Livres
523 886
Membres
541 816

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Walking Dead, Tome 16 : Un vaste monde



Description ajoutée par Fairy-World 2012-08-22T22:22:21+02:00

Résumé

La vie reprend doucement son cours pour les habitants de la communauté. Mais le danger n'est jamais très loin... Morts et vivants rôdent. Lorsqu'Abraham et Michonne découvrent l'existence d'un homme avec de fortes aptitudes pour se battre et ne semblant pas éprouver la peur, les souvenirs du Gouverneur resurgissent. Rick et les siens voient leur confiance en l'humain une nouvelle fois mise à l'épreuve.

Afficher en entier

Classement en biblio - 533 lecteurs

Extrait

"Garde tes ennemis plus près encore"

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Ouh là ça craint du boudin … Purée j’en ai plus que deux en stock comment vais-je faire

Afficher en entier
Argent

L'engagement scénaristique est important dans ce tome, et au moins on est sûr que les choses vont bouger ! Après tant de péripéties, je ne sais pas quoi trop penser de tout ça, et tant mieux, ça rajoute au suspense général. Hâte de lire la suite !

Afficher en entier
Or

Un série ,qui fait bien d’être lu par tous les fans de zombies.Les personnage son très attachant,toutefois il faut le cœur bien accrocher pour lire la série des Walking dead .Mais cette série est une tuerie (littéralement). Attention ceux qui pense que la série de livre est = au épisode de série TV ,se trompe la série livre est mieux ( les deux son un peu différente ).

Afficher en entier
Or

C'est un tournant aussi important que la découverte de la prison ou que la rencontre avec le village fortifié de Douglas qui s'amorce avec cette première approche de la Colline et cette première évocation de Negan. Rick prend aussi conscience des qualités qui font de lui un chef. On réalise aussi que tous les survivants n'ont pas eu à affronter le même niveau de difficultés. Un épisode qui ouvre plein de nouvelles perspectives.

Afficher en entier
Argent

Dans ce tome-ci on découvre de nouveaux personnages et notamment la communauté de Jésus et le nouveau lieu qui est la Colline. Leur communauté n'est franchement pas destiné à faire long feu tellement ils sont mous et ennuyeux. Negan et les sauveurs sont annoncés et on sent que bataille et guerre vont s'en suivre.

J'ai beaucoup aimé la phrase de Rick qui cloture la bande-dessinée : " On va pouvoir arrêter de survivre et commencer à vivre."

Afficher en entier
Bronze

On découvre Jésus et la colline ! Un nouveau monde s'offre à Rick et ses compagnons.

Afficher en entier
Or

Sans trop de surprise, je préfère largement la version écrite que la série ! On avance vite, c'est clair et surtout c'est plus cohérent !

On arrive dans ce tome à un moment clé puisqu'on découvre l’existence de La Colline. Je suis assez contente des choix de l'auteur sur ce qu'il se passe et j'ai hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Lu aussi

un peu lent ... Heureusement qu'un événement s'annonce.

Afficher en entier
Bronze

Le problème des vivres devient récurrent, si bien qu'il est décidé en conseil de chercher parmi la communauté d'Alexandria un expert en jardinage afin d'aménager un potager ; de son côté, Eugene est chargé de chercher une solution à la raréfaction des munitions.

Mais le quotidien du groupe est bouleversé à l'arrivée musclée d'un certain Jesus, qui non content de maîtriser avec facilité la montagne de muscles Abe et l'agile Michonne, affirme vivre parmi une communauté de 200 individus et faire du troc avec d'autres clans.

Rick, échaudé par ses précédentes expériences, le fait prisonnier, puis, sur la pression des autres décide de se rendre avec 3 de ses membres et Jesus auprès de cette mystérieuse communauté...

”Rick : [Andrea] veille sur nous. On va rester dans sa ligne de mire. Elle pourra couvrir notre retraite s'ils nous attaquent. Faites attention.

Abe : Donc on se fait tirer dessus, et après, nos gars sauront qu'ils sont cuits. C'est le plan ? T'es un chef de merde, Rick."

(page 62)

Bon mon exultation de joie au baiser entre Rick et Andrea à la fin du tome 15 n'aura été qu''un feu de paille car Rick nous fait sa midinette en refusant de poursuivre sa relation avec la belle blonde de peur de la perdre... J'avais envie de lui dire : « Mec, tu vis à crédit et tu te refuses un peu de bonheur et un peu de chaleur humaine ? Conduis-toi en bonhomme, merde...»

J'ai trouvé la communauté de la Colline assez peu crédible... Constituée de 200 personnes, elle semble assez soumise et pusillanime. Vu de l'extérieur, quand Rick et son groupe arrive en bas des remparts, ça en jette un max, mais la baudruche se dégonfle dès qu'on voit son fonctionnement de l'intérieur... D'ailleurs, la proposition de Jesus se révèle un cadeau un chouia empoisonné. D'autant que Rick montre à cette occasion des prédispositions assez tyranniques quand il décide sans consulter le groupe d'offrir leurs services de mercenaires... En plus de son capolarisme, il semble affligé de mégalomanie en se prenant un peu trop pour le cador des survivants, et cette trop grande confiance me fait penser à celle de Paul Reynaud, ministre des Affaires étrangères, s'exclamant en 1939 : «Nous vaincrons car nous sommes les plus forts !» S'en était suivi une belle déculottée militaire !! Il m'inquiète, Rick, à être aussi sûr de lui, je sens qu'il va s'en mordre les doigts... de sa main restante bien sûr...

”J'ai eu affaire à des types dans son genre. Pendant un an, nous avons vécu sur la route plus souvent que sous un toit. On sait comment traiter avec ces gens-là. (... ) Ils ont besoin de nous. Ils ont besoin de notre savoir-faire. Nous pouvons être la colonne vertébrale du réseau qu'ils ont construit. Ils sont près de deux cents... On peut en faire une armée."

(Rick, page 129 & page 133)

Concernant Paul Monroe, alias Jesus, je n'ai pas pu m'empêcher de me méfier de lui en me demandant s'il n'était pas le dangereux Davidson, chassé quelques mois auparavant par Douglas et revenu pour se venger ! Mais finalement, je le trouve vraiment sympathique, avec ses allures de prophète halluciné, ses longs cheveux raides et son bon sourire...

Alors évidemment, le plaisir de lecture est toujours présent, mais je me sens de plus en plus blasée, d'autant que nous n'avons toujours aucune information sur l'épidémie ni sur sa cause...

Encore heureux que Jesus était là pour apporter un peu de piment car l'époque de la prison me manque. Tyreese me manque. Axel me manque. Hershel me manque... Et même le jeune puceau de Bill...

Et comme d'hab, on finit sur une citation d'Abe :

”Abe : Si tu te sens seule, passe nous voir Holly et moi. Quand tu veux.

Michonne : Non... Je n'ai pas fait ce genre de trucs depuis la fac.

Abe : Hé... Je voulais dire... pour manger... mais...

Michonne : T'excite pas, c'était pour rire. Berk."

(page 35)

Bilan de ce tome :

Aucun mort mais ça ne saurait tarder...

Afficher en entier
Or

J'ai bien aimée ce tome, de nouvelles intrigue viennent chambouler le quotidien de nos héros. Vivement la suite.

Afficher en entier

Dates de sortie

Walking Dead, Tome 16 : Un vaste monde

  • France : 2012-09-05 (Français)
  • USA : 2012-07-27 (English)

Activité récente

Tikes l'ajoute dans sa biblio or
2020-09-14T21:59:45+02:00
Cendre l'ajoute dans sa biblio or
2020-03-29T13:38:08+02:00
elw35 l'ajoute dans sa biblio or
2020-03-04T12:42:14+01:00

Titres alternatifs

  • A Larger World - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 533
Commentaires 42
Extraits 10
Evaluations 115
Note globale 7.74 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode