Livres
461 731
Membres
418 350

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Folize 2019-06-15T16:57:50+02:00

En ouvrant la porte, je me retrouve nez à nez avec l’illustre rock star.

— Tiens, la jeunesse débarque…

— Tu vas arrêter un jour de me vanner sur cette question de l’âge, dis ? réplique Terrence en posant négligemment une main sur le chambranle.

— Je ne crois pas, non.

C’est tellement amusant de l’asticoter. Je commence à y prendre goût.

Un parfum masculin a envahi mon appartement. Mes narines en restent toutes frémissantes – les malheureuses ont un peu perdu l’habitude de sollicitations aussi délicieuses… Il faut avouer qu’il en jette, le rockeur, avec ce blouson de cuir qui le flatte divinement. Même moi qui n’ai jamais été sensible au charme de ce genre de tenue, je suis forcée de me rendre à l’évidence.

— Je m’en doutais, femme cruelle. Voilà pourquoi je suis ici, prêt à te corrompre.

— Avec quoi donc ? De la nourriture, peut-être ? Si elle regorge de glucides, je capitule d’avance.

À coup sûr, les filles qu’il fréquente fuient les glucides comme la peste…

Terrence éclate de rire, ce qui le fait paraître encore plus jeune.

— C’est bon à savoir pour la prochaine fois ! Mais non, pas de gâteaux aujourd’hui. Juste une proposition. Tu as juste à émerger de ta grotte pour m’accompagner.

— Qui, moi ?

— Qui d’autre ? Tu vis avec une sœur jumelle ?

Alors ça, c’est fort… Je souris malgré moi.

— Il se trouve que j’ai bien une sœur jumelle. Mais elle n’habite pas ici, elle vit en Europe.

L’air ahuri de Terrence vaut son pesant de cacahuètes.

— Sérieux, tu existes en double ?!

Afficher en entier
Extrait ajouté par SherCam 2019-06-16T08:15:53+02:00

« Nous sommes tous un peu étranges. La vie est un peu étrange. Et lorsque nous trouvons quelqu’un dont l’étrangeté est compatible avec la nôtre, la jonction s’opère et nous tombons dans une étrangeté mutuellement satisfaisante, que nous appelons l’amour – le véritable amour. »

Robert FULGHUM, True Love

Afficher en entier
Extrait ajouté par SherCam 2019-06-16T08:15:24+02:00

Remerciements:

Je crois qu’il faut une bonne dose de courage, relevée d’une inconscience salutaire, pour braver les conventions sociales et prendre une décision aussi difficile que celle de fréquenter un homme beaucoup plus jeune. Aux femmes qui ont fait ce choix va ma plus grande estime !

Afficher en entier
Extrait ajouté par SherCam 2019-06-16T08:14:09+02:00

Spoiler(cliquez pour révéler)En côtoyant Terrence cette année, j’ai compris que les différences entre les personnes existaient dans tous les couples. Professionnelles, sociales, générationnelles, qu’importe : l’essentiel n’est pas tant la profondeur de nos divergences que l’ensemble de choses que l’on a en commun. Le point de départ doit être la complicité, toujours.

Afficher en entier
Extrait ajouté par SherCam 2019-06-16T08:13:18+02:00

— Dans quel magasin trouve-t-on de jeunes amants ? J’irai m’en acheter un tout à l’heure en sortant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par SherCam 2019-06-16T08:12:43+02:00

— Tu sais ce qu’il a d’intéressant, Chris Hemsworth ? En dehors d’une belle gueule, je veux dire ? me demande-t-il en baissant et la tête et la voix. Une épouse nettement plus âgée que lui !

Vraiment ? Je l’ignorais.

— Eh bien, elle doit être très belle, je balbutie. L’âge peut ne pas entrer en ligne de compte, dans ces cas-là.

Terrence se redresse.

— Cette phrase, je vais la mettre de côté, au cas où, dit-il, énigmatique, avant de s’écarter pour me laisser fuir.

Euh… Je voulais dire : sortir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par SherCam 2019-06-16T08:11:00+02:00

Je ne suis pas aussi décrépite qu’ils ont voulu me le faire croire hier soir. Je suis dans la fleur de l’âge, moi ! Avec un peu de motivation, je pourrais encore mettre des enfants au monde ! Je pourrais faire un tas de choses ! Même un marathon serait dans mes cordes, pour peu que je me mette un projet aussi débile en tête !

D’accord, un demi-marathon, à la rigueur…

Afficher en entier
Extrait ajouté par SherCam 2019-06-16T08:09:48+02:00

— Je t’en prie, petit arbre, fais un effort, ne meurs pas… Ou alors, plus tard, après le retour de Terrence, si ça te chante. D’ici là, pas de blague, compris ?

Le bonsaï ne me répond pas. Tant mieux : qui ne dit mot consent.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode