Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Vivi_le_Demon : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Illusions of Fate Illusions of Fate
Kiersten White   
Gros gros coup de cœur pour ce livre !
Tout, dans ce livre, était parfait :
- L'intrigue est très bien trouvée, et l'histoire est prenante et addictive, impossible de lâcher le livre une fois commencé...
- L'univers proposé par Kiersten White est assez novateur, j'ai aimé tout le côté magique et politique (sans en dire plus pour ne pas vous spoiler)
- Les personnages sont justes géniaux, et très attachants; Jessamin est un personnage que j'ai adoré voir évoluer, elle ne se laisse pas faire et ça fait du bien ! Et Finn quant-à lui... pfiou ! J'ai adoré se personnage de sa première à sa dernière apparition dans le roman.

Bref, difficile pour moi de voir un seul point négatif dans ce livre tellement je l'ai adoré (j'ai même du mal à trouver d'autres mots que "adorer", "aimer" et "génial" pour définir ce livre...). Les personnages sont un grand atout de se roman, même si le monde crée et l'intrigue sont tout aussi bien trouvé, et la romance était juste parfaite.

J'espère sincèrement que ce livre sera traduit en Français pour que vous puissiez découvrir très vite ce petit bijou

PS : si vous voulez vous lancer dans la lecture en VO, ce livre n'est pas très difficile, mais à ne pas lire en première lecture VO, plutôt après avoir lu 3-4 romans VO plus simples, car il y a tout de même un vocabulaire propre à l'univers à s'approprier.

Bonne lecture !

par manelya
The Conquerors Saga, tome 1 : And I Darken The Conquerors Saga, tome 1 : And I Darken
Kiersten White   
«Souls and thrones are irreconcilable.»

Je me sentais d'humeur sanglante. Dans le genre à lancer des menaces de mort à tous ceux qui viendraient interrompre ma lecture. Je me sentais d'humeur à partir à la rencontre de Ladislav Dragwlya et à la défier dans un combat singulier.

Vlad l'Empaleur, notre très cher Dracula, est à présent une fille. Et, oh mon dieu, elle ne rigole pas. du. tout. Chers lecteurs, faites place à la légende!

Je l'admets, je suis le genre de personne qui s'y croit trop. Le genre de lectrice qui vous rejouerait limite les scènes qu'elle lit. Heureusement, je n'ai coupé la tête de personne. Mais entre nous, ce n'est pas comme si j'avais besoin de Lada pour en avoir envie.

Sérieusement. Le prochain qui me dit que je n'ai pas d'humour, je l'envoie direct chez Lada. Après ça, on verra où en est mon humour. ;) Dans mon cercle familial, je suis connue pour être une vraie reine diabolique. Mais à côté de Lada l'Empaleuse, je suis aussi dangereuse qu'un bébé hamster.

• And I Darken débute avec la naissance de Ladislav suivie par celle de Radu, son petit frère, un an plus tard. Alors que Radu est calme et bienveillant, et en soit une déception pour son père, étant une fille Lada est considérée comme faible et sans intérêt. Et pourtant, très jeune elle va dévoiler une personnalité douteuse, agressive, cruelle, et bien d'autres choses. Une véritable terreur.

No one expects a princess to be brutal.

Lada et Radu passent leur enfance à Wallachia (en Valachie, quoi) avec un père cruel et une mère brisée et soumise. Jusqu'au jour où leur papa chéri les vends comme otages à l'Empire Ottoman pour garder son trône. (Papa est super sympa, putain.) Là-bas, ils rencontrent Mehmed avec lequel ils forment un lien très fort.

Bon. Manifestez-vous ceux qui n'ont jamais entendu parler de Vlad l'Empaleur qui a inspiré le célèbre personnage de Dracula. Et qui n'a jamais entendu parler de Mehmed le Conquérant qui régna sur l'Empire Ottoman à deux reprises?

Eh bien que vous les connaissiez ou non, Kiersten White reprend les bases de l'histoire et avec elles, elle fait de son roman un récit young adult à couper le souffle! Et malgré un début que j'ai trouvé un peu long, l'histoire est passionnante. À tous les niveaux.

• Si l'univers du roman à tout ce dont on peut rêver d'un récit de High Fantasy, ce qui m'a le plus plu est la diversité qui s'y trouve. Féminisme, communauté LGBT+, religion... Kiersten White a réuni des thèmes importants et parfois délicats et les a placés dans l'histoire de façon intelligente.

Rien que dans le fait que le célèbre Vlad Dracul soit dans le récit une fille (Lada au cas où vous ne l'auriez toujours pas compris) est geste plutôt féministe (et carrément génial), je trouve. Effectivement, à l'époque les femmes ne sont absolument pas égales aux hommes. Et pourtant via le personnage de Lada, ils vont bien vite se rendre compte qu'être une femme ne signifie pas qu'on ne peut pas t'arracher la tête. Avec nos dents.

• Kiersten White a une plume qui m'a, je l'admets, surprise. Parce que je ne m'attendais pas à autant l'apprécier. En plus d'avoir fait un très bon travail avec de vieux faits historiques et de les avoir remodelés pour servir son récit, sa plume est fluide et ne manque pas de détails pour qu'on puisse bien visualiser les scènes. Honnêtement, je ne sais pas quoi dire de plus dessus...

• Les personnages sont excellents. Ils sont uniques, complexes et complets, et en même temps alors qu'ils grandissent ensemble, ils prennent quelques petits traits de personnalité de chacun. Kiersten White leur a offert un développement et une dynamique que j'ai adoré! Ils sont terriblement bons.

•lada• (Sauf si l'auteure décide de changer ce fait historique, je peux déjà vous dire comment Lada va mourir: décapitée. Une mort qui lui ira bien.) J'ai adoré ce personnage. Elle est sombre, brutale, impitoyable, sadique, avec une volonté de fer. Sans oublier qu'elle machiavéliquement intelligente. L'anti-héroïne parfaite(ment inquiétante). Une anti-princesse dont les mots parfaits pour la décrire n'ont pas encore été inventés.

•radu• OMG. Ce mec est dément, l'incarnation idéale de la gentillesse. Mais il n'est pas parfait. C'est un Dragwlya. Il y a un tas de petites choses dans son développement qui nous rappellent d'où il vient. Lui aussi peut se montrer impitoyable et il est très intelligent. Il sait comment user de ses charmes pour obtenir ce qu'il veut. De quoi être un excellent politicien.

"There are other ways to beat someone than with fists."

•mehmed• Hormis un prénom gravement pourri, le fils du sultan est aussi un personnage que j'ai aimé. Si je me souviens bien, il pleure comme un bébé la première fois qu'il apparaît dans le roman. Donc, sérieusement, je ne donnais pas cher de sa peau. (Je n'ai jamais dit que j'étais sympa comme fille.) Et pourtant, je pense que Mehmed est beaucoup plus fort que ce qu'il laisse croire à première vue. Et je suis sûre à un bon 90% qu'il me le prouvera dans le second tome.

Les personnages secondaires ne m'ont pas tant marquée que ça. Sauf Nicolae pour qui je voue une adoration sans faille.

•lada & radu• (meilleure scène entre une soeur et un frère jamais écrite)

"If anyone is going to kill you, it will be me. Understand?"
Radu nodded, snuggling into her shoulder. "Will you protect me?"
"Until the day I kill you." She jabbed a finger into his side, where he was most ticklish, and he squealed with pained laughter."

•lada & nicolae• (bromance goal ^^)

"I think of you like a sister," he said. "Like a brilliant, violent, occasionally terrifying sister that I would follow to the ends of earth, in part because I respected her so much and in part because I feared what she would do to me of I refused."
She nodded. "I would do awful things."

Je suppose que ça parle de soi-même. Je suppose que ça parle de soi-même. Non? Lada n'est clairement pas douée avec les relations humaines, platoniques ou pas, mais ça j'adore.

•lada & mehmed• Très honnêtement, je ne m'attendais pas à trouver de la romance dans cette histoire. Ça m'aurait sembler carrément normal que Lada n'en ait rien à battre de qui que ce soit sur le plan amoureux. Mais visiblement, l'auteure a décidé de mettre une touche de romance dans son récit et même si j'aurais largement préférée qu'elle s'abstienne, je dois bien admettre que ça ne m'a pas tant dérangée que ça. Pour la simple raison que la romance n'écarte pas l'intrigue. Cela dit, je persiste à dire que Lada ne me semble pas être le genre de personne qui a envie de partir à la conquête du cœur de quelqu'un. En fait, avant même qu'il y ait de la romance dans cette histoire, je m'imaginais que si jamais quelqu'un venait à ressentir ses sentiments amoureux à son égard, elle l'empalerait...

Et puis, à part quelqu'un de franchement dérangé, je ne suis pas sûre qu'il soit en vérité possible pour quelqu'un de tomber amoureux de Lada. Alors sérieusement Mehmed, je ne sais pas du tout ce que tu fous.

•radu & mehmed• On sait rapidement que Radu est gay. C'est donc sans réelle surprise qu'on découvre son amour bien plus que platonique et à sens unique pour Mehmed. Et sincèrement, tout ce que je peux dire c'est que ça me fait de la peine pour lui.

Alors honnêtement, je ne définirai pas cela de triangle amoureux à proprement parler. Mais en même temps, le terme 'triangle amoureux' est ce qui s'en rapproche le plus. #frustration

"You have no love to give him, and I have no love he will accept. What are we supposed to do?"

• En conclusion, And I Darken fut une agréable surprise. Malgré l'action qui m'a parfois manquée, je recommande cette lecture qui a une liste de points forts et des personnages à rencontrer d'urgence!

«Fire burned in her heart, and her wounded soul spread out, casting a shadow like wings across her country.»

https://theblacksunshineblog.wordpress.com/category/mes-articles/mes-reviews/

par Sheo
Sentiment 26, Tome 2 Sentiment 26, Tome 2
Gemma Malley   
They walked in silence onto the raised path that led to the East Gate. The closer they got, the louder the buzzing was. As they approached the gate it was almost unbearable. There was a stench in the air that made it hard to breathe, a stench that made the hair on the back of Lucas' neck stand up on end. Whatever had brought the flies here wasn't good. It's been a year since Evie and Raffy escaped the controlling regime of the City, leaving Lucas behind to rebuild the ruins of the place they once called home. And Lucas knew that once he said goodbye, Evie would be lost to him forever...But the City soon finds itself plagued by another terrifying threat: the Disappearances: teenagers who have gone missing from within the City walls, apparently vanishing into thin air. With the City at stake, Lucas has no choice but to call on his old friends - even if seeing them together is more than he can bear.

par chica07
The Forsaken, Tome 1 The Forsaken, Tome 1
Lisa M. Stasse   
La quatrième page de couverture nous met vraiment en haleine ! Et la couvertue, oh mon dieu, elle est magnifique !
Effacée, Tome 3 : Brisée Effacée, Tome 3 : Brisée
Teri Terry   
Je viens de le finir et je suis sans voix... Tellement de révélations et de mystères! J'ai adoré! J'aime beaucoup les rêves de Kyla/Donna/Lucy/Ondée... C'est une personnage passionnant et je l'ai trouvé très attachant, ainsi que Très courageux! Je suis tellement contente du déroulement de l'histoire parce que l'auteur nous explique bien tout et on ne reste pas dans l'ombre. Le docteur Lysander est trop cool, enfin je l'aime bien quoi... Ce livre est par moment très triste et certain passage mon brisé le coeur... L'écriture est pas magnifique mais ça passe encore.
[spoiler] J'étais très soulagée quand on a commencé à remarquer l'attachement de Aiden. Pas que j'aime pas Ben mais dans ce livre son comportement était inacceptable! Je dois avouer que au début j'aimais pas spécialement Aiden mais je l'adore maintenant. [/spoiler]
Kyla est mystérieusement portée pour morte. La jeune fille y voit une chance et décide de partir à la recherche de sa véritable identité. Grâce au SPD elle peut retrouver des membres de sa "famille". Kyla est déterminée à trouver la vérité bien que celle-ci est plein de mensonge. Elle décide que le monde doit changé une bonne foi pour toute! Son identité mystérieuse est la clef pour modifier l'avenir. Mais pas toute vérités sont bonnes à savoir.
Bref, c'était un dernier tome vraiment une bonne fin...!

par THgirl
Des ados parfaits Des ados parfaits
Yves Grevet   
Voici un roman dont j’attendais beaucoup étant une fan inconditionnel d’Yves Grevet.

Une histoire très courte dans la nouvelle collection Soon des Histoires du Futur au Mini Syros +.

Tout d’abord, il faut se dire que le texte s’adresse avant tout à des enfants d’une dizaine d’années et que la collection met en avant des histoires « courtes ».

J’ai beaucoup aimé le thème de l’histoire où l’on suit deux collégiens, Anatole et Célia. La narration se fait exclusivement du point de vue d’Anatole, et j’aurais aimé pour ma part une narration alternée avec Célia cela aurait donnée, je pense, plus de rythme à l’histoire.

L’écriture de l’auteur est toujours aussi excellente de mon point de vue, même si pour des raisons évidentes liées à la collection, l’histoire est trop courte, trop rapide et parfois trop « facile », la chute était pour moi évidente, même si elle surprendra surement les jeunes lecteurs.

Que dire de plus, un bon petit roman, très agréable à lire qui séduira sans aucun doute un jeune lectorat.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/des-ados-parfaits-d-yves-grevet-a115059384
Skyship Academy, tome 1 : The Pearl Wars Skyship Academy, tome 1 : The Pearl Wars
Nick James   
"A definite must-read "--JAMES DASHNER, New York Times bestselling author of The Maze Runner

A devastated Earth's last hope is found in Pearls: small, mysterious orbs that fall from space and are capable of supplying enough energy to power entire cities. Battling to control the Pearls are the Skyship dwellers--political dissidents who live in massive ships in the Earth's stratosphere--and the corrupt Surface government.

Jesse Fisher, a Skyship slacker, and Cassius Stevenson, a young Surface operative, cross paths when they both venture into forbidden territory in pursuit of Pearls. Their chance encounter triggers an unexpected reaction, endowing each boy with remarkable--and dangerous--abilities that their respective governments would stop at nothing to possess.

Enemies thrust together with a common goal, Jesse and Cassius make their way to the ruins of Seattle to uncover the truth about their new powers, the past they didn't know they shared, and a shocking secret about the Pearls.

par Gkone
Taken, Tome 1 Taken, Tome 1
Erin Bowman   
http://wandering-world.skyrock.com/3159767644-Taken-Tome-1-Taken.html

TAKEN est un très très bon roman. Débordant d'adrénaline, de rebondissements hauts en couleur, de personnages touchants et d'une intrigue qui tient vraiment la route, ce livre nous plonge au cœur d'un monde dystopique fascinant et haletant. J'ai adoré le personnage de Gray, son aventure, ses découvertes et son tiraillement entre Emma et Bree. J'ai complètement craqué pour les surprises qui s'entrechoquent sans arrêt et qui nous empêchent de respirer. C'était tellement bon de suffoquer en tournant les pages de cet ouvrage. Il n'y a vraiment aucun faux pas. Tout se déroule ultra logiquement dans TAKEN. Mais, étrangement, et j'en suis hyper frustré, même si tout est parfait, ce livre n'est pas un coup de cœur. Je ne saurais pas vraiment vous dire pourquoi, et pourtant je cherche une explication depuis hier soir. J'essaye de mettre un mot sur ce qui m'a manqué, mais je ne vois pas. Tout est vraiment très bien, mais je n'ai pas ressenti l'étincelle qui fait qu'une très bonne lecture devient une excellente lecture. Alors que, croyez-moi, TAKEN vaut vraiment le détour ! Donc en fait, je suis vraiment satisfait par ce roman, mais il m'a manqué un tout petit truc pour rendre ce livre encore plus exaltant.
Dès le départ, j'ai adoré pénétrer dans l'univers de TAKEN. Ce monde où tous les garçons de plus de dix-huit ans disparaissent mystérieusement m'interpellait depuis trèèèès longtemps, et j'attendais avec impatience de découvrir tous les secrets de Claysoot. C'est désormais chose faite, et ce grâce au héros de l'histoire : Gray. Bon alors déjà, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas suivi une histoire derrière le regard d'un garçon... Et ça fait un bien fou ! Je me suis très rapidement identifié à lui et lié à ses émotions. Gray est un protagoniste masculin vraiment très convaincant. Il n'est pas agaçant du tout malgré son impulsivité, et il sait prendre les bonnes décisions lorsqu'un choix s'impose. J'ai adoré ses réflexions, ses prises de conscience, sa soif de connaissance et de vérité, ainsi que ses impressions sur les découvertes qu'il va faire. Vivre cette aventure aux côtés de Gray a vraiment été un pur plaisir. C'est un héros touchant et humain qui, même s'il voit son monde et ses croyances s'effondrer, garde la tête haute et continue d'avancer. J'ai beaucoup aimé cet aspect de sa personnalité, d'ailleurs. Il est fort tout en acceptant ses faiblesses et ses émotions.
Puis j'ai également complètement craqué pour son déchirement intérieur concernant ses sentiments amoureux. Car oui, TAKEN possède une part de romance qui, même si elle est placée au second plan, est vraiment bien maîtrisée. On sent bien que l'auteure n'a pas voulu se concentrer que sur ça, et c'est ultra rafraîchissant. Le trio amoureux Gray/Emma/Bree m'a énormément plu. Surtout qu'il se développe logiquement et naturellement. En plus dans le fond, ce n'est pas vraiment un triangle, mais plutôt deux couples qui se perdent entre amour, regrets, trahisons et décisions qui changent tout. Vraiment, les deux histoires d'amour que possède le récit m'ont enchanté. Surtout que Gray est perdu mais il sait que se retrouver à niveau-là n'est pas une priorité. Ainsi, nous découvrons un héros fort mais également intelligent. Qu'est-ce que ça fait du bien ! Bree et Emma sont deux jeunes femmes par lesquelles j'ai été subjugué, en plus. Elles sont fortes, matures et déterminées, tout en possédant des personnalités diamétralement opposées. Je me suis attaché à l'une comme à l'autre. Ajoutez à cela le désarroi de Gray qui me touchait déjà et imaginez ce que j'ai pu ressentir. Non vraiment, cet aspect de l'histoire est tout simplement parfait !
Côté rebondissements, c'est encore mieux ! Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!! Seigneur !!! Que de surprises ! Que de révélations !!! En démarrant TAKEN, je ne m'attendais pas à découvrir de telles machinations et de tels renversements de situation ! C'est tout simplement un truc de dingue. A chaque fois qu'on pense enfin pouvoir souffler et toucher la vérité du doigt, Erin Bowman fracasse complètement nos convictions et nos idées. Je suis resté bouche bée à des dizaines de reprises ! Tout est tellement bien pensé, tellement bien construit, tellement bien mené, qu'il est impossible de ne pas prendre de claques lorsque tout s'écroule. C'est juste... Ouaw !!! Puis les révélations qui nous sont faites sont réellement surprenantes. Jamais je n'aurais pensé que l'histoire prendrait un tel tournant. C'est tellement inattendu et tellement choquant ! Puis j'ai adoooooooooooré en apprendre toujours plus sur Claysoot, sur les Enlèvements et sur le monde qui entoure Gray. Vraiment, c'était jouissif ! Les coups de théâtre s'enchaînent de la première à la dernière ligne. Tout est fait pour nous tenir en haleine d'un bout à l'autre de l'histoire. C'est sans doute là que se cache le point fort du livre, d'ailleurs. Les rebondissements sont parfaits, dévastateurs, éblouissants et gorgés d'adrénaline. Pour tout vous dire, cette atmosphère explosive m'a beaucoup rappelé celle du roman DIVERGENT. Tout est prenant, à couper le souffle, et complètement excitant ! On en veut toujours plus ! Haaaaaaaa, c'était tellement tellement tellement bon ♥
Comme vous le voyez, tout m'a vraiment plu dans cette histoire. Mais pourtant, il m'a manqué quelque chose. Dans le fond, je pense que je suis un peu frustré par la direction qu'a pris l'intrigue. Même si l'auteure nous emmène avec elle au cœur d'un monde que je n'avais pas vu venir et nous livre des retournements de situation juste destructeurs, je crois que ce chemin est légèrement en-dessous de celui que je m'attendais à découvrir. La voie pour laquelle a opté Erin Bowman n'est ni mieux ni moins bien que celle que j'attendais, mais je ne sais pas... C'est vraiment très étrange ! Parce qu'il y a tout, absolument tout, pour nous convaincre et nous faire craquer dans cette histoire. En fait, je pense que je suis frustré d'être frustré. Je m'explique : j'en attendais énormément de ce livre. Même s'il est excellent, je n'ai pas éprouvé le grand frisson auquel je m'étais préparé. Donc ça m'agace :p Mais dans le fond, le problème vient de moi.
En résumé, TAKEN est une lecture prenante et passionnante qui, même si elle ne m'a pas entièrement convaincu alors que tout est vraiment très bien maîtrisé, en fera craquer plus d'un. Le héros, Gray, est ultra sympathique à suivre, le trio qu'il forme avec Bree et Emma est touchant et profond, on croit à chacune de leurs émotions respectives, les rebondissements sont tout simplement parfaits, exaltants, et saisissants au possible. Tout est captivant, vraiment. Même la fin est géniale, et je ne peux pas m'empêcher de me dire qu'attendre pour lire la suite va être une véritable torture. Ne vous arrêtez donc pas à mon ressenti concernant ce "truc" qui manque, je pense juste que j'ai un problème psychologique et que je dois aller prendre rendez-vous chez un médecin livresque. TAKEN est une lecture intense et renversante, à la fois émouvante et palpitante, que je vous recommande chaudement !

par Jordan
Vengeance Road Vengeance Road
Erin Bowman   
«It is funny how the things we hate are the things we miss most when they are gone.»

Je ne suis pas une immense fan de western. J'en ai jamais lu avant (à ma connaissance) et j'ai même jamais regardé un western. Sauf si "Retour vers le Futur III" ça compte. Ça compte?
En tout cas, ça faisait un moment que Vengeance Road me faisait de l’œil et j'ai fini par céder à la tentation. Donc voilà, j'ai lu un western.
Et j'ai adoré!

Avant toute chose, je tiens à dire que la couverture est magnifique. Parce que sérieux, elle l'est. J'en suis tombée amoureuse. Je la regarderais pendant des heures. ^^

Honnêtement, je n'ai pas grand-chose à dire sur ce livre. Mais sachez que Erin Bowman a écrit une histoire qui vaut clairement le détour.
Elle a bien su mener son histoire avec une plume fluide et un contenu addictif. Que demander de plus?

Dans Vengeance Road on rencontre Kate. Son père vient d'être assassiné par les membres d'un gang et elle est déterminée à les tuer un par un pour le venger. Vont se joindre à l'aventure deux frères et une Apache sur cette route vers la vengeance (et l'or). Parce que tout est une question d'or.
Ah oui et, Kate va se déguiser en garçon. [spoiler]Bien que ce dernier point ne dure pas aussi longtemps que je m'y attendais. Mais rien de dérangeant.[/spoiler]

J'ai beaucoup aimé les personnages. Kate et Jesse ont été mes préférés. Et bien qu'il m'ait un peu agacée à un ou deux moments, j'ai bien aimé Will. [spoiler]J'ai peut-être lâché quelques larmes quand il est mort. Surtout que c'était pas une douce mort.[/spoiler]
J'ai eu un peu plus de mal avec Liluye mais j'ai tout-de-même fini par l'apprécier.

Vengeance Road ne m'a donc pas déçue. C'était une bonne découverte et une superbe aventure. J'ai hâte de découvrir Retribution Rails - qui se déroule dix ans après les évènements de Vengeance Road.

En tout cas, je recommande cette lecture. J'ai trouvé que ça changeait un peu de ce qu'on peut rencontrer le plus souvent dans les YA et c'est une aventure divertissante.

«Sometimes you gotta let the people you love go.»

par Sheo
The last princess, Tome 1 The last princess, Tome 1
Galaxy Craze   
Un véritable régal ! J'avais envie de lire ce livre depuis un bout de temps déjà mais je ne m'étais toujours pas décidée à le sortir de ma PAL avant hier. Et je l'ai lu en seule fois; sans m'arrêter. Je ne pouvais pas m'arrêter, l'histoire me retenait littéralement. J'étais cramponnée à mon livre, incapable de lever les yeux une seule seconde. Le seul "truc" qui m'a "dérangé" c'est le nombre de pages. Il ne fait que 295 pages, il est tout petit et j'aurais aimé que ça ne s'arrête jamais. Sinon, j'ai beaucoup apprécié ma lecture. L'univers est intéressant, l'histoire originale, l'auteure a un belle plume et les personnages m'ont énormément plu. Je n'ai rien à redire sur ce bouquin. Si vous ne l'avez toujours pas lu, si vous hésitez encore, moi je vous dit d'arrêter et de vous plonger dans ce roman. :)

par Sheo
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4