Livres
477 950
Membres
459 135

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Wayfarers, Tome 1 : L'Espace d'un an



Description ajoutée par Bleuopale 2016-08-26T22:33:47+02:00

Résumé

Rosemary, jeune humaine inexpérimentée, fuit sa famille de richissimes escrocs. Elle est engagée comme greffière à bord du Voyageur, un vaisseau qui creuse des tunnels dans l’espace, où elle apprend à vivre et à travailler avec des représentants de différentes espèces de la galaxie : des reptiles, des amphibiens et, plus étranges encore, d’autres humains. La pilote, couverte d’écailles et de plumes multicolores, a choisi de se couper de ses semblables ; le médecin et cuistot occupe ses six mains à réconforter les gens pour oublier la tragédie qui a condamné son espèce à mort ; le capitaine humain, pacifiste, aime une alien dont le vaisseau approvisionne les militaires en zone de combat ; l’IA du bord hésite à se transférer dans un corps de chair et de sang…

Les tribulations du Voyageur, parti pour un trajet d’un an jusqu’à une planète lointaine, composent la tapisserie chaleureuse d’une famille unie par des liens plus fondamentaux que le sang ou les lois : l’amour sous toutes ses formes.

Loin de nous offrir un space opera d’action et de batailles rangées, Becky Chambers signe un texte tout en humour et en tendresse subtile. Elle réussit le prodige de nous faire passer en permanence de l’exotisme à la sensation d’une familiarité saisissante.

Afficher en entier

Classement en biblio - 41 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Odlag 2018-02-06T13:57:04+01:00

Nous connaissons très bien la Galaxie physique. Nous vivons sur des planètes terraformées, dans d'immenses habitats orbitaux. Nous creusons des tunnels dans l'infrastrate pour passer d'un système stellaire à l'autre. Nous nous arrachons à la gravité planétaire aussi facilement que nous sortons d'une pièce. Mais, en ce qui concerne l'évolution, nous sommes des petits tout juste éclos, occupés à faire joujou. C'est pourquoi, je pense, tant de mes pairs se raccrochent encore aux théories selon lesquelles le matériel génétique a été disséminé par des astéroïdes et des supernovæ. A bien des égards, l'idée d'un patrimoine génétique commun qui dériverait dans la Galaxie est bien plus facile à avaler que ce concept effrayant : aucun de nous ne dispose des capacités intellectuelles nécessaires à comprendre le fonctionnement de la vie.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

* Un excellent roman d'aventures avec des personnages ordinaires...extra-terrestres ! Pour les amateurs de SF non traditionnelle *

J'ai découvert ce livre en VO l'année dernière, et je viens de le relire avec grand plaisir. J'attends d'ailleurs la suite, qui paraît bientôt, avec impatience.

Je suis très heureuse que ce roman atypique ait été traduit en français, et en profite pour féliciter l'éditeur, qui sait prendre le risque de surprendre son lectorat, et toujours avec une grande qualité à la clé ! Dommage que le titre (euh ?) et la couverture (hein ?!) soient aussi mal choisis...

Ce premier roman de Becky Chambers est une SF dans le sens où l'histoire se déroule dans le futur, et dans l'espace. Toutefois, le récit ne reprend pas les grands axes habituels du genre, ce qui pourra dérouter ou ennuyer certains.

Mais si vous êtes comme moi, un lecteur pour lequel les personnages sont toujours l'élément clé d'un roman, de quelque genre qu'il soit, et que vous êtes souvent frustrés du manque de soin apporté à la mise en scène (physique, physiologie, vie quotidienne, reproduction) des extra-terrestres dans la plupart des romans de SF (Scalzi !), et que vous estimez que c'est le soin aux petits détails du quotidien qui sont la clé de l'immersion dans un roman, celui-ci a toutes les chances de vous plaire.

Les nostalgiques des premiers Star Wars, de Star Trek et autres séries télé vintages pourraient bien aussi y trouver leur compte...

Un des atouts de cette histoire est qu'elle raconte une période houleuse et mouvementée d'un groupe de personnes non pas héroïques, mais quelconques, des gens ordinaires, avec un job un peu ingrat, technique, pas très glamour. Dans un autre contexte celui pourrait paraître ennuyeux, mais bien sûr le cadre est décalé et tout cet ordinaire ne l'est absolument pas pour nous ! Et pourtant, il est aisé de se sentir proches de ces personnages, qui sont travailleurs et courageux, sans être des James Bond.

L'histoire se déroule principalement dans un vaisseau spatial, dans un futur lointain. Les humains ont accédé à l'espace non pas par leur talent propre, mais par l'intervention d'E.T ; leur espèce est mineure et peu valorisée, et d'ailleurs seule une partie de l'équipage est humaine, les autres membres appartenant à plusieurs autres espèces différentes.

Le rythme de lecture est excellent, avec beaucoup de fluidité et un grand soin accordée eux personnages : c'est un roman à la psychologie fine, qui traite des destins de différentes espèce à travers des cas particuliers. Les personnages sont attachants, hauts en couleur, leur interactions sont très vivantes et enjouées.

Bien que tout ne soit pas rose bonbon, c'est clairement un récit positif, pas d'ambiance morose ou moralisatrice, mais saine et réaliste.

C'est également un roman qui traite en filigrane de l'identité et de la sexualité dans son expression étendue - mais tout à fait pudiquement.

Bref, une lecture addictive et passionnante, qui enchantera bien des lecteurs, mais dans un cadre un peu flou : des lecteurs qui ne pensent pas aimer la SF pourraient bien adorer, et certains lecteurs de SF pourront le dédaigner.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Un superbe roman, et bien que l'on soit sur vaisseau spatial au milieu de l'univers l'auteur semble surtout parler de tolérance à travers ses personnages qu'ils soient humains et extraterrestres, et surtout à travers les différences qu'il faut savoir accepter. Une œuvre magnifique très différente d'un space-opéra classique mais magnifiquement écrit avec une intrigue qui n'oublie pas d'être riche en événements

Afficher en entier
Argent

L’auteure a une imagination débordante, les espèces que l’on rencontre à bord du Voyageur et lors de ses escales sont plus étonnantes les unes que les autres, une vraie richesse intergalactique. Elle soulève avec brio les défis sociaux et linguistiques que représentent les interactions entre les espèces, elle nous plonge dans un univers riche et coloré, tout est bien pensé. L’histoire en elle-même est excellente, on fait connaissance avec l’équipage, des personnages complexes, touchants, on rit, on tremble, on pleure avec eux. Il y a peu de suspens et de grosses batailles intergalactiques comme on en trouve souvent en SF, l’auteure se concentre plus sur l’aspect social et nous conte avec talent ce long voyage à bord d’un vaisseau pas tout neuf. Ce qui ne veut pas dire que le récit est dépourvu d’aventures, bien au contraire.

Afficher en entier
Argent

Ma chronique complète: https://ombrebones.wordpress.com/2019/09/16/voyageur-1-lespace-dun-an-becky-chambers/

Pour résumer, l’Espace d’un an est un très bon livre que je conseille plutôt à des débutants en SF (ce que je suis !). Becky Chambers propose de peindre le portrait d’une famille de cœur à bord du vaisseau tunnelier Voyageur. Son roman, très orienté sur la psychologie et la découverte de son univers, est clairement un tome d’introduction qui souffre d’un rythme assez lent sur la majorité du titre car il prend pas mal le lecteur par la main en enchainant les scènes d’exposition afin de détailler les particularités socio-culturelles de chacun. Il doit très clairement être lu dans l’optique de continuer la saga et en acceptant son statut introductif. L’autrice réussit très bien ses personnages auxquels on s’attache et pour qui on se passionne. Elle a créé un univers crédible (selon moi) et intéressant au sujet duquel j’ai très envie d’en apprendre davantage. Je vais donc continuer avec plaisir la saga Voyageur que je recommande pour débuter dans le genre.

Afficher en entier
Diamant

Un petit bijou de space opéra et charactere driven. J'ai particulièrement adoré l’écriture des personnages, c'est rare de sortir de l'anthropocentrisme humanoïde dans la SF et les personnages sont variés et pas clichés. L'autrice y fait aussi un vrai effort d'inclusivité et de neutralité.

Ici l'humanité est toute petite et à encore beaucoup à apprendre fassent aux autres races aliens.

Afficher en entier
Or

Roman idéal quand on veut se mettre à la science fiction.

Le focus est clairement les personnages, ils sont le centre du roman. On s'attache à eux, et le style d'écriture de l'auteure nous donne l'impression de faire partie de l'équipe.

Ce livre a tout pour lui : des personnages intéressants, un contexte fascinants et un scénario à rebondissements.

Je ne saurais même pas dire pourquoi je ne le met pas en liste de diamant, quelque chose me retient mais j'ignore quoi.

Afficher en entier
Diamant

Ce livre est une pure merveille. J'essaie encore de reprendre mes forces après avoir pleuré toutes les larmes de mon corps (de bonheur, surtout).

Pour être honnête, j'ai un peu galéré au début de ma lecture, sûrement parce que je ne m'attendais pas à ce genre d'écriture. Une fois que j'ai compris ce que je lisais, mon cœur était captivé.

C'est un récit "slow paced & character driven", axé sur les personnages, leurs histoires et leurs relations. C'est presque une réflexion philosophique sur ce que c'est qu'être humain (montré à travers des êtres de différentes espèces extra-terrestres). C'est à propos d'accepter autrui, s'accepter soi-même, devenir qui l'on veut vraiment être, et construire sa propre famille avec les personnes qui nous entourent dans notre quotidien et non pas seulement notre famille biologique.

Et c'est MAGNIFIQUE.

Afficher en entier
Diamant

Un livre classé en SF, mais assez loin des clichés du genre. On est plus proche de Firefly (pour ceux qui connaissent cette merveilleuse série annulée trop tôt) que de Star Wars. Ici, l'espace, les planètes et les vaisseaux spatiaux sont surtout un prétexte à voir vivre ensemble des personnages très différents (de différentes espèces, en l'occurrence), leur évolution et leurs interactions. Tous sont très attachants, avec une mention spéciale à Sissix, la pilote extra-terrestre du genre reptilien à plumes. Sous couvert de légèreté, l'air de rien, on a une prise de recul intéressante (par le biais des personnages extra-terrestres et leurs coutumes différentes) par rapport à nos habitudes très humaines. Un livre moins léger qu'il n'y parait, et qui fait beaucoup de bien, dont la "suite", Libration, s'avère légèrement différente (d'autres personnages, en partie) mais toute aussi passionnante et attachante.

Je ne m'y attendais pas, mais ça a été un gros coup de cœur de l'année 2017 ! Je recommande vivement.

Afficher en entier
Pas apprécié

Lire la revue complète sur: https://latentationdulivreenanglais.com/the-long-way-to-a-small-angry-planet-becky-chambers/

Ma notation: 2/5

Bah dis-donc, quelle énorme déception! En voyant ce beau titre, cette magnifique couverture et ce synopsis, je pensais vraiment tomber sur une histoire magnifique et inoubliable. Non mais franchement, un récit situé dans l’espace qui donne priorité au développement de personnages diversifiés et attachants? Un récit qui fait vivre en émotion? C’est tout ce que j’aime! Mais que s’est-il passé?! Bah, je vais vous le dire. Ce roman était ennuyeux à mourir. Il ne se passe rien. Même Les Feux de l’Amour c’est plus excitant, bordel!

Les personnages sont appréciables (certains que j’ai aimé plus que d’autres) et on apprend beaucoup de choses en rapport avec leur culture et leur espèce. Cela dit, j’ai l’impression de ne rien avoir appris d’important sur leur personne. Au lieu d’avoir un approfondissement du passé et des relations qui les lient les uns aux autres, l’auteure s’est contentée de décrire des futilités (les trucs bien monotones du quotidien, je vous prie). Zzzz

Côté intrigue, c’est le vide intersidéral. Nous vous laissez pas berner par la mission de l’équipage et par la fausse dynamique entre les espèces, rien de passionnant ne se produit. Il y a trois événements qui auraient pu apporter du peps à l’histoire, mais là encore, l’auteure n’a pas daigné s’y attarder. En trois pages, la situation est conclue, et encore, on n’assiste jamais réellement aux scènes. Quel est l’intérêt de ces fausses « actions »? Je vous promets, j’avais juste envie que le vaisseau se fasse pulvériser!

L’aspect le plus ridicule reste probablement la romance, qu’elle soit émotionnelle ou corporelle. Franchement, c’est comme si moi je tombais amoureuse de mon poisson ou de mon ordinateur. Meh. C’est glauque, sans passion et complètement tiré par les cheveux. Je veux bien croire que l’époque mise en avant est bien plus avancée que la nôtre, mais là, la particularité de ces relations m’a paru trop poussée. C’est du grand n’importe quoi… Y a que les questionnements culturels et philosophiques qui m’ont plu. *Soupire*

Je ne lirai pas la suite!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Do 2017-09-07T23:49:58+02:00
Diamant

Dans ce Space-opéra aux accents de soap-opéra "familial, l'auteure embarque le lecteur dans le "Voyageur", vaisseau-tunnelier qui crée des trous de ver entre les planètes.

Livre qui avait été nominé pour le Arthur C. Clarke Award et dont le titre en anglais "The long way to a small angry planet" traduit bien plus explicitement dans quel type de périple le capitaine Ashby embringue son équipage hétéroclite, constitué d'humains, tous nés dans l'espace, et d'extra-terrestres allant d'une lézard coiffée de plumes, en passant par une "lovely" IA, jusqu'au alien à la double personnalité.

Pendant cette odyssée, chaque membre à bord est, a tour de rôle, mis sous la rampe d'éclairage, quand il/elle se trouve confronté à un problème, est en conflit avec soi-même ou avec d'autres, mais à aucun moment B. Chambers se permet l'apologie d'une race plutôt que d'une autre. Tous les Intells (êtres intelligents), biologiques ou non, sont décrits comme physiquement, sexuellement et culturellement très différents, qui s'acceptent... plus ou moins. Parce que les guerres, notamment pour les intérêts commerciaux, existent toujours.

Mais à bord du Voyageur, le lecteur, comme l'équipage, n'en a souvent que de lointains échos. Le dessein de l'auteure se situe essentiellement dans la description de cette petite communauté soudée qu'on peut considérer comme une famille dans laquelle B. Chambers souhaite nous inclure. Et elle y réussit (dans un style agréablement accessible) fort bien, on s'attache à chaque personnage (même au plus grincheux d'entre eux), on suit avec sympathie et émoi les relations qui se tissent malgré les divergences, on désire pouvoir faire partie de cette unité et c'est finalement avec un pincement au coeur qu'on la laisse repartir dans l'espace...

Afficher en entier
Or

http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/03/lespace-dun-de-becky-chambers.html

Une lecture vraiment très sympathique et atypique, tout en douceur !

Le résumé présente vraiment bien le livre, on suis une galerie de personnages tous très différents et à travers la petite nouvelle on apprends à les connaitre et à les comprendre en dépit de leurs grosses différences.

J'ai beaucoup aimé la construction du monde et le background, on voit bien que l'auteur à vraiment bien réfléchis à tout et que cela lui permet de parler de plein de problèmes et surtout de relativiser par rapport aux nôtres. En fait ça me faisait bien penser à Star Wars ou Mass Effect, avec un nombre incalculable d'espèces en tout genre et de toutes les formes, extrêmement varié.

Cela donner un effet de grandeur, et d'immensité, un monde dans lequel l'humain est vraiment tout petit par rapport aux autres.

En dehors du voyage vers leur destination et tout les risques qu'ils comporte il n'y a pas vraiment d'histoire principale. En fait on suis plus une série d'épisode qui vont nous permettre de mieux découvrir les différents personnages de par leur différences, leur passé, leur philosophie... Mais jamais de façon plein d'action ou de danger. Bon certes ce n'est pas non plus "il ne se passe rien" mais chaque épisode permet de mettre en valeur une partie importante des différences races et façon de vivre ensemble.

Du coup on a une intrigue totalement portée par ses personnages. Tout repose la dessus.

Du coup il m'a manqué un petit quelque chose quand même pour faire un lien global. Je ne peux pas dire que je me suis ennuyée, ça non, mais j'aurais aimé avoir vraiment un scénario plus global, plus lié en quelque sorte. Sur le coup je n'ai pas vraiment ressentit ça mais en y réfléchissant après j'ai ressentit le tout comme si on avait un liste de personnages et qu'on les passait tous les uns à la suite des autres histoire de tous leur donner leur moment sous les feux de la rampe. Ce qui est un peu dommage même si ça parait logique sur un oneshot comme ça.

En gros ce livre est une grosse fresque sur l'importance des différences entre les être et l'importance de s'accepter et de ne pas juger. On les suis out au long du voyage, dans la vie de tous les jours, discutant et travaillant.

C'est vrai que c'est énormément basé sur le sentimental, mais pas le coté romance, le coté "nous sommes tous une belle famille bien unie". Une célébration de l'amitié et de la tolérance sous toutes ses formes.

Dans l'ensemble j'ai passé un excellent moment. Finalement la succession de petits épisodes n'est pas mal pour le rythme qui du coup n'a pas de temps morts. Par contre ça manquait peut être un peu d'action pour moi (mais je chipote).

En fait ce livre m'a reposé, il n'y a pas de stress, pas de danger, on est juste bien avec nos personnages et on veut toujours en savoir plus sur eux.

17/20

Afficher en entier

Date de sortie

Wayfarers, Tome 1 : L'Espace d'un an

  • France : 2016-08-25 (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The long way to a small angry planet - Anglais
  • The long way to a small angry planet - Anglais

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 41
Commentaires 14
Extraits 2
Evaluations 23
Note globale 8.43 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode