Livres
600 266
Membres
683 426

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Virtus et Honor



Description ajoutée par Hyunhyun 2021-07-22T21:10:01+02:00

Résumé

Aelius Acilius Valens a voué sa vie à l’Empire. Imperator renommé et victorieux, ami intime de l’empereur Hadrien, il préfère aux mondanités et à l’hypocrisie de Rome le frisson des combats et l’esprit de corps de la légion.

Si Valens est de ceux à qui l’on obéit, Astreos n’a quant à lui jamais su le faire. Passé de maître en maître, sa dernière rebuffade le ramène dans la crasse des geôles de Servius, marchand d’esclaves de la famille impériale. Lorsqu’il est offert au général Valens, tout indique que l’histoire est en passe de se répéter.

Seulement Valens n’a rien de commun avec ses anciens maîtres. Il n’a jamais oublié que seuls la virtus et l’honor font l’homme.

Ce même honneur qui pousse Astréos à vouloir retrouver sa Grèce natale.

Même quand les dieux ont d’autres projets pour eux.

Afficher en entier

Classement en biblio - 31 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Kyrielle-Langlois 2021-10-23T11:13:09+02:00

Il se place derrière Astréos, son torse contre le dos du jeune homme qui se redresse. La main du légionnaire vient encercler la gauche qui serre trop fort la poignée en cuir. Il replace ses doigts, ajuste leur position sur le corps de l'arc.

— Détends-toi. Au plus tu vas serrer tes phalanges autour de la corde, au plus tu vas empêcher ta flèche de partir et elle n'atteindra jamais la cible. Tends la corde le plus possible sans la retenir.

Il donne un petit coup dans la sandale de son esclave afin que ses pieds soient placés de façon perpendiculaire. En combat, la position est tout aussi importante que l'arme et doit devenir instinctive afin de ne pas perdre de temps face à l'ennemi. Valens accompagne les gestes d'Astréos, sa main serrant celle de l'autre homme, ses doigts accompagnant la corde qu'ils tirent ensemble.

— Voilà, suis mon corps et…

La manche de la tunique d'Astréos s'est relevée, dévoilant le début d'une longue marque sur son avant-bras gauche, plutôt significative puisque Valens possède la même à cause de nombreuses années à faire rouler la corde tendue d'un arc sur sa peau. Il ne l’avait jamais remarquée dans la lumière tamisée de leur tente. Au soleil du matin, la fine ligne blanche se détache nettement. Sans relâcher Astréos pour autant, un sourire désabusé élevant doucement le coin gauche de sa bouche, il demande :

— Rappelle-moi quel était ton poste dans la XII Fulminata​ ?

— Troisième centurion de cavalerie, pourquoi ?

Astréos tourne la tête vers lui, son aura transpirant l'espièglerie. Valens s'est fait avoir en beauté. Il soulève un sourcil, leurs corps toujours pressés l'un contre l'autre.

— Et depuis quand le troisième centurion de cavalerie d'une des meilleures légions de Rome ne sait pas utiliser un arc ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Karine89 2022-06-02T22:27:58+02:00
Or

J'ai beaucoup aimé cette romance historique qui se passe à l'époque romaine.

Malgré quelques longueurs j'ai passé un bon moment grâce à un univers riche et fascinant, des personnages bien construits et attachants portés par de belles valeurs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pierre-Emmanuel-4 2022-06-02T11:17:41+02:00
Or

J’ai une passion pour les romans historique, mais j’ai toujours peur d’une déception, le livre de Maya David m’a été chaudement recommandé, j’ai donc attaqué ma lecture confiant, je ne remercierais jamais assez cette personne.

Nous sommes donc à l’époque Romaine, sous le règne de l’empereur Hadrien (117/138), nous suivons un morceau de vie du général Aelius Acilius Valens, ami d’enfance de l’empereur, il a sa complète confiance, lors d’un banquet, l’empereur lui offre un esclave, Aestros, d’origine Grec, ancien légionnaire, il se révélera vite indispensable au général qui est envoyé en mission en Calédonie pour superviser la construction du fameux mur, mission de plusieurs années, une grande complicité et une grande confiance va se mettre en place au fur et à mesure du temps, ainsi que d’autres sentiments,mais Aestros a toujours eu envie de retrouver sa famille, l’heure des choix viendra et la question sera douloureuse.

J’ai aimé que tout se mette en place lentement, que tout soit posé, que l’histoire soit respecté, que l’on nous explique bien la condition des esclaves, de la vie dans la légion, des rites et traditions de l’époque. C’est une superbe histoire, avec des personnages principaux et secondaires très attachants, la plume de l’auteur est très fluide et addictive. Une vraie découverte pour moi, et j’ai hâte de lire à nouveau l’auteure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Procrastinemma 2022-05-30T08:55:02+02:00
Or

Incroyable ! pas d’autre mot j’ai beaucoup aimé ce livre. Nos deux protagonistes sont super attachants

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pegh 2022-04-15T16:52:32+02:00
Diamant

Quelle réussite !

Bon soyons clairs avant toute chose, je pense qu'il faut avoir une certaine inclination pour l'époque pour apprécier ce livre à sa juste valeur ; et si ce n'est le cas une bonne dose de curiosité. Mais si comme moi, vous êtes un peu fan de l'Histoire de cette époque (peut-être la seule chose pour laquelle je peux remercier mes 7 années de latin...), cette lecture est vraiment superbe.

J'ai vraiment apprécié l'approche de l'auteure de nous immerger dans son écrit par des termes de l'époque, dans les descriptions de l'environnement, des lieux, des fonctions... On ressent vraiment ce qui a fait la grandeur de l'armée romaine, ses campagnes, ses conquêtes, son dévouement.

Vertue et honneur... Rien ne résume mieux ce livre que son titre.

Les personnages, autant principaux que secondaires, contribuent à nous placer dans les mœurs de l'époque, dans les relations entre castes, les relations d'honneur, de devoir. Astréos et Valens sont juste la cerise sur la gâteau de cette histoire que j'ai adoré découvrir jusqu'aux dernières pages...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Iz-del-bel 2022-02-19T15:38:13+01:00
Or

Une super lecture!

L'époque est vraiment bien reconstituée, on sent que l'autrice a eu à cœur de nous présenter des mœurs différentes de notre temps (au lieu, comme certains historiques le font, de reporter la mentalité d'aujourd'hui sur un décors d'une autre époque).

J'avais très peur du côté maître/esclave, et j'ai grandement hésité à acheter le livre à cause de ça, mais il est extrêmement bien traité! Le fait que l'un des deux soit l'esclave de l'autre est au cœur de l'intrigue, mais pas pour justifier une romance toxique ou du mauvais BDSM, comme je l'ai vu trop de fois à mon goût, mais au contraire comme un obstacle à leur relation, puisque sans liberté par de choix, pas d'égalité et pas d'amour "plein" et assumé.

J'ai aussi beaucoup aimé le fait que le livre suive les deux héros sur le long terme et que leur relation mette du temps à s'installer et se construire. Ils passent par plusieurs étapes, apprennent à communiquer et tout se fait dans la douceur et le respect. J'ai adoré les voir murir au fur et à mesure que leur relation s'épanouissait!

Il y a aussi d'excellent personnages secondaires (dont un personnage féminin en particulier que j'ai adoré!). Les héros en eux-mêmes sont très bien écrits, avec leurs qualités, leurs doutes, leurs défauts et les dilemmes que cela engendre.

En fait, mon seul regret est que certaines scènes soient trop courtes à mon goût, et m'ont laissé parfois l'impression d'une succession d'évènements à l'échelle de leur vie plutôt qu'une véritable immersion dans le présent de l'action. Mais je pense qu'il y a une part de préférence subjective là-dedans :)

Bref, je le recommande chaleureusement et je suivrai l'autrice avec attention !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rochel 2022-01-17T12:41:32+01:00
Argent

Encore un petit ovni chez Mix Editions, sur lequel j’avais des vues depuis de nombreux mois ! Virtus et Honor, c’est l’histoire de deux hommes liés par un même destin. L’un poursuit une carrière glorieuse dans la légion, tandis que l’autre a tout perdu à cause d’elle. L’Imperator qui a l’oreille de l’empereur Hadrien (et pas que son oreille…), c’est Valens. Le légionnaire devenu esclave qui se voit offert à Valens par l’empereur, c’est Astréos.

Nous avons là les deux premiers personnages de l’intrigue, mais il y en a un troisième, si omniprésent et narré avec tant de passion qu’il leur vole souvent la vedette : le contexte historique.

Virtus et Honor, c’est une histoire d’amour à trois. Il y a Valens et Astreos, leur épopée à la fois complexe et ordinaire dans cette société où la liberté se perd et s’achète, leur attirance entravée par les chaînes qu’Astreos porte toujours dans son cœur. Et puis il y a l’empire pour lequel ils donneraient jusqu’à la dernière goutte de leur sang. Cet empire romain, ses guerres, ses rituels, ses paysages, ses petits et grands drames nous sont détaillés avec au moins autant de fascination que les émois de nos deux protagonistes de chair.

Cette immersion dans le contexte nous imprègne au point de parfois nous faire perdre de vue la romance entre les deux hommes, au profit de batailles militaires, de conflits d’intérêts et de scènes du quotidien. Virtus et Honor n’est donc pas une romance historique dans le sens généralement admis (beaucoup de romance et un background historique plus ou moins bien implanté). C’est une plongée dans la vie des puissants et des petits à travers le prisme de deux hommes issus de milieux bien différents, qui cherchent à s’aimer malgré les conditions adverses qui les ont réunis. Je raffole des descriptions immersives par les cinq sens, des ambiances feutrées qui se muent en révoltes, des introspections mettant à nu l’intention derrière les mots prononcés, de ces scènes d’un calme apparent qui annoncent les plus grandes tempêtes, des galeries de personnages secondaires significatifs et attachants. J’ai trouvé tout cela dans Virtus et Honor.

L’amatrice d’histoire riche, cohérente et réaliste, de plume évocatrice et maîtrisée s’est régalée. La lectrice fleur bleue en moi s’attendait sans doute à un peu plus de flamboyance et de passion, qui s’invite un peu tard et trop rarement à mon goût dans une histoire qui prend son temps et s’ancre dans la réalité historique, pour un final beaucoup plus orienté romance.

C’est en tout cas un premier roman impressionnant de maîtrise sur le travail du contexte, la cohérence narrative, et la capacité à nous plonger dans l’époque abordée.

Note : après cette lecture, vous risquez de vouloir tout cuisiner à l’huile d’olives.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par loraly 2022-01-04T19:57:40+01:00
Argent

J'aime beaucoup l'époque où la gloire de Rome était à son apogée et découvrir la plume de l'auteur dans ce contexte a été un régale. Le récit est fluide, rythmé et les scènes de combat nous emportent au cœur de l'action. Une belle découverte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ichmagbuecher 2021-12-20T18:59:49+01:00
Argent

Je m'attendais à un peu plus de rébellion de la part de l'esclave, mais force est de constater que les décisions de son nouveau maître ne justifient pas ce comportement en comparaison avec ses anciens. Pour le principe, il aurait quand même pu rechigner parce que ce changement d'attitude est trop rapide à mon goût, il s'assagit trop facilement. En peu de temps, Astreos prend la mesure de sa "chance", saisissant la personnalité de Valens qui gagne ainsi sa loyauté et dont il est prompt à rétablir l'honneur. S'apprivoisant l'un l'autre, ces valeurs accordée à l'honneur et à la vertu les rapprochent. Malgré tout, leurs caractères diffèrent totalement : le Grec est impulsif et agit avant de réfléchir aux répercussions ; le général romain appréhende les possibilités qui s'offrent à lui et trace son chemin en conséquence.

Valens s'attache les compétences de son serviteur. Au fil du temps et des missions, un respect s'installe entre les deux hommes, mais toujours teinté de l'ombre de leurs places. Si les sentiments s'intensifient, leur liaison est implicitement entachée par le rapport de force inégale. Astreos ne peut en faire abstraction, sa condition l'empêche d'apprécier et de profiter, et chacun redoute le moment inévitable qui semble se profiler à l'horizon. Ces non-dits font monter la tension.

L'intrigue se déroule sur plusieurs années et s'appuie sur le fait réel de la construction du mur d'Hadrien. L'empereur occupe un rôle non négligeable dans leur relation. Son amitié avec le général rend le personnage accessible et bien qu'on n'oublie jamais son pouvoir, on voit l'homme derrière sa position.

L'écriture fluide est ponctuée d'un certain nombre de termes romains qui instillent une ambiance un peu particulière. En toute objectivité, ce n'est ni bien ni mal, je constate simplement ce ressenti différent.

La liberté n'est jamais vraiment nommée et pourtant, l'histoire tourne autour de ce concept, fait les hauts et les bas. Une façon de vivre parfois difficile à assimiler par ces deux hommes, chacun d'un côté de la barrière.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Opalinne 2021-11-22T17:57:12+01:00
Or

Un roman historique vraiment bien écrit.

Il nous fait voyager dans le temps et rejoindre les légions romaines au travers de leurs périples.

Ici, il s'agit de la construction du mur d'Hadrien. Ce mur avait pour objectif de protéger la frontière nord de la province romaine de Bretagne des attaques des « barbares ».

Pour le coté romance, on y trouve le général Valens qui se voit offrir par Hadrien, un esclave grec du nom de Astréos. Il va l'emporter avec lui, dans ces contrées froides de Bretagne pour lui servir d'assistant et bien plus. Astréos va se révéler être un atout de taille pour Valens.

Ce roman est un véritable petit bijou. Une lecture passionnante, un roman que j'ai dévoré et que je recommande grandement aux amateurs du genre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kyrielle-Langlois 2021-10-23T16:46:18+02:00
Diamant

Voici un roman qui ne peut pas laisser indifférent ! On le ferme avec peine, un “Waouh !” sur les lèvres et avec déjà une envie de le relire, comme une gourmandise que l’on ne pourrait s’empêcher de déguster !

Tout d’abord, j’ai été heureuse de lire une romance historique avec un cadre historique sans faille ! L’auteure a de solides connaissances qui cimentent son intrigue et on navigue dans la villa Hadriana comme si on y avait passé notre enfance, on sent la sauge et les herbes médicinales auprès de Deidre, la rudesse calédonienne et l’huile d’olives de Nauplie.

En ce qui concerne la romance, que dire ? Notre cœur bat au rythme de ces deux soldats : Valens et Astréos, le Général, l’Imperator et le Grec, l’ancien légionnaire insoumis qui exécutent des passes d’armes et des rapprochements qui égratignent notre pauvre cœur de lecteur !

Vous l’aurez compris, on entame ce roman comme on entame une odyssée, écrite d’une plume raffinée et profonde et nos yeux n’ont qu’à suivre la beauté des mots de Maya David !

Afficher en entier

Date de sortie

Virtus et Honor

  • France : 2021-10-21 (Français)

Activité récente

Lena06 l'ajoute dans sa biblio or
2022-06-12T16:51:59+02:00
lcsora le place en liste or
2022-03-06T23:24:10+01:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 31
Commentaires 10
extraits 4
Evaluations 12
Note globale 8.25 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode