Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Vilunatic : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le garçon au sommet de la montagne Le garçon au sommet de la montagne
John Boyne   
C'est le troisième roman de John Boyne que je lis, le second sur le thème de la guerre, je trouve qu'il est formidable pour en parler. Avec émotion et justesse ; et même si le roman a ses défauts, il est franchement déroutant et percutant. Ce fut une bonne lecture que je recommande aux amateurs de ce type de récit. Je vais commencer par les points qui m'ont rendue chafouine. Je suis assez déroutée par la rapidité de l'endoctrinement de Pierrot, c'est trop rapide, trop gros à mon sens. L'autre point dommageable, c'est la rapidité d'expédition de la fin. La plume de John Boyne est très facile d'accès, l'auteur sait comment nous faire plonger dans la tête d'un enfant, dans ses questions et doutes, ses convictions et sa naïveté. L'ambiance est particulière, intimiste et sombre, violente parfois, je me suis sentie complètement oppressée par l'ensemble qui offre ainsi une belle immersion. L'auteur évoque des sujets sensibles et poignants, avec une belle force et de la justesse. J'ai passé un bon moment en compagnie de ce récit percutant et fascinant d'un point de vue psychologique. Les personnages sont attachants ou édifiants par leur cruauté, le style est agréable à lire, l'intrigue a de bons rebondissements. L'émotion est très présente. Tout ce super mélange rend le roman unique et touchant, intéressant et captivant.

par Ewylyn
D'encre, de verre et d'acier D'encre, de verre et d'acier
Gwendolyn Clare   
Une couverture incroyable qui fait penser à une aquarelle, un résumé surprenant et annonciateur d'une intrigue à couper le souffle; décidément, les éditions Lumen n'ont pas fini de me faire baver avec leurs nouvelles parutions ! Un grand merci à eux pour ce nouvel envoi qui m'a fait passer un excellent moment de lecture.

Mais alors, de quoi parle D'encre, de verre et d'acier (#letitrelongetcompliquéquejoublietoutletemps)?
La scriptologie est une science qui permet d'inventer de nouveaux univers à l'aide d'un papier et d'une encre spéciale. Elsa, qui est notre héroine n'est pas née sur Terre. Elle est le pur produit de l'invention d'un scriptologue, ce qui n'enlève en rien à la légitimité de son existence. Un jour, sa mère se fait kidnapper avec le livre-monde de leur univers. Elsa part sur Terre pour retrouver sa mère et son périple va la conduire droit sur un orphelinat italien dans lequel on encourage les sciences telles que l'alchimie, la mécanique et la scriptologie.

C'est vrai qu'objectivement, il faut un peu s'accrocher au début de l'histoire pour apprendre comment fonctionne la scriptologie et ce ne sont pas forcément les premières dizaines de pages qui sont les plus intéressantes pour le développement de l'intrigue. Mais en ce qui me concerne, ces dizaines de pages m'ont semblé tout à fait digestes parce que j'ai adoré découvrir en quoi consiste cette science qui m'a semblé être rien de moins qu'une mise en abyme du travail d'écrivain, de quoi donner le vertige et me tenir en haleine !

Après un début assez introductif qui pose les bases d'un univers complexe mais solide, l'intrigue qui va conduire Elsa à se rendre dans de multiples endroits va pouvoir pleinement démarrer. J'ai été émerveillée par l'orphelinat dans lequel notre héroïne va résider et rencontrer ses nouveaux compagnons qui vont l'épauler tout au long de sa quête. La bâtisse est en effet étonnante puisqu'elle est dotée d'une intelligence propre. Elle répond au nom de Casa et, un brin facétieuse mais protectrice, elle rend service aux uns et aux autres de ses occupants en répondant à leurs multiples sollicitations.

Elsa pour sa part, ne m'a pas tant plu que ça. Sa manie d'appeler sa mère par son prénom m'a un peu perturbé mais ce n'est qu'un détail. Ce qui m'a davantage chagrinée, c'est sa retenue constante et sa difficulté à baisser ses barrières afin de laisser les autres l'approcher et l'aider. Ce comportement peut se comprendre à cause de son vécu, mais elle m'a parut un peu froide et distante la plupart du temps et lorsqu'elle se montrait davantage chaleureuse, j'avais un peu de mal à y croire. J'ai également regretté que tout lui tombe tout cuit dans le bec c'est à dire que sa quête semblait au premier abord très difficile mais des évènements extérieurs venaient sans cesse lui faciliter les choses. J'ai en revanche énormément apprécié les trois amis qu'elle s'est fait à l'orphelinat. Léo, Porzia et Faraz ne se ressemblent absolument pas, ils apprécient chacun une science différente mais sont amis depuis des années et petit à petit, Elsa va intégrer leur trio qui va devenir un sacré quatuor.

En résumé, D'encre, de verre et d'acier est un livre atypique. Le début pourra paraître rébarbatif aux plus impatients d'entre nous mais personnellement, l'univers steampunk et l'existence de la scriptologie m'ont passionné. L'intrigue est surprenante, intéressante et dynamique et même si l'héroïne à laquelle je ne me suis pas attachée et la facilité de la quête m'ont fait revoir ma note à la baisse en cours de lecture, je lirai la suite avec grand plaisir.

par elyza
Le président a disparu Le président a disparu
James Patterson    Bill Clinton   
Sur 463 pages comptez les 150 premières pour que le roman prenne de la vitesse et soit vraiment intéressant.
Je ne serais pas étonné qu'il en sorte un film. A noter le dernier chapitre (atrention je spoile) qui n'est autre que le discours du Président face à la Chambre. Un condensé de tout ce que Clinton et Obama ont pu proposer et réaliser de positif durant leur mandat.
Un bon roman.

par serjyo
Alex Verus, Tome 1 : Destinée Alex Verus, Tome 1 : Destinée
Benedict Jacka   
j'ai adoré ce premier tome que j'ai dévoré. Le mélange de la magie et de l'époque moderne est vraiment cool et la caste des mages est vraiment fascinante.
j'ai adoré les personnages, Alex en tête ainsi que Brise Stellaire avec son côté tête en l'air plein d'humour simple, qui s'oppose a l'humour très cynique d'Alex. Le personnage de Luna est assez attachant mais peu mise en avant au final.
C'est clairement un tome de présentation et de mise en place des fils rouges et de l'univers. J'ai très envie d'en apprendre plus sur le passé d'Alex, qui semble très sombre.

par tochiro
The four : le règne des quatre The four : le règne des quatre
Scott Galloway   
Un livre très intéressant à lire. Ca fait froid dans le dos de savoir que ces entreprises ont autant de pouvoir !

par JuSE
10 000 jours pour l'humanité 10 000 jours pour l'humanité
Jean-Michel Riou   
10000 jours pour l'humanité est très fidel aux écrits de Jules Verne. Bien que l'action soit lente, l'auteur réussit tout de même a capter l'attention du lecteur. Pour l'époque, si ce livre provient bien de Jules Vernes, c'était très avant gardiste.

par John88
Il n'est jamais trop tard pour éclore Il n'est jamais trop tard pour éclore
Catherine Taret   
Un livre auquel j'ai pu m'identifier. Grâce à ce livre, je me suis sentie moins seule. C'est comme si ce livre m'était adressé à moi directement, sans aucun intermédiaire.

Un livre qui m'a déculpabilisée. Je ne me sens plus coupable de fonctionner au ralenti dans un monde où tout va très vite.

Un livre pleins de bons conseils. Que ce soient des tests à faire ou bien des livres à lire, ce livre est rempli de ressources diverses et variées.

Un livre feel-good dont j'avais énormément besoin. Je l'ai rapidement dévoré tellement il est intéressant.

Un livre médecin en quelques sortes. Le diagnostic de ma situation a été fait. J'ai enfin une expression pour décrire mes maux.

En conclusion, je suis une carotte tardive.

par parapluie
Le Baron perché Le Baron perché
Italo Calvino   
Un livre que j'ai lu au collège (4e) pour le cours de français, et, contrairement à mes habitudes, je l'ai tellement aimé que je l'ai relu après pour être sûr de n'avoir rien manqué !
A lire absolument !

par Kato
Le Comte de Monte-Cristo Le Comte de Monte-Cristo
Alexandre Dumas   
c'est un superbe classique que j'ais pris un immense plaisir à lire. C'est un roman pleins de passions, d'injustices, de questions ... bref la recette qui ne vous fais pas décrocher.


par myra44
La Chambre des merveilles La Chambre des merveilles
Julien Sandrel   
Depuis sa sortie, cet ouvrage fait fureur sur la blogosphère, il était plus que temps que je me décide à le lire et à me faire ma propre opinion...

Thelma est une femme d'affaires, mère monoparentale d'un fils de douze ans. Sa vie est axée principalement sur sa carrière. Impossible pour elle de passer une journée sans son téléphone. Des urgences, il y en a toujours. Mais à quel prix? Louis est un jeune homme mature pour son âge. Il aime le foot, les Pokémons et comme bien des jeunes hommes de son âge, il est fou de son skate!

Aujourd'hui, c'est la journée brunch avec grand-maman Odette. Pour Thelma, cela ressemble plus à une obligation qu'à un moment passé en famille. Encore une fois, le téléphone sonne. Probablement une urgence à régler pour le boulot malgré que l'on soit samedi. Louis est hors de lui et il est fâché contre sa mère car elle ne prend pas le temps de l'écouter. Il part à toute vitesse sur son skate, mais voilà qu'en bas de la pente, un camion le frappe. Malheureusement pour Louis, il se retrouve dans le coma.

Louis ne se réveille pas, les médecins donnent une date limite à Thelma. Pour elle, tous les espoirs sont permis. Il suffit qu'elle trouve comment l'amener à se réveiller. C'est à ce moment qu'elle découvre son carnet des merveilles. Elle va tenter de réaliser les rêves de son fils afin de lui donner le goût de revenir à la vie... Réaliser les rêves de son fils lui permet également de remettre en question sa vie, sa carrière, mais surtout sa relation avec son fils et sa mère.

Mes attentes étaient élevées pour La chambre des merveilles, et ce, pour plusieurs raisons. Le synopsis annonçait clairement que le sujet abordé serait très délicat. Aborder le sujet d'un enfant dans le coma nous annonce clairement la charge émotive que l'on va ressentir en lisant ce livre et le risque était énorme pour l'auteur. Soit il réussit à nous toucher profondément, soit il passe carrément à côté du sujet. Selon moi, il n'y a pas de juste milieu. Et Julien Sandrel réussit là où plusieurs auteurs ont échoué!

La plume de cet auteur est tout simplement incroyable. Il réussit à choisir les mots avec soin afin de bien faire passer les émotions vécues par ses personnages. Il nous bouleverse, nous faire rire à certains moments et à d'autres, les larmes nous viennent aux yeux.

Malgré ces moments d'émotions intenses, j'ai eu parfois de la difficulté à comprendre le personnage de Thelma. Pourquoi partir si loin de son fils pour réaliser ses rêves au lieu de rester à ses côtés? Mon cœur de mère n'a pas toujours compris, je ne sais pas si j'aurais osé partir à Tokyo ou bien à Budapest. Quant au personnage de Louis, il m'a semblé un peu trop mature pour son âge. Il a une telle sagesse face à la vie et aux émotions d'autrui. Une veille âme que certains diront!

Le sujet est vraiment bien abordé et tout en délicatesse. L'idée du carnet des merveilles est tout simplement géniale. L'auteur aborde également les étapes émotives que vivent les parents face à une telle tragédie. Le déni, l'impuissance, l'espoir, mais également la culpabilité. J'ai bien aimé être dans les pensées de Thelma à ces moments-là. Je me suis sentie proche d'elle.

Quant à la fin, eh bien, j'ai l'impression qu'il manquait un petit quelque chose. Elle est trop rapide, j'aurais aimé que l'auteur développe un peu plus. Trop souvent, les auteurs ont cette tendance à écrire des fins expéditives. J'en aurais pris vraiment plus.

Je suis vraiment passée tout près du coup de cœur. J'ai bien hâte de voir ce que cet auteur écrira dans les années à venir! Un nouvel auteur de talent, à découvrir.

http://alapagedesuzie.blogspot.com

par alapage