Livres
486 626
Membres
476 784

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Voisin, voisine



Description ajoutée par Cstance 2015-09-12T22:03:09+02:00

Résumé

Andréa est professeure d'anglais dans un lycée parisien. Partagée entre son métier qu'elle adore et son travail de traductrice de romans, elle mène une vie tranquille et insouciante... jusqu'au jour où l'appartement vide juste en face de chez elle accueille un nouveau propriétaire qui offre, à lui seul, un spectacle pour le moins attrayant. Quelques regards et politesses échangés à distance suffisent à établir un lien conventionnel et innocent. Mais lorsque ce très séduisant voisin l'invite chez lui pour lui déconseiller de mettre des rideaux à ses fenêtres, la donne change brusquement et le jeu qui s'instaure devient diablement sexy !

Afficher en entier

Classement en biblio - 923 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par letty85 2014-06-13T00:30:23+02:00

Le jour baisse très vite ; je suis obligée d’allumer au bout d’un moment et l’air a considérablement rafraîchi, je frissonne. Je vais jusqu’à la fenêtre pour la fermer.

Celles d’en face sont éclairées, elles aussi. De ce fait, je vois mieux ce qui se passe à l’intérieur.

Le beau gosse est en train de peindre avec application dans la pièce du bout. Il a également enfilé un tee-shirt gris sur ce corps qui a eu trop tendance à me distraire tout à l’heure. Il n’en est pas moins beau ni sexy. Il me fait penser à l’une de ces publicités pour une marque de soda. La musique à la radio ajoute au réalisme de la scène.

Andréa, ma pauvre fille, tu dérailles !

Ma lampe qui s’allume lui fait tourner la tête dans ma direction. Je m’écarte très vite pour ne pas être surprise en flagrant délit d’espionnage. Il ne manquerait plus qu’il me voit baver devant lui. Quand je retourne à mon bureau, un peu plus tard, il a fermé les persiennes.

Et toc !

Bien fait pour moi !

La curiosité est un vilain défaut, mademoiselle Robert.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Pas apprécié

Ce bouquin me laisse un arrière-gout amer.

Tout d'abord, il y a ce même cliché de la jeune femme inexpérimentée tombant amoureuse du plus vieux, plus riche et plus tourmenté beau gosse dont elle puisse rêver.

Ensuite vient la plume de l'auteur,qui me laisse légèrement vide, sans émotions face à ce qui aurait put être un grand roman.

Mais oublions ces "petits" détails dérangeants, le gros problème c'est l’héroïne du roman. Cette héroïne est l'une des femmes les plus passives, soumises, sans une once de caractère, de bon sens et d'estime d'elles-même qu'il puisse exister.

Il n'y a rien a quoi se raccrocher et les seuls moments de "suspens" sont engloutis dans des scènes de sexe de bas étages.

J'ai personnellement trouvé ce livre insipide, mais si vous aimez les romans à l'eau de rose avec une loque sans caractère comme héroïne ce livre vous plaira

Afficher en entier
Pas apprécié

Pas aimé du tout.

Andréa m'a exaspéré pendant tout le livre. Soumise, sans caractère elle est totalement à la merci de son voisin que je qualifierai de psychopathe. Aussi beau soit-il, j'aurais appelé la police depuis longtemps si un tel dérangé entrait dans ma vie!

Que dire du style de l’auteure... plus dans la description successive de faits et de sentiments que dans la rédaction fluide.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par santho 2019-12-25T09:33:02+01:00
Argent

L’histoire commence comme un Fenêtre sur cour coquin. Le voisin d’Andréa, qui vient d’emménager en face de chez elle, l’observe copieusement du matin au soir. L’auteur aime ce genre de romance sur fond de voyeurisme et d’exhibitionnisme. Et moi aussi, parce que c’est bien fait, quoi qu’il y ait toujours une petite angoisse en sourdine. Marc, le fameux voisin, ne répond pas aux questions d'Andréa mais en pose beaucoup, il exige mais donne très peu. Il s'autorise ce qu'il interdit à Andréa. Progressivement, il entraîne notre jeune professeur d’anglais dans la pente savonneuse de la luxure mais, jusqu’ici, rien de très inhabituel pour du A. Behelle. On est un peu dans un remake du tome 1 de La Société avec Mickaella et Alexis.

L'histoire prend un sacré virage à mi-parcours. Marc avoue qu’il va ...bientôt se marier.

Spoiler(cliquez pour révéler)D'abord sonnée et effondrée, Andréa est perdue. J'ai cru qu'on allait avoir une deuxième partie sur le thème "comment annuler un mariage et limiter la casse". Pas du tout. Angela Behelle nous réserve une surprise de taille.

Notre cher Marc, dont on apprend qu'il est le brillant rejeton d’une famille bourgeoise et qu'il est engagé dans une lucrative carrière de banquier, n’a nullement l’intention d’abandonner son projet matrimonial. Eh oui, "il a trop investi". Il propose donc tranquillement à notre Andréa de devenir ...sa maîtresse à vie. Il l’abreuve évidemment des inepties habituelles: tu auras le meilleur de moi, ma femme ne compte pas, blablabla. Il pousse même le bouchon à exiger des garanties d'Andréa qui se retrouverait je cite "plus libre que lui" dans cet arrangement. Les c... ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît nous dit le dicton. Sauf que là où on attendait une réaction saine de la part d’Andréa, du genre coup de pied dans les bijoux de famille, aller-retour de gifle ou plantage en bonne et due forme avec peut-être une missive à la future mariée histoire de ne plus lui faire perdre son temps, la petite idiote accepte. Les c... ça ose tout, c'est même à ça... bref vous avez compris.

L'histoire sombre progressivement dans le glauque. Marc, toujours inconscient de la limite, totalement replié sur son égoïsme narcissique, n’a pas peur d’enchaîner les initiatives cruelles comme inviter sa maîtresse à son mariage, laisser sa femme s’installer avec lui dans le fameux appartement en face d’Andréa, etc. Il se permet même de moquer les petites tendances romantiques d'Andréa qui sanglote à la perspective de jouer le rôle de l'intruse et se refuse, suprême saloperie, à lui dire qu'il l'aime. La pauvre Andréa, qui ne vivait déjà plus qu’au rythme des petits jeux érotiques de son amant du temps de la "conquête", s’étiole progressivement. Elle qui était indépendante, futée, vive, introvertie certes mais pas sotte en début de roman, perd tout simplement la tête. Seule l’immense majorité du temps, contrainte de mettre sa vie et ses amis entre parenthèses en espérant glaner une minute d’attention ici ou là, obligée d’assister en direct à la vie officielle de son amant depuis les fenêtres de son salon, la pauvre fille est au bord du gouffre et nous avec. Mais ce cher Marc la rattrape, la rassure, la baise et c’est reparti pour un tour.

Au moment où on ne s’y attend plus et où on se demande si on ne devrait pas reposer le bouquin, nouveau tournant. Par un affreux caprice du destin, l’épouse et la maîtresse se retrouvent enceintes en même temps. Andréa réagit, enfin. Elle profite d'un week-end romantique des jeunes mariés pour déguerpir. Ouf ! Mais voilà, comme seuls les connaisseurs le savent, sortir d'une relation destructrice ne met pas fin au problème. Elle survit, à New-York, avec ses parents et son fils. Deux ans plus tard, elle revient à Paris et, énième retournement rapidement négocié par l'auteur, retrouve son Marc. Je passe sur les rebondissements happy end.

Alors que dire ? Sur le plan littéraire, c’est du Angela Behelle, donc 100 coudées au-dessus de la soupe américaine plus ou moins mal traduite. Sur le plan moral, ceux qui connaissent l'auteur peuvent témoigner de son penchant pour les situations dérangeantes. Elle essaie ici de présenter l’envers du décor du côté de la maîtresse, finalement presque aussi peu réjouissant que celui de la femme trompée et aussi peu reluisant que celui du mari-amant, évidemment incapable de tenir et qui ose s’étonner de ne pas suivre. C’est très fin, original parce que l'histoire n'est pas vue du côté de l'épouse, mais très dur à lire. Il faut vraiment s’accrocher parce que les deux « héros » n’en sont pas du tout. Partout où ils passent, c'est la désolation. Le pire des deux, à mes yeux, c'est l'inénarrable Marc. On peut dire qu'il a utilisé tous les subterfuges possibles pour soumettre, subjuguer et manipuler Andréa, comme pour affaiblir ses défenses en prévision du choc de sa révélation. Cet homme sait peut-être être charmant, faire l'amour comme un dieu et présenter un physique d'Apollon. On ne doute pas qu'il soit sincère dans ses sentiments pour Andréa et lui-aussi a finalement bien souffert de la situation, mais pour moi, il a tout du pervers narcissique. À fuir, très vite, en toute circonstance.

Au-delà des fioritures romanesques et sensuelles, l’histoire se révèle bouleversante de vérité, de vérité sur la lâcheté, l’égoïsme et l’immoralité, tapis derrière ce joli mot appelé « amour ». On le sait, des situations comme celles-là existent depuis la nuit des temps. L'auteur a raison de nous sortir la tête de nos mièvreries sentimentales habituelles pour nous confronter à cette forme d'"amour" mais j'aurais aimé qu'elle soit plus distante de ses personnages, qu'elle fasse évoluer davantage Marc parce qu'on sort du bouquin sacrément ébranlé. À la fin, concession à la morale bourgeoise oblige, Andréa l'épouse. À mon avis, c'est totalement prématuré. Au moment des retrouvailles, ce gars a quand même eu le culot de lui reprocher d'avoir foutu le bordel dans sa vie. Il se rattrape après en jouant au prétendant modèle, au père idéal et au mari parfait mais pour moi, les alarmes sont toujours au rouge. À la place des parents d'Andréa, je n'aurais certainement pas ouverts grand les bras à un type pareil. Je ne dis pas qu'il ne faut pas pardonner mais attendre des preuves et juger sur pièces, oui et plutôt deux fois qu'une. Or, dans le bouquin, dans la même journée, Marc récupère Andréa, son fils et embobine la belle-fille. Il est vraiment très fort mais aussi hyper flippant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PlumeMajesty 2019-08-29T04:49:29+02:00
Diamant

Très addictif et prenant ! Encore un excellent livre superbement réalisé par cette auteure ❤️

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mme_Patate 2019-04-08T14:16:12+02:00
Or

Très bon livre. Je m'attendais à tomber sur une réplique de 50 nuances de Grey et pas du tout. Oui, c'est un livre érotique mais la thématique m'a surprise.

Il est vrai qu'au début ca va assez vite pour l'héroine Spoiler(cliquez pour révéler)elle tombe directement sous son charme quand il lui dit qu'il l'observe... Perso ca m'aurait fait flipper et j'aurais pris Marc pour un psychopathe. Je ne m'identifie absolument pas à l'héroine Spoiler(cliquez pour révéler)qui reste là à l'attendre aussi lgt Ca ne fait pas partie de mon caractère mais on comprend depuis le début que ca fait partie du caractère du personnage.

Livre très bien écrit, addictif, je le conseille à tous !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par micaroval 2019-03-26T09:52:31+01:00
Argent

J'ai failli abandonner ma lecture mais j'ai été au bout en survolant un sacré paquet de pages je l'avoue. Je dirais que ce qui sauve cet ouvrage c'est la fin terriblement romantique.Pour le reste je ne suis pas du tout convaincue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Idole 2019-03-13T21:27:47+01:00
Argent

Coquine et diablement sexy, cette romance vous promet un moment agréable et léger.

Bon moment de lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Infinity-write 2019-03-11T14:09:59+01:00
Bronze

Je suis déçue, à première vue le résumé de ce roman donne envie de se lancer dans la lecture. Sauf que ça a eu tout l'effet inverse.

J'ai trouvé que il n'y avait de fond dans l'histoire, aucune émotion entre les deux personnages. J'ai d'ailleurs eu du mal à les apprécier dans le fond on connait pas du tout Marc. Andréa, elle m'a gonflé tout le long, elle n'a aucun caractère, elle se fait marcher dessus par tout le monde. Ce n'est pas une histoire que je relirais, je me suis languis tout le long de la terminer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LucieP 2019-02-04T11:32:28+01:00
Pas apprécié

Pour être honnête, je n'ai même pas terminé cette lecture. J'ai lu une 100 aines de pages mais je n'ai pas accroché ! Je pensais que ce serait une petite lecture drôle, de type chick-lit... et je me suis trompé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Titiao 2018-12-14T14:30:17+01:00
Or

Au début ce livre m'a profondément dérangé .mais j'ai continué car je ne voyais pas l'issue heure se profiler et les événements et les tourments du personnage empirer. Ce qui a permis un dénouement inattendu.. Une très agréable surprise !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par aurelia38 2018-10-30T10:33:01+01:00
Diamant

Grrrr, c'est une histoire qui ne laisse pas indifferent.

Quand j'ai commencé ce livre je n'ai pas pu le lâcher... très addictif.

Andréa pourtant manque de caractère pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par loona10 2018-09-25T09:30:26+02:00
Or

J'ai bien aimé le livre, même si les deux héros m'ont énervée : Andrea qui est incapable de se rebeller et Marc qui se donne de faux airs de mec dominateur et sûr de lui.

Malgré tout je n'ai pas pu le lâcher avant la fin, et je ne le regrette pas.

Afficher en entier

Dates de sortie

Voisin, voisine

  • France : 2014-09-03 (Français)
  • Canada : 2014-10-21 (Français)

Activité récente

luki l'ajoute dans sa biblio or
2019-11-03T11:13:26+01:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 923
Commentaires 132
Extraits 20
Evaluations 181
Note globale 7.44 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode