Livres
477 849
Membres
458 916

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

W3, tome 3 : Le calice jusqu'à la lie



Description ajoutée par x-Key 2016-03-10T14:30:20+01:00

Résumé

Les locaux de W3 ont été soufflés par une terrible explosion… Qui a voulu museler à jamais la voix des innocents et celle des opprimés ? Et s'il ne s'agissait pas d'un complot d'état comme tous le pensent ? S'il s'agissait d'une tout autre cause que les membres de W3 n'ont pas su voir ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 47 lecteurs

Extrait

Préambule :

"Bonsoir à toutes et à tous, je suis Egon Zeller.

Ce soir, ce n'est pas le comédien qui vous parle. Ce soir, c'est le citoyen qui s'adresse à la nation. Il y a quelques semaines, à ma place, Léon Castel s'adressait à vous pour défendre la république en danger. Il avait raison.

Léon m'a passé la main. C'est donc à moi que revient la triste charge d'annoncer.......".

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Quel trilogie

Juste bien comme les aimes, rempli de rebondissements.

J'ai aimé detester des personnes et adoré aimé d'autres personnages.

Si vous n'avez pas encore lu cette trilogie, allez y vite

Afficher en entier
Bronze

Reculer pour mieux sauter, voilà le titre auquel nous avons échappé. Autant les 2 premiers volumes étaient tip-top à tous points de vue, autant celui-ci me laisse une impression mitigée. À vouloir trop bien faire, on finit par une sorte de remplissage académique. Je suis déçu, parce que j'espérai sans doute trop. Bravo quand même aux auteurs pour l'ensemble de cette fresque magnifiquement menée.

Afficher en entier
Or

J'ai enfin fini cette trilogie W3 !!

Je dis "enfin" car ce sont des pavés d'environ 1000 pages mais ils se lisent vite ;)

Mais, Cœur sensible s’abstenir ;)

Je vais de ce pas lire son spin off "Ilya Kalinine"

Afficher en entier
Diamant

Je suis triste de quitter ces personnages, et cette trilogie. comme toujours ce superbe duo nous offre une fin digne de ce nom. Bien sûr je me sens frustrée car la fin de certains personnages m'a rendu vraiment triste. Mais je suis toujours autant subjuguée par la plume plus que parfaite de ces auteurs. Le destin de Lara, Léon et Sookie ainsi que Kalinine va vraiment me manquer.

Afficher en entier
Diamant

voilà je l'ai finis..... J'ai adorer cette série, à aucun moment je me suis ennuyée!!! j’étais horrifier de la fin du tome 2 et je me suis jetée sur le 3 sans attendre!!! Voir le déroulement et la suite des évènements, savoir qui survivrai!!! Et bien surprise par la tournure de l'histoire. la capture de Kalinine, le sauvetage de Jo, l’enquête qui ce poursuit par le reste de l’équipe de W3. Ma plus grosse déception sera pour valentin, mémé et Egon j'aimais beaucoup ces personnages. Je recommande vivement cette série!!

Afficher en entier
Diamant

Voici une critique que je me réjouissais d’écrire, afin de partager avec vous le plaisir que j’ai eu à lire ce livre… mais…il s’agit aussi de l’ultime épisode de cette saga que j’ai adorée et dévorée.

J’ai acheté le premier tome, « Le sourire des pendus », parce que j’avais lu une critique qui en faisait l’éloge. Une fois ce premier livre lu, je me suis jetée sur le second qui venait justement de sortir en librairie.

J’ai donc enchaîné avec « Le mal par le mal », et quel choc! Quelle fin pour le second tome…je n’avais plus qu’une envie: connaitre la suite de l’histoire !

Les auteurs, que je suis sur les réseaux sociaux, ont rendu cette attente « attractive » en demandant à leurs fans quels personnages devaient survivre dans le troisième volet.

Pour ma part, j’avais choisi Guernica… bin oui…

Et puis, ENFIN, après une attente interminable, le suspense est terminé, je vais savoir comment se termine cette série.

Et ça valait la peine d’attendre! Croyez-moi!

L’histoire se déroule directement après la fin du deuxième tome, ce que j’ai eu un peu de mal a assimiler car pour moi, un siècle s’était écoulé entre mes deux lectures !

Je ne ferais pas de résumé de l’histoire de peur de spoiler les futurs lecteurs, voici donc la quatrième de couverture :

Les locaux du site d’info W3 ont été soufflés par une terrible explosion.

Qui est responsable de ce massacre?

Ceux qui ont échappé à la mort vont très vite comprendre qu’ils ne sont pas sortis d’affaire.

Sur les décombres encore fumants de l’immeuble, les drames se nouent et les destins s’entrelacent une dernière fois.

La plus unie des familles peut-mme résister à tant d’horreur?

Comme dans les précédents livres, l’histoire est divisée en chapitres et chaque chapitre est en fait le point de vue d’un personnage.

J’aime beaucoup cette façon de faire, elle permet de connaitre les sentiments de chacun et de voir les choses sous différents angles.

J’aimais particulièrement, dans ce volet, retrouver 2 personnages particuliers mais tous les chapitres, qui sont d’ailleurs assez courts (quelques pages), je les ai lus avec un plaisir fou!

Par ailleurs, à la lecture de ce livre, et a plusieurs reprises, j’ai eu l’impression que les auteurs avaient été formés par George R. R. MARTIN, auteur de la saga Game of Thrones: aucune pitié pour les personnages, ni d’ailleurs pour le lecteur qui en prend plein les yeux et qui va de surprises en surprises en ayant presque peur de tourner les pages.

Les petits « + » ajoutés par les auteurs rendent la lecture encore plus agréable :

les citations des personnages reprises des 3 tomes la fin de l’histoire résumée pour chaque personnage et surtout cette petite phrase, tout à la fin, au bas de la page, qui m’a remonté le moral « Retrouvez la jeunesse de Demian Obolanski dans « Ilya Kalinine », à paraitre au Livre de Poche au printemps 2017″.

J’en saurais donc un peu plus sur la vie de mon personnage préféré de la saga! Et j’attends cela avec impatience! ♥

Après avoir tourné la dernière page, je me suis dit « et maintenant je fais quoi?« . J’aurais besoin d’une mini pause avant de reprendre une lecture, car cette histoire a besoin d’être digérée, surtout qu’il s’agissait de la fin de cette série, et que nous quittons définitivement ses personnages si attachants .

On ne sort pas indemne d’une lecture comme celle-ci, elle laisse des traces.

C’est un vrai coup de coeur et je conseille cette saga à tous les fans du genre.

C’est une brique, 830 pages, mais elles se lisent si rapidement et avec tant de plaisir qu’on aurait pu en rajouter quelques centaines !

Même si je sais que toutes les bonnes choses ont une fin, c’est avec un pincement au coeur que j’écris cette critique.

Vous l’aurez compris, je suis fan de W3!

Je n’ai qu’un conseil, jetez-vous sur W3 ! Si vous n’en avez pas encore lu un, achetez les trois tomes d’un coup et plongez-vous dans l’histoire.

Merci aux auteurs de nous apporter tant d’émotions et de plaisir !

Afficher en entier
Or

Avec « le calice jusqu’à la lie », Nathalie Hug et Jérôme Camut clôturent cette superbe série qu’est « W3 ».

Si vous avez lu le tome 2, comme moi, vous avez hurlé à la fin. Ce n’est pas possible, les auteurs ne pouvaient pas nous laisser ainsi, sur cette explosion. Devoir attendre un an pour savoir la suite, c’était vraiment de la torture. Ne comptez pas sur moi pour vous dire qui a survécu, vous le découvrirez en lisant 3ème opus.

Je vous dirai juste que j’ai adoré ce dernier tome, encore plus que les précédent si c’est possible.

On y retrouve toute une palette de sentiments décrite avec brio. Rien ne nous y est épargné, souffrance, deuil, joie, amour, peine.

L’écriture est telle qu’on ne peut s’empêcher de partager les émotions des personnages. On frissonne, on rit, on pleure, … Je crois que je suis passée par toutes les couleurs de l’arc en ciel durant cette lecture. Il faut dire que les personnages partagent notre vie depuis tellement longtemps qu’ils font un peu partie de notre famille. Je n’ai d’ailleurs pas pu m’empêcher de leur imaginer un visage à chacun. Et j’ose l’avouer, j’ai revécu ma lecture durant mes rêves, signe que ce roman m’a vraiment marqué.

C’est aussi cela la magie de l’écriture à 4 mains de Jérôme Camut et Nathalie Hug, on ne lit pas leurs œuvres. W3 est telle une série télé dont on attend la suite avec impatience.

Et il en faut de la magie pour tenir des lecteurs en haleine pendant 3 tomes de plus de 800 pages chacun.

C’est avec une petite pointe de tristesse qu’on voit arriver la fin du roman et de la belle aventure W3. Mais il y a cette petite phrase magique en fin de roman une petite phrase magique « A paraître en 2017 un livre relatant la jeunesse de Kalinine ». Phrase qui redonne espoir, tout comme les auteurs arrivent à nous donner espoir en l’humanité à travers leurs romans.

Et oui, il ressort un énorme message de cette série, malgré les horreurs que peuvent faire certains, il y a toujours des hommes pour se battre contre la violence et l’ignominie, il faut garder espoir et se dire que la vie est belle et vaut la peine d’être vécue.

Si vous ne connaissez pas ces auteurs, je ne peux que vous inviter à vous rendre chez votre libraire pour découvrir W3 de toute urgence.

Et si vous avez lu les 2 premiers tomes, foncez acheter le dernier afin de savoir de dénouement de cette superbe trilogie.

Afficher en entier
Or

Voilà enfin venu le moment de conclure cette jolie aventure des explorateurs du polar, puisque je viens de terminer le second livre qui m'a été envoyé par Lecteurs.com, que je remercie à nouveau pour cette belle opportunité.

Mais c'est aussi la fin d'une autre aventure, que j'ai adoré vivre par procuration, celle des personnages de W3. Après environ 2500 pages à leurs côtés, j'ai presque l'impression de quitter des amis...

Résumé

Les locaux de W3 ont été soufflés par une terrible explosion…Qui est responsable de ce massacre ?

Ceux qui ont échappé à la mort vont très vite comprendre qu'ils ne sont pas sortis d'affaire.

Sur les décombres encore fumants de l'immeuble, les drames se nouent et les destins s'entrelacent une dernière fois.

La plus unie des familles peut-elle résister à tant d'horreur ?

Mon avis

Vu comme se terminait le deuxième tome de la série, j'étais dans tous mes états en commençant ce nouveau volume. Et j'avais bien raison puisque rares sont ceux qui ont survécu. Nous voilà donc lancés dans ce nouvel opus avec un effectif réduit, qui ne tardera d'ailleurs pas à être étoffé par quelques nouveaux personnages, tandis que certains autres, à peine évoqués dans les deux premiers livres, prendront de l'ampleur.

C'est un roman très cadencé, avec des chapitres nombreux n'excédant pas pour la plupart les quatre-cinq pages, et j'ai beaucoup aimé l'originalité des épigraphes qui sont toutes tirées des propos des personnages eux-mêmes.

A chaque chapitre, on suit un des protagonistes, et même si de temps à autre l'action se poursuit sur plusieurs chapitres, la plupart du temps on alterne, créant ainsi un effet de suspense. Cela permet aussi de suivre ce qui se passe dans plusieurs lieux différents: à Paris, dans les vosges et dans l'oblast de Kaliningrad principalement.

J'ai retrouvé avec bonheur certains personnages:

- celui d'Hervé Marin, toujours aussi attachant, auquel les auteurs ont même consacré un chapitre. Ainsi, le temps de quelques lignes, on voit ce qui se passe "à l'intérieur de sa tête", et découvrir son point de vue était à la fois plaisant et étonnant: bien que simple d'esprit, il appréhende les situations avec beaucoup de justesse, de vérité, et d'humour aussi.

- le personnage de Sookie, qui prend encore de l'ampleur, confronté à des drames immenses mais aussi des bonheurs simples. Toujours cette hypermnésie qui, je ne peux m'en empêcher, me rappelle le personnage de Carrie dans Unforgettable. Mais ici le sujet est traité avec plus de réalisme; en tout cas j'imagine que de vivre avec cette faculté extraordinaire doit être plus proche de ce qu'évoque le livre que la série...

- être dans la peau de Valentin Mendez se révèle aussi assez drôle bien que de ses réflexions ne ressortent pas vraiment l'intelligence et le génie qui lui sont prêtés. C'est plus à travers ses actions que cela se voit, parfois, car à d'autres moments c'est sa passion et son manque de maturité qui transparaissent. Il découvrira enfin la différence entre le désir et l'amour, mais sera-t-il trop tard?

- le personnage de Lara est méconnaissable, la jeune femme change, de vie, de caractère, de croyance, mais pas de valeurs. Alors qu'elle appartient dorénavant au monde d'Ilya Kalinine (on peut voir dans le prénom de Demian l'anagramme DEMAIN, l'avenir de Lara... où vais-je trop loin?), elle découvre de quoi il est fait et y cherche sa place. Comme dans les tomes précédents, sa force est étonnante et son courage exemplaire. Grâce à ses choix, sa nouvelle vie lui permettra de se redécouvrir femme, mère et combattante acharnée.

- d'autres personnages comptent pour moi: celui de Marcus Maratier qui, libéré par l'explosion (surtout parce qu'il aurait pu y rester), décide de ne plus être esclave de son enfermement "la première sensation positive du reste de sa vie", mais qui au gré de nouveaux chamboulements finira à nouveau prisonnier de lui-même. Celui de Léon aussi, qui perdra tour à tour presque tous ses attributs: celui d'homme d'abord, puis celui de père. Heureusement, Hervé lui fournira une raison de tenir le coup.

Tous ces compagnons de l'aventure W3 seront rejoints par de nouveaux personnages, dont un essentiel au dénouement de l'histoire: Anne Chassin. J'ai aimé découvrir cette jeune femme dans laquelle on peut retrouver la Lara du début, et qui d'ailleurs détrônera cette dernière comme personne la plus importante de la vie de Valentin.

Je n'évoque pas ici les personnages pourtant essentiels du nouveau monde de Lara: Demian, bien sûr, Vera, Innokenty, Bérénice, Tissia, etc. J'espère en retrouver certains (mais je ne vous dis pas comment pour le moment) et en parler plus en détails dans une chronique prochaine.

Via le personnage d'Adrien Barbier, les auteurs nous lancent dans une réflexion primordiale sur les médias de nos jours: toujours plus d'informations, que le public oublie aussitôt ingurgitées, qui lui permettent "de s'offusquer, s'enthousiasmer, signer des pétitions, manifester et vivre par procuration". Procès est fait à ce matraquage médiatique, notamment via les chaînes d'info en continu: peu importe (ou presque) la vérité, tant qu'on nourrit la bête.... Ainsi, "pour que des informations durent, il fallait une intention politique ou économique, il n'y avait guère d'option supplémentaire". D'ailleurs, les journaux n'ont plus le temps d'attendre des preuves, de fortifier leurs recherches, puisque tous en viennent à la même conclusion "si ce n'est pas nous, d'autres le feront"...

Moi qui aime tant lire, j'ai été très émue par la démarche de Sookie: elle aimait tant cet homme, le Dr Mariani, que pour continuer de le découvrir, malgré la barrière de la mort, elle décide de mettre sa propre vie entre parenthèses le temps d'ingurgiter toutes les nourritures de son homme: les bocaux, mais surtout chacun de ses livres. Un acte magnifique qui lui donnera le temps de trouver une raison de vivre (que l'on voit venir de loin mais qui n'en reste pas moins la plus belle des issues). C'est une des plus jolies preuves d'amour qu'il m'ait été donné de lire...

En conclusion, ce final était vraiment à la hauteur, même si les auteurs n'ont pas fait dans le Happy End (et probablement d'ailleurs parce qu'ils n'ont pas fait dans le happy end). On nous y apporte enfin toutes les réponses, certaines remontant au premier tome de la série, et au final chaque personnage (encore en vie) semble avoir trouvé sa place, même si elle est loin de ce qu'on aurait pu prédire au début de notre lecture. Et quelle ne fut pas ma joie de découvrir cette petite phrase à la toute dernière page du roman, quand je m'étais déjà résolue à quitter pour toujours ce microcosme et ses occupants, chers à mon coeur: "à paraître en 2017 un livre relatant la jeunesse de Kalinine". Ainsi, pour quelques centaines de pages encore, nous pourrons retrouver une partie de ces êtres, et en apprendre plus sur leur passé, celui qui les a amenés à être ceux qu'ils sont aujourd'hui. Ceux qu'ils étaient plutôt, en ce qui me concerne, puisqu'ici s'achève pour moi la lecture de l'aventure de W3!

Et vous, qu'avez-vous pensé de cette trilogie époustouflante?

http://leslecturesdunespondy.blogspot.fr/2016/05/w3-le-calice-juqua-la-lie-de-nathalie.html

Afficher en entier

Dates de sortie

W3, tome 3 : Le calice jusqu'à la lie

  • France : 2016-04-01 (Français)
  • France : 2017-03-01 - Poche (Français)

Activité récente

Pat74 le place en liste or
2018-09-06T11:16:49+02:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 47
Commentaires 8
Extraits 1
Evaluations 8
Note globale 9 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode