Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de vta1997 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
The Malediction Trilogy, Tome 1 : Stolen Songbird The Malediction Trilogy, Tome 1 : Stolen Songbird
Danielle L. Jensen   
J'ai vraiment beaucoup aimé ce premier tome. On ne s'ennuis pas une seule seconde, ce qui est une très bonne chose. Et l'histoire en elle-même est captivante et très originale, je trouve. Il y a des trolles ! Je sais pas pour les autres mais pour ma part, j'ai rarement lu un livre avec des trolles dedans et franchement j'ai bien apprécié. J'aime vraiment beaucoup ce roman de fantaisie et je le recommande à tous. Il me tarde vraiment de connaître la suite... Il reste quelques mois d'attente et je pourrais continuer de découvrir les aventures de Cécile. :)

par Sheo
Ripple Ripple
Mandy Hubbard   
Ce livre ne traite pas le thème des sirènes de la même manière que ceux que j'ai déjà pu lire. Déjà, la malédiction est héréditaire et Lexi ne peut rien faire d'autre que vivre avec. J'ai beaucoup aimé ce personnage, on sent sa détermination faillir parfois mais elle est prête à faire des sacrifices pour ceux qu'elle aime. J'adore Cole aussi. Il a vraiment tout du mec idéal je pense, il est toujours présent, à prêter attention à la fille qu'il aime.
Les deux autres garçons, Erik et Steven, au long de ma lecture, je découvrais ce qui était étrange chez le premier et ressentais aussi un manque pour le deuxième car malgré sa mort, il est encore présent à travers la mémoire de Lexi et sans le voir, je me suis surprise à m'attacher à lui.
Globalement, j'ai accroché à l'histoire, mais plus particulièrement sur les pages où on en apprend plus sur la malédiction. Pour moi, certains passages n'étaient pas réellement nécessaires.

L'écriture de Mandy Hubbard bien que simple est agréable et facile à lire donc pour ceux qui lisent (ou qui voudraient lire) en Vo, foncez !

par Oceana78
Sanditon Sanditon
Marie Dobbs    Jane Austen   
Une suite que j'attendais de lire avec impatience, et je remercie le Livre de Poche pour cette réédition.

Ce roman est tout d'abord l’œuvre de Jane Austen, mais malheureusement elle n'a pu le finir. Une autre auteure, Marie Dobbs, a décidé de se lancer et nous propose une histoire vraiment sympathique.

Je n'ai pas souhaité faire attention à la transition, et je n'ai toujours pas regardé. Je m'en suis rendu compte car j'avais déjà lu le roman inachevé et cela ne m'a pas perturbé.

En ce concerne l'écriture, certaines expressions ou tournures m'ont parues un peu difficile à comprendre alors même que j'adore ce style. Mais mis à part ça, l'histoire est très bien ficelée, tous les personnes de Jane ont été utilisés et les péripéties sont passionnantes. L'intrigue est tenue jusqu'au bout, digne de Jane Austen.

J'ai vraiment beaucoup aimé me replonger dans l'univers austinien et je le recommande à tous sincèrement !




par Gwen33
Persuasion Persuasion
Jane Austen   
Ce livre va vite rejoindre Orgueils et Préjugés et Raison et Sentiments sur le piédestal de mes livres préférés !
L'histoire d'amour change agréablement, on sent la tension entre les deux personnages bien qu'ils se parlent à peine, on sent tous leurs regrets, leur rancœur ...
Jane Austen utilise son humour pour faire ressortir Anne (l'humour d'Austen hein, pas d'Anne). Bref, des personnages agaçants mais drôles pour la plupart, et deux personnages principaux absolument géniaux.
Bon je m'autorise une parenthèse hystérique : WENTWOOOORTH !!
Ça y est j'ai fini !

par Cazolie
Lady Susan Lady Susan
Jane Austen   
Voilà encore un très bon roman de Jane Austen, roman épistolaire ou l'auteur dépeint avec beaucoup de justesse, de finesse et d'audace le portrait de Lady Susan, une femme d'âge mûre, sans un sou, sans aucun scrupules, manipulatrice, prête à tout pour se faire une place dans le monde. Un roman typique de la littérature anglaise du 19ème siècle.

par juju7402
Mansfield Park Mansfield Park
Jane Austen   
Mansfield Park long ? Je suis pourtant certaine de l'avoir lu d'une seule traite, sans même voir les chapitres passer ! Ce livre est d'une rare élégance (comme tous les livres de l'auteur en fait).

par genova
Emma Emma
Jane Austen   
Emma est riche, belle et intelligente. Et elle le sait.
Emma s'ennuie et décide de marier le voisinage.
Mais Emma est encore une grande enfant et ne connait rien à l'amour.

Contrairement à Lizzie d'Orgueil et préjugés, Emma a tendance à faire beaucoup de bêtises, à se tromper et à parfois nous donner grande envie de la baffer.
Cependant, la jeune femme a un coeur d'or et une loyauté certaine, malgré ses gaffes répétitives.

J'ai réellement apprécié ce livre et la volonté de J. Austen de créer un personnage quasiment parfait.
Loin d'être aussi bon qu'Orgueil et Préjugés, mais génial tout de même !

par Margot-L
Epouse-moi si tu peux Epouse-moi si tu peux
Nikki J. Jenkins   
En un mot Bof !

L'histoire est convenue, pour ne pas dire déjà vue, et fut mieux traitée par le passé.

C'est une espèce de réinterprétation au sens large du thème de Cendrillon à la sauce téléréalité. S'y ajoute le combat, nouveau dans le genre mais qui commence à devenir récurant : grandes bombasses blondes anorexiques, contre fille banale petite et ronde, attention j'ai dit ronde, pas obèse.

Les personnages sont sans saveur. Alec est une chiffe molle et Azalée à le charme de la plante en pot dont elle porte le nom. Ils sont entourés des éléments classiques dans ce genre d'histoire. De la garce vénale qui est prête à tout pour remporter le gros lot (Alec) au père autoritaire qui veut faire de son fils un clone de lui-même.

Les intrigues sont d'une banalité si affligeantes qu'elles se passent de commentaires.

La fin arrive en 2 lignes. Il faut dire que le livre est si court qu'on n'a pas le temps d'en être suffisamment agacé pour stopper sa lecture. C'est peut-être sa seule qualité.

Lecteurs ! Même si vous aimez, comme moi, vous perdre quelquefois dans un roman sans prise de tête, n'usez pas vos yeux en déchiffrant cette prose insipide.
Et à la fin... Et à la fin...
Stéphanie Jean-Louis   
Un résumé qui annonce déjà la "couleur", à savoir une histoire forte mais somme toute triste. Une histoire prenante, éblouissante, poignante où courage et amour auront une place importante, si ce n'est la principale. Une auteure que j'ai toujours autant de plaisir à lire...

Une très belle histoire entre un personnage qui connait déjà la finalité de sa jeune vie, un inconnu qui chamboulera son quotidien et qui lui redonnera le goût de vivre et une promesse faite par quelqu'un du passé qui ne sera plus vraiment d'actualité... mélangez tout cela et vous aurez une histoire touchante avec des personnages attachants mais qui nous réserve bien des surprises et quelques rebondissements inattendus.

Dès les 1ers chapitres, nous ferons connaissance avec Kathleen, dite Kate, âgée de 20 ans et qui n'a jamais eu un existence facile dû à une maladie. Elle vit seule avec sa mère Abigaelle qui a mis sa propre vie entre parenthèses pour s'occuper de sa fille quitte à la couver un peu trop ce qui a le don d'exaspérer Kate. Tous les jours, notre héroïne se bât pour repousser l'échéance comme elle repousse les personnes qui font partie de sa vie (à part sa ère bien évidemment, sa tante et son groupe de soutien ainsi qu'un gentil couple de voisins d'un âge déjà avancé) : en effet, pour elle moins de proches et moins de souffrance pour eux quand l'heure sera venue. Mais avant que la fatalité ne la rattrape elle espère retrouver son ami d'enfance, Simon, et a pour seule détermination que ce dernier tienne sa promesse. Mais une lettre va tout changer... 

Kate est une personnage qui m'a beaucoup touchée car malgré sa "condition" qu'elle sait inévitable, est une jeune femme rempli de courage, de force et qui vit sa vie menée par cette rage qu'elle enfouit au fond d'elle. Alors qu'elle s'adonne à l'un de ses passe-temps favori, après le piano, à savoir profiter de sa solitude dans le café du coin avec comme compagnon son ordinateur sur lequel elle a commencé à écrire une histoire, un mystérieux inconnu va faire irruption dans sa "bulle" et ne semble pas se vexer du fait que Kate le repousse et le remballe assez froidement... En effet, Duke, car il s'agit de son prénom, grâce à sa détermination, son humour et surtout sa ténacité va réussir petit à petit, au fil de leur rencontre à se faire une place dans la vie de Kate. Une rencontre qui va changer son quotidien mais qui l'aidera aussi à surmonter certaines épreuves et lui faire prendre conscience de pleins de choses.

Ah la la que dire de Duke si ce n'est que c'est un personnage qui m'a beaucoup touché et ému. En effet, c'est la bonté, la beauté et la patience incarné. Il va débarquer dans la vie de Kate tel un ouragan et deviendra peu à peu sa bouffée d'oxygène et de joie. Qui est-il ? Pourquoi vouloir à tout prix faire partie de la vie de Kate quand il connaît lui aussi l'issue de vie de la jeune fille ? C'est une jeune homme cash, ne s'embarrassant pas de superflu et qui n'aime vraiment pas perdre son temps... D'ailleurs il n'aura de cesse de pousser Kate dans ses retranchements car il a l'impression de la connaître et surtout de savoir ce qu'il lui faut pour avancer : en effet, il voit Kate telle qu'elle est au fond d'elle, semble lire en elle comme dans un livre ouvert et surtout il semble la comprendre. Pour lui Kate est une jeune femme normale, ayant le droit de vivre certaines expériences et devant profiter de ce que la vie peut lui offrir ce qui est bien loin de l'image de la jeune fille fragile qu'il faut ménager et protéger tout le temps et surtout de tout et de tous !!!

Malheureusement certaines révélations pourraient mettre à mal son rapprochement avec Kate mais aussi leurs sentiments. Sauront-ils assez forts pour affronter les embûches qui se mettront sur leur chemin ? Je ne vous en dirai pas plus et vous laisse tout le loisir de le découvrir.

"Et à la fin..." est une très belle romance, bien écrite et qui ne vous laissera sûrement pas de marbre tant vous passerez par tout un panel d'émotions intenses et sincères. A chaque page qui se tourne, un tourbillon de sensations qui vous pousseront à tourner les pages encore plus vite pour découvrir la suite et ce qu'elle va nous réserver. 

La plume de l'auteure est vraiment émouvante, touchante, prenante et envoûtante. Une très belle leçon de vie qui montre qu'il faut rester courageux face à l'adversité. J'ai beaucoup apprécié le parti pris de Stéphanie Jean-Louis d'aborder un sujet aussi sensible et triste que la maladie de Kate et son issue que l'on sait bien trop souvent fatale qui le fait avec beaucoup de sensibilité et avec grande justesse.

Je vous conseille donc de découvrir sans plus attendre cette superbe histoire d'amour qui se veut être aussi une belle leçon de vie à savoir de vivre chaque jour comme s'il était le dernier et profiter de ce que la vie a à nous offrir !
Le Clan MacDougall, Tome 2 : La Belle de Findley Le Clan MacDougall, Tome 2 : La Belle de Findley
Suzan Tisdale   
J’avais adoré le premier tome de la série. Il en a été de même pour ce deuxième tome. La force de cette série est sans conteste son originalité. L’auteur a su faire preuve de créativité, avec des intrigues imprévisibles et novatrices.
Tout d’abord avec des personnages anguleux. Loin, très loin des carcans plutôt lisses du genre : Findley, un héros sans titre, sans fortune, sans lignée qui n’a pour lui que l’estime que les gens lui portent ; et Maggy, une héroïne veuve, mère d’une famille nombreuse qui traîne après elle des secrets douteux. Face à eux un méchant, vraiment méchant, à la limite de la démence et de la perversion qui n’hésite pas à s’en prendre aux femmes, aux personnes âgées et aux enfants. C’est d’ailleurs tout un village qu’il va décimer en guise de demande en mariage à Maggy. Il leur fallait une intrigue à la hauteur et l’auteur ne leur fait pas défaut avec un road-trip où les héros ne manquent pas de temps pour s’étriper, mais aussi développer une complicité douce et profonde. Ensemble, ils vont s’associer pour faire face au Buchanan (le méchant plus que méchant) et récupérer l’un des petits de Maggy ! Leur route sera longue et minutieusement semée d’embûches, attendues et inattendues, et cela jusque dans les toutes dernières pages !

par Biibette