Livres
549 780
Membres
589 873

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Victime 55



Description ajoutée par Claire-12 2020-01-11T13:07:22+01:00

Résumé

Une petite ville perdue en Australie. Un officier de police habitué à régler des petits problèmes de vie domestique et querelles de voisinage.

Un jour de canicule débarque un homme, couvert de sang. Gabriel déclare avoir été séquestré dans une cabane par un serial killer. Le dénommé Heath a déjà tué 54 personnes. Gabriel est sa prochaine victime.

Quand la chasse à l’homme commence, ce même jour de canicule, débarque un deuxième homme. Heath est couvert de sang. Heath déclare avoir été séquestré dans une cabane par un serial killer, un certain Gabriel. Gabriel a déjà tué 54 personnes. Heath est sa prochaine victime.

Qui est le numéro 55 ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 24 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Laurine-25 2021-03-06T22:19:41+01:00

Gabriel se cala contre le dossier de sa chaise après avoir raconté son histoire pour la troisième fois. Mitch insista aussitôt pour qu’il recommence. Cela suffisait pour Chandler. Il pouvait tout à fait se passer d’entendre la même chose quatre fois en une seule journée, aussi quitta-t-il la cabine pour retourner dans le ventre du poste de police. L’équipe de Mitch travaillait sans relâche, avec une conscience professionnelle impressionnante, mais un manque criant d’individualisme – on aurait dit une armée de clones, façonnés à l’image de leur chef.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par carolinedavidfournier62 2020-07-16T17:55:24+02:00
Or

Action : un homme court, à bout de souffle, fuyant son agresseur. Celui-ci le rattrape - dérapage - chute...

Plus loin : nous sommes dans une ville tranquille d'Australie, en fait un coin paumé quand soudain la tranquillité de la ville et du shérif Chandler sont troublés par l'arrivée d'un homme blessé : il déclare avoir échappé à un tueur qui lui a dit qu'il était le numéro 55.

Facile me direz-vous : un 2nd homme arrive et déclare la même chose : qui est le véritable tueur ?

Pourtant rien n'est simple dans ce thriller haletant : un jeu du chat et de la souris s'installe entre le shérif et les 2 suspects mais aussi entre celui-ci et un haut gradé qui va se trouver en charge de cette affaire. Haut gradé qui se trouve être l'ami d'enfance du shérif : flashbacks : tout jeune officiers ils cherchent un homme disparu dans la brousse australienne.

Parlons-en de cette partie de l'Australie : un personnage à lui tout seul : broussailleuse, désertique, truffée de pièges et de ravins, dotée d'une chaleur accablante, jamais visitée par l'homme pour certains endroits, inhospitalière , un piège qui peut vite se refermer sur l'imprudent qui oserait s'y aventurer. C'est pourtant là que se trouve la solution : celle concernant le vrai tueur et celle concernant le passé du shérif. Tension qui s'installe petit à petit et qui ne nous lâche plus.

Et ce n'est pas la fin, ouverte, qui la fera baisser !

J'ai été tenue en haleine jusqu'au bout et je me suis perdue dans le paysage australien comme les victimes de ce tueur en série, comme le shérif poursuivi par son passé. Un régal !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Julie-176 2020-06-06T20:05:33+02:00
Lu aussi

Le bandeau présent sur ce livre m’a directement attirée comme une abeille sur un pot de miel : « Deux suspects. Deux versions. Un serial killer ». Par ces quelques mots, j’avais l’eau à la bouche.

En grande partie, ce bandeau donne raison à l’histoire : un jour, au fin fond de l’Australie profonde, se présente au poste de police, un homme qui dit s’appeler Gabriel, avoir été enlevé et destiné à terminer comme la 55ème victime d’un tueur en série prénommé Heath. Alors que les forces de l’ordre s’apprête à se lancer dans une chasse à l’homme, un homme du cru amène un gars qu’il a surpris en train d’essayer de lui voler sa voiture. Cet individu dit se prénommer Heath et avoir dû tenter de voler cette voiture pour échapper à un serial killer qui allait faire de lui sa 55ème victime… Qui des deux dit la vérité? Qui est le tueur? Qui est la victime?

Des bons éléments dans cette histoire, il y en a comme une atmosphère lourde sous ce climat australien, méconnu et absent des cartes postales que nous pouvons imaginer. Un autre composant original de ce thriller est une fin, bien loin d’être formelle comme nombreux romans noirs. Quand l’auteur arrive à me surprendre par un thriller ou un polar, c’est que sa mission est remplie et réussie.

Mais je dois être honnête à 100% avec vous mes lecteurs et deux éléments m’ont moins séduits. Le premier est que j’ai trouvé que l’histoire présentait quelques longueurs inutiles au fil des pages. Je ne dis pas que le bouquin n’aurait dû compter que la moitié de ces pages mais certaines descriptions ou passages n’étaient absolument pas nécessaires à la bonne compréhension et à la juste appréciation du livre.

Le second élément est que malgré le pitch initial, un fort accent est mis sur l’antagonisme entre Chandler et Mitch, deux policiers en charge de l’affaire relative à ce tueur en série. Leurs passés sont intimement liés et tout s’imbriquera finalement. Mais hélas, j’ai trouvé que parfois, la trame du serial-killer était un peu trop mise en second plan.

En soit, le lecteur est tenu en haleine malgré les quelques longueurs inutiles. Pour un premier thriller, l’auteur a déjà certaines clés en sa possession. Les petits aléas pourront être améliorés et cette lecture reste malgré tout un bon moment pour un final qui ne décevra par les amateurs du genre…

Un tout grand merci aux éditions Harper Collins pour leur confiance.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sylvie-332 2020-03-08T17:24:25+01:00
Or

L'idée de départ est tout simplement géniale : deux hommes s'accusent mutuellement en racontant la même histoire, quasiment au mot près. L'enquête est menée par deux hommes, anciens amis, séparés par un drame dans le passé. Tous les éléments d'un très bon thriller sont là dès le début.

Et je n'ai pas été déçue par la suite, bien au contraire !

Les questions, les doutes s'accumulent pour une montée en suspense qui s'accélère au fil des pages... et cette fin, mon Dieu, cette fin me tue !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par churros60 2020-02-19T15:42:47+01:00
Lu aussi

Après un début un peu trop longuet pour moi, je me suis accrochée, notamment grâce au personnage du Sergent. Chandler.

Empreint d'humanité et ne cachant pas ses défauts j'ai appréciée le découvrir.

Quand à son collègue qui va arriver plus tard, Mitch, je l'ai juste détester du début à la fin..

Au cœur de cette compétition on devine qu'il se cache un drame antérieur.

Avec le récit actuel, l'auteur nous livre une autre histoire datant de 2002 ou Chandler et Mitch travaillent ensemble sur une disparition.

J'ai bien aimée ce roman bien que je n'ai pas eu un énorme coup de cœur. Cependant je l'ai trouver puissant par moments, j'étais plonger dans l'intrigue.

La fin m'a laisser pantoise.. Mais quelle revirement ! J'aime beaucoup !

Pour un premier roman je trouve ça très réussi et avec un bon travail de fond. Bravo ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Astronomy 2020-02-14T20:25:01+01:00
Argent

J'ai tout de suite été attirée par le résumé plutôt original de ce livre.

Malheureusement pour moi, j'ai très vite deviné lequel était le tueur et lequel était la victime, mais malgré ça, l'auteur a su me faire douter par moment.

J'ai bien aimé comment les personnages de Chandler et de Mitch (qui m'a vraiment énervé par moment) ont été travaillés.

J'ai trouvé qu'il y avait un peu de longueurs par moment, surtout quand on nous raconte en parallèle l'histoire qui se passe en 2002.

Je m'attendais à une autre fin que celle-ci, j'ai comme eu l'impression qu'il me manquait quelques pages de plus.

Malgré ça j'ai plutôt bien aimé ma lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fo0stine 2020-02-13T09:44:38+01:00
Argent

Je ne sais pas vraiment quoi dire à propos de ce livre. La quatrième de couverture m’a particulièrement intriguée mais la lenteur du récit a quelque peu calmé mes ardeurs.

Malgré le fait que j’ai beaucoup aimé l’idée générale du livre, ma lecture a été un peu laborieuse par moments. L’intrigue est très sympa mais elle traine en longueur dans la seconde moitié du bouquin. Les personnages quant à eux manquent globalement de nuance et de profondeur. Au niveau du suspens, le récit aurait mérité d’être retravaillé. On devine rapidement qui est le véritable tueur, tout comme d’autres « révélations » que l’on voit venir depuis plusieurs dizaines de pages. En revanche, le dénouement vient réveiller tout ça, et je me suis replongée avec plaisir dans la fin du récit.

Je suis un peu frustrée car au final je n’ai pas les réponses à toutes mes questions mais ce fut tout de même une bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Waterlyly 2020-02-09T15:38:16+01:00
Or

Australie. Gabriel arrive au poste de police, couvert de sang. Il affirme avoir été séquestré par Heath, qui a déjà tué 54 personnes avant lui, voulant faire de Gabriel sa victime 55. Quelques heures plus tard, c’est au tour de Heath d’arriver lui aussi couvert de sang au poste de police, et voilà qu’il affirme que Gabriel l’a séquestré, qu’il a tué 54 personnes et qu’il voulait faire de Heath sa victime 55. Le policier, Chandler, se retrouve totalement dépassé. Il fera donc appel à Mitch pour découvrir la vérité. Mais entre ces deux hommes, l’harmonie ne règne pas vraiment.

C’est un excellent thriller que j’ai découvert. S’il est vrai que le résumé est percutant, et que cette histoire de victime 55 est bien entendu le fil rouge du roman, tout ne tournera pas autour de ce seul mystère. L’auteur a su se renouveler page après page, et cela a contribué à maintenir mon intérêt jusqu’au dénouement.

Il faudra se montrer patient au cours de la lecture. L’auteur va prendre le temps de poser les bases de son intrigue, et je ne vous cache pas que le rythme est parfois lent et tout en langueur. Malgré tout, j’ai été en immersion totale et cela, grâce au décor choisi pour l’intrigue. L’auteur a décidé de la placer en Australie, et c’est très réussi. J’ai fortement apprécié ce cadre et les descriptions m’ont fait entrevoir un paysage très réaliste.

Outre un suspense efficace, j’ai beaucoup aimé la relation entre les deux policiers, qui sont aux antipodes l’un de l’autre niveau caractère. James Delargy a su les dépeindre avec beaucoup de nuances, et si j’ai eu beaucoup d’empathie pour Chandler, j’avoue que cela n’a pas vraiment été le cas en ce qui concerne Mitch, qui est hautain au possible. Les prises de bec sont nombreuses, et le seul petit reproche que je peux faire à l’auteur, c’est d’en avoir trop fait à ce niveau par moments. Mais cela n’émaille en rien le plaisir de lecture.

La plume de l’auteur est efficace. D’un style très fluide et addictif, il nous propose une intrigue pleine de rebondissements et de mystères, tout en prenant le parti de le faire avec parcimonie, et avec une certaine lenteur qui n’est pas forcément propre à ce genre littéraire. Cela a pour ma part fonctionné et je me suis totalement laissée happer.

Une intrigue habilement ficelée, en immersion totale en Australie et servie par deux policiers aux caractères si diamétralement opposés, que cela créera des tensions supplémentaires. Ce thriller est une véritable réussite aux multiples rebondissements. Une très belle découverte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2020-02-02T22:53:52+01:00
Argent

Pour un auteur irlandais, James Delargy qui a beaucoup voyager à choisi de situer l’action de son thriller en Australie et il a bien fait. Car on découvre la ville de Wilbrook comme une ville du bout du monde où seuls apparaissent les vestiges de la cité minière qu’elle était autrefois, aujourd’hui elle semble déserté de tous. Pourtant c’est à cet endroit que le sergent Chandler a choisi de s’établir, il est à la tête d’une petite équipe de police plus habitué a régler les problèmes domestiques que d’enquêter sur des meurtres. Alors quand Gabriel débarque en racontant qu’il était détenu par un tueur en série nommé Heath qui voulait le tuer et faire de lui sa victime 55, Chandler est pas déstabilisé mais ce n’est rien en comparaison de son état une fois que le dénommé Heath se présente en racontant quasi mot pour mot la même histoire sauf que ce serait Gabriel le tueur. Qui croire ? L’intrigue se met en place avec l’arrivée du supérieur de Chandler, Mitchell qui autrefois était son meilleur ami. Une double chronologie se met en place pour nous faire repartir en 2002 alors que les deux jeunes flics enquêtaient sur un randonneur disparu dans la chaleur intenable de l’outback. Le lecteur va alors voir surgir du passé des échos en liens avec le présent. Le début était prometteur et j’ai apprécié le sens de la description de ce que peut être la vie dans l’outback australien. La montée en tension s’est fait trop lentement à mon goût. Il y a du suspens c’est certain mais les personnalités de Chandler vu comme le gentil de l’histoire et de Mitchell comme le sale type sont un peu trop évidentes. Leurs querelles ont fini par me lasser. Un thriller distrayant même si la fin m’a laissée insatisfaite. Bonne lecture.

http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2020/02/02/37892494.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesLecturesdAnneSophie 2020-01-23T17:17:26+01:00
Lu aussi

Un premier roman prometteur !

Chandler est sergent dans la petite ville de Wilbrook, perdue au milieu du désert australien. Pourtant, dans ce coin reculé, ce flic qui aime autant sa ville que son métier va être confronté à une enquête particulièrement tordue.

Gabriel, venu dans la région à la recherche d’un travail saisonnier, arrive un matin au poste de Police, en sang et totalement affolé : il vient juste de parvenir à échapper à un dénommé Heath, qui l’aurait drogué et enchaîné dans une cabane, et qui allait le tuer après lui avoir dit qu’il serait « le 55ème ».

Et l’affaire prend une tournure particulièrement délicate quand un certain Heath arrive à son tour et raconte exactement la même histoire. Sauf que lui dit que son tortionnaire s’appelle Gabriel.

Deux victimes, deux récits strictement identiques.

Alors, lequel des deux ment ? Et qui peuvent être les 54 premières victimes ?

Pour trouver la réponse à cette question, Chandler va se retrouver obligé de retravailler avec son ancien collègue et meilleur ami, Mitch, même si les deux hommes se détestent et ne se sont plus revus depuis près de dix ans.

Avec une histoire bien installée dès les premières pages, James Delargy nous offre une intrigue originale et très visuelle.

Les romans se déroulant en Australie ont souvent une saveur particulière. Les bons, en tout cas.

Et ici, pas de doute, cette fameuse saveur est bien là. On ressent la chaleur insupportable de la région, la sécheresse intense des paysages, le danger de ces grandes étendues désertiques et de ces vastes forêts... La poussière rouge semble sortir des pages, transpirer des lignes, bref l’immersion dans les alentours de Wilbrook est totale.

Les personnages sont à l’image de la nature qui les entoure, durs, secrets, rugueux, s’embrasant facilement, mais pouvant cacher des recoins fascinants.

On retrouve un peu du style de Jane Harper dans l’écriture dans ce polar dont l’auteur peut être plus que fier pour un premier roman 100% australien.

Questionnements, enquête et action sont bien au rendez-vous.

Un thriller qui se lit facilement et qui réserve quelques grosses surprises auxquelles on ne s’attend pas, et ce jusqu’à la toute fin.

À découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SophieSonge 2020-01-23T10:39:30+01:00
Or

En Australie dans une petite bourgade tranquille, Chandler, officier de police, a le sentiment qu'il ne peut rien arriver. Et pourtant, avec l'arrivée mouvementée d'un homme qui dit fuir un serial-killer, suivi du supposé tueur en question, qui l'accuse. Rien ne va plus et tout va très vite se compliquer...

Avec ce premier roman, James Delargy nous gâte et nous donne du fil à retordre. On est confronté dans cette intrigue à un casse-tête qui nous précipite dans la peur, la violence, la mort.

Avec deux hommes qui disent fuir l'autre, deux inspecteurs qui se jaugent, qui s'affrontent : on reste sur le qui vive, à tout moment. L'ambiance est gênante, malsaine, avec une situation hors norme qui pousse tous les protagonistes de cette histoire dans leurs retranchements. Le scénario est extrême, coupant, culotté. On a du mal à cerner les mentalités, l'écriture est habile pour jouer avec nos nerfs.

C'est rythmé, très réactif et nos personnages ont l'art et la manière de se renvoyer la balle. C'est tendu, oppressant, étouffant. On est souvent aveuglé par des émotions fortes et contraires. Ce qui se trame derrière cette affaire, a un lien avec le passé que l'on devine en filigrane. Les éléments s'éclaircissent lentement pour nous amener régulièrement sur la brèche et sur le point de non-retour.

Une intrigue aussi saisissante qu'originale. Et l'auteur ne nous épargne rien jusqu'au point final !

Afficher en entier

Activité récente

Doyora l'ajoute dans sa biblio or
2020-06-19T10:07:18+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 24
Commentaires 11
extraits 3
Evaluations 13
Note globale 7.69 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode