Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
Je suis tellement contente d'avoir pu lire le petit dernier d'Iman Eyitayo, qui me fait voyager si loin à chaque lecture (et là, c'est le cas de le dire !).

Encore une fois, j'ai été conquise. Le monde inventé dans ce roman est extrêmement bien pensé et imaginé, et j'avoue avoir été surprise par la thématique du chinois, omniprésente dans le récit. Adorant l'Asie, cela ne pouvait que me faire plaisir de voir tous ces noms imprononçables et ces runes très jolies.

Mode humour activé : je pense que l'auteur a quand même un souci avec la thématique du coma, déjà utilisé de manière sympathique dans L'Antichambre des souvenirs, et qui revient ici, mais heureusement traité un peu différemment. Car ce monde n'a plus rien à voir avec L'Antichambre. Ici c'est un purgatoire, et rien que le nom fait froid dans le dos ! Alors, imaginez un peu ce qui peut s'y trouver !

Des âmes à sauver, une mythologie complète inventée à partir de l'astrologie chinoise, de l'humour, une histoire d'amour et des péripéties à gogo. Avec ce titre, il n'y a pas moyen de s'ennuyer, et j'y ai retrouvé tout ce que j'aimais dans les titres d'Iman : des idées recherchées et bien abouties, mais aussi un style très fluide qui empêche de poser le livre.

En bref, voici une nouvelle histoire qu'il vous faut lire. Et quand on sait que l'auteur l'a écrit en un temps record, on applaudit la qualité de l'ouvrage !

https://mes-reves-eveilles.blogspot.fr/2017/10/voyageuse.html
Par le Editer
l_bookine Argent
Note : 8/10
A la découverte d'un nouveau monde !

Tout d'abord, je souhaite remercier Iman Eyitayo pour la découverte et l'envoie de son roman "Voyageuse". C'est avec cet ouvrage que je découvre la plume de l'auteure et je dois dire que j'apprécie. C'est simple, agréable et fluide. Iman Eyitayo nous transporte facilement dans son univers qui est assez complexe tout en étant original. Le monde parallèle dans lequel se retrouvent les personnages est accessible grâce à des descriptions complètes. On sent aussi que derrière l'écriture il y a un vrai travail de recherche, d'invention et une maîtrise des langues. L'histoire est, elle aussi, originale. Ce premier tome est très riche en action et en information. La fin laisse une ouverture pour un tome 2 prometteur !
Par le Editer
Voyageuse est un roman fantastique young adult, dans lequel on suit Kanyin une jeune béninoise vivant à Montréal. Elle vient de décrocher son bac et doit rentrer au pays après une longue absence.

Au Bénin, tout ne se passe aussi joyeusement qu’on s’y attendrai après un retour dans sa terre natale. Dès le départ nous vivons le dépit de Kanyin, surtout qu’elle doit passer ses vacances avec son père avec qui elle ne s’entend pas. En plus à part lui, elle n’a aucune attache au Bénin. Donc pour elle, ces deux mois risquent d’être aussi ennuyants que possible.

Mais c’est sans compter sur ce qu’elle va découvrir une fois sur place. Déjà en lisant le prologue, l’auteur annonce la couleur avec un événement qui cloche. Ça nous pousse à nous demander quel est le lien avec la principale concernée.

Voyageuse nous présente donc Kanyin comme étant un personnage plein de ressources. Elle n’hésite pas à trouver toute seule des moyens pour débloquer une situation difficile. Et puis, Kanyin est une jeune fille à la vie assez bien remplie à Montréal et est bien entourée. Elle y a une mère aimante ainsi qu’un ami très proche. Autant dire que c’est l’exact opposé du Bénin.


Une autre dimension
Après des retrouvailles peu conventionnelles avec un vieil ami, notre héroïne se retrouve dans une autre dimension.

Dans le livre on retrouve beaucoup l’influence de la langue chinoise, langue affectionnée par l’auteur. Et notamment dans cette autre dimension. Cette dimension est peuplée par des runes chinoises, des âmes et des animaux un peu étranges. La notion du temps n’est pas la même que dans notre monde non plus.

A cet endroit , Kanyin fait des rencontres inattendues avec des personnages attachants et d’autres moins. Ils sont chacun dotés de leur personnalité propre, ce que l’auteur a bien réussi à nous montrer. Je pense à un personnage que j’ai trouvé aussi déconcertant qu’attachant, tout comme Kanyin.

Mais surtout elle découvre quelque chose sur elle. Vous comprendrez mieux la signification du titre (je crois que vous vous en doutez un peu ^^). Sans problèmes j’ai réussi à me projeter dans ce monde.


Transportée
Ça faisait un moment que je n’avais plus lu de roman fantastique. Et avec Voyageuse j’ai découvert encore un autre aspect du genre. La mention des runes, m’a rappelé le souvenir de la saga de Cassandra Clare, même si l’utilisation n’est pas tout à fait la même.

De plus, comme je vous l’ai dit, le chinois est très présent. Ce qui m’a impressionné, car ce n’est pas courant de voir cette langue dans les romans fantastiques. En plus, on le sait tous, ce n’est pas la langue la plus facile qui soit.

J’ai plongée dans Voyageuse et me suis vite imprégnée de l’univers de Iman Eyitayo. C’était une lecture très agréable, un autre monde. Et en plus elle se termine en beauté. Je n’ai pas vu les pages tournées que déjà c’était fini, et sur un passage qui promet une bonne suite.

En tout cas, je félicite beaucoup Iman, pour ce beau roman. Qu’elle a réussi à boucler en un mois pour le concours. Malgré un timing assez court, le roman n’est pas du tout bâclé, l’histoire a une belle structure et est cohérente. Il y a toujours des rebondissements avec notre petite Kanyin.
http://1motalafois.com/voyageuse-tome-1-iman-eyitayo/
Par le Editer
ellesmera Or
Kanyin est une jeune femme de 18 ans qui sait ce qu'elle veut et ce qu'elle attend de l'avenir. Lorsqu'on lui annonce qu'elle part deux mois chez son père, on ne peut pas dire qu'elle soit ravie. Bien au contraire. Néanmoins, les événements auxquels elle fera face, risque bien de chambouler toutes ses croyances, ses convictions et sa vie de manière générale. Le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle ne s'attendait nullement à cela. C'est une héroïne courageuse, déterminée, grande bouche, coriace, volontaire et altruiste. J'ai aimé la suivre, découvrir les choses en même temps qu'elle, la voir s'affirmer de plus en plus et percer une bonne partie des mystères de ce nouveau monde. Elle a des forces qu'elle ne soupçonne pas, mais aussi des faiblesses. C'est ce qui la rend aussi attachante et intéressante.

Jun est aujourd'hui un jeune homme. Du temps où Kanyin vivait au Bénin, ils étaient tous les deux amis et inséparables. Puis elle est partie, et depuis ils ont perdus le contact. Lorsqu'il se retrouve dans le coma, son âme est projeté dans un ailleurs. Un ailleurs où il pense que sa vie est finit à plus ou moins long terme et où il ne s'attend clairement pas à revoir celle qui fut si proche de lui.
Jun est un homme courageux et complexe. Il prend soin des autres et les défend. Selon les situations il peut se montrer doux et aimable comme froid et dur. Il se révèle également être un excellent professeur.
Contrairement à Kanyin, il sait parfaitement où il est et, il se doute du pourquoi. Ce qu'il ignore en revanche c'est comment en sortir ou même si c'est possible.
Jun est également un jeune homme bien mystérieux et qu'on a parfois bien du mal à suivre. On anticipe difficilement ses actions ou réactions. De plus, il se fait appeler différemment sans qu'on en connaisse la raison et ne semble pas reconnaître Kanyin.
Même si j'ai su l'apprécier, on ne le découvre pas suffisamment à mon goût dans ce premier tome, donc j'espère qu'on en saura plus dans le second.

Pour une fois, je ne vous parlerais d'aucun autre personnage car je n'arrive tout simplement pas à me décider. Chacun d'entre eux mériterait d'avoir son propre paragraphe. Or si je le fais, ce n'est plus une chronique mais un pavé que vous aurez. Déjà que mes avis sont souvent longs.
En tout cas sachez qu'ils ont tous leur place et leur rôle à jouer dans ce récit. Que ce soit les "bons" ou les "mauvais" chacun à de bonnes raisons d'être là. Et l'ennemi n'est pas toujours celui qu'on croît.

Quel plaisir que de replonger dans un récit de Iman Eyitato. Après avoir lu deux de ses précédents ouvrages, il me tardait de me plonger dans celui-ci.
L'auteure a un style toujours aussi prenant et efficace. Ce que j'aime le plus est sa faculté à nous transporter à des milliers de kilomètres sans bouger de chez soi.
L'univers est original, intriguant, complexe et intéressant. J'ai grandement apprécié cette histoire de "voyageuse", de dimensions ou mondes parallèles, le fait que le temps ne s'écoule pas de la même façon et le fait que rien n'est simple ou ne tombe tout cuit dans le bec de nos personnages. Ils vont devoir faire jouer leurs muscles, mais aussi et surtout leur matière grise pour essayer de comprendre comment tout ceci fonctionne et pouvoir espérer reprendre leurs vies là où ils les ont laissées.
La résolution d'un élément central de ce premier tome n'est pas résolu en 20 lignes. Iman Eyitayo prend le temps de nous faire mariner, de nous livrer un vrai combat qui dure, mais pas éternellement. Tout est bien dosé et bien mené pour nous offrir un réel et incroyable moment de lecture.
A tous les amoureux de fantastique et de magie, je ne peux que vous recommandez ce titre. De plus, les tarifs sont plus que corrects.

En résumé, un univers innovant, riche et détaillé. Des personnages travaillés, volontaires, déterminés et qui apporte tous un plus au récit. Des révélations et rebondissements qui nous font nous interroger quand à la suite des événements. Une plume magique qui nous transporte avec une aisance déconcertante vers d'autres contrées. Hâte de pouvoir lire la suite des aventures de Jun et Kanyin.
Par le Editer
emmaelys Or
Note : 8/10
Voila une histoire vraiment originale qui mêle adroitement traditions béninoises et chinoises. De même, l'utilisation du chinois, les différentes cultures abordées, laissent à penser que l'auteure les maîtrise toutes, créant ainsi un melting pot intéressant pour construire un scénario addictif.

J'ai passé un très bon moment avec Kanyin qui est une jeune fille de caractère, un peu en rébellion face à un père absent qui semble perdu. Plongée rapidement au coeur d'une histoire incroyable, elle va révéler une force insoupçonnée pour affronter de terribles épreuves.

Jun est aussi un personnages attachant. Très secret, il tente de protéger Kanyin avant de finalement comprendre qu'elle peut très bien se débrouiller seule. Leur relation est très mignonne et j'ai hâte de voir comment elle va évoluer.

Les autres héros qui entourent Kanyin et Jun ont énormément de potentiel mais, pour le coup, nous n'avons pas eu le temps de les connaître correctement. En effet, le roman est court, de fait, ils sont passés au second plan bien qu'ils aient eu un rôle important.

Heureusement, la fin nous montre qu'ils vont vite revenir et que la suite des événements ne va pas être de tout repos. Le suspense est bien posé et j'ai vraiment hâte de lire la suite!

Un énorme merci à Iman pour l'envoie de son livre, j'y ai trouvé une histoire atypique, addictive et une très bonne plume!
Par le Editer
cocolili70 Or
Note : 8/10
La plume d'Iman Eyitayo m'a vraiment emportée dans l'histoire et dès le premier chapitre j'ai aimé ce roman. Une fois commencé Voyageuse est complètement addictive. C'était impossible pour moi de lâcher ma liseuse. L'univers fantastique qui est construit m'a vraiment plu. J'ai aimé en apprendre plus sur les runes, un élément qui m'intéresse énormément en ce moment. Ce roman mélange différente culture celle du Bénin et de la Chine. J'en ai appris plus sur la nourriture, le mode de vie et aussi sur les croyances surnaturelles qui bercent les habitants de ces pays. J'ai apprécié la manière dont Iman Eyitayo a lié le réel et le fantastique.

https://livretoile.blogspot.com/2017/08/voyageuse-diman-eyitayo.html
Par le Editer
Maks Or
Note : 8/10
Voici un roman auto-édité intéressant, je n'ai pourtant pas l'habitude ni le goût des histoires où la romance prend une grande place, mais ici le dosage est bien maîtrisé entre romance, intrigue et action.
De plus en tant que gamer j'ai beaucoup aimé le principe des combats, des runes et des chimères à la manière d'un rpg plein de magie.
Moi qui ne suis pas féru de romances dans les romans je peux dire qu'ici,même si c'est assez présent je n'ai nullement été ennuyé, on se prend au jeu de connaître le fin mot de ces liens d'attirance entre les personnages.

Les lieux sont intéressants, tout d'abord le Bénin, car c'est assez rare de lire un roman de ce type s'y déroulant, ensuite les lieux dont je tairais le nom et le principe mais disons les lieux fantastiques où se déroule une bonne partie de l'histoire est inventif.

L'écriture est bonne et sans problèmes de coquilles et autres erreurs (ce que j'ai vu pas mal de fois ces derniers temps dans d'autres romans auto-édités, ce qui est assez ennuyeux et ne fait pas pro, donc ici pas de soucis c'est sans fautes).

Les personnages eux m'ont bien plus, premièrement car même s'il sont une dizaine de personnages récurents ils ont tout de même tous une personnalité bien à eux, puis aussi pour la diversité des origines de chacun, c'est varié et j'aime cela (Canada, Bénin, Chine, Japon, Italie etc..), un véritable plus.

Une seule petite chose m'a dérangé c'est comme souvent ce systématique Cliffhanger final qui mène à un tome futur en nous laissant sur notre faim. C'est un principe qui se pratique de plus en plus dans les séries et je n'aime pas, c'est personnel mais je trouve que cela crée une attente "forcée" alors que l'on peut avoir envie de lire la suite sans être dans un suspense total à la dernière page qui s'avère frustrant pour ma part.

Pour conclure j'ai passé un agréable moment de lecture, j'ai dévoré le livre en quelques heures sans en décrocher, les amateurs de fantastique, de magie, de romance ou encore de rpg seront séduits.

Voir la chronique sur mon blog :
https://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2017/08/voyageuse-t1-iman-eyitayo.html
Par le Editer
Mon avis :
On suit Kanyin qui est une fille qui vit à Montréal et qui vient de terminer ses études. Lorsque sa mère lui annonce qu'elle va devoir passer ses deux mois de vacances chez son père, sa joie disparaît. Elle n'aime pas son père, ce n'est pas un père pour elle mais un chirurgien qui passe sa vie dans sa clinique. Pour couronner le tout elle n'a pas d'ami là bas. Elle part donc pour le Bénin (pays d'Afrique) pour deux mois. Une fois arrivée elle décide de retrouver son meilleur ami (et son premier amour !) : Jun. Elle ne s'attendait cependant pas à ce qu'il soit tomber dans le coma. Elle lui rendit visite et en le touchant elle se retrouva coincée dans un étrange monde...

Cette histoire est juste passionnante, on est scotché au livre du début à la fin. On apprend énormément de choses sur la culture et les légendes chinoises. Les personnages sont attachants, ils ont tous un caractère différents ce qui rend le livre encore plus original. Ma sensation lors de la découverte de ce livre : IMPRESSIONNEE! On a l'impression de vivre les péripéties avec les personnages et on se plonge (à fond !) dans l'avancée du livre.

La plume de l'auteure est originale (dans le bon sens). On sent tout de suite la métrise des cultures et légendes chinoises. Elle décrit extrêmement bien les personnages et les lieux. Elle a réussi à créer un univers unique en son genre et je la remercie pour cela .

Ma note :

10/10

Un gros coup de cœur 2017 !!!!
Par le Editer
Maya54 Or
Kanyin est une jeune fille de 18 ans qui vit à Montréal. Elle est sur le point d’entrer à l'université mais elle vient d'apprendre qu'elle devra passer ses deux mois de vacances au Bénin, en compagnie de son père, ce qui ne l'enchante guère. Cela fait 3 années qu'elle ne l'a pas vu et le courant passe difficilement entre eux, et pour cause, son père, Médecin respecté de tous, en plus d'être peu loquace a toujours fait passer son travail avant sa famille.
Kanyin n’ayant gardé aucun contact dans sa ville natale s’imagine donc à passer les vacances les plus ennuyeuses de sa vie.
Mais contre toute attente sa vie prendra un tournant bien étrange. Elle retrouvera Jun, son ami d'enfance, plongé dans le coma et découvrira par la même occasion sa vraie nature.
S'en suivra alors une course contre la montre pour apprendre à contrôler ses pouvoirs et sauver son ami.

J'ai découvert Iman Eyitayo grâce à Voyageuse et je dois dire que je suis agréablement surprise par son style. L'histoire est originale et l'univers que l'auteur a créé est très intéressant, ce qui nous laisse entrevoir de belles promesses pour la suite. Elle mêle à merveille deux cultures totalement différentes.
Au travers du récit on ressent l'attachement que l'auteur porte à ce pays. Kanyin nous explique certaines choses concernant le Bénin et plus précisément quelques spécialités culinaires comme si elle s'adressait directement au lecteur.

Les personnages principaux sont attachants et on aime les découvrir petit à petit.
Il y a tout d'abord Kanyin qui est un personnage très intéressant.L'histoire racontée de son point de vue nous donne véritablement l'impression d'être à ses côtés et parfois même dans sa tête. On s'identifie à elle très rapidement et on a aucun mal à la suivre dans ses actions et son raisonnement.
L'auteur en fait une héroïne entière, au fort caractère, qui n'hésite pas à mettre sa propre vie en danger pour sauver ceux à qui elle tient.

Ensuite on fait la connaissance de Jun, on le découvre un peu en même temps que Kanyin car il n'a plus rien à voir avec le garçon qu'elle avait quitté 6 ans plus tôt. Il nous apparaît comme un jeune homme meurtri au plus profond de lui-même et aussi méfiant, mais au fil des pages son caractère et son comportement évoluent. À plusieurs reprises on aurait envie de le secouer un peu histoire de lui ouvrir les yeux et à d'autres moments il devient tout penaud et sa maladresse est touchante.

Ce livre possède une petite particularité très astucieuse au niveau de la mise en page du texte. L'auteur utilise l'écriture en majuscule quand les personnages grondent leur mécontentement mais aussi l'écriture en italique pour nous signifier qu'il s'agit de la petite voix intérieure de l'héroïne ou bien de SMS ou de mail envoyé.
De cette façon on ne perd pas le fil de l’histoire.

L'écriture est fluide et incisive. J'ai apprécié le découpage du livre en parties, elles-mêmes divisées en chapitres assez courts. L'action et les intrigues s'enchaînent, on ne s'ennuie pas une minute.

Une fois la dernière page tournée on ne veut qu'une chose : découvrir la suite des aventures de Kanyin et Jun ! Je remercie l’auteur pour ce magnifique voyage.

Pour finir, je dirais qu’on ne peut pas parler de Voyageuse sans évoquer sa couverture qui est juste magnifique et pleine de mystère tout en restant sobre et élégante.

Je recommande cette lecture à tous les amoureux de Fantasy et d'aventure.

Par le Editer
Mon avis



Tout d'abord, je tiens à remercier l'auteure, Iman Eyitayo, de m'avoir fait découvrir ce magnifique roman.

L'histoire est très bien menée, l'intrigue présente et le personnage de Kanyin est très attachant.

J'ai aimé l'histoire du début jusqu'à la fin, l'auteure m'a transportée dans un univers que je n'aurais jamais imaginé.

Je vous conseil vivement ce roman alliant fantastique et romance.

L'écriture est fluide, simple, sans fioritures.

Je donne un 5/5 à l'auteure pour ce superbe voyage littéraire.

N'afficher que les commentaires des booknautes ayant ce livre en liste de :

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.