Livres
421 293
Membres
337 553

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Walking Dead, Tome 9 : Ceux qui restent



Description ajoutée par Lacie 2012-03-01T17:52:27+01:00

Résumé

Seuls Rick et son fils ont échappé au massacre orchestré par le Gouverneur, leader psychopathe de la communauté de Woodburry. Il leur faut désormais réapprendre à vivre avec la peur au ventre, chaque nouvelle rencontre pouvant être la dernière... Robert Kirkman renvoie son héros à sa condition de survivant, seul face à un monde hostile et affamé... plus rien ne sera jamais comme avant !

Afficher en entier

Classement en biblio - 624 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Evanna 2018-04-15T11:50:18+02:00

- Mais moi... Je peux me protéger tout seul. Sans doute mieux que tous ces gens mieux que toi. Tu crois encore que je suis un enfant... mais c'est fini. Je n'ai plus envie de jouer. Je n'ai plus peur. Je ne suis plus un enfant. Alors, je m'en sortirai si tu dois mourir. Si tu meurs, ça ira. Tout le monde meurt... c'est pas grave. Vas-y, si c'est le moment. Je m'en sortirai. Si tu meurs, ça ira. Ça ira.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Parthenia 2018-05-16T17:39:30+02:00
Or

La 1ère partie de ce tome va s'attacher exclusivement à la fuite de Rick et du petit Carl en quête d'un abri sûr. Nous avons l'impression de revenir au point de départ, quand Rick tentait de retrouver les siens au tome 1, à la différence près que cette fois Carl l'accompagne, et que leur famille a été massacrée mettant fin à tout espoir de retrouvailles...

Nous renouons donc avec les fondamentaux de la saga : la survie pure et dure à l'extérieur dans un environnement plus hostile que jamais ! Mais cette fois, les rôles sont inversés, et c'est Carl qui est obligé de protéger son père. En effet, Rick, dont la blessure s'est infectée, est dévasté par une fièvre qui le plonge dans un sommeil profond durant plusieurs jours.

L'histoire se focalise alors sur Carl en des scènes poignantes où l'enfant tente de se convaincre en un long monologue émouvant qu'il n'a plus besoin de son père pour s'en sortir :

”Je viens de tuer trois rôdeurs, P'pa. Trois. Je les ai tués tout seul. Sans personne. J'ai dégainé... j'ai visé et... BAM ! BAM ! BAM ! Ils étaient morts. Bon... J'ai dû tirer plusieurs fois sur le dernier... Mais je l'ai tué... comme les deux autres. J'ai presque pas eu peur. Je l'ai fait sans toi... Je n'ai...Je crois que je n'ai plus besoin de toi. Au début, j'ai eu peur quand tu es tombé malade... Mais ça va mieux. Je n'ai plus peur du tout. Je n'ai plus besoin que tu me protèges. Je suis costaud... J'ai grandi. Beaucoup, même. Je suis presque adulte... Pas encore... Mais presque. Je crois que tu ne peux plus me protéger, de toute façon... Tu n'as pas pu... Tu... TU N'AS PAS PU PROTEGER MAMAN ET JUDY ! NI ALICE ! NI ALLEN ! NI TYREESE ! NI DONNA ! NI PERSONNE ! TU NE PEUX PROTEGER PERSONNE ! Mais moi... Je peux me protéger tout seul. sans doute mieux que tous ces gens... Mieux que toi."

(Carl à Rick inconscient, pages 42/43/44)

Quand Rick reprend conscience, leur situation n'est pas plus optimiste, bien au contraire, car l'ancien shérif, victime d'hallucinations, semble s'enfoncer peu à peu dans la folie, incapable de faire le deuil de sa femme et de son bébé. Heureusement, Michonne croise à nouveau leur chemin et ils décident de rejoindre la ferme d'Hershel où on a la surprise (et la joie immense) de retrouver d'autres survivants du pénitencier (mais je m'abstiendrai de vous donner leurs noms afin de ménager le suspens !) ! Rick, traumatisé par les récents événements et rongé par la culpabilité, a perdu toute assurance et se résout à s'en remettre à Dale pour toutes les décisions concernant le groupe.

La seule chose qu'il s'autorise, c'est de donner un ultime conseil de prudence à son fils :

”Tu n'es pas en sécurité, Carl. Peu importe combien il y a de personnes autour de toi... ou si la zone paraît dégagée... quoi qu'en disent les autres, quoi que tu en penses... tu n'es pas en sécurité. Ce qu'on fait, c'est dangereux. Je veux que tu sois prudent. Je sais que tu sais ce que tu fais... Je sais que tu es intelligent. Mais il ne faut qu'une seconde, Carl. Tu le sais. Une seconde et c'est fini. Alors, reste vigilant... tout le temps. Ne baisse pas ta garde. Jamais."

(Rick, page 139)

C'est alors que l'arrivée de trois personnages hauts-en-couleur va changer la donne.

Après plusieurs tomes, on récolte enfin de nouvelles informations sur les zombies, et quelles informations ! Eugène Porter, le chercheur du trio, apprend aux rescapés qu'il connaît l'origine de cette épidémie (une espèce d'arme bactériologique) et le moyen de l'enrayer. Mais pour ce faire, il doit se rendre à Washington où se trouvent les infrastructures nécessaires.

Son acolyte Abraham Ford, un sergent fort en gueule, leur explique de son côté comment se forme une horde, en une truculente tirade (d'ailleurs, chacune de ses interventions est truculente avec ses affirmations à l'emporte-pièce !) :

”"C'est quoi une horde ?" Le coup de feu que j'ai tiré s'est répercuté dans toutes les directions et sacrément loin. Deux miles ? Trois ? J'en sais foutrement rien. Mais loin.

Je vais vous expliquer comment ça marche, vu que vous avez pas l'air d'avoir bien pigé au bout d'un an d'enfer sur Terre.

Tous ces enculés de morts-vivants qui ont entendu le tir vont se lever et suivre ce son. Ce son est produit par des gens... et les gens, ça se mange.

Certains ne sont pas loin et vont peut-être même arriver jusqu'ici. Comme vous avez opté pour un camp fixe... c'est un problème.

Ils sont pas foutus de marcher droit. Et comme ils sont cons comme la Lune, ils vont passer à autre chose ou prendre la mauvaise direction.

Mais parfois... pas à chaque fois... il y en a un qui va passer devant un autre. Et cet autre va se lever et suivre le premier. Et ils vont en croiser d'autres. Et encore d'autres. Vous voyez le topo ?

Ils vont former un gros groupe. Et parfois, ce groupe va en croiser un autre. Et ils vont se réunir. Au final, on a des centaines d'enculés de morts-vivants qui suivent un son qu'ils ont tous oublié.

Ils marchent parce que tout le monde marche. Et tout le monde marche parce que tout le monde marche. Une vraie bande de veaux.

Mais ces salopards de zombies qui rôdent en bande... Vous les appelez des rôdeurs, hein ? J'aime bien. Ces putains de groupes géants, ce sont des hordes. Enfin, c'est comme ça que nous, on les appelle.

Et les hordes, c'est la merde."

(Abraham, page 122/123)

Le groupe de Rick se rend alors compte que leur mode de survie les exposait en fait à des attaques de rôdeurs de plus en plus dangereuses :

”Fait chier. Tu trouves un bon abri, tu dois te méfier de ceux qui vont vouloir te le piquer. Et si personne veut te déloger, c'est parce que t'es pas à l'abri."

(Dale, page 135)

Le tome 9 est comme le tome 7 un tome de transition, mais cette fois l'espoir apparaît au bout du tunnel.

Une nouvelle orientation est donnée à l'histoire (ce qui n'est pas pour me déplaire),et l'on va enfin quitter cette région où tant de nos rescapés ont trouvé la mort...

Bilan de ce tome :

Aucun mort (en même temps, il ne reste plus beaucoup de survivants ! ^^)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Evanna 2018-04-15T17:23:46+02:00
Lu aussi

Un tome rapide à lire et passionnant, j'ai passé un bon moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par gael_leboeuf 2017-10-23T09:46:53+02:00
Diamant

Un tome qui reprend là où le précédent c'est arrêté... De nombreux morts parmi les survivants... De nouvelles informations nous aident à mieux comprendre ce qu'il s'est passé au début... Le suspense est toujours aussi intense voire même angoissant...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miaouss 2017-07-11T20:27:54+02:00
Lu aussi

Des plus en plus de cases grisés dans la page des personnages principaux, d'où le titre je suppose.

Un très bon tome, encore une nouvelle épreuve, Carl (le fils de Rick) se dévoile enfin, beaucoup de suspens, une grosse évolution psychologique pour beaucoup. Une nouvelle rencontre qui s'annonce des plus intéressante sur le long terme.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Isa-Demasure 2017-02-11T19:53:05+01:00
Diamant

Beaucoup moins d'action que le tome précédent.

Sortir de la prison fait du bien , on est plus dans un endroit froid mais "calme" , il y a de nouveau du danger ( plus ) .

Même si ce n'est pas mon préféré de tous , j'ai beaucoup aimé! Surtout quand Carl est seul.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bbey 2016-12-06T08:41:35+01:00
Lu aussi

Quel tome super ! Le fait de ressortir de la prison remet plein de rebondissements à l'histoire... J'ai vraiment adoré ce tome

Afficher en entier
Commentaire ajouté par aliciadeco 2016-11-09T16:11:19+01:00
Diamant

Mon tome préféré depuis le début, j'ai surkiffé !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Angie_Richard 2016-08-23T17:19:51+02:00

J'en ai les larmes aux yeux tellement cette histoire est prenante ! Attachez-vous à un personnage, il mourra de toute façon !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Evalla 2016-08-23T13:08:44+02:00
Or

Ce tome signe un grand retour en arrière pour nos personnages... Rick et Carl se retrouvent sans défense et sans toit.

Ils vont devoir se remettre de ce qu'ils ont vécu pour aller de l'avant. La santé de Rick (tant mentale que physique) est assez effrayante, signe du prix à payer pour survivre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ethan-Harris 2016-07-12T18:17:31+02:00
Or

Encore un tome réussit , moins d'actions , cela nous fait du bien !

Afficher en entier

Date de sortie

Walking Dead, Tome 9 : Ceux qui restent

  • France : 2009-10-07 (Français)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 624
Commentaires 54
Extraits 14
Evaluations 137
Note globale 8.09 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Here We Remain - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode