Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Victoria971 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Chasseurs d'Âmes, Tome 1 : Destinés Les Chasseurs d'Âmes, Tome 1 : Destinés
Alyson Noël   
http://wandering-world.skyrock.com/3145396800-Les-Chasseurs-d-Ames-Tome-1-Destines.html

J'attendais, avec la saga Les Chasseurs d'Âmes, de découvrir Alyson Noël sous un nouveau jour. Je comptais énormément sur Destinés pour changer ma vision de son écriture et de ses histoires en général. Malheureusement, aucune de mes attentes ne s'est vue être comblée. Destinés reste dans la même veine que la précédente série de l'auteure, Éternels, de par de nombreux aspects : c'est un récit très moyen, avec énormément de longueurs, un monde qui pourrait être intéressant mais beaucoup trop complexe, des personnages auxquels on ne s'attache pas, et des rebondissements beaucoup trop simplistes.
Un peu à l'image de Ever dans Éternels, j'ai beaucoup aimé le personnage de Daire dans Destinés... Du moins au début. En effet, les premiers chapitres sont, malgré tout, très sympathiques. J'ai bien aimé découvrir l'héroïne principale, sa vie faite de voyages, de rencontres avec des grandes stars du cinéma, et tous les éléments surnaturels auxquels elle doit faire face pratiquement quotidiennement. Ses visions - enfin, ses cauchemars - peuplées de têtes coupées, d'étranges lumières blanches et de corbeaux m'ont, au départ, beaucoup plu. Pour tout vous dire, j'étais même plutôt confiant quant à la suite de l'histoire. Je me disais que si le rythme restait le même, je pourrais bien reconsidérer mon jugement sur Alyson Noël. Daire m'a semblé être très intelligente, humble, sûre d'elle tout en laissant transparaître ses failles, et très amusante à suivre.
Par ailleurs, j'ai également beaucoup apprécié, et ce tout au long du livre, sa relation avec sa mère, Jennika et le lien très puissant avec sa grand-mère, Paloma. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais Daire a su me toucher à chaque dialogue avec Jennika. Il y a beaucoup de non-dits entre elles, et chaque mot est lourd de sens. Même si Daire reste très enquiquinante et lourde par moment, elle et Jennika m'ont touché. Même chose avec Paloma, d'ailleurs. Cette grand-mère m'a fait sourire et m'a ému, et j'adorerais que les miennes me racontent de telles légendes et histoires qui s'avéreraient, en fait, être vraies...
En parlant de l'univers, j'en profite pour vous dire que, lui aussi, il m'a plu dans les premières pages. En effet, les premières révélations sont assez intéressantes pour nous donner envie d'en savoir plus, et d'aller encore plus loin dans notre lecture. Le monde chamanique décrit par Alyson Noël est vraiment intrigant au premier abord, et je me suis dit qu'il était beaucoup plus passionnant que celui des immortels dans Éternels. Bref, au départ, l'histoire avait l'air tout de même assez convaincante. Sauf qu'il y a un gros "mais"...
Voyez-vous, Alyson Noël n'a pas hésité à emprunter un chemin très dangereux, et qui est complétement rébarbatif à mes yeux : celui des longues descriptions. Attention, je ne suis pas du tout en train de dire qu'il me faut des romans qui ne contiennent que des dialogues mais, là, un peu plus d'échanges n'auraient pas été de trop. L'auteure nous offre des pages entières sans aucun tiret ni aucune parole. Pour tout vous dire, je crois qu'il n'y a pas une page pour laquelle je n'ai pas sauté quelques paragraphes. L'intrigue stagne beaucoup, et on tourne rapidement en rond : Daire qui est perdue, Daire qui retrouve force et courage, Daire qui a peur, Daire qui est sûre d'elle, Daire qui est perdue, Daire qui retrouve force et courage... Bref, très rapidement, on s'ennuie. Pire encore, j'ai totalement perdu l'attachement qui avait vu le jour avec elle. A la fin du livre, je me fichais complètement de ce qui pouvait lui arriver. Ses réactions deviennent de plus en plus enfantines et imprévisibles. Même dans ses démonstrations de courage et d'amour, elle s'est mise à m'agacer.
Et c'est loin d'être tout ! Niveau coups de théâtre, ce livre est une énorme blague ambulante. Les rebondissements sont beaucoup trop simples, et nos questions trouvent leurs réponses bien trop facilement. Devant toutes les facilités que l'auteure s'est accordée, je suis resté complètement sur les fesses. Et vas-y que je fais découvrir toute l'histoire à des personnages secondaires en un claquement de doigt, que Daire et ses prétendants amoureux se connaissent et se parlent comme si tout était normal, et que les révélations coulaient de source. Non non non et non ! Mais qu'est-ce que c'est que ça ? A ce compte-là, l'auteure n'avait qu'à nous écrire chaque mystère sous forme d'une question et à nous écrire la réponse juste après. Tous les bons éléments qui nous sont offerts au départ se voient être réduits à l'état de simples faits divers, comme si tout était normal et allait de soi. Bref, grosse déception de ce côté-là.
C'est sans parler de la romance, qui m'a juste semblé grotesque et illogique. Voyez-vous, Daire rêve sans cesse de deux beaux jeunes hommes, l'un gentil et l'autre méchant. Et elle se demande sans arrêt si elle pourra vraiment faire confiance au gentil lorsqu'elle le rencontrera. Au secours. Ils vont donc tous les trois se rencontrer, comme ça, pouf, et les sentiments de chacun vont s'enflammer... Non mais oh, on va où là ? L'histoire d'amour entre Dace et Daire ne m'a pas touché du tout, et j'ai trouvé que leur relation se mettait en place d'une manière bien trop brusque et rapide pour être cohérente et convaincante. C'est du grand n'importe quoi. Concernant Cade, le frère de Dace, ce n'est guère mieux. Un coup Daire joue avec lui, puis l'autre elle le déteste. Puis il ne m'a pas semblé si effrayant ou méchant que ça... Tsssssst, je me rends-compte en écrivant mon avis que j'ai vraiment détesté ces protagonistes, ainsi que l'horrible romance entre Daire et Dace.
La conclusion de Destinés m'a totalement perdu, et je dois bien avouer que je n'y ai pratiquement rien compris. Tout ça pour ça ? Je pensais que les enjeux étaient quand même beaucoup plus grands... Là, j'ai l'impression que l'auteure a tout fait pour en rajouter un maximum et pour faire passer Daire pour une martyre, alors qu'en fait la fin de l'intrigue est toute bête. Puis les dernières lignes m'ont laissé un goût étrange dans la bouche, comme si je comprenais seulement maintenant que, en fait, l'histoire était réservée à de plus jeunes lecteurs que moi. Je ne saurai pas décrire exactement cette sensation, mais je crois qu'elle s'avère être vraie. Destinés n'était absolument pas fait pour moi.
En résumé, ce premier tome de la saga Les Chasseurs d'Âmes m'a totalement déplu, et je ne pense vraiment pas en lire la suite. Même si, au départ, l'histoire est prenante et pose de bonnes bases pour la suite de l'intrigue, le rythme et l'ambiance prennent rapidement une toute autre tournure, et nous plongeons au cœur d'une histoire bien trop simpliste et bien trop brouillon. Alyson Noël nous livre un univers charmant au premier abord, mais qui devient bien trop complexe et dont toutes les explications ne nous sont pas fournies. Par ailleurs, l'espèce de triangle amoureux entre Daire, Dace et Cade ne m'a pas convaincu du tout. Une lecture qui ne m'aura malheureusement pas permis de revoir mon point de vue sur les écrits de cette auteure qu'il va me falloir, je pense, éviter à partir de maintenant. Je conseillerai ce roman à de plus jeunes lecteurs comme dit précédemment, parce que pour du YA, c'est vraiment très très moyen.

par Jordan
L'Éveil, tome 1 : Visions de magie L'Éveil, tome 1 : Visions de magie
Regan Hastings   
J'ai commencé ce livre sans attente précise. Mais wow!
C'est une belle surprise...Une histoire de sorcière complètement différente, passionnante et complexe et tous ça avec une belle histoire d'amour.

Je passé la nuit presque blanche parce que je ne pouvais plus m'arrêter de le lire.J'ai hâte de lire le tome 2 pour connaitre la suite. Je vais à la librairie dès ce soir après le boulot...

par Maura
Inconscience, Tome 1 : L'éveil Inconscience, Tome 1 : L'éveil
Sebastien Tissandier   
L'auteur nous emmène directement au milieu de l’environnement et l’ambiance au sein d’un jeune couple. Steve passe par un moment difficile dont Sonia ignore la teneur, et que lui-même a du mal à envisager sous ses divers aspects. Sonia de son côté garde les pieds sur terre, agit comme un automate, pendant que Steve cherche par tous les moyens à expliquer ce qui lui arrive. Mais il se rend compte que le dialogue avec sa femme est devenu impossible…
Une banale histoire de couple ? que nenni ! je n’ai pas dévoilé ici l’essentiel…
Un film qui me revient en tête ? par petites touches, mais… attendons de lire la suite… je suis curieuse de savoir ce que l’auteur réserve à ses personnages.
Une lecture agréable et fluide dont on souhaite connaître la suite.


par NoireAude
Les Mémoires du Dernier Cycle, tome 4 : Selena Rosa, La Revanche Originelle Les Mémoires du Dernier Cycle, tome 4 : Selena Rosa, La Revanche Originelle
Westley Diguet   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2014/10/les-memoires-du-dernier-cycle-tome-4-la.html

RISQUE DE SPOILERS DES TOMES PRECEDENTS !!

Je ne vais pas vous le cacher, ça fait un bien fou de retrouver l'univers des mémoires et Selena. On ne s'en rend pas compte tant qu'on n'a pas le livre entre les mains, mais le manque est bel et bien présent une fois le livre commencé. Retrouver ces personnages quelques années plus tard après tout ce qu'ils ont vécu de leur côté, fait vraiment quelque chose. Vous l'aurez compris : j'ai beaucoup aimé ce tome 4 et je suis très impatiente de lire la suite. La patience est une vertu, qu'on dit. Mouais. Bah moi je ne l'ai pas, et ce depuis que je suis née...

Dans le tome 2 des mémoires (avant celui consacré à Raïza), Selena était au terme de sa vie de mi-sorcière, mi-vampire. Mais les hautes divinités en ont décidé autrement. Depuis maintenant plus de 30 ans, elle a fait le choix de donner sa vie pour sauver celle des siens et de devenir la Main de Gaïa, la Déesse des sorciers. Tout se passe bien jusqu'au moment où elle est appelée auprès de Lydvack, qui a besoin de son aide. La Forteresse de la Couronne est en danger, et elle a besoin d'être protégée. Au fil de leurs recherches, ils découvriront que l'ennemi en question est bien pire que Xann ou encore sa mère, ceux qu'ils ont dû combattre dans les volets précédents.

Redevenue humaine, sorcière et vampire pour aider ses amis, Selena essayera au mieux de sauver ce monde qui semble de nouveau dépérir. À côté de cela, elle reverra sa fille, qui est maintenant une belle jeune femme, et qui n'apprécie pas sa présence. Pour elle, sa mère l'a abandonnée. Selena fera tout pour lui faire comprendre ses choix, mais aura aussi de la patience à revendre, pour qu'Evanah lui fasse de nouveau confiance.

À travers cette nouvelle aventure, elle retrouvera ses plus très chers amis : Raïza, Lidvack pour ne nommer qu'eux. Si ce dernier l'accepte très vite, pour la première, les retrouvailles sont très difficiles. Je n'en dirais pas plus, les réponses sont dans le tome 3, consacré à Raïza.

Avec ce quatrième opus, l'auteur nous prouve qu'il a encore énormément de choses à dire sur cet univers qui lui tient vraiment à cœur. Et nous aussi on apprécie grandement de retrouver ces personnages avec une nouvelle intrigue, qui promet des moments forts sombres ! Ici, ils sont plus que jamais en danger. Vous croyiez qu'ils allaient enfin pouvoir se poser ? Eh bien détrompez-vous, ça ne fait que commencer.

Si avec le premier tome il nous offrait un univers bien ficelé, ici, on découvre quelque chose d'encore plus complexe qui est loin d'être terminé. On apprend de nouvelles choses, on est étonné devant l'imagination de l'auteur. Son côté sadique ressort d'autant plus, pour nous provoquer des frissons, des larmes aux yeux, de la colère ou encore des sueurs froides.

En résumé, vous pensiez avoir un quatrième tome tranquille sans bouleversements ? Eh bien passez votre chemin ou... dégustez ce que l'auteur a encore à nous appendre sur cet univers loin d'être tari ! Son imagination déborde, tout en restant très fidèle à ce qu'il a crée il y a plusieurs années. Ici, nous retrouvons Selena, redevenue ce qu'elle était il y a plus de trente ans, pour aider ses proches à exterminer une nouvelle menace qui pourrait causer plus de ravages qu'ils ne le croyaient. Les relations entre eux sont très bien abordées, et on a mal pour Selena qui souffre plus que de raison des éloignements de certains, ou de la perte de son bien-aimé. À présent, j'ai hâte d'avoir la suite, car la fin du tome 4 est intenable, car l'auteur a décidé d'inclure une nouvelle chose qui prend furieusement notre curiosité !

Et nous lui souhaitons aussi un bon anniversaire, ainsi qu'à Selena qui est née le même jour que lui !

Justine P.

par just2iine
Envoûtement, Tome 1 : Envoûtement Envoûtement, Tome 1 : Envoûtement
Cara Lynn Shultz   
Âmes sœurs, une touche de magie, de vies antérieures, des personnages hyper attachants et le tout à New York, voilà ce que vous avez dans Spellbound, et j'ai simplement adoré ce mélange. D'accord, le livre n'est pas parfait, il est un peu légeouille, un ou deux passages m'ont laissé un sentiment d'irréalisme, et les répétitions du verbe 'to wheedle' m'ont un peu ennuyée mais peu importe !
Emma est très drôle, elle est crédible et forte. Et Brendan est sexy en diable, d'une humanité bienvenue dans ce monde de romances paranormales et rougit par moments...
Les personnages secondaires ne sont pas en reste, on a une sorcière de copine de lycée et un bout de chou de cousine d'une quinzaine d'années bien sympathiques.
L'intrigue n'est pas la plus extraordinaire au monde, je crois que tout le monde a déjà lu une histoire d'âmes soeurs où on nous parle de vies antérieures et de malédiction maintenant mais Cara Lynn Shultz y a mis son grain de sel, ce qui la renouvelle et m'a fait beaucoup apprécier le livre. (hum, Brendan est peut-être aussi en cause sur ce point là)
En tous cas, vivement le prochain tome, Spellcaster !

Et la bonne nouvelle de la fin : le livre est pour mars 2012 chez Darkiss.

par Lothfleur
Ténèbres, Tome 1 Ténèbres, Tome 1
Elena P. Melodia   
Bon livre!
Un démarrage géniale mais et retombé comme un soufflet sur la fin !!!
Pour moi manquait de consistance une fin bien trop vite expédier !!
dommage ce livre avait un potentiel vraiment intéressant vue l'histoire !
Marquise66
ps/ J'attend avec beaucoup d’impatience d'autres commentaires pour voir le ressenti de se livre qui me plaisait temps!!!
L'envers du Paradis, tome 1 : Résurrection L'envers du Paradis, tome 1 : Résurrection
Mélanie Wency   
Je l'ai lu en une après-midi ^^
C'est un très bon roman fantasy , l'écriture est fluide, très agréable à lire.
L'histoire est sympa, on tourne les pages très vite pour savoir la suite.C'est assez addictif comme lecture je dois dire !!
Les personnages, eux, m'ont moins convaincu , Amaël est trop lisse, Kassia arf Kassia, miss fontaine, elle pleure tout le temps la pauvre et puis elle a l'immaturité de ses 16 ans ce qui est souvent agaçant (mais au moins son caractère correspond à son âge ! pas comme d'autres livres où les héroïnes adolescentes ont la sagesse d'un octogénaire! au moins c'est réaliste ici). Puis il a aussi Kiryan , mon petit démon, dès sa description j'ai été séduite , il est de loin mon personnage préféré !!

En conclusion voilà une lecture sympathique que j'aurai sûrement adoré avec quelques années de moins :))

par toutoun
Damnations Damnations
Claudie Becques    Rachel Berthelot    Françoise Gresnier    Morrigan K. Stern    Elenna S.B.    Isabelle Haury    Gabrielle Raphaëlle Wolf    Mélanie Baranger    Delex    Véronique Charrière   
J'ai vraiment bien aimé ce recueil car toutes les nouvelles sont diverses et agréables à lire ! Chaque univers d'auteur se complète aux autres. Mystère, romantisme gothique, terreur.. tout y est !
Pandore Pandore
Isabelle Haury    Mélanie Baranger    Gabrielle Raphaël Wolf    Morgane    Amandine Legal    Julie Giovannone    Marge Guyda   
De l'autre côté du livre . Amandine Legal :

Une histoire prenante qui nous emmène au côté d'Alice et d'un vieux manuscrit. Une plume fluide et l'auteure a su me captiver avec cette superbe nouvelle. Un coup de coeur pour moi !

Une porte vers la liberté . Julie Giovannone :

Une nouvelle poignante, écrite avec justesse et sincérité.

Détournement macabre . Gabrielle Raphaëlle Wolf :

Une nouvelle bien sombre d'une auteure qui manie et maîtrise sa plume avec beaucoup de talent !

La rose noire . Isabelle Haury :

Une nouvelle à suspense, qui se lit très bien grâce a la fluidité de la plume.

Collection. Morgane :

Une nouvelle prenante et bien tournée.

La boîte . Mélanie Baranger :

Encore une très belle nouvelle que j'ai trouvé touchante et bien écrite.

Le plus beau métier du monde? . Marge Guyda :

Trop mignonne cette nouvelle, avec une belle plume.


Un recueil rempli de nouvelles très intéressantes, écrites par des auteures de talent !

Chaque nouvelle devait commencer par la même phrase. J'ai beaucoup apprécié ce côté, on constate qu'avec le même début, les histoires sont différentes, le sujet principal varie, et avec lui, notre ressenti.

Des auteures que je connais, d'autres que je découvre, forment dans l'ensemble un super recueil à découvrir!

Princesse Sara, Tome 1 : Pour une mine de diamants Princesse Sara, Tome 1 : Pour une mine de diamants
Audrey Alwett    Nora Moretti    Claudia Boccato   
De très beaux dessins, des personnages souvent touchants et une histoire qui ramène des souvenirs... A lire !

par Simati333