Livres
462 170
Membres
419 186

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par mouchemike 2019-06-21T11:41:20+02:00
Argent

Mon premier Sire Cedric et certainement pas mon dernier vu l'écriture et vu l’addictivité.

Alors l'auteur nous emmène tout droit dans un Toulouse, ville magnifique qui cache son lot de délinquance, qui va vite devenir le centre d'une histoire sordide à souhait. Où le mot Mutilation va prendre tout son sens. Autant vous dire que si vous avez le cœur fragile, vous risquez d'y laisser votre repas.

Tout commence lors d'un simple braquage commis par Damien et ces ami(e)s qui va tourner au cauchemar. Un accident lors de leur fuite va laisser une mère en deuil. Un policier sur place au moment des faits va vouloir malgré les réticences de sa hiérarchie trouver un moyen rapide d'arrêter les coupables. Une affaire dans laquelle Salva, ce policier usé par la vie et fleurtant souvent avec les limites (les dépassants même par moment) va tomber sous le charme de la mère isolée.

Tout aurait pu se résoudre simplement si seulement un tueur professionnel ne c'était pas mêlé de cette affaire pour venger la mort de cet enfant. Un livre sous Adrénaline tout au long des pages, un thriller écrit magnifiquement bien. On sent que l'auteur est un grand maitre dans l'art d'écrire.

J'aurai juste une petit bémol pour ma part, déjà j'ai vite compris qui était le tueur (mais bon j'ai un esprit qui cherche toujours les choses les plus compliquées dans les livres et les séries) et j'aurai aimé une fin plus violente avec Happy End moins happy end quoi. (bon j'en vois déjà certains me dire que je suis complètement psychopathe) . Je vous conseil vraiment cette lecture si vous aimez les thrillers.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aurore1505 2019-06-19T19:40:56+02:00
Diamant

Bonjour à tous et à toutes,

Aujourd'hui je vais vous parler du dernier roman de Cédric Sire, sorti le 21 mars dernier intitulé Vindicta.

4 jeunes, habitant une cité sensible de Toulouse décident de braquer une bijouterie afin de pouvoir s'offrir une nouvelle vie.

Le plan était simple, tout devait se passer calmement.

Malheureusement pour eux, rien ne va se dérouler comme prévu et il vont devenir la cible d’un monstre sans visage ni nom.

Leur rêve d'une vie meilleure ne restera que cela: un rêve...ou plutôt un cauchemar.

Parallèlement à ce braquage, nous découvrons Olivier Salva, un policier pas vraiment apprécié qui vient d'être muté dans un service de surveillance dans lequel il s'ennuie.

Témoin du braquage, il ne se doute pas que ce jour va changer sa vie et le propulser en enfer...

Vindicta est le premier des romans de Cédric Sire paru aux éditions Metropolis, label spécialisé dans les romans noirs, thrillers et polars.

J'ai pris mon temps pour cette lecture je n'avais pas envie que cela s'arrête !!L'histoire est haletante avec un rythme très soutenu.

Les chapitres sont courts et les rebondissements nombreux.

Enfin j'ai beaucoup aimé le personnage de Salva, flic tourmenté mais qui reste fidèle à ses convictions et suit son instinct.

Adeptes de polars et de sang, car il en coule beaucoup, je vous conseille vivement ce roman, vous n'en sortirez pas indemne...

Résumé :

« On entre, on prend le fric, on ressort. Personne ne sera blessé. »

Leur plan semblait sans risque. Le bijoutier ne porterait pas plainte pour ce braquage car son argent est d'origine illégale.

Damien, Élie, Audrey et Driss s'imaginaient avoir trouvé la réponse miracle à tous leurs problèmes. Mais maintenant, l'irréparable est commis et un monstre vengeur est lâché à leurs trousses.

UN FLIC EN CHUTE LIBRE Fraîchement muté dans un groupe de surveillance, Olivier est loin d'imaginer que la planque qu'on lui a assignée fera de lui le témoin clé d'un cyclone meurtrier, dans le sillage d'un tueur glacial et méthodique que rien ne semble pouvoir arrêter.

Des déserts du Moyen-Orient aux villes sombres et silencieuses du territoire français, quand la vindicte est en marche, plus rien ne peut vous sauver.

UNE TRAQUE HALETANTE SECOUÉE DE FAUSSES PISTES

Pur instrument de torture et de mort, il n'a pas de nom, pas de visage, l'habitude de tuer et un cimetière de cadavres derrière lui. Mais dans cette affaire, pas de contrat.

Cette fois-ci pour lui : c'est personnel.

Dans ce thriller crépusculaire, Cédric Sire joue comme jamais avec les nerfs du lecteur jusqu'à l'effroyable twist final et confirme son entrée tonitruante parmi les maîtres absolus du thriller français.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Unbrindelecture 2019-06-05T08:44:03+02:00

http://www.unbrindelecture.com/2019/06/vindicta-de-sire-cedric.html

Thriller passionnant qui réunit tous les ingrédients du genre, rebondissements, suspens et émotions. L'intrigue est originale et remarquablement ficelée. Un vrai régal pour les amateurs du genre..

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kymmy38 2019-06-02T20:56:13+02:00
Diamant

Ce livre j'attendais de le lire avec impatience. Et ma patience a été récompensée. Avec sa magnifique couverture, ce livre ne peut que nous inviter à la lecture et une fois commencé, on ne peut plus le lâcher.

Une enquête menée par un flic ripou mais qui a du coeur, un soldat qui tue sans remords, une bande de jeunes qui croient qu'un braquage va changer leur vies. Et un dérapage qui va tout faire explosé.

Sur les traces d'un tueur et des braqueurs, on suit Salva et on ne peut que prier pour qu'il le(s) retrouve(nt) à temps.

Si vous ne connaissez pas Cédric Sire, il est temps de changer ça.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Root 2019-05-30T16:52:11+02:00
Lu aussi

Ç’aurait dû être un braquage classique. Presque un larcin.

Malgré leur manque d’expérience en la matière, Damien, Audrey, Élie et Driss pensaient leur plan rôdé. Des armes pour se donner de l’aplomb, mais sans doute pas le besoin de s’en servir : le bijoutier trempait dans des combines dont il ne voudrait pas s’expliquer à la police, il coopérerait. Mais rien ne s’est déroulé comme prévu. Le butin est loin de ce à quoi ils s’attendaient, et l’opération vire au carnage.

Témoins de la scène, le brigadier-chef Fleurot et son collègue Olivier Salva, en planque à quelques mètres de la boutique. Si le premier est un ripou fini, Salva, lui, ne peut se résoudre à laisser faire, en dépit des menaces de ses supérieurs : il doit révéler sa présence sur les lieux et aider à traquer les braqueurs. Que préfère-t-il cramer, sa carrière ou sa conscience ? Il ignore alors qu’il vient de mettre les pieds dans la pire affaire de sa vie… Car l’invité-surprise de cette affaire, connu sur le dark web comme une légende urbaine, ne reculera devant rien pour mener à bien sa mission. Le combat qui s’annonce fera des dégâts. Beaucoup de dégâts…

Pow ! Quelle claque ! Ce bouquin m’a bouffé plusieurs nuits, et bien esquinté les nerfs ! Résumé mystérieux, nouvelle maison d’édition, un tournant dans la carrière de l’auteur, qui signe désormais de son véritable nom… Tout était réuni pour me faire passer un bon moment, mais là ! Mais là !! Ce n’est plus simplement du « bon moment », on s’en souvient pendant des années ! Dès les premiers mots, on plonge dans l’histoire tête baissée. On oscille, on vacille d’un personnage à l’autre, de l’innocence galvaudée par la vie au Mal à l’état pur. Cédric Sire sait précisément où venir vous chercher pour faire appel à vos émotions, et vous faire ressentir le chaos qui se joue en chaque acteur de cette histoire. Vous connaissez ce moment où votre petit ange et votre petit diable vous tapotent les épaules ? La morale, l’instinct… au quel répondrez-vous ?

Dans ce savoureux cocktail thriller-polar, il n’y a jamais un mot de trop, aucune description qui lasse. Chaque élément est soigneusement choisi pour servir l’ambiance, macabre, étouffante, et ajouter au charisme et à l’humanité des personnages – l’enclave Salva en tête. Ce bouquin m’a bluffée jusqu’à la fin, je l’ai terminé heureuse d’avoir été ainsi bernée, et plus qu’impatiente de retrouver Cédric Sire. Noir, violent, réaliste, j’ai adoré Vindicta, qui restera pour moi l’un des romans choc de cette année 2019, c’est certain.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par manue14 2019-05-20T15:41:59+02:00
Or

Sire Cédric ou Cédric Sire est un auteur dont j’ai lu tous ses livres. Si en général dès le début il n’hésite pas à jouer avec les cadavres, le côté fantastique de certains mythes et les nerfs des lecteurs, pour ce roman c’est assez différent.

En effet ici fini le fantastique, place au réalisme. De plus il faut arriver à environ la moitié du roman pour trouver une scène un peu gore. L’auteur ne m’avait pas habituée à cela et j’avoue avoir été un peu surprise et déstabilisée.

Cédric Sire distille ensuite les cadavres au compte gouttes et finalement il faut arriver à la fin de l’histoire pour retrouver des scènes ressemblant un peu à ses précédents romans.

Les idées sont intéressantes. L’auteur nous plonge dans son univers assez rapidement, c’est une bonne chose et c’est selon moi essentiel dans un thriller.

Les personnages ont tous leurs personnalités. Certains sont plus attachants que d’autres mais en lisant le livre on se rend compte que tous ont une raison d’agir comme ils le font. Certains ont un lourd passé et c’est ce qui parfois les rend plus humains et plus attachants.

Cédric Sire fait s’interroger le lecteur sur une question importante : que ferions-nous par vengeance et par amour.

Si j’ai deviné certaines choses dès le départ j’ai par contre été surprise lors d’une scène. L’auteur est arrivé une fois de plus à me surprendre.

Le fait d’avoir des flash-back est assez intéressant mais c’est un peu dommage qu’ils ne durent pas plus longtemps. C’est parfois un peu frustrant.

J’ai beaucoup apprécié la scène de fin avant l’épilogue. On y retrouve vraiment la plume de l’auteur caractéristique de ses précédents romans.

L’épilogue est dans la lignée de l’histoire. J’ai par contre été surprise de la toute dernière scène. Peut-être que l’auteur nous réserve une suite avec certains protagonistes plus mis en avant et qui dans ce roman avaient un rôle plus secondaire.

En résumé, malgré une petite déception à cause du manque de fantastique et de scène gore Cédric sire m’a étonnée.

C’est un roman que je conseillerais peut-être à ceux et à celles qui ne connaissent pas cet auteur et qui ne sont pas très adeptes de scènes violentes. Il y en a évidemment mais cela reste raisonnable. Donc si vous ne connaissez pas encore cet auteur c’est peut-être le moment de vous lancer avec ce livre !

https://fais-moi-peur.blogspot.com/search/label/affaire%20n%C2%B0440

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeMondeDeMarie 2019-05-17T08:09:57+02:00
Diamant

Mon dieu ce livre... un coup de coeur... un thriller magistral qui vous emporte, vous captive, vous fascine et ne vous lâche pas avant d’en avoir tourné la dernière page.

Une plume que j’affectionne toujours autant. Des chapitres courts qui donnent du rythme, une cadence qui n’aura de cesse de s’accentuer au fil des pages. On ne voit pas le temps passer tant l’histoire est addictive avec des personnages qui ont été travaillés en profondeur.

Une lecture qui vous captivera, qui vous touchera et vous fera peut-être même monter les larmes aux yeux. Mais aussi, elle sera vous choquer sur certains de ses passages les plus atroces. L’auteur n’y est, une nouvelle fois, pas allé de main morte dans ses scènes les plus sanglantes.

L’intrigue est parfaitement maîtrisée, les rebondissements sont nombreux avec surtout un twist magistral qui nous laisse sans voix. Lorsqu’on découvre son synopsis il est impossible d’imaginer jusqu’où l’auteur va aller, à quel point son scénario est redoutable.

Un gros coup de coeur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MARQUISE66 2019-05-05T22:52:14+02:00
Diamant

Vindicta ❤️

Encore un coup de maître de notre cher Cédric Sire.

Un roman addictif , puissant, et redoutable.

Un récit explosif...

Je ne peux que le recommander vivement...

Lu d’une traite je n’es pas pu le poser.

Passionnant des personnages incroyables.

A lire...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elhyandra 2019-04-12T18:51:50+02:00
Diamant

L’intrigue :

Quatre jeunes banlieusards défavorisés rêvent de la belle vie, le gros lot pour sortir la tête de l’eau une bonne fois pour toute et se casser de cette cité de béton. L’occasion se présente d’arracher le pactole à un bijoutier véreux qui ne pourra pas porter plainte lui-même au vu de la transaction suspecte, tout est prêt et devrait rouler sans accro…Sauf que…absolument rien ne se passe comme prévu et dans leur fuite éperdue, la voiture percute violemment une petite fille, Valentine, qui n’était pas l’enfant de n’importe qui, l’enfer se déchaine et les cadavres vont se multiplier sur le sillage du Slender Man, le croque mitaine des légendes urbaines.

En parallèle, on a quelques flashbacks d’un groupe de militaires créé pour tuer les cellules de Daesh en Orient et en Afrique, ils seront transformés en machines de guerre, on point de déranger les hautes sphères qui commencent à avoir du mal avec les méthodes employées…

Les personnages :

Audrey, Damien, Driss et Elie sont quatre jeunes paumés de banlieue. Audrey fuit une famille où règne la violence et l’alcool et trouve refuge chez Damien, qui lui-même aide sa mère célibataire à joindre les deux bouts avec un petit boulot alimentaire, il veille également sur son petit frère et leur espère à tous un avenir meilleur. Driss est le chauffeur de la folle équipée, grand type musculeux à la peau noire et métalleux comme son pote Elie, il soulève une question intéressante sur le racisme institutionnel. Elie a obtenu le tuyau pour un casse facile d’un bijoutier véreux, Jean Varenne, qui ne pourra pas se retourner contre eux sans se mettre les flics à dos lui-même, l’affaire parait aisée mais nos braqueurs amateurs vont tout foirer dans les grandes largeurs, l’ennemi qui va les traquer est vraiment ce qui pouvait exister de pire…

Olivier Salva, petit flic ripou et camé au cannabis, se trouve devant une bijouterie avec son collègue Marcus Fleurot dans un fourgon. Ils sont relégués tous les deux au service de surveillance, autant dire la mise au placard, suite à des affaires louches dans lesquelles ils ont trempé, c’est leur dernière chance de faire leur travail avant d’être viré de la police au moindre écart suivant. Pourtant Salva sent qu’il se prépare un truc louche avec ces 4 jeunes qui repassent plusieurs fois en voiture devant la bijouterie, son collègue lui dit de laisser couler et de faire strictement le travail prévu, surveiller la transaction entre Richard Antignac un avocat que beaucoup rêvent de coincer et Jean Varenne, le bijoutier connu pour faire un peu de trafic. L’accident va énormément culpabiliser Olivier qui va tenter de se racheter auprès de la mère de la victime en trouvant les criminels.

Le Slender Man est un personnage de légende, grand type maigre au crâne chauve et des yeux sans âme, on se doute qu’il a un lien avec les flashbacks des épisodes militaires et on se pose la question de son lien avec la petite victime, est-il le père ? Un protecteur ?

Marie Drevoski est la mère de Valentine, autrice de livres pour enfants, elle est dévastée par la mort de sa fille. On va suivre toutes ses démarches pour disposer du corps et se rendre qu’elle est incroyablement seule. Cette femme est perdue et cache également un secret sur son identité, fuit-elle un ex-conjoint violent ? Pourquoi a-t-elle toujours refusé de dire à sa fille qui était son père ? Que sait-elle ?

Une attente qui vaut le coup :

Quelque soit le sens dont on prononce son nom de plume (si vous utilisez la façon hérétique je vous regarderai mal ^^), on retrouve la patte de Sire Cé avec des chapitres très courts amenant un rythme de lecture effréné ainsi qu’une alternance entre les divers points de vue : les victimes, l’assassin et les enquêteurs. Quelques touches de gore sont également présentes, je préviens les Brigitte Bardot sensibles, le chapitre 40 est à sauter, il est dégueu, même moi j’ai grimacé. Le suspense est savamment distillé et j’ai eu mon coup de pelle derrière la tête avec l’identité de l’assassin ce qui démontre une bonne maîtrise du thriller, efficace et qui fait son job. Le livre s’ouvre sur une chanson d’Alice Cooper et vous donne une bonne idée du thème développé, la Vengeance.

Pour le plaisir de vos petites oreilles : Vengeance is mine – Alice Cooper

En bref, s’il y a bien une chose que j’aime dans les romans, c’est quand ils me font interagir avec leur contenu, j’ai grimacé, j’ai suivi les pérégrinations d’Olivier, d’Audrey et surtout du Slender Man, fascinée. Un mot : Encore !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par seriallectrice 2019-04-10T19:39:30+02:00
Or

Le début un peu lent et "sage", ne ressemble pas vraiment à ce à quoi Sire Cédric a habitué ses lecteurs. Soit, changement de pseudo, changement de maison d'édition donc changement de style. Pourquoi pas, après tout?

Aaaaahhh, femme de peu de foi que je suis! C'est bien mal connaître cet auteur que je lis pourtant depuis plusieurs années maintenant.

Ça commence par un braquage qui tourne mal, orchestré par une bande de jeunes inexpérimentés, ça se termine dans un bain de sang à la tête duquel se situe un tueur qui est la définition même du sociopathe.

Fan de Sire Cédric, vous retrouverez bien là votre auteur préféré qui nous a mitonné un thriller aux petits oignons. Pour les lecteurs qui découvrent son univers, j'espère que vous avez le cœur bien accroché et que vous aimez les crimes sanglants. Cédric Sire se surpasse à chaque nouveau livre pour trouver de nouveaux moyens pour torturer ses personnages (et ses lecteurs).

Avec toujours sa "patte", un personnage principal torturé, borderline, à la limite de la légalité, loin des héros lisses qu'on trouve souvent dans les livres.

Bref, aucun doute à avoir, c'est bien le dernier Sire Cédric (ou Cédric Sire maintenant) qu'on a entre les mains. Et c'est certain quel que soit son pseudo ou sa ME, je resterai fidèle au poste!

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode