impression de lire un script sur au moins 1/3 à la moitié du livre. Résultat : aucun émotion, aucune empathie avec aucun personnage. Pas une seule fois j’ai compatis au sort d’Assad ou de sa famille

Quasiment aucun personnage féminin. A part Rose qui fait du Rose caricatural, les personnages féminins sont des potiches ou une harpie.

Beaucoup de situations rocambolesques et invraisemblables.

Je suis incapable de voir le lien entre l’intrigue principale et l’intrigue secondaire. Si quelqu’un la connait, merci de me le dire.

La moitié du livre est une préparation de la confrontation finale. Les événements s’enchaînent avec un suspens complètement faussé puisqu’on sait qu’il va y avoir une confrontation finale.

J’ai adoré les enquêtes du département V. J’attendais comme une groupie la sortie des nouveaux livres, je me jetais dessus dès la sortie, je les dévorais en deux jours.

Victime 2117 est, après l’Unité Alphabet et Selfies le troisième roman de suite qui me déçoit (enfin, un peu plus, je le trouve carrément mauvais). Je crois que, pour le prochain, si prochain il y a, je passerai mon tour

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Juliette-68 2020-03-17T13:54:43+01:00
Diamant

Rho la la, voilà un roman qu'on n'est pas prêt de lacher qui va nous permettre d'oublier ces jours difficiles et nous faire courir, courir tout en restant dans notre fauteuil. A lire sans modération

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kymmy38 2020-03-12T12:40:42+01:00
Diamant

Sur un ton résolument différent, ce tome nous emmène sur les traces de la vie d'Assad. Et quelle vie ! Nous apprenons enfin qui il est, ce que nous attendions depuis le départ. J'ai eu peur dans ce roman, peur qu'il ne survive pas et Carl non plus. Jusqu'à la fin nous sommes tenus en haleine.

Carl et Assad vont devoir laisser les rènes du département V à Rose et Gordon. Pendant ce temps là, une course contre la montre va se dérouler en Europe et notamment en Allemagne. Chacun de leur coté, les 2 équipes vont mener leurs enquêtes qui peuvent toutes les 2 menés au chaos.

Un vrai plaisir à lire et un véritable page turner.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par annick69 2020-02-24T14:47:37+01:00
Diamant

Ceci est la 8ème enquête du Département V. Wouhaou!! c'était une lecture très intense, forte. Une énigme va toucher Assad, un des partenaires de l'équipe de Carl Mork en déséquilibre, dans ce tome. L'enquête policière débutera sur une réfugiée qui vient de périr en mer en tentant de rejoindre l'Europe, parmi d'autres.

Pour ceux qui connaissent cette série l'auteur va changer de ton, il y a moins de blagues entre eux, moins de petites phrases risibles, tout est bien trop triste et sombre autour des révélations sur la vraie vie d'Assad. Ce tome 8 est bien noir et nous entraîne dans des émotions vives. Sans compter sur Mona qui réserve une surprise à Carl, et de taille.

Il m'a particulièrement touchée car cette triste réalité des migrants est bien d'actualité. Le terrorisme et l'endoctrinement de toutes ces personnes sont terrible!

"Je sais reconnaître le regard d'un homme qui est sur le point de se faire exploser, dit Assad. Je le neutraliserai avant qu'il passe à l'acte."

L'auteur va faire parler chaque personnages mis en avant par chapitre, ce qui nous conduira au rassemblement de ces deux affaires, une à Copenhague menée par Rose et Gordon, et l'autre en Allemagne avec Carl et Assad. J'attendais et étais très impatience de lire cet opus et j'en ressort bouleversée et émue. Un excellent roman, un très beau "coup de cœur". Décidément l'auteur n'a pas fini de me ravir. Entre roman policier et thriller, ici il ne manque pas de nous relater des faits de société et historiques. Il reste pour moi incontournable dans le roman danois.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par VanessPiouPiou 2020-02-22T18:05:07+01:00
Diamant

Jussi n'a pas ménagé nos 3 héros dans ce nouveau volet. On découvre enfin l'effroyable histoire d'Assez, son calvaire est insoutenable dans ce tome palpitant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurouno 2020-02-15T14:26:18+01:00
Diamant

Superbe! Sans doute le meilleur de tous à mon avis. Seul bémol: deux enquêtes parallèles..

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jean-Louis-31 2020-02-10T11:20:45+01:00

j'attendais avec impatience ce 8ème roman. Je suis très déçu. le souffle de l'intrigue,le caractère des personnages, tout a changé à tel point que l'on peut se demander si c'est la même personne qui a écrit les 7 formidables épisodes précédents.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2020-02-06T20:39:37+01:00
Or

Enfin, nous allions tout savoir sur la passé de Assad, le personnage le plus pittoresque et le plus énigmatique de la littérature policière nordique (et de la littérature policière tout court).

Alors oui, je voulais savoir et au plus vite ! Mais j'avais aussi la trouille...

Est-ce qu'après nous avoir appris son histoire, notre Assad nous sortirait encore des proverbes avec des chameaux ???

Le mystère est enfin levé et je n'ai été surprise qu'à moitié.

Malgré tout, j'ai souffert avec Assad pendant qu'il nous racontait sa vie, avec pudeur, avec émotions et en sensibilité. Bouleversant. Oublions les Bisounours, vous voulez bien.

J'apprécie les policiers qui sont réalistes mais aussi qui prennent leur ancrage dans L Histoire glauque d'un pays ou d'un fait de société contemporain. Les migrants en sont un. le terrorisme aussi, hélas.

L'auteur a pris soin d'en parler sans faire gîter la barque plus à bâbord qu'à tribord et, sans trop s'épancher sur le problème, a réussi à faire passer son message. Pas de morale à deux balles, pas d'épanchements inutiles, pas de blablas pour ne rien dire, avec Adler-Olsen, c'est clair, net, concis. Emballé c'est pesé.

Le Département V, pour moi, c'est une équipe que j'apprécie, que je retrouve toujours avec bonheur, dont j'aime les différents membres et retrouver Rose fut une douleur (elle avait tout de même trinqué dans le tome précédent) tout en étant un plaisir puisqu'une éclosion est toujours possible, avec elle.

Alternant plusieurs affaires qui vont s'entremêler tout en étant différentes, l'auteur jongle avec ses personnages, qu'il a toujours pris soin d'étoffer et de faire évoluer, les différents pays et les différentes enquêtes, le tout avec un art consommé car la chronologie n'en souffre pas, le rythme du récit non plus.

Une fois qu'on a ouvert le roman, on a du mal à le lâcher, on se dit "encore un chapitre" car on veut tout savoir sur notre Assad, on voudrait aussi savoir comment les policiers vont arriver à résoudre son affaire, qui a des ramifications internationales.

Une fois de plus, Jussi Adler-Olsen ne se contente pas de nous écrire une simple enquête policière mais il va plus loin. Il fait partie de ces auteurs pour qui la littérature policière n'est pas qu'un simple whodunit et qui insère dans leurs enquêtes des faits de sociétés ou de l'Histoire, donnant à ses romans une autre dimension, une saveur particulière, un goût de reviens-y (et de réalisme, toujours).

Oui, la littérature nordique a encore de beaux jours devant elle car elle possède de grands auteurs qui ne se contentent pas de dormir sur leurs lauriers mais qui, à chaque fois, relancent la machine du succès en proposant des personnages bien travaillés, profonds, attachants, des scénarios qui tiennent le route tout en explorant les travers des sociétés contemporaines avec humour mâtiné de cynisme.

Un grand cru de plus pour l'auteur et je vais me jeter sur le suivant, dès qu'il sera paru (2021, sans doute, sinon, 2022). Faudra que l'auteur se sorte les fesses de ses mains (les lecteurs comprendront) pour rester à la hauteur de ce qu'il nous a toujours servi.

Heureusement que le chameau est patient devant la fontaine qui se remplit doucement...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hegoa 2020-02-05T07:15:45+01:00
Or

Victime 2117 de Jussi Adler Olsen . Le huitième roman de la série et toujours aussi passionnant. Une course contre un attentat qui pourrait atteindre personnellement un des héros de l’histoire. Le retour de Rose en pleine forme. Des événements personnels dans la vie des héros du département V .... Bref du très bon thriller!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ceaime2B 2020-02-03T16:56:20+01:00
Or

Et de huit pour le DEPARTEMENT V! 8ème enquête bien-sûr et pas de cold case.

2 enquêtes simultanées cette fois et dans 2 pays distincts. Les membres de ce département V sont toujours très "particuliers". Cette fois-ci le focus est mis sur Assad. On en apprend beaucoup sur lui, ses origines, sa famille et il demeure au 1er plan d'un bout à l'autre de l'histoire. Personnellement je le découvre sous un jour nouveau; beaucoup plus sombre que le personnage que je m'étais construit dans mon imaginaire mais c'est bien là le propre de l'interprétation de chacun non?

Bref, encore une fois c'est du lourd, bien ficelé et bien abouti.

La dernière phrase à elle seule est magnifique.

Ce n'est pas le meilleur à mon avis. Mais ainsi va ma sensibilité.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode