Livres
524 160
Membres
542 320

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Victoria



Description ajoutée par camillel54 2010-06-26T23:51:36+02:00

Résumé

Elle est la fille du châtelain ; il est le fils du meunier. Ils s'aiment et tout les sépare, leur famille comme leur statut social. Dans une Norvège petite-bourgeoise et piétiste, deux êtres s'aiment et se déchirent sous le joug de leur indomptable orgueil. Traversé de rêveries exaltantes, ce roman d'un amour impossible fut écrit en 1898. Knut Hamsun y dresse un portrait splendide et cruel d'amants romantiques dévorés par le malheur d'aimer.

Afficher en entier

Classement en biblio - 7 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Charl 2011-01-22T20:42:47+01:00

« L'amour est unique. Il vint sur terre une nuit de printemps lorsqu'un jeune garçon aperçut deux yeux, deux yeux... Il les regarda fixement, embrassa une bouche, et dans son coeur ce fut comme une collision entre deux lumières, le choc entre un soleil et une étoile. Il tomba dans les bras de celle qui l'avait envoûté et n'entendit ni ne vit plus rien. L'amour fut la première parole de Dieu et la première pensée qui traversa son esprit. [...]»

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Hanayu 2016-01-28T14:22:25+01:00
Lu aussi

Le livre sans fin...je l'ai lu en 2 heures..et vu le peu d'intérêt qu'a représenté ce livre...ces 2 heures de perdues en ce qui me concerne..déjà c'est écrit à l' « ancienne » (le récit date de 1898) donc soit c'est la traduction française qui est vieillotte soit le phrasé est daté aussi dans la V.O...et c'est dommage...l'histoire est simple...avec un côté « Les hauts de Hurlevent » en RATé ! En gros c'est les Hauts version et si Heathcliff au lieu d'être haineux s'était juste cantonné à être malheureux...

Nous avons Johannes (fils de meunier), amoureux depuis sa tendre enfance de Victoria (fille du Châtelin) qui l'aime aussi mais ne lui révèlera que quand il sera trop tard. On voit donc nos deux amoureux contrariés grandir (raidement)...pendant Johannes part loin pour s'éduquer et s'élever au-dessus de sa situation (et devient ainsi un poète / écrivain reconnu...pour des textes que je « ne veux pas » lire!) Melle Victoria reste au Château et se fiance à un autre par intérêt financier....c'est d'un « téléphoné » ! Johannes avance, mûrit...Elle ne quitte au final pas vraiment sa période de caprice/mépris enfantin...quant il se révèle que ses fiançailles avec le lourdaud riche de leur jeunesse était une obligation de son père...et que ce fiancé meurt de manière stupide...boum, c'est Johannes qui s'est fiancé entre temps...et quand l'adorable et juvénile fiancée de Johannes aime finalement un autre jeune homme (=rupture de lien...secret de toute manière...puisqu'il s'agit juste d'une parole échangée dont les parents ne sont même pas au courant!) On se dit bon ça y est...les « tournicoti-tounicoton » c'est fini...Happy-end au programme ! PERDU ! Le temps que Johannes se libère de ses engagements le père de Victoria est mort (à la base ça fait une personne de moins opposée à leur amour) mais elle aussi...du coup...ben ELLE MEURT ! Oui je spoile ! Je m’en fiche ! Ce roman m'a fait perdre du temps ! Je n'ai même pas eu droit à des belles descriptions de la Suède pour compenser...donc voilà ! Elle meurt...il ne l'a jamais revue depuis qu'elle s'est déclaré à lui...et ça finit sur une lettre de Victoria adressé à Johannes...pff... !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par isa54500 2015-10-12T15:07:44+02:00
Or

Elle est la fille du châtelain ; il est le fils du meunier. Ils s'aiment mais tout les sépare : leurs familles respectives, leur statut social, les conventions de l'époque, à savoir la fin du 19ème siècle. Dans cette Norvège petite-bourgeoise, les deux héros vont inexorablement s'aimer et se déchirer. On se croirait presque revenu quelles siècles auparavant, au temps de Roméo et Juliette, au temps des contes de fées où mes bergers n'épousaient pas les princes...

Ce roman d'amour, d'un amour impossible, auquel tout et tous s'opposent, dresse le portrait magnifique mais cruel de deux amants romantiques dévorés et anéantis par l'amour qu'ils savent n'avoir pas le droit de vivre.

C'est triste et néanmoins très beau...

Afficher en entier

Date de sortie

Victoria

  • France : 2008-06-30 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

lecteurs 7
Commentaires 2
extraits 1
Evaluations 2
Note globale 7.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode