Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Vouslisezquoicesoir : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Manhattan Transfer Manhattan Transfer
John Dos Passos   
Çà part dans toutes les directions au risque d'égarer le lecteur.
La vraie héroïne c'est la ville de New-York. On participe de l'odeur et des bruits de la grande métropole.
Publié en 1925, pour l'époque c'était un roman expérimental.
Je n'ai rien lu d'autre de cet auteur. Une expérience de l'expérimental me suffisait.


par Biquet
La Sagesse dans le Sang La Sagesse dans le Sang
Flannery O'Connor   

Petit-fils d’un évangéliste qui parcourait le Tennessee « portant Jésus dans la cervelle comme un aiguillon », Hazel Mates a résolu de devenir, comme son grand-père, un prêcheur ambulant, mais ce sera pour fonder une secte nouvelle : l’Église sans Christ.

Refusant de croire au péché, il n’a que faire d’un Rédempteur. Son fanatisme d’illuminé fournit de faciles excuses à la libre satisfaction de ses pires instincts.

Il finit, après avoir assassiné un faux prophète qui lui fait concurrence, par se brûler les yeux avec de la chaux vive, espérant apercevoir ainsi, dans les ténèbres, les vérités que lui cache son hérésie.

Un jour d’hiver, la police le retrouve agonisant dans un fossé : les souliers pleins de pierres et de verre pilé et le torse ceint de fils de fer barbelés. Les agents ramènent son cadavre chez sa logeuse, Mrs Flood. Persuadée qu’il avait quelque argent, celle-ci avait rêvé de l’épouser.

Parce que Flannery O’Connor, fervente catholique, estime que les évangélistes qui foisonnent aux États-Unis, surtout dans les États du Sud, font de la religion une indécente caricature, elle a, pour raconter l’histoire de Hazel Motes, employé le ton de la farce.

Ses personnages ont quelque chose de guignolesque tout en restant profondément humains : Leora Watts, chez qui Hazel perd sa virginité ; Asa Hawks, le faux aveugle, et sa fille Sabbath Lily ; Onnie Jay Holy, l’évangéliste à la guitare, et son complice Salace Layfield ; et surtout Enoch Emery qui a « la sagesse dans le sang ».

C’est lui qui se charge de trouver pour Hazel un nouveau Christ qui ne sera pas fils de Dieu et ne donnera pas sa vie pour le rachat des pécheurs. C’est une momie qu’il vole dans un musée, installe dans sa table de toilette dont il a fait un tabernacle et finalement apporte à Sabbath Hawks, qui, parodiant la Nativité, la berce comme un enfant Jésus.

Dans ces diverses scènes où la violence s’allie à un grotesque souvent proche des gags de cinéma, Flannery O’Connor stigmatise, en les concrétisant, les déformations sacrilèges que l’hérésie produit dans l’âme de quiconque s’écarte de l’orthodoxie catholique.

Mais la pitié n’est pas absente de sa condamnation. Le sort tragique des évangélistes l’émeut, autant que leur pittoresque absurdité l’amuse. D’où la profondeur et la puissante originalité de La sagesse dans le sang.

par LIBRIO64
Les domaines hantés Les domaines hantés
Truman Capote   
«Je vous suis fort obligé d’avoir répondu si promptement à ma lettre ; en vérité, par retour du courrier. Oui, vous avez dû trouver étrange d’entendre parler de moi après douze ans, mais je puis vous assurer que ce long silence n’était pas sans raisons valables. Cependant, après avoir appris par le Times Picayune que nous recevons le dimanche, le décès de ma première femme - puisse sa chère âme reposer aujourd’hui en paix dans le sein du Seigneur -, j’ai immédiatement senti qu’il ne me restait qu’une chose honorable à faire, assumer à nouveau mes obligations paternelles, délaissées hélas! au cours de ces nombreuses années. L’actuelle Mrs. Sansom et moi-même sommes heureux (que dis-je, transportés!) d’apprendre que vous voulez bien accéder à notre désir, bien que, comme vous me le faites remarquer, votre cœur se brise à l’idée de cette séparation. Ah! combien je sympathise avec le chagrin qu’entraîne un si grand sacrifice, ayant éprouvé moi-même des émotions semblables quand, après cette ultime et terrible affaire, je fus contraint d’abandonner mon fils unique que, bien qu’il ne fût encore qu’un bébé, je chérissais de toutes les fibres de mon cœur. Mais tout cela appartient au passé. Restez assurée, chère bonne dame, qu’ici, au Landing, nous pourrons offrir à mon fils une belle maison, une nourriture saine et une atmosphère cultivée.


par ilovelire
Un enfant du pays Un enfant du pays
Richard Wright   
C'est l'histoire du racisme ordinaire dans l'Amérique des années 50 ou comment un garçon noir tue une fille blanche accidentellement et risque sa vie comme ci cela avait été prémédité. Tout au long de l'histoire, on assiste à la lente descente au enfer de Bigger Thomas.

par indra
Un diamant gros comme le Ritz Un diamant gros comme le Ritz
Francis Scott Fitzgerald   
Et bien comment dire... Quelle étrange histoire... On se demande si l'auteur n'avait pas un peu fumé la moquette avant d'écrire cette nouvelle...

par nf23
Le Vagabond des étoiles Le Vagabond des étoiles
Jack London   
J'ai été bluffée par ce livre. Toute ces histoires réunis dans un seul et unique livre, toute ces histoires étroitement liées. La plume de Jack London est formidable, c'est comme si l'on entrait dans un rêve fabuleux qui vire de tant à autres au cauchemar ou à la belle vie.

par myosotis
Vol au-dessus d'un nid de coucou Vol au-dessus d'un nid de coucou
Ken Kesey   
Un livre que je ne me lasse pas de lire car c'est une réflexion sur la nature de l'homme remplie de symboles
fort, comme la force tranquille de l'indien à la fin de l'histoire...
Pétrole ! Pétrole !
Upton Sinclair   
Un livre dense dans lequel j'ai aimé plonger. Quelques longueurs parfois mais on lui pardonne! Il a été adapté au cinéma sous le titre de "there will be blood" et le lecteur comprend aisément pourquoi. Rien ne nous sera épargné sur les dessous de la ruée vers l'or noir.
C'était mon premier romand de Sinclair, auteur classique que j'avais envie de découvrir. J'ai maintenant envie d'en lire d'autres!

par shyn2
Le démon Le démon
Hubert Selby Jr.   
Un livre noir qui nous plonge dans l'esprit torturé de Harry White, un esprit où réside un démon.Un démon qui, petit à petit,va faire ressortir ce qu'il y a de pire en lui.C'est saisissant et choquant,on assiste impuissant à la dégradation et à la décheance humaine.Un véritable choc!

par Birginie
La Conjuration des imbéciles La Conjuration des imbéciles
John Kennedy Toole   
Infiniment drôle, c'est le fond critique et finalement sans gaieté de ce livre qui en fait un chef d'oeuvre.
Je pense que décrire ce livre comme humoristique serait une grossière erreur, car malgré les nombreux fou rires qu'il provoque, ce bouquin dénote une grande détresse de la part du "héros" qui ne trouve pas sa place dans la société américaine, et ne souhaite pas la trouver.
C'est un livre sur lequel je crois sincèrement qu'il faut s'attarder. L'humour est subtil, la critique toujours omniprésente mais si bien amenée... L'auteur était un grand, cela ne fait aucun doute.

par Lilith-
  • aller en page :
  • 1
  • 2