Livres
464 296
Membres
424 712

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Vieux, râleur et suicidaire - La vie selon Ove



Description ajoutée par AmandaWoods 2016-08-01T16:13:13+02:00

Résumé

Ove est un senior de cinquante-neuf ans, veuf, fraîchement « mis au repos » pour ne pas dire licencié après trente ans d'activité. Cela fait près de quarante ans qu'il vit dans le même pavillon, au sein du même lotissement quelque part en Suède.

Sa vie est régie par des habitudes, rituels et autres schémas traditionnels car Ove est un homme qui a besoin de règles. Alors le jour où sa femme décède, Ove ne se laisse pas avoir. Il ne change pas ses habitudes, pour autant il perd doucement l'envie de vivre sans Sonja, sa défunte épouse.

C'est alors qu'il se décide, il va tout planifié pour mettre fin à ses jours. Dans un premier temps, il va essayé de se pendre mais sans grand succès car la corde qu'il a solidement arrimé à un crochet au plafond du séjour cède alors qu'il se sentait partir. Il maudit alors l'obsolescence des objets de notre époque ! Première tentative : loupée ... tant pis, il réessayera le lendemain.

Mais c'est sans compter sur l'arrivée de nouveaux voisins particulièrement intrusif et d'un chat vagabond complètement mité ,dont Ove va devoir s'occuper. Chacun leur tour, ils vont empêcher toutes les tentatives d'Ove de mettre fin à ses jours, plus ou moins sans le vouloir.

Afficher en entier

Classement en biblio - 114 lecteurs

Extrait

Les gens affirmaient qu'Ove ne voyait le monde qu'en noir et blanc. Et elle était les couleurs. Toutes les couleurs.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Ce roman est décrit comme un roman feel-good. Mais je ne partage pas ce point de vue. Si le récit est truffé d'anecdotes qui font sourire, il est malgré tout lourd par les épisodes de la vie d'Ove, que l'ont découvre petit à petit. C'en serait déprimant si l'humour ne contrebalançait pas le côté dramatique.

L'histoire d'un homme suicidaire qui explore toutes les options pour mourir, c'est quand même thème qui n'a rien de léger, malgré les petites touches d'humour qui prêtent à sourire.

L'ambiance devient plus légère au fur et à mesure du livre. On s'habitue à notre vieux ronchon qui a un bon fond. C'est mignon, ça fait sourire parfois, mais ce livre ne m'a pas transportée. J'ai dû un peu me forcer pour arriver au bout.

Afficher en entier
Or

Ce n'est pas spécialement mon genre de lecture, mais je dois dire qu'une ou deux fois dans l'année j'aime bien lire ce style, mêlant vie quotidienne, humour et tristesse.

Une belle histoire émouvante et très touchante, alternant sourire, rire et larmes.

Ove a perdu l'envie de vivre depuis que sa femme est morte, il va par la suite perdre son emploi ce qui va le pousser à vouloir en finir avec la vie.

Ce sera sans compter sur son voisinage, qui sans le savoir l’arrêter à chaque fois à un moment critique lors de ses tentatives de suicide. Il tissera alors petit à petit des liens sans s'en apercevoir, et cela lui redonnera goût à la vie malgré ses airs ronchons et ses paroles vexantes.

Afficher en entier
Or

Je ne savais pas à quoi m’attendre avec ce livre. C’est loin d’être mon genre. Et pourtant, je me retrouve avec un énorme coup de coeur et une affection toute particulière pour Ove.

Ove veut mourir pour rejoindre sa femme. Ove est un homme bourru et taciturne, qui aime que les choses soient bien faites, que les règles soient suivies à la lettre et tout soit bien carré. Alors avec précision et méthodiquement, il va prévoir son suicide… qui va largement foirer!

En effet, de nouveaux voisins viennent d’emménager et Parvaneh, jeune femme enceinte jusqu’aux yeux de son troisième enfant va peu à peu s’immiscer dans la vie et le coeur d’Ove. A-t’elle senti qu’il ne voulait plus vivre? Peut-être. En tout cas avec bonne humeur elle va faire du forcing et ne va pas hésiter à lever le ton par moment.

D’abord réticent, Ove va freiner des quatre fers. Mais malheureusement pour lui, de nombreux évènements fâcheux vont lui mettre dans les pieds tout un troupeau de personnages tous plus attachants les uns que les autres. Et, pour ne pas retrouver au paradis une épouse furieuse contre lui, il va se sentir obligé de les aider et ainsi, ils vont tous l’adopter! Pour son plus grand désespoir!

Au fil des chapitres, nous apprenons à connaître Ove, de son enfance et à son mariage avec Sonja, on apprend à le connaître à le connaître. Les souffrances de la vie ne vont pas les épargner mais Ove va toujours se battre pour sa femme. Avant Sonja, il ne vivait pas. Avec elle, cette jeune femme vive et enjouée, il voyait enfin les couleurs comme il le dit si bien. Sans elle, il ne vit plus.

Mais il va finir par trouver une raison de se lever le matin et c’est avec beaucoup de talent que l’auteur m’a fait vivre quelques semaines merveilleuses dans ce quartier suédois, qu’il m’a fait rencontrer des gens incroyables, qu’il m’a fait mourir de rire face à un Ove complètement déstabilisé et qu’il m’a fait pleurer face à cette vie qui s’écoule inexorablement et face à la détresse de la vieillesse.

Une surprise fabuleuse et je sais que Ove et sa famille de coeur vont me trotter dans la tête pendant très très longtemps!

Afficher en entier
Argent

Ce n'est absolument pas mon style de roman, mais j'avoue avoir passé un bon moment de lecture. Ove est un personnage bourru un peu obtus mais qui par moment (ou juste pour avoir la paix...) peut laisser parler son cœur...Les situations sont parfois improbables et amusantes,et malgré l' organisation quasi militaire de ses journées quotidiennes, la vie d'Ove ne prend jamais la tournure qu'il avait prévu et c'est tant mieux!

Afficher en entier
Or

Ce n’est pas mon genre de lecture habituel mais j’ai bien aimé. Ove est un personnage que j’ai trouvé particulièrement attachant en dépit de son sale caractère. Peut-être les sauts en arrière faits un chapitre sur deux m’ont un peu aidé à le comprendre… Et quant aux autres personnages, ils ont beau être assez stéréotypés, je les ai bien appréciés eux aussi. Leurs diverses péripéties ont beau être assez répétitives, ça n’en reste pas moins un livre très agréable à lire -si on enlève la fin, bien trop abrupte à mon goût…

Afficher en entier
Or

Un roman plein d’humanité, de générosité et de tendresse.

Ove est un personnage haut en couleur. C’est un vieux bougon, qui harcèle ses voisins, la municipalité. Il râle à n’en plus finir après l’incivilité, les nouvelles technologies et les diverses évolutions de cette génération de malade. La seule chose que lui importe, c’est sa femme. Et il souhaite la rejoindre le plus vite possible. Les choses ne vont pas comme il veut à partir du moment où une famille voisine s’installe en fracassant sa boite aux lettres.

Aimer quelqu’un, c’est comme emménager dans une maison, disait Sonja. Au début, on tombe amoureux de la nouveauté. On s’étonne chaque matin que tout cela ne vous appartienne, comme si on craignait qu’on n’annonce qu’il y a eu méprise, que nous ne sommes en réalité pas autorisés à habiter une si belle demeure. Puis les années passent et la façade se ternit, le bois se fissure par endroit, et on commence à aimer la maison moins pour sa perfection que pour ses imperfections. On apprend par cœur chacun de ses coins et recoins ; comment éviter de coincer la clé dans la serrure quand il fait froid ; quelles lattes du parquet ploient quand on marche dessus ; comment ouvrir la penderie sans faire grincer la porte. Ce sont tous ces petits secrets qui font que c’est notre maison.

Ce roman suédois est dans la digne lignée du titre Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire ou les romans d’Arto Paasilinna ou de Vikas Swarup (version indienne).

Comme dans ces livres, nous suivons un personnage qui va vivre des aventures attendrissantes et rocambolesques.

Ove est un « vieux » de 59 ans. C’est d’ailleurs une des choses qui m’a perturbé dans ce roman. On aurait tendance à lui donner plutôt 70-80 ans, vu son état d’esprit et les remarques de l’auteur sur son âge. Mais non il est retraité, se sent inutile, mais il n’est pas si vieux.

Son côté râleur et finalement très franc donne beaucoup d’humour à ce livre. Les situations sont parfois cocasses. Et puis petit à petit vous allez passer sous la carapace de ce personnage .

Ce livre est une bouffée d’air frais. Un moment convivial. Une recréation à lire.

L’auteur Fredrik Backman est doué avec les mots et arrive à faire passer de belles émotions. Une belle leçon d’humanité, ce personnage Ove. Ce premier roman est une totale réussite ! D’ailleurs je ne suis pas la seule à le dire, car 500 000 exemplaires vendus en un an en Suède (je ne vous parle pas des traductions ..) Et ce titre a été adapté au cinéma en 2015. Alors vous laisserez tenter pour une rencontre avec Ove ?

https://lesciblesdunelectriceavisee.wordpress.com/2018/01/08/vieux-raleur-et-suicidaire-la-vie-selon-ove-fredrik-backman/

Afficher en entier
Argent

Oulala! Je dois avouer que je n'étais pas préparée au style d'écriture de ce livre et à son style différent de tout ce que j'ai lu depuis un bon bout de temps. Je crois que c'est en partie pour ça que ça m'a pris du temps à embarquer. Je n'étais pas indifférente, mais je n'ai pas sauté à pieds joints dès le départ. Par contre, à la moitié du livre j'étais bien ancrée dans l'histoire et j'avais des spasmes de rire de certains commentaires d'Ove. J'avais même les yeux humides à la fin du livre. Finalement, même si c'est très loin de ce que je désirais lire, ça mérite un 5 étoiles. Si, si.

Afficher en entier
Or

On sait que sous cette couche d'ours bourru, radin, râleur, bougon se cache une crème d'homme, j'ai adoré ce livre, le scénario, la manière dont l'auteur nous a raconté étape par étape, rencontre après rencontre l'histoire de cet homme que la vie n'a pas épargné. C'est drôle, c'est frais, c'est triste et c'est une jolie ode à la vie.

Afficher en entier
Or

Ove se dit vieux (59ans!!!), il est très râleur, réboussier, radin ou très économe, n'aime pas les chats et il souhaite en finir...

On rentre très très vite dans l'histoire, c'est difficile de toujours tout discuter, marchander...

Et bien j'ai versé ma larmette à la fin... car Ove a un gros coeur :)

Afficher en entier
Diamant

Moi qui ne suis pas fan de ce genre de livre, j'ai été surprise à aimer celui-ci, le personnage principal n'a de premier abord aucun attrait, puis au final on s'y attache, il est plein de mimiques d'habitudes que les autres ne respectent pas vraiment...Il est assez drôle dans son genre...Je vous le conseille pour un moment de détente sans avoir besoin de réfléchir à quoi que ce soit..

Afficher en entier

Dates de sortie

Vieux, râleur et suicidaire - La vie selon Ove

  • France : 2014-03-13 (Français)
  • France : 2015-04-02 - Poche (Français)

Activité récente

Jc-2 l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-02T08:56:42+02:00
7511n l'ajoute dans sa biblio or
2019-06-19T16:02:43+02:00

Les chiffres

Lecteurs 114
Commentaires 27
Extraits 59
Evaluations 41
Note globale 8.35 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • A man called OVE - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode