Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
723 300
Membres
1 048 411

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Vilnius Poker



Description ajoutée par MargotM 2015-01-24T11:34:18+01:00

Résumé

Vytautas Vargalys est coincé dans un emploi absurde, contraint à créer un catalogue numérique pour l'une des bibliothèques de Vilnius contrôlé par les Russes, à laquelle personne n’a accès.

Survivant des camps de travail — une expérience qui l’a perturbé aussi bien physiquement que mentalement —, Vargalys est obsédé par « ce qui se passe » réellement sous la surface de Vilnius. Alors qu’il commence à perdre ses derniers repères, il découvre qu’Ils ont repris le contrôle. Ils sont des démons ayant pris forme humaine. Ils sont déterminés à voler toutes les âmes et à foutre la merde dans le monde. Vargalys commence à trouver des preuves de Leur existence partout où il regarde : dans les livres, dans la mort de son meilleur ami et dans les très jolies femmes envoyées pour travailler avec lui à la bibliothèque.

L’une d’elles, Lolita, est une sorte de femme fatale au passé mystérieux et porte un amour grandissant pour Vargalys. Vilnius Poker conte cette tragique relation entre Vargalys et Lolita – et entre Vilnius et ceux qui y vivent – de quatre points de vue différents, et saisit l’horreur surréaliste de la vie sous le joug soviétique.

Parfois lyrique, philosophique et profondément dérangeant, Vilnius Poker est souvent considéré comme le tournant de la littérature lituanienne, et a permis à Gavelis d’acquérir sa réputation de plus grand romancier lituanien.

Afficher en entier

Classement en biblio - 9 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Whale 2015-04-02T11:06:20+02:00

Une étroite trouée entre deux immeubles, petite brèche dans un mur incrusté de fenêtres aveugles : une étrange ouverture sur un autre monde. Là-bas, il y a des chiens et des enfants qui gambadent ; tandis qu’ici, rien qu’une rue déserte et des tourbillons de poussière chassés par le vent. Un visage oblong, tourné vers moi : lèvres fines, joues creuses et yeux silencieux (noirs, vraisemblablement) – un visage de femme, laiteux et sanguin, interrogatif et souffrant, divin et débauché, chantant et mutin. Une vieille maison au fond d’un jardin, couverte d’une vigne folle, à sa droite quelques pommiers desséchés, à gauche un fouillis de feuilles mortes que personne n’a ramassées ; elles tournoient dans l’air, et pourtant même les branches les plus frêles ne frémissent pas…

C’est dans cet état que je me suis réveillé ce matin (un matin). Tous les jours de ma vie commencent par une séquence d’images douloureusement précises, on ne peut pas les inventer ou les choisir. Elles sont l’œuvre de quelqu’un d’autre, elles retentissent sans bruit, ébranlent mon cerveau encore endormi, puis disparaissent. On ne peut pas les effacer. et ce prélude feutré détermine la couleur de la journée à venir. On ne peut pas y échapper – à moins de ne jamais se réveiller, de ne plus décoller la tête de l’oreiller. Cependant, on obéit : on ouvre les yeux et on voit la chambre, les livres sur les étagères, les vêtements entassés sur le fauteuil. Et on se demande qui mène la danse. Pourquoi interprète-t-on la partition de sa journée de cette façon et pas d’une autre ? Qui est le mystérieux démiurge de notre naufrage ? Choisit-on au moins la mélodie de notre vie ? Ou bien toutes nos pensées sont-elles garrotées par Eux ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par MaximT 2024-06-11T13:17:28+02:00
Argent

Un livre d'ambiance plus qu'autre chose. Glauque, mais fascinant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miaouss 2021-06-25T08:04:30+02:00
Lu aussi

Meh. Oui mais non, enfin… il y a un peu trop de facilités à mon goût même s’il y a de bonnes idées. Bon, commençons par le positif, ça se lit bien, le rythme est bon et avec peu de pause inutile. J’ai apprécié le personnage principal, Vargalys, le survivant de neuf ans au goulag, j’ai aimé son passé troublé, son présent qui le lie à un complot russe mais son histoire à la trop parfaite Lolita m’a déplu. J’aurais préféré me concentrer sur les russes plutôt que l’ajout de cette histoire d’amour que je ne trouve pas franchement utile.

J’ai bien aimé le chien aussi ainsi que Martynas qui donne des anecdotes, je trouve qu’il ancre le roman dans le réel. Ode à la liberté dans un monde sans âme, le roman dépeint aussi la société avec quelques justesses qui m’ont plu également, mais ne m’ont pas suffi pour apprécier plus que ça le livre. Je n’ai pas non plus apprécié le mélange des genres, entre politique, philosophique, ou encore poétique et graphique.

C’est loin d’être un mauvais roman, il ne m’a simplement pas plu.

Afficher en entier

Les gens aiment aussi

Date de sortie

Vilnius Poker

  • France : 2015-02-19 (Français)

Activité récente

Les chiffres

lecteurs 9
Commentaires 2
extraits 3
Evaluations 2
Note globale 6.5 / 10