Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de wafaread : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Dracula Dracula
Bram Stoker   
En fait, le mythe du vampire a beaucoup évolué. Dracula est peut-être ce qu'on en a fait de plus proche par rapport aux superstitions et aux croyances anciennes. Mais bien entendu, Bram Stocker n'en a pas utilisé tous les éléments sinon Dracula aurait été encore plus laid et se serait baladé en linceuil ;) En fait, je me demande si ce n'est pas le personnage vampirique le plus étoffé en littérature classique.

par Angie
Le Comte de Monte-Cristo Le Comte de Monte-Cristo
Alexandre Dumas   
c'est un superbe classique que j'ais pris un immense plaisir à lire. C'est un roman pleins de passions, d'injustices, de questions ... bref la recette qui ne vous fais pas décrocher.


par myra44
Les Misérables (Album) Les Misérables (Album)
Victor Hugo    Luc Lefort   
L'adjectif "grand" est-il suffisant pour qualifier ce livre? Côtoyer quelqu'un est toujours plus éclairant qu'entendre parler de lui. Victor Hugo est un magicien si envoûtant que je ne parviens pas à me détacher de lui, malgré cette syntaxe qui nous sépare. J'aime sa fausse nonchalance et ses faux égarements dont il fini par nous montrer l'utilité avec un brio infatigable. Même si je suis parfois un peu perdu dans les descriptions, j'admire ses connaissances historiques et géographiques précises, ses phrases courtes et politiquement tranchantes. Victor Hugo sait rendre les personnages sublimes, montrer leur détermination ou leur perversité avec force et les faire aimer ou haïr.

Mais je suis en colère. Avec Monsieur Hugo, on passe 20 pages de description et de discours à s'ennuyer ferme et en 4 lignes, il nous met par terre. Il va falloir trouver un équilibre! Ça ne peut pas continuer! (Ah oui, il est mort) Que de phrases puissantes qui nous frappent et que de jeux d'esprit! Cependant, les références historiques innombrables m'ont manqué pour profiter réellement du roman. Les personnages sont introduits avec une subtilité peu commune. Certains passages sont insoutenables de réalisme, c'est presque pire que la confortable réalité. Je suis en colère, et en même temps, c'est un chef d’œuvre.
Un monde sans fin Un monde sans fin
Ken Follett   
J'ai lu "Les pilliers de la terre" mais j'ai vraiment préféré "Un monde sans fin" car j'ai accroché directement avec l'histoire et les personnages. Bien que j'ai adoré Aliena et Jack. A lire absolument.

par Tango
Le Vieil Homme et la Mer Le Vieil Homme et la Mer
Ernest Hemingway   
C'est une jolie histoire, facile à lire. Il n'y a pas grand chose à en dire, mais beaucoup à en tirer : en terminant le livre, on ne finit tout simplement pas sans en avoir tiré quelque chose.

par x-Key
Le Siècle, Tome 3 : Aux portes de l'éternité Le Siècle, Tome 3 : Aux portes de l'éternité
Ken Follett   
Encore une fois, Ken Follett m'a emmené dans une histoire bouleversante qui mélange très habilement grande et petite histoire. Certains passages étaient vraiment touchant, cependant malgré le fait que j'ai vraiment aimé ce livre, c'est sans doute celui de la trilogie que j'ai le moins aimé: il y a de grosses longueurs (je n'en pouvait plus de la crise de Cuba). A force de vouloir trop en dire, je me suis sentie engloutie sous un déluge d'informations qui ne font pas vraiment avancer l'histoire. De même, j'ai vraiment regretté de ne pas retrouver certains personnages [spoiler]Que devient le frère de Carla, on ne le sait pas, il n'en ai jamais fait mention et la famille Fitzherbert on ne sait pas ce qu'elle devient même si Fitz fait quelques apparitions[/spoiler] J'ai trouvé l'histoire trop axée sur un personnage, au détriment d'autres qui sont vraiment intéressants et qui auraient mérité d'être plus développé. Et la fin arrive un peu trop vite (malgré les 1200 pages du bouquin), ce qui montre que j'ai quand même beaucoup aimé ce roman!!! Mais j'ai ressenti une certaine tristesse à quitter des personnages que j'ai tant aimé et suivi au fil de ces trois superbes romans...

par Armide
Le siècle, Tome 2 : L'hiver du monde Le siècle, Tome 2 : L'hiver du monde
Ken Follett   
J'ai été contente de retrouver les personnages de La Chute des géants même s'il m'a fallu un moment pour remettre chaque histoire à sa place. Et les enfants sont bien entendu des personnages à la hauteur de leur parents. Cependant, je ne sais pas si c'est parce que je commence à avoir lu trop de Ken Follett, mais tout de même, si ces personnages sont très intéressants, j'avoue que j'ai eu moins de coup de coeur pour eux que dans d'autres romans de cet auteur. Il y aussi une nuance cette fois-ci : habituellement, les méchants des romans de K.Follett sont trrrrrrès méchants et les gentils trrrrrès intègres. Cette fois-ci ils ne sont pas tout noir ou tout blanc. S'il n'excuse rien, on peut prendre en compte le contexte qui peut pousser à agir à l'encontre de ses sentiments pour protéger le plus grand nombre...

En parlant de nuances, Ken Follet a d'ailleurs su présenter chaque "camps" sans vraiment prendre partie, il expose les motivations de chacun et leurs conséquences, à nous de nous forger un avis. Que la cause soit noble ou beaucoup moins noble, il y a des atrocités de par et d'autre. La guerre fait vraiment ressortir le pire de l'être humain... toutes ces choses, on a beau se douter qu'elles ont eu lieux, c'est quand même une grande claque de le lire noir sur blanc et de les vivre à travers des personnages qu'on côtoie depuis plusieurs pages!

Il manque juste, encore une fois, une famille pour représenter la France. Il aurait pu être intéressant de parler du réseau actif des résistants français, comme il a fait pour ceux des autres pays. Il n'y avait bien sûr pas que de la résistance en France, comme partout certains étaient terrifiés ou pire, d'autres en ont profité pour asseoir leur pouvoir ou faire éclater toute leur cruauté! Enfin bref, Ken Follet nous snobe encore une fois ^^

Une dernière chose, qui n'est pas des plus importantes mais que mon âme de romantique tient à signaler, je trouve que les dialogues amoureux sont maladroits... Et puis on a bien compris que l'idéal de l'auteur c'est une femme belle, de caractère, intelligente et qui aime donner du plaisir aux hommes! ^^ Habituellement pourtant j'ai de grands coups de coeur pour ses personnages féminins mais là j'ai été assez critique. J'espère que ce n'est pas parce que je suis trop rodée à son style car j'ai envie de découvrir ses prochains romans avec toujours autant de plaisir!
Voilà voilà, j'espère que ce n'est pas trop fouillis, respirez quand vous pouvez je boycotte la ponctuation (mais j'essaie de faire des efforts :) )

par bagheera
Le siècle, Tome 1 : La Chute des Géants Le siècle, Tome 1 : La Chute des Géants
Ken Follett   
Une très bonne fresque historique qui témoigne du sérieux de l'auteur, face à l’exactitude des événements. Il a réussi là où beaucoup d'autres ont échoué.

De plus, avoir 5 familles d'origines différentes donne vraiment un point de vue global de la situation et on peut parfois mieux comprendre l'horreur des événements, grâce aux personnages.

par chachouna
Anna Karénine Anna Karénine
Léon Tolstoï   
Anna Karénine... C'est sans doute le meilleur roman que j'aie jamais lu. Il porte pourtant mal son titre, car, en mettant au premier plan l'histoire tragique d'Anna, il nous fait négliger l'histoire d'amour de Kitty et Levine, et plus généralement tous les autres couples. Pourtant, la beauté de l'oeuvre réside dans ces comparaisons, ces mises en parallèle. On peut ainsi à nouveau constater la triste condition des femmes à l'époque, l'effet délétère de la société et des "convenances", le poids des remords sur une existence, entre autres choses. Le génie de Tolstoï est de rendre les humains infiniment bons, parfois trop cependant. Mais ici, l'histoire de Kitty et de Levine est contrebalancée par celle d'Anna et de Vronski, ce qui donne un équilibre parfait au roman.
Je dois avouer: j'ai eu les larmes aux yeux trois fois en lisant Anna Karénine. Les deux premières fois, c'était de joie. Et la troisième fois, j'ai fondu en larmes, bouleversée, abattue, comme si l'événement qui avait lieu dans le roman s'était déroulé sous mes yeux.
J'ai pu cependant me remettre de mes émotions car ce livre, contrairement à ce que l'on croit souvent, et malgré un certain drame que je ne dévoilerai pas, finit bien, et c'est sans doute ce qui rend le roman encore meilleur.
Le Chardonneret Le Chardonneret
Donna Tartt   
Je viens de terminer ce livre interminable, que j'ai ramé pour le finir, bien que Théo soit hyper attachant et son histoire m'a profondément touchée mais les innombrables descriptions détails par détails ont usé de ma patience. Mais je doit dire que l'écriture de Donna est très belle c'est de la poésie et il y a des métaphores à chaque page. pour ceux qui aime l'art c'est vraiment fabuleux. Autre point positif le personnage de Boris très belle création. Également Hobie qui est vraiment une bonne pâte.

par goretti