Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
705 167
Membres
965 858

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme



Description ajoutée par Caroline 2009-08-04T18:31:46+02:00

Résumé

Scandale dans une pension de famille « comme il faut », sur la Côte d’Azur du début du siècle : Mme Henriette, la femme d’un des clients, s’est enfuie avec un jeune homme qui pourtant n’avait passé là qu’une journée…

Seul le narrateur tente de comprendre cette « créature sans moralité », avec l’aide inattendue d’une vieille dame anglaise très distinguée, qui lui expliquera quels feux mal éteints cette aventure a ranimés chez la fugitive.

Ce récit d’une passion foudroyante, bref et aigu comme les affectionnait l’auteur d’Amok et le joueur d’échecs, est une de ses plus incontestables réussites.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 171 lecteurs

extrait

"Ceux qui tombent, entraînent souvent dans leur chute ceux qui se portent à leur secours".

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Magnifique... Le thème abordé de la passion qui défie toute raison est ici, sans être caricaturé, superbement romancé. D'une part, la passion de cet homme pour le jeu, qui détruit toute sa vie, et qui montre le côté noir, affreux, d'une passion qui n'écoute rien d'autre qu'elle-même, et d'autre part la passion de cette femme qui est tombée amoureuse d'une part de cet homme, de sa faculté à exprimer ses émotions, et qui à partir de là est elle aussi devenue aveugle à toute raison.

Et comme la passion, dans le sentiment fusionnel qu'elle fait naître, provoque aussi les sentiments les plus destructeurs en retour... La colère, la haine, le désespoir...

Afficher en entier
Argent

La touchante confession d'une vieille dame écrite par un homme (très sensible) est d'une intensité rare. Cet ouvrage prouve à nouveau que la passion fait perdre la raison et ne suit que notre cœur.

Les meilleurs moments de lecture viennent des descriptions des mains de l'homme, des sentiments passionnés de la femme. Le style de cet ouvrage est magnifiquement délicat. Oui, je sais... lorsque j'aime un livre, j'en rajoute un peu trop ! Il se lit comme on avalerait un verre d'eau en plein désert.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Cassis02 2017-12-28T13:44:52+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Je l'ai lu il y a un moment mais je sais que j'avais bien aimé. Ce qui peut se passer dans la tête d'une femme c'est quand même un grand mystère, certain diront peut être que c'est un vide poussé mais ce livre nous montre la force du courage de ses opinions. Le peu d’intérêt qu'il faut accorder au qu'en dira t'on et la détermination que peut apporter l'Amour. On a affaire à des sentiments et des personnages fouillés et c'est bien écrit, un bon moment.

Afficher en entier
Diamant

Stefan Zweig est vraiment le maître incontesté des nouvelles. Celle-ci est pour moi une des plus émouvantes tant par le fait que ce soit la femme âgée qui raconte son propre vécu que Spoiler(cliquez pour révéler) la désillusion finale de la jeune femme

Afficher en entier
Or

Petit roman d'une délicatesse extrême, d'une sensibilité délicieuse, d'une pureté transcendantale pour une lecture tout en émotion et en vibration.

Je suis sous le charme une fois de plus de la plume de Stefan Zweig. Son talent à décrire des scènes me permet de ressentir chaque élément comme si j'y étais vraiment.

La scène du casino, de ce joueur transpirant son addiction, de ses mains sensuelles à souhait qui font virevolter mes papillons dans le ventre alors qu'elles manipulent simplement des jetons colorés...

La naïveté attachante de cette femme dont l'équilibre bascule en un instant lorsque les circonstances se mêlent au désir naissant, laissant exprimer toute sa féminité longtemps endormie dans le lit douillet mais si peu passionnant du mariage...

La force de la croyance de cette femme amoureuse espérant sauver celui que le jeu à conquis, transformé et mis à terre...

Je n'ai pas de mots pour décrire la richesse de l'écriture, de la composition, de la mise en scène de Stefan Zweig. Ce n'est pas la première fois qu'il me fait le coup... J'en ressors assommée mais conquise !

Afficher en entier
Bronze

Bon livre mais sans plus.

Afficher en entier
Argent

Ce livre est doté d’une intensité incroyable.

La passion est narrée d’une façon si belle, l’auteur analyse énormément la psychologie des personnages.

On voit aussi les effets d’une addiction trop forte sur un homme, qui attriste la femme qui l’aime.

La plume de Zweig est toujours aussi exquise, un régal.

Afficher en entier
Or

De façon presque insensible, je me suis senti embarqué dans une intrigue captivante, aux rebondissements inattendus, emmenés par un texte français fluide et harmonieux, très agréable à lire, même s’il laisse transparaître un soupçon de structure grammaticale allemande.

Sigmund Freud avait souligné, dans cet ouvrage, la pertinence des observations psychologiques de son ami Stefan Zweig. Pour l’essentiel, ces observations ont trait aux joueurs addictifs et à leurs pathologies mentales et comportementales. Des compulsions infernales, qui peuvent s’avérer hélas irréversibles et fatales. Effroyable !

Touchants, par contraste, les sentiments confus éprouvés par une femme d’âge mûr, qui transgresse presque malgré elle les convenances de son monde. Risibles, les indignations bruyantes affichées par les bons bourgeois de l’hôtel, au début du roman lors de la disparition de la jeune femme, pour se persuader qu’une telle mésaventure ne pourrait en aucun cas leur arriver…

Voilà une histoire qui se lit d’une traite !

Afficher en entier
Diamant

Je l'avais lu fût un temps, mais en le retrouvant au passage d'une librairie je me suis empressée de le retrouver dès mon retour dans ma bibliothèque.

Vingt quatre heures de la vie d'une femme est une pépite à lire.

L'écriture de Zweig, ou la traduction, est merveilleusement belle et décrit les expressions les plus réalistes qui soient. Les sentiments sont d'une justesse qui prend au coeur, tout comme l'histoire.

Je dois l'avouer, ce n'est pas uniquement la période historique, mais la manière dont s'est raconté, la beauté du moment, la candeur des mots et de l'amour qui semble le plus sincère, la folie presque de s'y perdre et l'abandon et le dur retour à la réalité.

Rarement j'ai autant apprécié pour la beauté des mots, plus que pour l'histoire, pour la beauté et les descriptions des sentiments une histoire.

Peut-être parce qu'entre mes deux lectures, j'ai grandi, j'ai vécu, mais je me suis retrouvée dans ces sentiments éprouvés, et je n'ai pu réellement qu'apprécier.

C'est vraiment une pépite que je ne peux que conseiller !

Afficher en entier
Diamant

Un grand classique brillant comme un diamant, fin, léger, et tellement humaniste! Comme toujours avec Zweig, les sentiments sont décrits de manière juste, authentique et sincère, il a l'art de saisir ces instants de vie fragiles et éphémères, opposant certaines hypocrisies de son époque à la véracité du cœur humain. Puissantes et bouleversantes, ces 24 heures racontées comme au coin du feu nous parle de passion, de la densité de certains moments de vie et du souvenir invisible littéralement gravé dans le secret de l'âme.

Afficher en entier
Bronze

Zweig est sans conteste un de mes auteurs favoris.

Ici j’ai donc choisi de découvrir un de ses nombreux ouvrages, et mon avis ne sera pas aussi enthousiaste que pour ses autres romans. Je n’ai pas été emportée par cette histoire. Elle n’avait que peu d’intérêt à mon sens. C’est toujours remarquablement écrit, mais cette femme qui critiquait une autre femme ayant réussi là où elle a “échoué” m’a laissé de marbre. Sans doute ce côté bien-pensance de l’époque où il faut être irréprochable et donc jeter la première pierre.

L'avantage est que cette histoire se lit en très peu de temps, mais cette Mrs C. n’a pas su attiser ma sympathie. C’est parce que le narrateur est ouvert et bienveillant qu’elle se confie à lui, mais elle était la première à critiquer Madame Henriette sans la connaître. (c’est d’ailleurs la particularité de ce livre, la plupart des personnages n’ont pas de nom, mais sont anonymes).

Pour résumer, une écriture que j’aime toujours autant qui dépeint la société et ses travers, mais une histoire qui n’aura pas su m’intriguer et m’emporter.

Afficher en entier
Diamant

Mon père m'a toujours fait l'éloge de cet auteur, et j'ai décidé de lire ce court roman de Stefan Zweig, que j'ai beaucoup aimé. Il se lit à toute vitesse, l'écriture est fluide, magnifique, littéraire, classe, un vrai plaisir de lecture !

Je ne m'attendais pas à ce récit, à ce genre d'histoire d'amour naissant qui finalement n'aboutit pas... C'est surprenant, frustrant, bien écrit. Une très belle lecture !

Afficher en entier

Date de sortie

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

  • France : 2013-01-02 - Poche (Français)

Activité récente

Ysaya le place en liste or
2024-02-08T17:49:08+01:00
Maiia l'ajoute dans sa biblio or
2024-01-20T00:45:45+01:00
Fernie l'ajoute dans sa biblio or
2023-12-27T19:55:21+01:00

Titres alternatifs

  • 24h de la vie d'une femme - Français
  • Vierundzwanzig Stunden aus dem Leben einer Frau - Allemand

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 1171
Commentaires 124
extraits 58
Evaluations 288
Note globale 7.74 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode