Livres
392 619
Comms
1 377 375
Membres
284 722

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Viewfinder, tome 1



Description ajoutée par x-Key 2010-12-28T14:14:23+01:00

Résumé

Takaba Akihito, jeune photographe qui cherche des scoops en prenant des photos de transactions louches s'est fait repérer par les yakuzas. Asami, l'un des chefs de la mafia, montre beaucoup d'intérêt pour le jeune homme intrépide. Il finit par le capturer, et... Entre eux naît une relation plus eu moins indéfinie. Sont-ils liés par l'amour ?ou la haine...

Afficher en entier

Classement en biblio - 333 lecteurs

Or
102 lecteurs
PAL
12 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par darkness 2017-04-09T08:55:02+02:00

Akihito se réveille en sursaut, attrapant le costard d'Asami.

- Tu... tu t'en vas maintenant ?

- Eh bien ? Tu voudrais que je dorme à tes côtés ?

Akihito le lâche, supris.

- Ah... euh...Je... J'étais en train de rêver !

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Un excellent Yaoi je dois dire. Une histoire sympathique et originale avec d'excellent graphismes. Tout est très bien dessiné et l'émotion de certaines scènes est transcrit d'une très belle manière. J'ai apprécié de lire le premier tome de cette série, et je doit avouer que les personnages sont certes pervers pour certains, mais très attachants quand même! Akihito est un personnage intéressant qui va découvrir peut à peu des choses qui lui sont inconnu.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Après avoir été trahis par celui en qui il avait le plus confiance, il va être sauver par Asami ce qui va le bouleverser au plus haut point. De plus il se fera ensuite kidnapper par la mafia chinoise et il devra sa liberté encore à Asami.... Ses sentiments seront contradictoires et c'est un personnages difficile à cerner. Je n'arrive pas à savoir ce qu'il ressent et c'est étrange.
Le tout dans une histoire aux accents de mafias et de mystère... Des personnages ténébreux et sombres qui semblent cachés un lourd passé. Je me demande ce qu'il c'est passé entre Feilong et Asami... Bref, c'est un tome superbe que j'ai beaucoup apprécié. C'est original et agréable à lire même si certaines scènes sont très.... violentes et explicites! Cependant c'st tout de même mignon et divertissant. Un yaoï très hard quand même... Voilà, les protagonistes sont bien présenté et c'est un livre où il n'y a pas de confiance qui règne!

De plus les histoires courtes de la fin sont vraiment intéressantes. J'ai beaucoup apprécié l'histoire DNA of love, c'est vraiment mignon et original, mais le mieux c'est l'histoire de la Risky Society, parce que ça touche un peu au paranormal et que c'est marrant et mignon ! Des histoires vraiment séduisantes et intéressantes.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par lilylelfe 2017-04-28T23:32:14+02:00
Diamant

​Je vais vous parler aujourd’hui d’un manga qui est, je peux le dire, mon petit chouchou. Viewfinder est pour moi un véritable coup de cœur, et c’est clairement un phénomène dans l’univers du yaoi. D’abord, peut-être parce que les dessins sont exceptionnels, d’une qualité incroyable, d’un réalisme très parlant (qui rend, ma foi, les scènes de sexe vraiment très hot et intenses, mais je l’avoue, elles n’en sont que plus passionnantes !).

Les traits des personnages sont superbement réalisés, les rendant attirants, fascinants et attachants (même si je ne suis pas fan de la couverture du tome 1, qui ne rend pas hommage à la beauté des dessins, je trouve). Particulièrement, Asami Ryuichi est mon personnage favori, tous mangas confondus, un incontournable, tellement séduisant que, ma foi, il arrive à faire fondre à peu près toutes les lectrices (enfin, je suppose ! il a tout pour : un corps de rêve, un visage effilé à se damner, des yeux pénétrants et une personnalité mystérieuse à souhait). Je me suis rarement attachée à ce point à un personnage, mais je dois bien avouer qu’Asami est tout à fait à part, il est à mes yeux le fantasme personnifié ! :-)

L’un des grands atouts de ce manga est la complexité de son histoire, qui ne cesse de nous surprendre et, loin de perdre au fil des tomes, gagne en qualité, nettement. Le scénario s’affine au fur et à mesure qu’on sombre peu à peu avec le héros, Akihito Takaba, dans l’univers d’Asami, un univers teinté de nuances, de secrets indicibles, et peuplé de personnages mystérieux dont les intentions ne sont pas toujours bonnes, mais qui, tous, sont fascinés par une seule et même personne : vous l’avez compris, Asami, bien sûr.

Asami qui, ma foi, est un bourreau des cœurs. Il ne se contente pas de vous faire tomber sous son charme, ni de séduire Akihito, ou bien Fei Long, autre personnage dont je vais vous reparler, mais il semble que tous ceux qui gravitent autour de lui cherchent à posséder, sinon son amour, au moins son admiration ou son approbation. Alors évidemment, le petit photographe du nom d’Akihito Takaba, figure inconnue dans les milieux undergrounds bourrés de fric dans lesquels Asami évolue, soulève bien des interrogations, bien des engouements et bien sûr… bien des jalousies. C’est un univers sombre, que nous dépeint notre talentueuse mangaka, mais pourtant, ce manga est plein de joie de vivre et d’émotions. Surtout grâce à l’enthousiasme débordant et l’énergie incroyable d’Akihito, qui ne renonce devant aucun obstacle, toujours plus têtu et obstiné, quelles que soient les épreuves qu’il traverse. Ce personnage est en quelque sorte l’opposé total du froid et pondéré Asami : joyeux, émotif, refusant toute forme de limite ou de contrainte, Akihito est comme un ange tombé du ciel tout droit dans les abysses du monde de celui qui est au départ son tortionnaire, mais deviendra très vite son amant…

C’est une belle histoire d’amour, que nous découvrons dans ce manga. Certes, le démarrage est très brutal, violent, choquant, même, on découvre d’emblée les plus noires facettes d’Asami. Celui-ci, pour « donner une leçon » à ce photographe à la curiosité bien mal placée, qui fait des remous dans un milieu qu’il devrait éviter à tout prix, s’en prend à son « innocence », si je puis dire, en le violant d’une manière qui ne peut pas laisser de marbre. Il faut donc être prévenu que ce yaoi démarre sur les chapeaux de roues, avec sans doute la scène la plus « trash » de tout le manga. Mais qu’à cela ne tienne, Akihito est un jeune homme qui retombe toujours sur ses pieds et refuse de se complaire dans les épreuves, aussi sort-il haut la main de l’épreuve, qui, pourtant, laissera des marques indélébiles sur son jeune corps qui vient de s’éveiller à de bien étranges plaisirs… Les désirs naissants d’Akihito vont le pousser à nouveau vers Asami, qui joue clairement le rôle dominant, mais ce qui est intéressant, c’est qu’en fait, la relation entre ces deux personnages ne fonctionne pas à sens unique, bien au contraire. En fait, plus Asami côtoie Akihito, et plus il est fasciné par lui. Lui qui a l’habitude qu’on lui obéisse et qu’on le place sur un piédestal ne reste pas indifférent face à l’acharnement du jeune photographe, ni face à ses batailles perdues d’avance mais auxquelles il ne renonce pas.

Akihito est l’exemple même d’une volonté de fer que rien ne peut arrêter, de l’espoir, du refus de laisser le monde sombrer, y compris le sien propre. Il croit en la justice, et il ne cesse de se débattre contre un monde en ruines, sous les yeux captivés et –disons-le !- attendris d’Asami. Il n’y a pas une seule véritable parole d’amour, dans les 8 tomes déjà parus (ou à paraitre pour le tome 8) de cette série, mais les mots sont peu de choses en comparaison des actes et comportements des deux héros, et particulièrement d’Asami qui est, d’après Mikhail Arbatov (un chef de la mafia de Macao, secondaire mais relativement important pour l’histoire), « the man who’s trying to throw everything away for love » (je l’ai lu en anglais, donc je n’ai pas la traduction française, mais cela donne : « l’homme qui tente de tout foutre en l’air par amour »). Asami, qui est prêt à n’importe quelle extrémité pour protéger Akihito et le garder près de lui.

Asami, l’homme froid qui possède son propre agenda, et pardonne difficilement à ceux qui se mettent sur son chemin, et laisse pourtant Akihito agir à sa guise, même si ce faisant, il lui donne énormément de fil à retordre… Asami, l’homme qui exige, mais qui, au fond, est désespérément amoureux. A ses côtés, Akihito se débat pour conserver ses droits et sa liberté, confrontant constamment Asami (l’insultant plus souvent que nécessaire, même ^^), quand son cœur et son esprit deviennent de plus en plus incapables de penser à autre chose qu’à son amant…

Akihito est un personnage très riche, notamment parce qu’il est très émotif. Il apporte une véritable fraicheur à la série, mais aussi une énergie monstre, et une touche d’innocence dans un monde très sombre et très pervers. Face aux yakuzas, Akihito ne semble pas faire le poids, mais comme il ne renonce jamais et se bat envers et contre tous (ou plutôt, se débat), peu à peu les « grands seigneurs » des différentes mafias apprennent à découvrir à quel point il est intéressant et captivant. Après tout, il est légitime de se demander pourquoi le grand Asami semble obsédé par ce petit journaliste insignifiant… Pour le lecteur, Akihito, c’est le jeune homme joyeux et insouciant mais persévérant auquel on peut s’identifier, et c’est de loin le personnage le plus attachant de la série.

Je crois que je pourrais parler pendant des heures au sujet de ce manga, dont la richesse me surprend à chaque relecture. Ce qui est fort, dans cette série, c’est la foule d’émotions qui est transmise à travers les dessins acérés d’Ayano Yamane, les échanges de regards, insoutenables, l’expressivité des personnages, ou ce manque d’expressivité totale qui caractérise certains des antagonistes (à commencer, on l’a dit, par Asami) mais dont on perçoit peu à peu toute la richesse du monde intérieur au fur et à mesure qu’on se perd dans l’obscurité de cet univers corrompu des mafias japonaises, de Hong Kong et Macao.

Mon immense coup de cœur pour le couple Asami/Akihito fait que je n’ai pas encore évoqué le personnage de Fei Long, qui pourtant est également un incontournable de ce manga. Fei Long, chef des Baishee, de la mafia de Hong Kong, a une histoire extrêmement torturée, et une ancienne rancune envers Asami, dont on découvre les causes dès le tome 2.

Entre haine et amour, Fei Long est un personnage complexe, dont la vengeance cruelle va impliquer intimement Akihito. Un autre homme qui semble insensible et distant au premier abord, mais qui est foncièrement différent d’Asami, dont il ne possède pas le sang-froid. Fei Long, c’est un océan d’émotions dissimulé derrière un masque de cruauté et d’indifférence. Mais au contact d’Akihito, il n’y a pas qu’Asami qui va changer petit à petit et découvrir la vraie valeur de l’amour et de l’amitié… C’est aussi un homme magnifique, dont les longs cheveux et le visage très androgyne sont absolument éblouissants. Et ses tenues chinoises arrivent à l’embellir encore…

Pour terminer, je ne peux que conseiller ce manga à toutes les âmes pas trop sensibles, qui apprécient les scènes de sexe débridées et ultra chaudes (ou que ça ne dérange pas, pour le moins). Ce manga est vraiment plein de scènes érotiques, il y en a à presque tous les chapitres, et franchement, cela ajoute un grand plus à la série, en partie parce qu’Ayano Yamane est une maitresse dans l’art de dessiner des scènes réalistes et très très intenses. C’est une véritable plongée dans les profondeurs abyssales d’un univers très dur et violent (quoi que les scènes de combats soient assez soft, contrairement aux scènes de sexe), d’une esthétique parfaite, qui saura vous charmer. Et avec ses huit tomes parus ou à paraitre (le tome 8 parait début 2017), une histoire qui est loin d’être achevée et qui vous donnera quelques heures de pur bonheur !

Aurélie, pour le blog d'Amabooksaddict http://amabooksaddict.blogspot.fr/2017/09/chronique-viewfinder-ayano-yamane.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rineska 2016-07-24T10:21:06+02:00
Or

Comme pour Haru Wo Daiteita, j'ai d'abord vu les OAV, et cette fois-ci, pas de surprise, bien au contraire, car ils sont très fidèles au manga. Enfin...en plus soft! (Les personnes qui ont été choquées par les scènes explicites des Animes feraient une crise cardiaque si elles lisaient la série ^^). Bref! Ici, les codes du Yaoi sont totalement respectés, le tout reste donc plutôt léger (scénario pas vraiment poussé, pas de questionnements "existentiels" des personnages, etc...) mais ça fonctionne très bien car le graphisme est juste superbe, le récit est original et les personnages sont assez bien construits. La relation entre Akihito (tout mignon, tout attachant) et Asami (beau ténébreux mystérieux et sexy) rend la série addictive (j'ai kiffé le tome 5).

Seul bémol: l'impossibilité de se procurer la série complète en français car seulement 3 tomes sont encore disponibles...:-( (A quand des rééditions?)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par koneko22 2016-07-18T08:40:06+02:00
Argent

Pas déçu par ce premier tome de Viewfinder, j'aime beaucoup les yaoi où l'histoire se déroule dans des milieux un peu borderline comme la mafia, entre le romantisme et la violence de certaines scènes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ryzel 2016-06-29T09:23:18+02:00
Diamant

Un autre manga que je sauverais des flammes ^^ Le graphisme est beau ( Asami est sexy ^^), les personnages sont bien construits, il n'y a pas de le temps de s'ennuyer ! J'attends avec impatience la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ilfioredelmale 2015-10-22T16:00:43+02:00
Argent

Je pensais avoir tout vu dans les yaoi mais ici, je dois bien admettre qu'il y a de la nouveauté... Une nouveauté que je qualifierai de malsaine pour ma part? Vu les pratiques sadomasochistes qu’Asami semble adorer (Au moins c'est clair, ce yakuza est cinglé) et le héros qui proteste d'une manière vraiment pas convaincante, je m'interroge sur le pourquoi du comment ce manga a pu créer un tel bruit autour de lui lors de sa sortie. On a même droit à un viol x2 du héros par les deux rivaux de toujours, l’un pour blesser le premier, l’autre pour récupérer son joujou.

A la rigueur, des viols, des scènes hard, des tout ce que vous voulez, d'accord. Mais franchement, comment après avoir vécu une telle chose Takaba peut-il être plus éclatant qu'un soleil en été ? (oui oui le viol n’est pas une catastrophe dans une vie, c'est gérable haut la main même, il suffit de demander son secret à cet héros chelou, il vous fait la démonstration en long en large et en travers dans ce manga....)

Je ne sens pas vraiment qu'il déteste ça, je pense qu'il est atteint sérieusement car il revient inlassablement vers Asami, le laisse entrer chez lui et fait tout pour ne pas fuir très loin, alors même que rien ne le rattache plus à sa vie actuelle.

Je dirai même qu'’il s’empresse de rester proche d’Asami et de ses combines douteuses. Syndrôme de stocklom ? surement. Je ne vois que ça pour qualifier un tel comportement même si toutes les conditions ne sont pas réunies pour qu'il ait attrapé cette démence. Sinon il n'a vraiment personne dans la vie et est désespéré.

Bref, je ne comprend pas trop où va nous mener tout ce sexe pour du sexe avec des dialogues que je passerai sous silence...

Cet héro n'en ai pas un. Il n’est qu’une poupée gonflable où tout le monde peut venir faire ses besoins, prendre son pied et le jeter.

Il ne se rebellera pas, j'ai envie de le gifler pour ça.

Les histoires bonUs ne sont pas mieux, je ne m'y attarderai donc pas. Quant au dernier chapitre de Viewfinder, même rengaine. Superbe …

Il faut avouer cependant que les dessin sont d'un autre tour de manche et heureusement. Toutefois, il est à noter que malgré son talent, Ayano Yamane-sensei nous sers des têtes assez similaires avec soit d'autres personnages de la série, soit avec des personnages de ces autres oeuvres. Ceci est assez horripilant pour moi qui aime bien l'individualité ou encore parce que ça emmêle les pinceaux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lolivamp 2015-07-26T23:16:06+02:00
Diamant

tous ce que j'aime dans cette histoire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dididoune 2015-03-01T13:23:12+01:00
Argent

Cela faisait longtemps que je souhaitais le lire et je ne fut pas déçue :) J'aurais aimé en avoir d'avantage cependant... j'ai trouvé ça dommage que l'histoire principale ne prenne que si peu de place même si les histoires suivantes étaient toutes aussi intéressantes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MiyuNeko 2015-01-17T15:41:43+01:00

J'en ai lu des yaoi, mais je dois dire que celui-ci est assez différent de tout ce que j'ai lu jusque là. Le premier tome surtout ! J'étais un peu dégoûtée, il est un peu trop trash à mon goût... La mention "pour public averti" prend vraiment tout son sens ! Enfin, surtout au premier chapitre en fait...

Malgré ça, j'ai continué à le lire. J'avais lu beaucoup de critiques positives sur ce manga, j'étais comme qui dirait assez curieuse. Et puis, j'adore les histoires de Yakuza. Je m'attendais un peu à une sorte de Totally Captivated (mon yaoi préféré), mais pas vraiment. Cependant, on a un scénario vraiment bien construit, on ne se limite pas seulement au fan service dans ce yaoi. Et ce qui change un peu par rapport aux autres, c'est qu'il n'y a pas vraiment de sentiments (alors que c'est ce que je préfère :/ ). Enfin, si, mais ils ne transparaissent pas, c'est surtout de la déduction et de l'observation, avec une once d'imagination, qui vont donner un aspect romance. Dans le premier tome, la trame n'est pas encore bien mise en place, on présente surtout les personnages et leurs relations.

Par la suite, on a une bonne histoire de yakuza ! Et puis, chose que l'on retrouve souvent dans n'importe quel livre, on a une sorte de triangle amoureux un peu bizarre.

Les personnages sont tous assez chelou dans leur genre d'ailleurs... Surtout le personnage principal ! Il passe pour une victime et tout, il se fait violer je ne sais combien de fois, et le pire, c'est qu'il ne dit rien, il l'accepte et en redemande... Un peu taré si vous voulez mon avis...

J'ai bien aimé ce manga, mais pas de là à dire qu'il fait parti de mes favoris, comme j'ai pu le voir souvent chez d'autres personnes. J'ai noté quelques points négatifs qui font qu'il n'est pas un de mes favoris : les personnages sont assez creux (surtout Asami...), et leur relation pas assez poussée (c'est surtout très physique). J'ai limite préféré les petites histoires bonus, j'ai l'impression que les personnages se dévoilent plus.

En fait, 6 tomes, c'est assez court finalement, je pense que l'auteur aurait pu en faire un peu plus. Pas pour l'allonger l'histoire, mais pour la détailler. Le scénario est vraiment intéressant, mais 6 tomes, c'est court...

PAR CONTRE ! C'est un yaoi que je ne conseille pas du touuuut à ceux qui n'en lisent pas souvent, parce que voilà, le début est vraiment hard (manque plus que les tentacules et je vomis...).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Taabata 2014-11-23T00:18:46+01:00
Diamant

Même si je dois avouer que les graphismes du premier tome sont loin d'être parfait, ils le deviennent carrément ensuite! Ce manga est une drogue. Dommage que les uptades ont lieu une fois par mois pour sept pages... :/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Heeki 2014-11-12T09:48:48+01:00
Diamant

Quand un chef de la mafia japonaise pourchasse un jeune photographe ou l'inverse aussi. c'est juste pour le bonheur des fans.

Afficher en entier

Activité récente

Lezath le place en liste or
2017-11-02T12:57:26+01:00
Alyx l'ajoute dans sa biblio or
2017-10-09T01:20:24+02:00
simi83 le place en liste or
2017-05-09T11:57:14+02:00
Jiyu l'ajoute dans sa biblio or
2017-04-13T20:27:49+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 333
Commentaires 34
Extraits 2
Evaluations 57
Note globale 8.35 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode