Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de vivi : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
De roses et de sang, Tome 1 : Déviance De roses et de sang, Tome 1 : Déviance
Callie Hart   
A quand une version française

par Fleurs
Hades Hangmen, Tome 7 : La Loi du plus fort Hades Hangmen, Tome 7 : La Loi du plus fort
Tillie Cole   
#Avis #Coupdecoeur #Hadeshangmen
Ce soir, je vais vous parler de Darkness Embraced de Tillie Cole.
Je vais d'abord faire mon commentaire en français et après quand j'aurai trouvé les bons mots en anglais.

J'ai été surprise de recevoir ce service presse en anglais. JE ne m'y attendais pas. Après avoir lu l'histoire de Hush Cow-boy et Sia, je n'avais qu'une envie lire l'histoire tragique de Tanner, le prince blanc du KKK et Adelita, la princesse du cartel Quintana.
Déjà si je devais retenir une chose c'est que Tanner Et Adelita sont les Roméos et Juliette des HAdes KKK et Mexicain.
Souvenez-vous Tanner a fait parti du KKK, c'était un nazi mais il a tout quitté.
Pourquoi? Pour sauver Adelita. Et oui imaginez un seul instant, un raciste de la suprématie blanche tombant amoureuse d'une sang impur.
Mes mots peuvent choquer mais c'est la réalité, la réalité de ces personnes qui se croient supérieurs en raison de leur sang pur.
Tanner a été élevé avec son frère dans cette optique. Mais que faire face à l'amour? Doit-on trahir les siens, sa famille pour l'amour?
J'aime Tillie Cole, depuis la série Sweet Home. Elle ne nous ménage pas, je suis passée par toutes les émotions. Adelita a vu en Tanner au delà de son appartenance.
Souvenez-vous lorsque Roméo et Juliette se cachent par amour, souvenez-vous de leur destin tragique. Les choix qu'ils vont faire vont mettre tout le monde en danger. Il sera question d'amour, de rédemption, de sacrifice, de famille!!!
Est-ce que enfin les Hadès vont accepter Tanner comme l'un des leur? N'oublions pas que Tank, le mari de Beauty faisait parti des KKK, et c'est là que Milady devrait traduire la nouvelle Beauty Found! Tanner retrouve Tank, son ami, son frère, il a laissé son vrai frère Beau.
Mais attention, ne vous fiez pas aux apparences.
Tanelita est mon 3eme couple préféré. Tanner a un grand coeur, il est émouvant, et Adelita, sa princesse, sa lumière, son âme soeur, sa Juliette sait trouver les mots, sait l'aimer.
Mais ce tome 7 ne s'arrête pas là, vous allez avoir droit à des révélations qui vont vous laisser sur le cul, je n'ai pas arreté de Jurer. Vous allez découvrir des secrets, vous allez découvrir le côté sombre de certains des personnages, personne n'en sortira indemne. Et surtout vous allez rire lorsque Viking prendra la parole.
Vous savez que je ne spoile pas, je préfère parler de la psychologie des personnages. Alors j'espère qu'en lisant cette chronique, j'espère que vous allez vous laisser tenter par cette série, qui parle de rédemption, d'amour, de sectes, de pédophilies, de guerre... Ayez toujours à l'esprit que quoi que vous ayez subi par le passé, vous avez le droit à une deuxième chance, au bonheur et que les HAdes HAngmen ont des défauts mais ils sont là pour les autres.

par siss42
Dark Soldiers, Tome 3 : Burning Rider Dark Soldiers, Tome 3 : Burning Rider
Sara June   
C’était un grand plaisir de retrouver l’univers toujours aussi addictif des Dark Soldiers et J’étais ravie de faire plus connaissance avec l’un des membres du MC dont la personnalité me plaisait beaucoup dans Sexy Wild Rider. Kill est le meilleur ami de Path et aussi le sergent d’arme, nettoyeur par excellence au MC. Craint par ses ennemis mais aussi respecté par ses pairs. Il est impitoyable et ne ressent aucun sentiment d’empathie sauf pour ses frères et leurs régulières.

A peine sorti de prison après presque 3 ans d’incarcération, que les embrouilles le talonnent. Alors qu’il devrait se sentir libre et se jeter dans les plaisirs dont il a été privé depuis trop longtemps, Kill se sent oppressé et des cauchemars continuent de hanter ses nuits. Mais depuis son arrivée au refuge où il a été affecté pour les heures des travaux d’intérêt général qu’il doit à l’état, il a compris vite que ses mauvais rêves seraient les moindres de ses maux.

Caitlyn, quant à elle, travaille au dit refuge contre un gît et un peu de monnaie pour faire face au quotidien. Quelle est l’histoire de cette rousse à la peau diaphane et au corps longiligne ? Mystère total. Tout ce qu’on sait, ce qu’elle a peur. Même très peur depuis qu’elle se sent épiée. Cette surveillance à son insu a-t-elle rapport avec l’amitié qui la lie à ce nouveau arrivé au refuge ? Ou cache t-elle aussi des cadavres dans son placard ? Une partie du mystère ne sera levée qu’après l’incendie criminel qui s’est déclaré au refuge !

Caitlyn et Kill est une histoire improbable. La première n’est pas assez belle pour attirer la convoitise des hommes surtout d’un homme de l’acabit de Kill. Ses formes quasi-inexistantes ont toujours été soumises aux critiques de son entourage surtout des mecs. Elle est la copine rêvée mais pas l’amante désirée. De ce fait, elle a perdu toute confiance en ses pouvoirs de séduction. Au point de se résigner à sont sort. Un homme dans sa vie, elle ne fait plus que le rêver. Quant au deuxième, ses relations avec les femmes ont toujours été sans ambiguïté. Éphémères, sans attaches. Il ne se fait pas d’illusions sur lui-même. S’il peut susciter le désir des femmes, et les combler sexuellement, il n’attend pas plus d’elles. Il est le genre d’hommes qu’on craint, mais jamais un mec à aimer et à garder.

Et pourtant….L’attirance était fulgurante et intense entre eux, même si Kill entretient le déni des émotions qu’elle lui fait sentir. Il n’a qu’un objectif, préserver leur amitié coûte que coûte. Mais le destin et le danger qu’elle encours vont sceller leur sort…

Comme je disais en haut, c’est toujours un plaisir de plonger dans l’univers des Dark Soldiers mais aussi de me délecter de la jolie plume de Sara June. Assidûment fluide et sans chichi. L’auteur nous a encore une fois offert une histoire fabuleuse avec moult émotions. Cette fois-ci la romance primait sur les affaires louches du club mais non moins appréciable. Car la relation entre Cait et Kill était spéciale et m’a fait fondre plus qu’une fois. La précarité de la situation de Cait m’a touchée et la réaction du soit disant meilleur ami était le pic de cette magnifique romance. Sara June nous a quand même offert des rebondissements haletants au fil des pages. Et aussi moult frissons pendant cette chevauchée intense et passionnelle. Saupoudrée de douceur et d’amour. En somme, une histoire superbement bien menée.

Burning Ride est une lecture que j’ai hautement appréciée, car l’auteur nous a montré un autre visage des bikers que celui qu’on leur connait. Loin de leurs brutalités habituelles. Un univers dans lequel on perçoit leur solidarité. Pour le meilleur et pour le pire. Leur amitié indéfectible, leur amour sincère et désintéressé envers les uns et les autres. Et s’ils sont toujours prompt à dégainer pour protéger les leur, ils sont enclins aussi à rire de tout et de rien. Leur bonne humeur est juste contagieuse.

Burning Ride, est un superbe moment lecture à vous recommander et dont je remercie Carole et les éditions Addictives !
Trinity, Tome 3 : Soul Trinity, Tome 3 : Soul
Audrey Carlan   
Présentation en français:

Gillian avaient tout pour être heureuse : avec Chase, le séduisant milliardaire, ils formaient le couple le plus envié de toute la ville et s’apprêtaient à se marier. Mais tout vole en éclats lorsqu’un harceleur enlève Gillian.

Enfermée et attachée dans une cave, la jeune femme craint de ne jamais revoir son grand amour, car son ravisseur souhaite la posséder et la garder pour lui seul. Il ne recule devant rien pour la dominer en tentant de la manipuler, de la salir et de la briser. Mais Gillian résiste.

Elle est persuadée que son fiancé fait tout pour la retrouver et la délivrer. C’est une course mortelle contre la montre qui est engagée, car Gillian sait bien que son ravisseur préférera l’éliminer plutôt que de lui rendre sa liberté…

par sanhou
Ombre et mystère, Tome 3 : Fascinée Ombre et mystère, Tome 3 : Fascinée
Jennifer L. Armentrout   
Je connais le secret de la famille de Vincent et, purée, si je m’attendais à ça !! Avec Devlin, JLA a définitivement gardé le meilleur pour la fin. J’ai savouré ces derniers moments avec les frères et leurs mystères. Cette série m’aura séduite jusqu’au bout.

L’histoire s’achève en beauté au cœur de la Nouvelles Orléans et de tous ses fantômes. La malédiction des de Vincent est évidemment au cœur des préoccupations. L’heure des réponses a sonné !! Il va cependant falloir s’armer de patience. Tout vient à point à qui sait attendre. Faîtes confiance à JLA. A l’aide d’éléments glissés ici et là elle fait durer le suspense. Et croyez-moi, rien ne vous prépare à ce que l’on découvre au final. J’avais imaginé bien des choses, j’en avais deviné certaines mais je n’étais pas allée aussi loin. L’auteure m’a épatée. J’étais sur le cul !!

Pour mon plus grand bonheur, j’ai retrouvé toute la fratrie. Je vous assure que je ne me lasse pas des interactions entre les frères. Seulement, pris par leurs nouvelles obligations, Lucian et Gabe se font plus rares. On se focalise davantage sur nos deux protagonistes. En même temps, avec de tels caractères, il fallait bien ça. On a là deux personnalités que tout oppose et qui pourtant s’attirent irrémédiablement. Leurs échanges sont sous haute tension. Je n’attendais que ça !!

Rosie est exceptionnelle. Je l’ai adorée. Elle avait fait forte impression dans Moonlight Seduction et ça se confirme totalement ici. Elle n’a pas sa langue dans sa poche, se montre impertinente et n’a pas peur des cancans. Des trois héroïnes, elle sort indéniablement du lot. Haut la main, c’est elle que je préfère. Il fallait bien quelqu’un comme elle pour faire face à Devlin et mettre un coup de pied dans la fourmilière. Comptez sur elle pour secouer tout ça.

Quant à Devlin… qui me fascine depuis le début, il est fidèle à lui-même et bien plus en fait. Il concentre autour de lui tout le mystère lié à sa famille. C’est tout à fait le genre de personnage sombre et torturé que j’affectionne tout particulièrement. J’en attendais beaucoup de lui et je n’ai pas été déçue. J’ai aimé découvrir son histoire et ainsi révéler le vrai Devlin. Il m’a émue !! Tous ces secrets, toutes ces responsabilités…je ne reste pas insensible devant un tel personnage.

Ce tome est incontestablement mon favori. J’aime la façon dont l’auteure gère la révélation. Un rythme posé mais parfait pour nous conduire à des derniers instants saisissants. Où se jouent le pire et le meilleur. Un feu d’artifice d’émotions qui m’a enchantée. C’est un joli coup de théâtre et une superbe mise en scène de la part de JLA.

J’ai été totalement fascinée par cette série, ces personnages ambivalents et cette malédiction. On est allé crescendo avec chaque tome. Et la conclusion me ravit, d’autant plus qu’elle ouvre les portes sur une éventuelle réunion avec les frères de Vincent…décidément pleins de surprises. Si cela devient réalité, comptez sur moi !!

par Mono9000
Mystérieux, Tome 4 : Insurrection Mystérieux, Tome 4 : Insurrection
Amandine Ré   
Whao, je viens de le finir et le seul mot qui me vient à l'esprit : magnifique. Un beau point final pour cette belle saga qui vous prend aux tripes.
L'inconnu de la route 66 L'inconnu de la route 66
Lena K. Summers   
Croyez-vous au hasard des rencontres? Aux forces de la destinée et des statues de jade? À la force incommensurable que donnent la nécessité absolue et les sentiments profonds? À la passion capable de naître des plus improbables circonstances? Au pouvoir absolu du chocolat?
Si vous avez répondu à au moins une de ces réponses, l'Inconnu de la route 66 est pour vous!
Dans son nouveau roman, Lena K Summers nous propose de suivre les mésaventures de Cassie. C'est une jeune femme brillante, scénariste dans une société qu'elle a contribué à faire grandir, et une "gentille". Entendez par là qu'elle fait toujours passer le bien-être avant les siens, quitte à tolérer les abus manifestes de sa collègue, quitte à s'écraser devant l'ego surdimensionné de son petit ami. Je dois avouer qu'au départ, j'étais partagée entre compassion face aux abus qu'elle tolère et une bonne envie de la secouer un peu pour qu'elle réalise un peu mieux à quel point elle mérite le meilleur.
Le meilleur, ce n'est sans doute pas cette prise d'otage, dans une station service de la route 66, par un inconnu menaçant et pour le moins énigmatique.
Quoique.
Dans ce récit à deux voix, les interventions de l'inconnu -je suis sadique, je ne vous en dirai pas plus que l'auteure ;) - permettent de mieux comprendre ses motivations et j'avoue sans crainte que j'ai été pleine de sympathie pour lui. Apprécier un kidnappeur et trouver "compréhensible" sa démarche?
Un syndrome de Stockholm en moins de 300 pages?
Même pas! Plutôt le tour de force de Lena K Sumers qui saupoudre ce romantic suspens de tous les ingrédients nécessaires pour faire naître une très jolie romance aussi improbable sur le papier qu'évidente à la lecture des pages de ce roman qui se dévore aussi facilement qu'une barre chocolatée.
En effet, pas d'erreur, ce roman n'est pas une dark romance, malgré son cadre. C'est un road movie d'un genre particulier qui permet à nos héros de traverser les Etats-Unis pour une question vitale, mais les révèle aussi l'un à l'autre en dévoilant leur vie et tout ce qui les unit, par-delà les évidentes dissensions.
Et le contexte de cette histoire d'amour donne un petit plus à l'histoire. Les livres, les praticiens, la logique dit Syndrome de Stockholm (quand on finit par épouser la cause de son kidnappeur, voire le kidnappeur lui-même).
Cassie comme son inconnu savent que leur histoire n'est pas née sous les meilleurs auspices, qu'elle est peut-être la réaction de leurs instincts à une situation de danger imminent. Mais s'il y avait plus.
Parce que, quoi qu'en pense Cassie, c'est grâce à son inconnu qu'elle est capable de révéler un tempérament bien plus affirmé qu'elle ne se l'était autorisé jusqu'alors. Quant à lui, il est peut-être, le plus lucide sur ce que cette improbable rencontre fait naître chez lui.
Mais entre savoir ce que l'on veut et rattraper une situation pourrie de chez pourrie, il y un fossé qu'un bouquet de fleurs et de chocolats ne suffit pas forcément à combler. C'est là que commence la deuxième partie du roman, celle qui relève davantage de la romance traditionnelle, livrée avec peste, ex repoussant et copines en or à la clef.
Ce deuxième temps pourrait paraître un peu plus convenu. Il a été, au contraire, pour moi, une excellente surprise, une très jolie relance qui a su maintenir mon attention intacte jusqu'à la dernière page, et même au-delà.
Parce qu'il y a, parmi les personnages secondaires, une petite brunette à sacré caractère dont j'aimerais bien avoir des nouvelles.
Mais ça, c'est une autre histoire que celle que Lena K Summers a menée avec talent.
Les joutes verbales entre les personnages sont piquantes, les moments de confidences d'autant plus touchants qu'ils unissent subitement deux êtres que rien n'aurait dû approcher. Les rapprochements sont délicatement menés et apportent à chaque fois un vrai plus dans la progression de l'intrigue.
Au final, vous l'aurez compris, j'ai été conquise par cette plongée dans l'odyssée de Cassie et de son inconnu, par la qualité d'écriture de Lena K Summers, addictive comme un très bon chocolat! De ceux qu'on consomme sans modération, et sans autre risque qu'une dépendance totalement assumée.

par gwenny13