Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de wanda39 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
La Couleur du mensonge La Couleur du mensonge
Erin Beaty   
La couleur du mensonge… sa magnifique couverture, son résumé un peu trop détaillé, mais particulièrement intrigant… Voilà un titre qu’il me tardait de recevoir, et une histoire que je me languissais de dévorer ! Je n’ai pas attendu : je me suis jetée dessus sans tarder et je l’ai terminé très rapidement. Ce premier tome s’est révélé être un page-turner bourré de surprises.

Sage vit à la charge de son oncle et sa tante. Pour une fille telle qu’elle, le seul choix dont elle dispose est celui du mariage. Pourtant, Sage ne l’envisage pas un instant. Son caractère impétueux et son don aigu pour analyser les autres font d’elle une personne difficile à contenter. Un jour, son oncle lui annonce qu’il a réussi à lui obtenir une entrevue avec la marieuse la plus cotée du pays. Même si elle n’en a pas la moindre envie, Sage se plie à sa décision et rencontre donc Maitresse Rodelle. Mais on ne se débarrasse pas aussi facilement de sa langue bien pendue, et Sage n’est pas une fille qui se plie aux règles élémentaires. Plutôt que de lui trouver un mari, Maitresse Rodelle la prend comme apprentie. Les voilà bientôt à sillonner les routes afin d’accompagner de jeunes célibataires vers la capitale où elles seront mariées aux plus beaux partis du royaume. Escortées par une troupe militaire aux intentions douteuses, Sage va se lancer dans une aventure des plus inattendues.

Ce qui m’a d’abord séduit dans La couleur du mensonge, c’est son cadre bien particulier. Un univers aux allures médiévales, tout en se retrouvant dans la peau d’une apprentie entremetteuse… ça me plaisait énormément ! Il m’est très vite apparu que ce titre ressemblait à certains ouvrages de fiction historique, tout en apportant un vent bienvenu de nouveauté et d’une certaine modernité.

On le remarque surtout à travers Sage, une héroïne qui ne s'en laisse pas compter, opiniâtre avec un caractère de feu. Fine observatrice, elle m’a impressionnée plus d’une façon. Elle m’a fait penser à un petit animal sauvage qui mord parfois la main qu'on lui tend.

On suit également Ash et Queen, deux hommes chargés d’escorter les jeunes filles jusqu’à la capitale. Il y avait quelque chose chez Ash qui me dérangeait, sans que je parvienne à mettre le doigt dessus. En revanche, j’ai eu un faible pour Queen (quand vous aurez lu le livre, vous comprendrez l’ironie de la situation).

Là où Sage s’avère trop prompte à passer aux conclusions, Queen, lui, se montre trop pressé dans chacun de ses actes. Les histoires de Queen et de Sage sont différentes en tout point, mais leur route finit par s'entrecroiser par la force des choses. Et ça donne quelque chose… d’intéressant, je dirais !  

La prise en main du roman n’a pas été sans quelques difficultés, en ce qui me concerne. Le début, avec sa légère surcharge de plans stratégiques, m'a paru un peu difficile à intégrer. Mais après une centaine de pages, toutes les pièces du puzzle se mettent en place et j'ai pris énormément de plaisir à découvrir cette histoire.

L'univers créé par Erin Beaty est fourni, la psychologie des personnages bien amenée et sans artifices. L'auteur nous les présente tels qu'ils sont et nous offre des dialogues particulièrement percutants.

Au niveau du style et du contexte, j’ai beaucoup pensé à The Curse qui est une saga que j'affectionne énormément. Ça bouge dans tous les sens, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Erin Beaty joue avec nos nerfs, les personnages rusent, mentent et se cachent de lourds secrets. La manipulation atteint un tel niveau qu'au bout du compte, on ne sait plus très bien qui manipule qui. 

Quand on parvient au point de rupture où les masques s'abaissent, c'est la confusion qui règne. J'ai commencé à revenir en arrière pour relire certains passages et faire la lumière sur des dialogues un peu nébuleux. Une chose est certaine : les personnages cachent sacrément bien leur jeu. Et c’est sans doute ce que j’ai le plus aimé dans ce premier opus !

En résumé, stratégies militaires et paranoïa sont de mise. La couleur du mensonge est un roman qui s’apprivoise, où la vérité se mérite. Ne croyez pas tout ce que vous lisez, vous risqueriez de tomber dans le panneau, comme moi ! Ici, tout le monde cherche à en apprendre sur tout le monde. Les personnages rivalisent de ruses pour découvrir ce que cachent leurs interlocuteurs. Prêts pour une aventure où les mensonges sont au cœur de toutes les préoccupations ?


Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/fantasy---merveilleux/la-couleur-du-mensonge-erin-beaty
Le Maître de mon cœur Le Maître de mon cœur
Joanna Bourne   
Une belle histoire avec des espions, de l'humour, de l'aventure et de l'amour. J'ai aimé les personnages, surtout Jess qui est une femme forte, rebelle avec un lourd passé. Sebastian n'est pas mal non plus et bien sûr j'ai adoré Kedger le furet... A lire

par Selenia
Le Maître du jeu Le Maître du jeu
Joanna Bourne   
Ce n'est pas mon livre préféré de cette collection, mais il se lit bien. J'ai passé un bon moment sans être toutefois prise par le roman. Les personnages étaient bien ficelés mais il manquait un petit quelque chose pour qu'il y ait l’étincelle qui en fait un livre inoubliable.

par jujube
Outre Tombe, Tome 1 : Les Morsures de la Nuit Outre Tombe, Tome 1 : Les Morsures de la Nuit
Alyxandra Harvey   
Très bon roman ado sur les vampires.
La 1ère partie est plus centrée sur la présentation des personnages et sur le mode de vie des vampires. Toute l'intrigue se mettant en place progressivement.
La 2ème partie est nettement plus rythmée et haletante.

De l'action, de l'humour, du suspense et de la romance, J'attends impatiemment le tome 2!

par Eyllrië
Le Maître du secret Le Maître du secret
Joanna Bourne   
http://fantasybooksaddict.blogspot.fr/2015/08/le-maitre-du-secret-joanna-bourne.html


J'étais très curieuse de découvrir cette saga car le résumé m'attirait beaucoup ! J'aimerai donc remercier Karline de Un brin de lecture pour cet envoi !

J'ai beaucoup apprécié le contexte historique. En effet, l'intrigue se déroule après la Révolution de 1789, sous Robespierre et on sent que l'auteure a fait des recherches pour être au plus près de la vérité !
Cependant, les descriptions m'ont parfois semblé confuses notamment lors de l'épisode de la prison. En effet, j'ai eu beaucoup de mal à imaginer les lieux. Je me suis d'ailleurs demandée si cela était intentionnel de la part de l'auteure, à cause de la période historique tout aussi trouble, ou si cela venait du style de l'auteure. De plus, la situation m'a paru loufoque et invraisemblable, même pour l'époque !

Marguerite est un personnage plutôt intéressant car elle a plusieurs facettes : elle peut parfois être sensible comme lors de la toute première scène où on la rencontre où elle délivre un lapin qui s'est pris dans son collet alors qu'elle meure de fin mais aussi battante ! En effet, sous ses dehors d'aristocrate, elle est l'une des fondatrices d'un groupe qui aide les nobles à partir en exil à l'étranger ! J'ai beaucoup apprécié ce contraste !
Quant à Doyle alias Guillaume, je l'ai trouvé fascinant ! Il est loin d'être beau mais possède une sacré carrure et une maîtrise parfaite de lui même ! Par ailleurs, il a une faculté exceptionnelle qui lui permet de se fondre dans tous les rôles possibles, du simple paysans au un noble méprisant !
Pourtant, leur relation m'a semblé cousue de fils blancs car ils se rencontrent un jour et le lendemain, ils éprouvent des sentiments l'un pour l'autre, alors qu'ils ne se connaissent même pas !
De plus, elle se déroule un peu trop rapidement à mon goût ! J'aurai amplement préféré qu'ils prennent davantage leur temps !

Pour conclure, bien que le contexte du livre et les personnages soient intéressants, il m'a manqué LA petite étincelle pour en faire une bonne romance !

Covenant, Tome 1 : Sang-mêlé Covenant, Tome 1 : Sang-mêlé
Jennifer L. Armentrout   
Pffffff je l'ai déjà fini :( et pourtant j'ai ralenti ma lecture pour pouvoir le garder un peu plus longtemps.
En lisant la quatrième de couverture je m'attendais a une bonne petite histoire a lire entre 2 grosses lectures.
Hé ben je dois dire que je ne m'attendais pas du tout a ce que ce soit un coup de coeur et pourtant s'en ai un!!
Je suis tout simplement tomber amoureuse des personnages et de cette histoire remplis d'amour, de drame et d'action.
En gros il relie tout ce qui fait un bon livre!
Alex est super attachante et on arrive facilement a ce mettre a sa place, on a l'impression de ressentir toutes les émotions qu'elle éprouve.
Et Aiden le beau mec avec qui tout avenir est interdit.
Rolala j'ai vraiment adoré lire chaque passages ou ils étaient a deux, ou on sent qu'il ce passe quelque chose mais qu'aucun des deux n'ose franchir le pas.

Un livre qui ce lis extrêmement vite tellement l'histoire est prenante.
Je le recommande vivement a tout ceux qui lisent en VO car je ne sais pas s'il sortira en Français.





Les Vampires de Chicago, Tome 4 : Mordre vous va si bien Les Vampires de Chicago, Tome 4 : Mordre vous va si bien
Chloe Neill   
Triste ! Mais EXCELLENT !
Ce tome est une vrai gifle émotionnelle !
Sa fait longtemps qu'un livre ne m'avait pas donnée autant d'émotion ! Et sa fait plaisir ! On voit une part de fragilité et de vulnérabilité chez Mérit qui nous était inconnu jusque là.
Je ne sais pas quoi dire par rapport à ce quatrième livre... Il est juste super dur !!
Merit, toujours aux côtés d'Ethan continu leur petit bout de chemin, et ont un rendez vous avec le maire de la ville, Tate. Un nouveau défi les attends, de nouvelles cata surtout !
Je ne peux pas en parler sans spoiler, donc ne cliquez pas si vous ne voulez pas savoir !
Les vérités et les révélations sont dure !
[spoiler]On apprends que c'est le père de Merit qui a essayé d'embaucher Ethan pour Faire de sa fille une vampire, Ethan a refusé, et Célina est devenue jalouse parce que son père n'a pas fait une offre pour elle aussi. Elle a voulu se venger et c'est pour cela que Celina a envoyé quelqu'un attaqué Mérit et c'est aussi pour cela qu'elle lui en veut et donc essaie de la tuer...
Mais le pire, c'est qu'on voit à quel point Ethan aime Mérit lorsque qu'il s'interpose entre Célina et Merit et que c'est lui qui se prend le pieu en tremble et qui meurt. Oui, oui IL MEURT !!! Le maitre de la maison Cadogan meurt... Je l'écris mais j'arrive pas à y croire ! Si vous saviez comme c'est triste !! Malik prend la place de maitre de la maison, Luc devient son second... Mais sniffouiiillleee !![/spoiler]
Pour terminer ce tome est vraiment horrible, je crois que je l'ai déjà dit. Tellement d'émotion, il n'y a que sa du début a la fin, ce tome ma fait trembler, il est magnifique mais tellement triste...
Vue ce qu'il s'y passe à la fin, je pense que les morts ne resteront pas longtemps mort (du moins j'espère de tout mon coeur) parce que Les vampire de Chicago sans... :'(
Mais cela reste un MAGNIFIQUE TOME !
EXCELLENT !!

par naiky
Les Chevaliers des Highlands, Tome 3 : La Vigie Les Chevaliers des Highlands, Tome 3 : La Vigie
Monica McCarty   
Coup de coeur.

Je crois que cette série va devenir ma série « chouchou ». Celle que je relis quand je veux juste dévorer un livre sans même m'en rendre compte. Me captiver jusqu'à ne plus pouvoir m'arrêter. Sourire et rire bêtement. Faire une pause dans une lecture qui me semble bien longuette et m'aérer l'esprit.
J'ai bien conscience que ce n'est pas de la grande littérature, que les histoires en elles-mêmes sont loin d'être extraordinaires et qu'elles ont ce qu'on pourrait appeler un côté « gnian-gnian ». Il n'empêche que les romances historiques et plus particulièrement celles sur les Highlanders sont en train de devenir mon péché mignon.

Ce que j'aime le plus dans ce genre de livre, c'est de me prendre au jeu. Me mettre à tourner frénétiquement les pages parce que je souhaite savoir ce qu'il va passer. J'ai beau me dire les fils rouges de l'histoire sont aussi gros que des câbles électriques, c'est comme si mon cerveau se mettait juste en veille et décidait d'arrêter de chercher des connexions entre les différents éléments de l'histoire. De ce fait, j'arrive toujours par être surprise par ce que je lis même si ce sont des pans du roman qu'on voit arriver à des kilomètres à la ronde.

J'ai adoré le caractère très franc de Anna. Elle ne tourne pas autour du pot. Quand elle veut dire quelque chose, elle le dit comme cela lui vient, c'est naturel. Les femmes de son rang sont sensés être discrètes et ne pas poser de questions mais Anna n'est pas comme ça. Quand elle veut savoir quelque chose, elle demande, elle a un côté un peu « rentre dans le tas » vraiment amusant, ce qui fait qu'on s'attache facilement à son personnage. Car elle est honnête. Elle surprend tous les gens autour d'elle par sa simplicité et sa liberté de langage (blasphèmes inclus). Elle a cette fraîcheur et cette joie de vivre qui en font une personne avec laquelle il est plaisant d'être.
Mais je crois que ce qui m'a le plus plu, c'est la manière dont elle envisage et considère sa situation entre le début du roman et la fin. Elle évolue et fait une différence entre être une petite fille et être une femme à part entière. Son passé et son futur. Elle prend des décisions difficiles tout en restant fidèle à elle-même.

Un autre aspect de l'histoire que j'ai adoré et que je ne pensais pas qu'il aurait été aussi bien développé, c'est la manière dont Arthur parle de sa mission. A quel point il est parfois difficile de se rappeler dans quel clan il est. A jouer sur les deux tableaux et à toujours devoir être vigilant au risque d'être trahi, la situation n'est clairement pas facile pour lui, il marche en permanence sur des charbons ardents. Avec son masque impassible, on ne se doute pas de tous les sentiments qu'il habite et la maîtrise de la surprise et la panique est un talent en soi. Ses facultés « surhumaines » en font un être très intéressant plutôt que monstrueux et c'est avec plaisir qu'on le voit pleinement accepter ses capacités grâce à Anna.

En conclusion, ce troisième tome est toujours autant à la hauteur de la série. C'est un véritable moment de détente. J'adore me plonger dans ce genre d'histoire et perdre totalement la notion du temps.

par Aunbrey
Sans foi ni loi, Tome 3 : Le Highlander Sans foi ni loi, Tome 3 : Le Highlander
Kerrigan Byrne   
Le Higlander, troisième tome de l'excellente saga *** SANS FOI NI LOI *** nous dépayse une nouvelle fois , pour notre plus grand bonheur !
Après avoir côtoyé de près les dessous de la mafia londonienne (cf: Tome 1) , après avoir succomber au charme froid d'un assassin (cf: Tome 2), nous voici plongé en plein cœur des Highlands où l'on retrouve Mena (entraperçu dans le tome précédant) qui tente d'échapper à l'influence de son horrible mari.
Nos héros des premiers tomes ont une dette morale envers elle et se font un devoir de la protéger... en l'envoyant incognito vers le redoutable demi-frère de Dorian !
On opère donc encore un sacré virage avec ce roman où l'intrigue se déroulera en majorité au sein du clan Mackenzie: que pouvez-je espérer de mieux pour cette saga qu'un tome aux couleurs de ce que je préfère dans les romances historiques !
Et surtout, avec cet incroyable tour de passe-passe, Kerrigan Byrne parvient à nous en apprendre encore bien davantage sur le passé de Dorian (héros du 1er tome: Le Brigand de Ben More) et sur ce qui a amené les deux frères à s'entendre "cordialement" sans même réellement se connaître.

Je n'étais pas vraiment prête à apprécier le personnage de Liam en entamant ce roman ! J'avoue que le peu qu'on nous avait raconté de lui m'avait laissé plutôt indifférente. Mais encore une fois, en quelques mots, l'auteur a su créer l'envie avec ses premières pages "admirablement traumatisante" !

La rencontre de nos deux héros est plutôt cocasse: l’entêtement poli et contrôlé de Mena fait face à l'autorité naturelle de notre chef de clan Mackenzie: il doit se maîtriser pour ne pas paraître (trop) grossier et la présence opportune de ses hommes autour de lui n'est pas pour simplifier la situation.
On se régale déjà de voir la nouvelle gouvernante des enfants de Liam prendre le pouvoir sur le redoutable Laird !
Les dès sont jetés, et les événements qui vont suivre ne sont qu'un pur délice à savourer ... Bien entendu, Liam ne va pas se laisser dicter sa conduite pas une femme... C'est une féroce guerrier, ne l'oubliez pas, il a une réputation à tenir ;) !

Cette image d'impitoyable assassin, d'horrible monstre ne va pas tenir très longtemps... Car Liam a avant tout de chose les intérêts de son clan à cœur, et même s'il doit paraître indestructible pour assurer la pérennité et la sécurité de son clan, on découvre très rapidement sa faiblesse... qui correspond au passé de la nouvelle gouvernante, comme de bien entendu !

Dire qu'il est sensible serait exagéré, mais Liam est un homme de valeurs, et quoiqu'il en dise, foncièrement bon ! Ména éveille son instinct protecteur et malgré les secrets, malgré les non dits-, ils vont se rapprocher, se comprendre et se soutenir ! Ce qu'a vécu Ména durant plusieurs années est véritablement horrible, après avoir subit la violence de son mari, elle est le jouet de ses machinations et elle n'a que peu de pouvoir (voir même de crédibilité) face aux mensonges qu'il ne cesse de répandre !
J'aime que Mena soit cette femme forte, courageuse, qui ne s'est pas laissé briser par son passé !
J'aime sa determination et surtout, j'aime la relation qu'elle noue avec notre si intransigeant Laird !
Ils se complètent, ils vont véritablement bien ensemble ... C'est un très joli couple.

De même, la relation que la gouvernante noue avec les grands enfants de Liam est touchante: une complicité grandissante au fur et à mesure des événements se noue entre eux et Ména aide aux rapprochements du père avec ses deux enfants !

Même si je dois reconnaître que ce tome n'est pas mon préféré des trois, j'ai vraiment passé un excellent moment et surtout, j'ai apprécié les multiples interactions de nos héros des deux premiers romans !

Cette saga fait désormais partie de MES SAGAS HISTORIQUES PRÉFÉRÉES !
Je la relirai avec plaisir et je vais prendre grand soin à suivre les prochaines sorties livresque de l'auteur
La Ronde des saisons, Tome 1 : Secret d'une nuit d'été La Ronde des saisons, Tome 1 : Secret d'une nuit d'été
Lisa Kleypas   
Lisa Kleypas... une révélation pour moi depuis que j'ai lu la série Bow street.

Cette nouvelle série promet de bien plaisants moments.
Annabelle et Simon... deux jeunes gens que tout sépare, vont finalement succomber à leur attirance mutuelle. Et ceci, non sans nombreux rebondissements et coup du sort.
La quête d'Annabelle à "chasser" un mari est absolument délicieuse et les caractères des 4 amies sont tout simplement goûteux.
L'auteure nous transporte une fois de plus dans un récit ponctué d'aventure, de suspens et de fougueux instants sensuels dont elle a le secret.
Du pur bonheur...
Je commence dès maintenant le tome 2.


par Christy