Livres
478 219
Membres
459 754

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Didie6 2014-11-13T15:29:20+01:00

"- Mais je m'en fiche que tu m'aimes, si tu me regardes pas ! Si tu me rend pas UNIQUE ! Tu sais même pas à qui tu dis "je t'aime" ! Tu le dis pas automatisme, c'est tout ! Mais tu ne fais pas l'effort de regarder le film pour qu'on puisse en parler après ! Même pas cet effort-là ! Alors, comment veux-tu que je te croie ? Tu m'aimes comme tu regardes là télé ! Distraitement ! Je m'en fous que tu m'aimes, je m'en fous !

Afficher en entier
Extrait ajouté par bagheera 2013-10-31T19:04:03+01:00

"Quelquefois, je me dis que Joconde était la psy de Léonard de Vinci. Et le vrai mystère de son sourire tient à l'épaisseur des dossiers qu'elle avait contre lui."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2015-12-18T10:52:31+01:00

Parce que tu es encore toute neuve, toi. Pas encore pourrie par la vie de Paris.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2015-12-17T21:57:55+01:00

J'ai changé, je crois. Je fais attention aux gens. Je me dis qu'ils ont peut-être une histoire aussi compliquée que la sienne et qu'ils s'y retrouvent plus.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2015-12-16T21:27:30+01:00

Je me suis dit : j'arrête de faire semblant, je fais la grève de la vie. Pour voir... Rien que pour voir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2015-12-16T17:30:21+01:00

Il a dû me pousser des muscles, cette nuit-là, parce que le lendemain je marchais plus pareil.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2015-12-15T20:09:53+01:00

C'est fatiguant de se marier, je ne recommencerai plus.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2015-12-15T12:07:51+01:00

Et d'ailleurs, que pouvait-on attendre de bon de l'union d'une robe et d'un pantalon ? À mon avis, rien.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2015-12-15T12:02:12+01:00

Je ne suis pas très douée pour me retrouver les yeux dans les yeux avec la Vérité.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-13T15:29:42+01:00

Le médecin m'a bien recommandé de ne pas évoquer le passé sans une prise immédiate de tranquillisant Gourex. Comme je n'aime pas les médicaments, surtout ceux qui soignent l'âme, j'hésite à repartir en arrière. J'essaie de comprendre ce qui s'est passé dans ma vie pour que tout éclate en mille morceaux. Le meilleur moyen de ne pas s'attarder sur soi est encore de penser aux autres. Comme une forcenée. Un seul moment inattention peut m'être fatal.

Il faut que je sois tout le temps occupée avec la misère d'autrui, sinon la mienne me saute au visage. Et alors, j'ai le souffle coupé. Je me plie, je me tords, je me love par terre. J'ai envie de disparaître. Je suis terriblement triste d'exister.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode